Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Rappels de produits, Sécurité publique, CFG

Avis - Des gouttes ophtalmiques biologiques non autorisées, Regener-Eyes Solution Ophtalmique, font l'objet d'un rappel; une clinique d'Edmonton en faisait l'importation et la vente


OTTAWA, ON, le 4 oct. 2020 /CNW/ -

Résumé

Produit : Regener-Eyes Solution Ophtalmique (gouttes ophtalmiques biologiques)
Problème : Ce produit non autorisé est censé contenir du tissu placentaire humain. Santé Canada n'a pas homologué de produits de santé contenant du tissu placentaire humain au Canada, car de tels produits peuvent présenter des risques graves pour la santé.
Ce qu'il faut faire : Ne pas utiliser le produit Regener-Eyes Solution Ophtalmique. Déclarer tout effet indésirable à Santé Canada.

Santé Canada procède au rappel de gouttes ophtalmiques biologiques non autorisées, Regener-Eyes Solution Ophtalmique. La clinique Calgary Trail Vision Centre à Edmonton, en Alberta, importait et vendait ce produit. L'importation ou la vente d'un produit de santé non homologué est illégale au Canada.

Ce produit non autorisé est censé contenir du tissu placentaire humain. Santé Canada n'a pas homologué de produits de santé contenant du tissu placentaire humain au Canada. Le placenta humain est une matière biologique et peut contenir des agents infectieux comme des bactéries (p. ex. des streptocoques du groupe B) et des virus (p. ex. le VIH ou l'hépatite).

Le 28 septembre 2020, le produit Regener-Eyes Solution Ophtalmique a fait l'objet d'un rappel parce qu'il pourrait présenter des risques graves pour la santé des consommateurs.

Les produits de santé qui n'ont pas été homologués par Santé Canada peuvent présenter de graves risques pour la santé parce que leur innocuité, leur efficacité et leur qualité n'ont pas été évaluées.

Les professionnels de la santé doivent immédiatement cesser de prescrire ou de délivrer le produit Regener-Eyes Solution Ophtalmique.

Le Ministère demande également aux Canadiens de faire ce qui suit :

Ce que fait Santé Canada

Santé Canada a ordonné à la clinique Calgary Trail Vision Centre de cesser immédiatement d'importer et de vendre des produits de santé non homologués. L'importation ou la vente d'un produit non homologué est illégale. Santé Canada transmet l'information aux organismes de réglementation de l'Alberta en matière d'optométrie pour l'adoption de mesures supplémentaires, le cas échéant. Le Ministère n'hésitera pas à prendre d'autres mesures d'application de la loi, au besoin, pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens.

Santé Canada continuera de prendre des mesures contre les entreprises qui vendent des produits de santé non homologués au Canada, en ligne ou en magasin. Le Ministère travaille avec l'Agence des services frontaliers du Canada pour aider à prévenir l'importation de produits de santé non homologués et continuera d'informer les Canadiens des cas où ces produits se retrouvent sur le marché. Santé Canada collabore étroitement avec les organismes d'application de la loi et peut leur renvoyer toute affaire d'activité illégale présumée pour l'adoption de mesures supplémentaires.

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:20
Medicago, une société biopharmaceutique basée à Québec, au Canada, a annoncé aujourd'hui la nomination de Takashi Nagao au poste de président et de directeur général de la société. Avant de devenir PDG, M. Nagao a été président du conseil...

à 15:21
L'Assemblée nationale du Québec a adopté unanimement une motion présentée par la députée indépendante de Marie-Victorin, Catherine Fournier, demandant au gouvernement du Québec d'étudier la possibilité de rendre les produits hygiéniques féminins...

à 14:46
La protection des Canadiens contre la menace croissante de la COVID-19 est importante pour limiter la propagation du virus, et aujourd'hui, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et le gouvernement du Canada ont annoncé un investissement de...

à 14:38
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce aujourd'hui une mise à jour des paliers d'alerte de certains secteurs de l'est de la région du Bas-Saint-Laurent, soit ceux de Rimouski-Neigette, de La Mitis, de La Matanie et...

à 14:23
La deuxième vague de COVID-19 frappe le Québec et les CPE ne sont pas épargnés. Pour la CSN, il est primordial que le gouvernement prenne tous les moyens pour minimiser les risques de transmission dans les CPE en s'assurant notamment de financer tous...

à 13:39
La pandémie de COVID-19 a souligné le rôle critique joué par les travailleurs du secteur des services de soutien à la personne dans notre système de santé. La pénurie de préposés aux services de soutien à la personne prend de l'ampleur depuis...



Communiqué envoyé le 4 octobre 2020 à 15:33 et diffusé par :