Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices / Revenus, Calendrier d'événements, Conseil d'administration

Les Thés DAVIDsTEA annoncent leurs résultats financiers du troisième trimestre de l'exercice 2020


MONTRÉAL, 15 déc. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les Thés DAVIDsTEA inc. (Nasdaq : DTEA) (« THÉS DAVIDsTEA » ou la « Société »), l'un des premiers marchands de thé en Amérique du Nord, annoncent leurs résultats du troisième trimestre pour la période se terminant le 31 octobre 2020. Les Thés DAVIDsTEA annoncent également la nomination de Sarah Segal au poste de chef de la direction, qui s'ajoute à son poste de chef de la marque, et de Frank Zitella au poste de président, qui s'ajoute à son poste de chef de l'exploitation et de chef des finances. Herschel Segal quittera son poste de PDG par intérim et restera président du conseil d'administration. Frank Zitella restera chef des finances en attendant une prochaine nomination à ce poste. Les nominations de Sarah Segal et Frank Zitella prendront effet le 16 décembre 2020.

« Sarah et Frank ont fait preuve d'un leadership et d'un savoir-faire remarquables face aux défis constants auxquels les Thés DAVIDsTEA ont été confrontés et ont tous deux contribué à définir la vision stratégique et à exécuter notre transformation actuelle en une entreprise d'abord numérique, mieux adaptée à l'évolution du comportement des consommateurs. Au nom du conseil d'administration, je les félicite pour leurs nominations bien méritées, alors que Les Thés DAVIDsTEA s'engagent dans un nouveau chapitre passionnant », a déclaré Herschel Segal, président du conseil et fondateur.

« L'un des premiers marchands de thé d'Amérique du Nord, Les Thés DAVIDsTEA se sont engagés dans une nouvelle voie, carrément axés sur la nécessité de devenir une organisation plus agile », a déclaré Sarah Segal. « Je me réjouis de continuer à travailler avec notre équipe talentueuse pour construire une Société plus forte et plus focalisée, et pour consolider notre position de leader comme fournisseur numérique de thé en feuilles, d'accessoires tendance pour le thé et de cadeaux de haute qualité, notamment. Notre transition vers le commerce électronique et la vente en gros continue de progresser au-delà de nos attentes et nos derniers résultats indiquent clairement que cette progression est fructueuse. »

« Grâce au dynamisme soutenu de nos canaux de commerce électronique et de gros, combiné aux avantages tirés de notre processus de restructuration, le BAIIA ajusté a présenté des résultats positifs pour un deuxième trimestre consécutif, atteignant 3,3 M$ », a déclaré Frank Zitella. « Au cours du trimestre, la traction des ventes dans les deux canaux de distribution est restée forte, atteignant 145 % par rapport à l'année précédente. Je me réjouis de continuer à travailler en étroite collaboration avec l'équipe de direction en place, afin de d'assurer à la Société un avenir durable. »

Résultats d'exploitation du troisième trimestre de l'exercice 2020

Trimestre se terminant le 31 octobre 2020 comparé au trimestre se terminant le 2 novembre 2019

Ventes. Les ventes pour le trimestre se terminant le 31 octobre 2020 ont diminué de 33,6 %, soit 13,3 M$, pour atteindre 26,2 M$, contre 39,5 M$ au trimestre de l'année précédente. Le 17 mars 2020, en raison de la pandémie de COVID-19, la Société a temporairement fermé tous ses magasins de détail au Canada et aux États-Unis. Ensuite, dans le cadre de son plan de restructuration officiel, elle a fermé tous ses magasins, à l'exception de 18 magasins canadiens qui ont rouvert le 21 août 2020. En conséquence, les ventes au détail en magasin pour le trimestre ont diminué par rapport à celles du trimestre de l'année précédente de 26,4 M$, soit 86,5 %, pour atteindre 4,1 M$. Les ventes du commerce électronique et des canaux de vente en gros ont augmenté de 13,1 M$, soit 145,5 %, pour atteindre 22,1 M$, contre 9,0 M$ au trimestre de l'année précédente. Le commerce électronique et les ventes en gros ont représenté 84,3 % des ventes, contre 22,8 % des ventes au trimestre de l'année précédente.

Bénéfice brut. Le bénéfice brut de 10,8 M$ pour le trimestre se terminant le 31 octobre 2020 a diminué de 10,5 M$, soit 49,3 %, par rapport au trimestre de l'année précédente, en raison principalement d'une baisse des ventes au cours de la période. Alors que la Société s'oriente vers une stratégie numérique, le coût de livraison et de distribution, inclus dans le calcul du bénéfice brut, se comparera défavorablement aux périodes précédentes, alors que nous étions principalement axés sur la distribution des ventes au détail. L'augmentation significative des ventes du commerce électronique a entraîné une hausse de 4,2 M$ des coûts de livraison et de distribution, ce qui a eu un impact négatif sur le pourcentage de marge brute. En conséquence, le bénéfice brut en pourcentage des ventes a diminué à 41,3 % pour la période de trois mois se terminant le 31 octobre 2020, contre 54,1 % au trimestre de l'année précédente. Nous prévoyons que l'augmentation des coûts de livraison des achats en ligne sera inférieure aux frais de vente encourus dans un environnement commercial traditionnel, qui étaient dans le passé inclus dans les frais de vente, généraux et administratifs.

Frais de vente généraux et administratifs. Les frais de vente généraux et administratifs ont diminué de 23,6 M$, soit 76,8 %, par rapport au trimestre de l'année précédente, pour atteindre 7,1 M$ au cours du trimestre se terminant le 31 octobre 2020. Si l'on exclut l'apport de la subvention salariale de 1,4 M$ reçue dans le cadre du Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19 au cours de l'exercice 2020, et l'impact de la dépréciation des immobilisations corporelles et des droits d'utilisation de 2,1 M$ au cours de l'exercice 2019, les frais généraux et administratifs ajustés ont diminué de 20,1 M$. Dans le cadre de notre plan de restructuration, nous avons résilié les baux de tous nos magasins en Amérique du Nord, à l'exception de 18 magasins canadiens qui ont rouvert le 21 août 2020. En conséquence, les salaires, les traitements et les avantages sociaux ont été réduits de 12,2 M$, et nos frais d'amortissement ont été réduits de 3,8 M$ en raison d'une baisse de la valeur des droits d'utilisation au début de la période. Les frais de vente et d'administration ajustés en pourcentage du chiffre d'affaires du trimestre ont diminué, passant de 72,5 % au trimestre précédent à 32,7 %.

Résultats des activités d'exploitation. Le revenu des activités d'exploitation s'est élevé à 14,4 M$, contre une perte de 9,3 M$ au cours du trimestre de l'année précédente. En excluant l'impact du plan de restructuration annoncé le 8 juillet 2020, la subvention salariale reçue dans le cadre du Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19, l'impact de la dépréciation des immobilisations corporelles et des actifs de droit d'utilisation et la perte sur la cession d'immobilisations corporelles, les résultats ajustés des activités d'exploitation se sont élevés à 2,3 M$ pour le trimestre se terminant le 31 octobre 2020, contre une perte de 7,3 M$ au trimestre de l'année précédente. Cette amélioration de 9,6 M$ s'explique par une réduction des salaires, des traitements et des avantages sociaux des magasins et du siège social, qui s'élève à 12,2 M$, une réduction de 3,8 M$ de la charge d'amortissement en raison d'une baisse de la valeur des actifs de droit d'utilisation au début de la période, et une réduction des autres frais de vente au détail traditionnelle de 3,5 M$, partiellement modérée par la réduction du bénéfice brut de 10,5 M$.

Coûts financiers. Les coûts financiers ont été quasiment nuls au cours du trimestre se terminant le 31 octobre 2020, ayant connu une baisse de 1,7 M$ par rapport au trimestre de l'année précédente. Les charges d'intérêts sont liées aux dettes de location et ont légèrement diminué par rapport au trimestre de l'année précédente.

Revenus financiers. Les revenus financiers de 0,1 M$ proviennent principalement des intérêts sur l'encaisse et ont légèrement diminué par rapport au trimestre de l'année précédente.

BAIIA. Le BAIIA a été de 15,3 M$ au cours du trimestre se terminant le 31 octobre 2020, comparativement à un montant négatif de -4,5 M$ au cours du trimestre de l'année précédente, ce qui représente une augmentation de 19,8 M$. Le BAIIA ajusté pour le trimestre finissant le 31 octobre 2020, qui exclut l'impact de la charge de rémunération à base d'actions, les activités du plan de restructuration, la subvention reçue dans le cadre du Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19 et la dépréciation des biens immobiliers et des droits d'utilisation, s'est élevé à 3,3 M$, contre un montant négatif de -2,2 M$ au trimestre de l'année précédente. Alors que la Société se tourne vers une stratégie numérique, nous constatons une amélioration du BAIIA grâce à l'accent que nous mettons sur le commerce électronique et les canaux de vente en gros. Au cours de ce trimestre, le BAIIA s'est également amélioré en raison d'une réduction de l'infrastructure générale et administrative pour soutenir les activités en cours.

Revenu net (perte). Le revenu net a été de 14,5 M$ au cours du trimestre se terminant le 31 octobre 2020, comparativement à une perte nette de 10,8 M$ au cours du trimestre de l'année précédente. Le bénéfice, qui exclut les activités du plan de restructuration, la subvention reçue dans le cadre du Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19, et la dépréciation des biens et équipements et des droits d'utilisation, s'est élevée à 2,3 M$, contre une perte de 8,8 M$ au trimestre de l'année précédente. Cette amélioration de 11,1 M$ s'explique par les mêmes raisons que celles mentionnées ci-dessus dans la section « Résultats des activités d'exploitation ».

Revenu (perte) entièrement dilué par action ordinaire. Le bénéfice dilué par action ordinaire s'est élevé à 0,54 $, contre une perte de 0,42 $ au troisième trimestre de l'exercice 2019. Le résultat dilué ajusté par action ordinaire, qui est le résultat net ajusté (perte) sur la base de la moyenne pondérée des actions en circulation, s'est élevé à 0,09 $ par action, contre une perte de 0,34 $ par action.

Liquidités et ressources en capital

Au 31 octobre 2020, nous disposions de 21,9 M$ de liquidités, principalement détenues par les grandes institutions financières canadiennes. Le fonds de roulement était négatif de 12,2 M$ au 31 octobre 2020, contre 36,4 M$ au 1er février 2020.

Notre principale source de liquidités est l'encaisse, car nous n'avons accès à aucune forme de financement par l'emprunt. Nos principaux besoins en liquidités sont attribuables au fonds de roulement et aux dépenses d'investissement liées à l'amélioration des fonctions et des caractéristiques de notre boutique en ligne. Nos besoins en fonds de roulement sont destinés à l'achat de stocks et au paiement des salaires et autres frais d'exploitation. En outre, à la lumière de la mise en oeuvre du plan de restructuration, la Société prévoit d'utiliser les liquidités disponibles pour payer les honoraires professionnels et pour le règlement des obligations dès l'acceptation d'un plan d'arrangement qui sera présenté aux créanciers. Nos besoins en fonds de roulement fluctuent au cours de l'année, augmentant au cours des deuxième et troisième trimestres d'exercice alors que nous prenons possession de quantités croissantes de stocks en prévision de notre saison de vente maximale au cours du quatrième trimestre de l'exercice. Nous finançons nos dépenses d'investissement et nos besoins en fonds de roulement à partir d'une combinaison de l'encaisse et des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation.

Biographies des dirigeants nouvellement nommés

Sarah Segal ? chef de la direction et chef de la marque

Sarah Segal a récemment occupé le poste de chef de la marque DAVIDsTEA, responsable du développement du thé et des produits. Elle a été le fer de lance de la transformation numérique et du développement de nouveaux canaux de vente. De 2012 à 2017, elle a été membre du conseil d'administration des Thés DAVIDsTEA. Depuis 2013 et jusqu'à sa nomination à titre de chef de la direction des Thés DAVIDsTEA, Mme Segal a occupé le poste de chef de la direction du détaillant de bonbons artisanaux SQUISH Candy, basé à Montréal, au Québec, une entreprise qu'elle a fondée. Mme Segal est titulaire d'un baccalauréat en santé environnementale de l'Université McGill et d'une maîtrise en sciences, politique et gestion de l'eau de l'Université d'Oxford.

Frank Zitella ? Président et chef de l'exploitation

Frank Zitella possède près de 30 ans d'expérience dans les domaines de la finance, de la planification stratégique et de la gouvernance. Il s'est joint aux Thés DAVIDsTEA en tant que chef des finances en décembre 2018 et a ensuite été promu au poste de chef de l'exploitation en mai 2019. Avant de se joindre aux Thés DAVIDsTEA, il était chef des finances de Loop Industries inc. (Nasdaq : LOOP). Auparavant, pendant plus de dix ans, il a occupé le poste de chef des finances de DST Health Solutions, une filiale de SS&C Technologies Holdings inc. (Nasdaq : SSNC). De 1998 à 2006, il a été chef des finances d'International Financial Data Services, une entreprise détenue conjointement par SS&C et State Street Bank, où il a réussi à maximiser la rentabilité et la croissance du chiffre d'affaires. Plus tôt dans sa carrière, Frank a acquis une expérience des fusions et acquisitions et des transactions en tant que cadre supérieur chez PricewaterhouseCoopers. Il a également travaillé auparavant comme auditeur interne principal pour Coca-Cola.

Les Thés DAVIDsTEA obtiennent une ordonnance modifiée du tribunal en vertu de la LACC

Le 15 décembre 2020, la Cour supérieure du Québec a prolongé jusqu'au 19 mars 2021 la suspension annoncée précédemment de toutes les procédures contre la Société en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (Canada).

Données financières consolidées résumées
(en milliers de dollars canadiens, sauf l'information relative aux montants par action)

             
 Pour les trois mois clos Pour les neuf mois clos 
             
 31 octobre  2 novembre  31 octobre  2 novembre  
 2020  2019   2020   2019  
             
Ventes          26,225 $          39,493 $          81,497 $        122,925 $
Coûts des ventes          15,399            18,139            47,409            53,430  
Bénéfice brut          10,826            21,354            34,088            69,495  
Frais de vente généraux et administratifs            7,120            30,670            35,883            90,254  
Activités du plan de restructuration, net         (10,743)                 ?            24,017                  ?  
Perte d'exploitation          14,449            (9,316)          (25,812)          (20,759) 
Charges financières                35              1,699              3,260              5,305  
Revenus financiers               (53)              (185)              (361)              (570) 
Perte nette          14,467 $         (10,830)$         (28,711)$         (25,494)$
             
             
BAIIA1          15,295 $          (4,548)$         (19,646)$          (6,237)$
BAIIA ajusté1         3,304         (2,241)          4,265           1,387  
Frais de vente généraux et administratifs ajustés1            8,566            28,619            36,767            83,178  
Perte d'exploitation ajustée            2,260            (7,265)           (2,679)          (13,661) 
Perte nette ajustée 1            2,278 $          (8,779)$          (5,578) $         (18,396)$
             
             
Perte de base par action ordinaire             0.55 $            (0.42)$            (1.10)$            (0.98)$
Perte de base et entièrement dilluée par action ordinaire             0.54              (0.42)             (1.10)             (0.98) 
Perte de base ajustée et entièrement dilluée par action ordinaire1             0.09 $            (0.34)$            (0.21)$            (0.71)$
Bénéfice brut en pourcentage des ventes41.3% 54.1% 41.8% 56.5% 
Frais de vente généraux et administratifs en pourcentage des ventes27.1% 77.7% 44.0% 73.4% 
Frais de vente généraux et administratifs ajustés en pourcentage des ventes132.7% 72.5% 45.1% 67.7% 
             
             
Trésorerie provenant (utilisée) dans les activités d'exploitation         (12,016)$            4,786 $         (19,896)$            8,229 $
Trésorerie provenant (utilisée) dans les activités de financement             (250)           (5,711)           (5,821)          (17,333) 
Trésorerie (utilisée) affectée aux activités d'investissement               (94)              (756)             1,304            (4,926) 
Diminution de la trésorerie pendant la période         (12,360)           (1,681)          (24,413)          (14,030) 
Trésorerie à la fin de la période          21,925 $          28,044 $          21,925 $          28,044 $
             
 31 octobre  1er août  1er février  2 novembre  
Aux2020   2020   2020   2019  
Trésorerie          21,925 $          34,285 $          46,338 $          28,044 $
Comptes débiteurs            7,669              6,757              6,062              5,430  
Dépenses payées d'avance et dépôts          13,400              8,476              4,542              6,906  
Stocks          26,176            24,354            22,363            32,638  
Dettes commerciales et autres            3,621              5,441            20,794            21,155  


 ________________
1 Se reporter à la rubrique « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » du présent communiqué de presse.

Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS

Le présent communiqué comprend des mesures financières « non conformes aux IFRS », en ce qui concerne notamment 1) le BAIIA et le BAIIA ajusté, 2) la perte d'exploitation ajustée, 3) les frais de vente, généraux et administratifs ajustés, 4) la perte nette ajustée, 5) la perte entièrement diluée ajustée par action, et 6) les frais de vente, généraux et administratifs ajustés en pourcentage des ventes. Ces mesures financières non conformes aux IFRS, ne sont pas définies par les IFRS et peuvent différer des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Nous croyons que ces mesures financières non conformes aux IFRS fournissent aux investisseurs avertis des renseignements utiles sur nos activités passées. Nous présentons ces mesures financières non conformes aux IFRS comme des mesures supplémentaires du rendement parce que nous croyons qu'elles facilitent l'évaluation comparative de notre rendement d'exploitation par rapport à ce rendement présenté selon les IFRS, tout en isolant les incidences de certains éléments qui varient d'une période à une autre, mais non en remplacement des mesures financières selon les IFRS.

Pour un rapprochement avec les mesures financières IFRS, veuillez consulter la rubrique portant sur les mesures financières non conformes aux IFRS du rapport de gestion de notre formulaire 10-Q.

Note

Le présent communiqué doit être lu conjointement avec le rapport de gestion de la Société, qui sera déposé par celle-ci auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières, au www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, au www.sec.gov. Il sera également disponible dans la section Relations avec les investisseurs du site Web de la Société, au www.davidstea.com/ca_fr.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse comprend des énoncés qui expriment nos opinions, attentes, croyances, plans ou hypothèses concernant des événements futurs ou des résultats futurs, et il existe, ou peut être considéré comme existant, des « énoncés prospectifs » au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995 (la « Loi »). Les mises en garde suivantes sont faites conformément aux dispositions de la loi et dans l'intention d'obtenir les avantages des dispositions de la « sphère de sécurité » de la loi. Ces déclarations prospectives peuvent généralement être repérées par l'utilisation d'une terminologie prospective, par exemple les termes « croit », « s'attend à », « peut », « fera », « devrait », « approximativement », « a l'intention », « planifie », « estime » ou « anticipe » ou, dans chaque cas, leur forme négative ou d'autres variations ou une terminologie comparable. Ces déclarations prospectives comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques et incluent des déclarations concernant nos intentions, nos croyances ou nos attentes actuelles concernant, entre autres, notre plan de restructuration, la pandémie de COVID-19, notre stratégie de transition vers le commerce électronique et les ventes en gros, les ventes futures par le biais de nos canaux de commerce électronique et de vente en gros, les obligations futures en matière de location, nos résultats d'exploitation, notre situation financière, nos liquidités et nos perspectives, l'impact de la pandémie de COVID-19 sur l'environnement macroéconomique mondial, et notre capacité à éviter le retrait de la cote du Nasdaq des actions ordinaires de la Société en raison de la restructuration ou de notre incapacité à maintenir notre conformité aux exigences de cotation du Nasdaq.
  
Bien que nous estimions que ces opinions et attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives comportent intrinsèquement une part d'incertitudes et relèvent forcément d'hypothèses à notre sujet, compte tenu des facteurs de risque abordés dans la partie I, « Point 1A. Facteurs de risque » dans notre rapport annuel par le formulaire 10-K pour notre exercice financier se terminant le 1er février 2020, et dans la partie II, « Rubrique 1A. Facteurs de risque » dans notre rapport trimestriel par le formulaire 10-Q pour les périodes trimestrielles se terminant respectivement le 2 mai 2020, le 1er août 2020 et le 31 octobre 2020, déposé auprès de la United States Securities and Exchange Commission et de l'Autorité des marchés financiers. Ces facteurs de risque pourraient avoir une incidence importante sur notre activité, notre situation financière ou nos résultats futurs.

Renseignements sur la webdiffusion (en anglais seulement)

La Société tiendra une webdiffusion à 17 h 00 (heure de l'Est) pour discuter de ses résultats financiers sur le site web : www.davidstea.com, dans la section « Investisseurs ».

Une rediffusion en ligne de la webdiffusion sera publiée dans les deux heures qui suivent la fin de l'appel et sera disponible pendant une période de 30 jours.

À propos de Les Thés DAVIDsTEA

Les Thés DAVIDsTEA sont un important détaillant de marque et un distributeur de gros en pleine croissance de thé de spécialité en vrac, offrant une sélection exclusive et différenciée de mélanges de thés signature, d'origine unique, de thés préemballés, de sachets de thé et de cadeaux et accessoires liés au thé, principalement sur sa plateforme de commerce électronique, au www.davidstea.com/ca_fr. En mettant l'accent sur les saveurs innovantes, les ingrédients associés au bien-être et le thé biologique, la Société lance des « collections » saisonnières dont l'objectif est de rendre le thé accessible à un large public. Une sélection de produits Les Thés DAVIDsTEA est également vendue dans plus de 2 500 supermarchés et pharmacies à travers le Canada. La Société exploite également 18 magasins au Canada et son siège social est établi à Montréal, au Canada.

Personne-ressource pour les investisseurs Personne-ressource pour les médias
Maison Brison CommunicationsPELICAN PR
Pierre BoucherLyla Radmanovich
514 731-0000514 845-8763
investors@davidstea.commedia@rppelican.ca

 



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:21
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Vertical Exploration Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : VERT Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 10...

à 11:13
Le Groupe Banque TD (la TD) a annoncé aujourd'hui qu'il accorderait 10 millions de dollars canadiens au cours des cinq prochaines années au Black Opportunity Fund. Ce don substantiel est l'une des plus grosses sommes d'argent jamais octroyées au...

à 11:12
L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) accueille favorablement les 31 recommandations contenues dans le rapport des commissaires des États généraux, visant à améliorer l'attrait pour la profession et la rétention des infirmières et...

à 11:00
Le Fonds immobilier de solidarité FTQ s'associe une fois de plus à Cloriacité Investissements, dans le cadre de la réalisation d'un tout nouveau projet commercial et résidentiel locatif - CLORIA Trois-Rivières qui comptera 120 unités locatives...

à 10:56
La tendance des mises en chantier d'habitations se chiffrait à 283 971 en août 2021, comparativement à 286 076 le mois précédent, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de...

à 10:47
Reprise des négociations pour : Société : Facedrive Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : FD Les titres : Non Reprise (HE) : 10 h 02:30 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un...



Communiqué envoyé le 15 décembre 2020 à 16:15 et diffusé par :