Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

Groupe TVA annonce ses résultats pour le deuxième trimestre 2020


MONTRÉAL, le 30 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») annonce qu'elle a enregistré des produits d'exploitation de 103,9 millions, en baisse de 42,1 millions sur le deuxième trimestre 2019. La perte nette attribuable aux actionnaires se chiffre à 2,7 millions de dollars soit une perte de 0,06 $ par action comparativement à une perte nette attribuable aux actionnaires de 6,2 millions ou une perte de 0,14 $ par action pour le trimestre correspondant de l'exercice 2019.

Faits saillants liés à l'exploitation du second trimestre :

__________________________________

1

Voir la définition du BAIIA ajusté ci-après.

« Tel qu'anticipé, la pandémie de la COVID-19 a eu des impacts importants sur nos résultats du deuxième trimestre 2020 à la suite d'une réduction significative de plusieurs de nos activités afin de se conformer aux directives du gouvernement du Québec en ce sens. Cette crise sanitaire et les mesures mises en place pour éviter la propagation du virus ont engendré, entre autres, une réduction significative des revenus publicitaires, une baisse importante d'événements sportifs diffusés par la chaîne spécialisée « TVA Sports », due notamment au report des séries éliminatoires de la LNH au troisième trimestre, une réduction de la fréquence de mise en marché de certaines publications et un arrêt de la plupart de nos activités de production de contenu. Groupe TVA a cependant poursuivi ses activités essentielles visant à informer en plus de divertir la population tout au long de la crise et reprend graduellement la plupart de ses activités depuis la fin du trimestre en maintenant et en adaptant les mesures internes nécessaires afin de protéger la santé et la sécurité de ses employés et du public. Bien que nos équipes soient prêtes et mobilisées vers la reprise de nos activités, cette relance demeure affectée par des facteurs qui en limitent l'ampleur et son accélération. Parmi ceux-ci, notons la mise en place des mesures de distanciation sociale qui complexifie ou retarde la production de certains types de contenu, la fragilité entourant la reprise des événements sportifs et la précarité de certains de nos annonceurs », a affirmé la présidente et chef de la direction de Groupe TVA, France Lauzière. 

« Les parts de marché totales de Groupe TVA ont connu une croissance de 1,8 part1 atteignant 42,3 parts1 pour le deuxième trimestre de 2020. Le Réseau TVA a connu une croissance de 0,2 part1 alors que les chaînes spécialisées ont affiché une croissance de 1,6 part1 grâce au gain exceptionnel de 5,1 parts1 de la chaîne « LCN » qui a atteint un sommet de 10,6 parts1, renforçant ainsi sa position de chaîne spécialisée la plus écoutée au Québec. Le travail exceptionnel de nos employés durant cette période sans précédent nous a permis d'offrir une couverture de l'actualité en continu en plus de poursuivre la production de contenus originaux afin de divertir la population. À cet égard, nous sommes très fiers du grand événement télévisuel Une chance qu'on s'a qui a rendu hommage aux gens du Québec dans la lutte contre la COVID-19 et qui a su rejoindre plus de 2,0 millions de téléspectateurs tout en récoltant plus de 2 millions de dollars pour venir en aide aux aînés et victimes de violence conjugale », a affirmé France Lauzière. 

« Les résultats financiers du secteur des services cinématographiques et audiovisuels ont été grandement affectés par la pandémie, forçant l'arrêt des tournages, dont celui d'une production de Disney qui était en cours dans nos installations en plus de retarder le démarrage d'une seconde production d'envergure prévue pour le deuxième trimestre. Dans le contexte actuel, les activités de postproduction s'en sont aussi trouvées affectées. Cependant, la majorité des autres activités du secteur se sont poursuivies et ont contribué à amoindrir cette baisse de rentabilité », a poursuivi la présidente de Groupe TVA.

« Bien que la baisse des produits d'exploitation provenant des magazines se soit poursuivie au deuxième trimestre de 2020 et se soit accentuée dans le contexte actuel, nos efforts ont permis de réduire nos charges d'exploitation de 37,8 % et de maintenir une contribution positive de ce secteur aux résultats d'exploitation de la Société. Cette performance a été possible grâce à la rapidité de nos équipes à s'adapter au contexte actuel et à réduire temporairement la mise en marché de certains titres en plus d'en ajuster le contenu afin de répondre à l'intérêt de nos lecteurs pendant la crise. La protection de nos marques porteuses qui font de Groupe TVA l'éditeur de magazines francophones numéro 1 au Québec2 demeure au centre de nos priorités.  

Le secteur production et distribution, lequel regroupe les activités des sociétés du groupe Incendo, continue de contribuer positivement aux résultats financiers de la Société. En plus de diversifier nos sources de revenus et d'élargir notre présence à l'international, notamment sur les marchés anglophones, il nous permettra de bénéficier de la forte demande à prévoir pour la production de contenus originaux accentuée par la crise actuelle. D'ailleurs, nous planifions déjà la reprise des activités de ce secteur que l'on vise pouvoir accélérer par le biais de coproductions avec la Nouvelle-Zélande débutant prochainement.

Encore une fois, je tiens à remercier très sincèrement tous nos employés de l'ensemble de nos secteurs et partout au Québec qui nous permettent de continuer à informer et divertir les Québécois et qui sont au coeur de la reprise de nos activités », a conclu la présidente. 

__________________________________

1

Source : Numeris - Québec franco, 1er avril au 30 juin 2020, l-d, 2h-2h, t2+

2

Source : Vividata, Printemps 2020, Total Canada, 14+, 1er janvier au 31 décembre 2019

Mise à jour sur le contexte actuel de la pandémie de la COVID-19

Les résultats du deuxième trimestre doivent être mis en perspective dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, une situation sans précédent qui a des répercussions considérables sur la population canadienne, de même que sur l'économie mondiale. En tant que fournisseur de services essentiels, notre priorité demeure de poursuivre notre mission, soit d'informer et divertir le public. À cet égard, nous nous sommes assurés de maintenir nos services de nouvelles en continu accessibles à tous via nos diverses plateformes de diffusion et en offrant gratuitement notre chaîne spécialisée d'information « LCN » tout au long du présent trimestre. Groupe TVA a pris et continue de prendre toutes les mesures nécessaires afin de protéger la santé et la sécurité de ses employés, soit via la prestation de leurs services à distance lorsque possible, par la mise en place de mesures de distanciation sociale en milieux de travail et par l'ajout de mesures sanitaires rigoureuses dans nos installations.

Dans le contexte de cette crise, nous nous attendons à ce que des impacts financiers se fassent encore ressentir au cours des prochains trimestres. Parmi ceux-ci, notons les suivants :

Le 27 mars dernier, dans le contexte de cette crise sanitaire et afin d'ajuster sa structure de coûts au volume d'activités en baisse, la Société a réduit la présence au travail d'environ 25 % de ses effectifs qui reçoivent dorénavant des prestations en vertu du programme de soutien de la Société pour compenser leur mise en disponibilité. Pendant la crise sanitaire, ce programme offre une aide financière qui s'ajoute aux programmes de Subvention salariale d'urgence du Canada ou de Prestation canadienne d'urgence. Plusieurs entités des différents secteurs de la Société répondent aux critères de qualification à la Subvention salariale d'urgence, ce qui permet à la Société d'atténuer certains impacts reliés à la crise actuelle.  

Étant donné l'incertitude entourant la durée de la pandémie et les répercussions qu'elle pourrait avoir, il nous est impossible à l'heure actuelle d'en prédire l'effet global sur nos résultats opérationnels et financiers, mais nous sommes d'avis que notre bonne santé financière actuelle, notre solide bilan et les mesures mises de l'avant nous permettront de continuer de dégager des flux de trésorerie positifs.

Groupe TVA continue de mettre en place quotidiennement les mesures et plans d'action nécessaires afin d'assurer la bonne continuité des affaires de l'entreprise et de maintenir nos stratégies à long terme. Notre équipe de direction est mobilisée à assurer une bonne gestion de la crise actuelle et à planifier le retour progressif des activités de la Société tout en suivant les directives gouvernementales.

Définition

BAIIA ajusté

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société définit le BAIIA ajusté comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le BAIIA ajusté, tel que défini ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidités. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les IFRS. La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'activités qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation et d'amortissement des actifs corporels et incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou par les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activités. En outre, le BAIIA ajusté est utile, car il constitue un élément important des régimes de rémunération incitative annuels de la Société. Signalons que la définition du BAIIA ajusté adoptée par la Société peut différer de celle utilisée par d'autres entreprises.

Téléconférence des investisseurs

Le 31 juillet 2020, à 10h00 (HAE), aura lieu une téléconférence sur les résultats de Groupe TVA pour le deuxième trimestre 2020, avec une période de questions réservée aux analystes financiers. On peut y accéder en composant le 1-877-293-8052, suivi du code d'accès pour les participants 66581#. Une version enregistrée, en anglais seulement, sera disponible par la suite en composant le 1-877-293-8133, suivi du code d'accès de la conférence 66581# puis du code d'accès de l'enregistrement 66581#, entre le 31 juillet et le 31 août 2020.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importantes connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, à des expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents et les risques reliés à la perte de clients clés dans le secteur des services cinématographiques et audiovisuels ainsi que dans le secteur production et distribution), les risques liés aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique, les risques reliés à la capacité d'adaptation de la Société face à l'évolution technologique rapide et aux nouvelles formes de diffusion ou de stockage, les risques liés aux relations de travail ainsi que les risques liés aux urgences en matière de santé publique, notamment la COVID-19, et toute mesure d'urgence mise en oeuvre par le gouvernement.

Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez-vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et www.groupetva.ca y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2019 et la rubrique « Facteurs de risques » de la notice annuelle 2019 de la Société ainsi qu'à la mise à jour sur les risques et incertitudes du rapport de gestion intermédiaire pour les périodes de trois mois et six mois terminées le 30 juin 2020.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 30 juillet 2020 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

Groupe TVA

Groupe TVA inc., filiale de Québecor Média inc., est une entreprise de communication active dans l'industrie de la télédiffusion, de la production cinématographique et audiovisuelle, de la production et distribution internationale de contenu télévisuel ainsi que des magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques et une des plus grandes entreprises privées de production de langue française en Amérique du Nord. L'entreprise est aussi la plus importante dans le secteur de l'édition de magazines francophones et publie des titres anglophones parmi les plus populaires au Canada. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B. 

Les états financiers consolidés résumés au 30 juin 2020, accompagnés des notes afférentes, ainsi que le rapport de gestion intermédiaire pour les périodes de trois mois et six mois terminées le 30 juin 2020 peuvent être consultés sur le site internet de la Société à l'adresse suivante : www.groupetva.ca.

GROUPE TVA INC. 




États consolidés des résultats








(non audités)




(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)   










Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2020

2019

2020

2019











Revenus

2

103 855

$

145 955

$

240 989

$

280 096

$











Achats de biens et services

3

81 817


104 951


173 556


198 876


Coûts liés au personnel

3

14 672


37 240


51 560


73 489


Amortissement 


8 471


9 722


17 002


18 787


Charges financières

4

665


1 047


1 335


2 004


Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres

5

1 802


1 477


2 104


4 645


Perte avant recouvrement d'impôts et part du bénéfice dans les entreprises associées


(3 572)


(8 482)


(4 568)


(17 705)












Recouvrement d'impôts


(666)


(2 245)


(693)


(4 637)












Part du bénéfice dans les entreprises associées


(169)


(196)


(426)


(347)


Perte nette


(2 737)

$

(6 041)

$

(3 449)

$

(12 721)

$











(Perte) bénéfice net(te) attribuable aux (à la) :










Actionnaires


(2 744)

$

(6 224)

$

(3 467)

$

(12 939)

$

Participation ne donnant pas le contrôle


7


183


18


218






















Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires

7 c)

(0,06)

$

(0,14)

$

(0,08)

$

(0,30)

$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.



États consolidés du résultat global






(non audités)



(en milliers de dollars canadiens)







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2020

2019

2020

2019










Perte nette

(2 737)

$

(6 041)

$

(3 449)

$

(12 721)

$










Autres éléments du résultat global qui ne seront pas reclassés aux résultats :









Régimes à prestations définies :









Perte sur réévaluations (note 9)

(15 000)


?


(15 000)


?


Impôts différés

4 000


?


4 000


?



(11 000)


?


(11 000)


?











Résultat global

(13 737)

$

(6 041)

$

(14 449)

$

(12 721)

$










Résultat global attribuable aux (à la) :









Actionnaires

(13 744)

$

(6 224)

$

(14 467)

$

(12 939)

$

Participation ne donnant pas le contrôle

7


183


18


218











Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.



États consolidés des capitaux propres







(non audités)



(en milliers de dollars canadiens)








Capitaux propres attribuables aux actionnaires

Capitaux
propres
attribua-
bles à la
partici-
pation ne
donnant
pas le
ontrôle

Total des
capitaux
propres

Capital-
actions
(note 7)

Surplus
d'apport

Bénéfices
non
répartis

Cumul des
autres
éléments du
résultat
global -
Régimes à
prestations
définies














Solde au 31 décembre 2018

207 280

$

581

$

59 406

$

3 497

$

966

$

271 730

$

(Perte) bénéfice net(te)

?


?


(12 939)


?


218


(12 721)


Solde au 30 juin 2019

207 280


581


46 467


3 497


1 184


259 009


Bénéfice net

?


?


29 391


?


12


29 403


Autres éléments du résultat global

?


?


?


1 777


?


1 777


Solde au 31 décembre 2019

207 280


581


75 858


5 274


1 196


290 189


(Perte) bénéfice net(te)

?


?


(3 467)


?


18


(3 449)


Autres éléments du résultat global

?


?


?


(11 000)


?


(11 000)


Solde au 30 juin 2020

207 280

$

581

$

72 391

$

(5 726)

$

1 214

$

275 740

$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.




Bilans consolidés








(non audités)




(en milliers de dollars canadiens)









Note

30 juin
2020


31 décembre
2019








Actif












Actif à court terme






Espèces


2 828

$

3 383

$

Débiteurs


147 185


160 552


Impôts sur le bénéfice


5 664


2 508


Contenu audiovisuel


72 770


88 422


Charges payées d'avance


6 139


3 105




234 586


257 970


Actif à long terme






Contenu audiovisuel


54 457


54 678


Placements


10 993


10 598


Immobilisations


167 294


175 653


Actifs liés au droit d'utilisation


11 425


8 530


Actifs incorporels


26 342


29 311


Écart d'acquisition


23 703


23 703


Impôts différés


20 098


14 703




314 312


317 176


Total de l'actif


548 898

$

575 146

$











Passif et capitaux propres












Passif à court terme






Découvert bancaire


5 874

$

?

$

Créditeurs et charges à payer


98 778


103 945


Droits de contenu à payer


91 152


83 244


Revenus reportés


18 187


16 883


Tranche à court terme des obligations locatives


3 403


3 238


Impôts sur le bénéfice


1 516


309


Dette échéant à court terme


3 962


44 846




222 872


252 465


Passif à long terme






Obligations locatives


10 383


7 978


Autres éléments de passif


33 887


18 076


Impôts différés


6 016


6 438




50 286


32 492


Capitaux propres






Capital-actions

7

207 280


207 280


Surplus d'apport


581


581


Bénéfices non répartis


72 391


75 858


Cumul des autres éléments du résultat global

9

(5 726)


5 274


Capitaux propres attribuables aux actionnaires


274 526


288 993


Participation ne donnant pas le contrôle


1 214


1 196




275 740


290 189


Éventualités

11





Total du passif et des capitaux propres


548 898

$

575 146

$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.




États consolidés des flux de trésorerie








(non audités)




(en milliers de dollars canadiens)










Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2020

2019

2020

2019

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation










Perte nette


(2 737)

$

(6 041)

$

(3 449)

$

(12 721)

$

Ajustements pour :










Amortissement


8 471


9 722


17 002


18 787


Part du bénéfice dans les entreprises associées


(169)


(196)


(426)


(347)


Impôts différés


318


(506)


(1 817)


(573)


Gain sur disposition d'un actif

5

(253)


?


(253)


?


Autres


(47)


22


(25)


(18)




5 583


3 001


11 032


5 128


Variation nette hors caisse des actifs et passifs d'exploitation


22 960


14 684


33 089


7 714


Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation


28 543


17 685


44 121


12 842


Flux de trésorerie liés aux activités

d'investissement










Acquisitions d'immobilisations


(1 965)


(3 069)


(6 788)


(6 951)


Acquisitions d'actifs incorporels


(488)


(833)


(1 521)


(2 156)


Acquisitions d'entreprises

6

?


(11 036)


?


(34 505)


Autres


401


?


401


?


Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement


(2 052)


(14 938)


(7 908)


(43 612)


Flux de trésorerie liés aux activités

de financement










Variation nette du découvert bancaire


458


(4 219)


5 874


4 656


Variation nette du crédit rotatif


(26 134)


6 371


(40 866)


19 721


Remboursement du prêt à terme


?


(2 780)


?


(5 532)


Remboursement d'obligations locatives


(867)


(1 129)


(1 723)


(2 232)


Autres


?


?


(53)


(105)


Flux de trésorerie (utilisés pour) générés par les activités de financement


(26 543)


(1 757)


(36 768)


16 508


Variation nette des espèces


(52)


990


(555)


(14 262)


Espèces au début de la période


2 880


2 860


3 383


18 112


Espèces à la fin de la période


2 828

$

3 850

$

2 828

$

3 850

$

Intérêts et impôts classés au titre des activités d'exploitation










Intérêts nets versés


304

$

1 018

$

1 011

$

1 779

$

Impôts nets sur le bénéfice versés 


44


1 117


3 073


2 773


Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.
Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés

Périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2020 et 2019 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») est régie par la Loi sur les sociétés par actions (Québec). Groupe TVA est une société de communication active dans l'industrie de la télédiffusion, des services cinématographiques et audiovisuels, de la production et distribution internationale de contenu télévisuel ainsi que des magazines (note 10). La Société est une filiale de Québecor Média inc. (« Québecor Média » ou la « société mère ») et la société mère ultime est Québecor inc. (« Québecor »). Le siège social de la Société est situé au 1600 boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec), Canada.

Les secteurs d'activités de la Société subissent les effets du caractère saisonnier de certaines de leurs activités dû, entre autres, aux variations saisonnières des revenus publicitaires, aux habitudes de visionnement, de lecture et d'écoute du public, aux besoins en services de production des producteurs internationaux et locaux et à la demande de contenu de la part des télédiffuseurs mondiaux. Puisque la Société dépend des ventes de publicité pour une portion importante de ses revenus, ses résultats d'exploitation sont aussi sensibles aux conditions économiques qui prévalent, y compris les changements dans les conditions économiques locales, régionales et nationales, en outre parce qu'ils peuvent affecter les dépenses de publicité.

La pandémie de la COVID-19 continue d'avoir des répercussions majeures sur l'environnement économique au Canada et à l'échelle mondiale. Le 13 mars 2020, afin de limiter la propagation du virus, le gouvernement du Québec a imposé une série de mesures préventives spéciales y compris la suspension des activités commerciales jugées non essentielles. Le gouvernement du Québec a annoncé, progressivement depuis, les différentes étapes d'un plan de reprise des activités s'échelonnant sur plusieurs mois. Cette crise a réduit significativement les activités de nombreux partenaires d'affaires au premier semestre 2020 et a entraîné un ralentissement marqué de certains secteurs d'activités de la Société. Entre autres répercussions, le virus de la COVID-19 et les mesures mises en place pour freiner sa propagation ont causé une réduction significative des revenus publicitaires, une baisse importante d'événements sportifs diffusés par la chaîne spécialisée « TVA Sports », une réduction de la fréquence de mise en marché de certaines publications et un arrêt de la plupart de nos activités de production de contenu. La Société a cependant poursuivi ses activités essentielles visant à informer en plus de divertir la population, tout en s'assurant de mettre en place les mesures internes nécessaires afin de protéger la santé et la sécurité de ses employés et du public. La Société s'est d'ailleurs assurée d'offrir un service d'information en continu sur la crise aux téléspectateurs via le Réseau TVA ainsi que la chaîne spécialisée « LCN ». En raison de ce ralentissement économique, la Société a réduit la prestation de services d'environ 25 % de ses effectifs qui reçoivent dorénavant des prestations en vertu du programme de soutien de la Société pour compenser leur mise en disponibilité. Pendant la crise sanitaire, ce programme offre une aide financière qui s'ajoute aux programmes de Subvention salariale d'urgence du Canada ou de Prestation canadienne d'urgence. Plusieurs entités des différents secteurs de la Société répondent aux critères de qualification à la Subvention salariale d'urgence entraînant la comptabilisation de provisions pour subventions à recevoir au deuxième trimestre 2020 inscrites en contrepartie d'une réduction des coûts liés au personnel ou comme remise aux employés bénéficiant du programme de soutien de la Société à la suite des réductions de postes. Compte tenu des incertitudes entourant l'évolution de la pandémie, il n'est pas possible à ce stade de déterminer avec certitude tous les impacts qui s'y rattachent.

Par conséquent, les résultats d'exploitation des périodes intermédiaires ne doivent pas être considérés nécessairement représentatifs des résultats d'un exercice financier complet.

1. Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles que publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »), sauf qu'ils ne comprennent pas l'ensemble de la divulgation requise par les IFRS pour des états financiers consolidés annuels. En particulier, ces états financiers consolidés ont été préparés conformément à l'IAS 34, Information financière intermédiaire et, par conséquent, sont des états financiers consolidés résumés. Ces états financiers consolidés résumés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés annuels 2019 de la Société qui comprennent les conventions comptables utilisées pour la préparation de ces états financiers consolidés résumés.

Ces états financiers consolidés résumés ont été approuvés par le conseil d'administration de la Société le 30 juillet 2020.

Certains chiffres correspondants fournis pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2019 ont été reclassés en fonction de la présentation adoptée pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2020.

2. Revenus



Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2020

2019

2020

2019










Services publicitaires

42 729

$

71 185

$

104 845

$

138 141

$

Redevances

34 637


35 279


71 030


69 048


Services de location, de postproduction, de distribution et autres services rendus (1)

13 695


21 368


38 547


36 682


Ventes de produits (2)

12 794


18 123


26 567


36 225



103 855

$

145 955

$

240 989

$

280 096

$



(1)

Les revenus de location de studios, de mobiles, d'équipements et d'espaces locatifs représentent respectivement 2 705 000 $ et 12 226 000 $ pour les périodes de trois et six mois terminées le 30 juin 2020 (7 212 000 $ et 12 236 000 $ pour les périodes correspondantes de 2019). Par ailleurs, les revenus de services incluent également les activités du nouveau secteur production et distribution.

(2)

Les revenus de ventes de produits incluent la vente de magazines en kiosque et par abonnement ainsi que la vente de contenu audiovisuel.

3. Achats de biens et services et coûts liés au personnel

Les principales composantes des achats de biens et services se détaillent comme suit :


Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2020

2019

2020

2019










Achats de biens et services :









Droits et coûts de contenu audiovisuel (1)

62 779

$

75 401

$

127 778

$

139 853

$

Tirage et distribution

2 987


5 580


6 662


10 963


Services rendus par la société mère:









-  Commissions sur ventes publicitaires

4 479


7 542


10 908


14 642


-  Autres

2 256


2 222


4 498


4 460


Coûts liés aux immeubles

3 646


4 238


7 744


8 817


Marketing, publicité et promotion

1 668


4 270


5 438


8 764


Autres

4 002


5 698


10 528


11 377



81 817


104 951


173 556


198 876


Coûts liés au personnel (2)

14 672

$

37 240

$

51 560

$

73 489

$


96 489

$

142 191

$

225 116

$

272 365

$



(1)

Au cours du deuxième trimestre 2020, considérant le contexte de la pandémie et les impacts de cette situation sur les opérations de la Société, celle-ci a procédé à la réévaluation de son actif de contenu audiovisuel. À la suite de cette réévaluation, la Société a reconnu aux résultats une charge de contenu audiovisuel de 28 056 000 $ pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2020. Malgré cette charge, les droits et coûts de contenu audiovisuel ont dimininué de 12 622 000 $ et de 12 075 000 $ respectivement par rapport aux périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2019. La direction de la Société réévaluera la valeur de son actif de contenu audiovisuel au cours des prochains trimestres à la lumière de l'évolution de la situation.

(2)

Pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2020, les coûts liés au personnel sont présentés nets de la Subvention salariale d'urgence de 14 544 000 $ dont bénéficie la Société pour les employés dont la prestation de services a été maintenue. La totalité de cette somme est présentée dans les débiteurs au 30 juin 2020.

4. Charges financières




Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin




2020

2019

2020

2019











Intérêts sur la dette échéant à court terme


181

$

811

$

615

$

1 501

$

Amortissement des frais de financement


13


48


35


97


Intérêts sur les obligations locatives


139


175


282


344


Charge d'intérêts sur le passif net au titre des prestations définies


67


96


162


209


Perte (gain) sur change


150


(45)


24


(39)


Autres


115


(38)


217


(108)




665

$

1 047

$

1 335

$

2 004

$

5. Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres



Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin




2020

2019

2020

2019











Frais de rationalisation des activités d'exploitation


2 097

$

1 496

$

2 250

$

2 896

$

Autres


(295)


(19)


(146)


1 749




1 802

$

1 477

$

2 104

$

4 645

$

Frais de rationalisation des activités d'exploitation

Pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2020 et 2019 , la Société a enregistré une charge nette découlant de la rationalisation des activités d'exploitation suite à la réduction de postes et à la mise en place de mesures de réduction de coûts répartie entre les secteurs comme suit :



Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin




2020

2019

2020

2019











Télédiffusion


1 415

$

834

$

1 439

$

1 147

$

Services cinématographiques et audiovisuels


682


108


682


111


Magazines


?


554


129


1 638




2 097

$

1 496

$

2 250

$

2 896

$

Autres

Pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2020, la Société a enregistré un gain de 253 000 $ lié à la disposition d'un actif pour un produit de disposition de 310 000 $.

Pour les six premiers mois de l'exercice 2020, la Société a comptabilisé une charge de 194 000 $ relativement aux acquisitions d'entreprises alors qu'une charge de 1 865 000 $ avait été comptabilisée pour la période correspondante de 2019, dont 1 794 000 $ à titre d'obligation d'investissement au système de radiodiffusion dans le cadre de l'acquisition des sociétés des groupes Serdy Média inc. et Serdy Vidéo inc (note 6).

6. Acquisitions d'entreprises

a) Serdy

Le 13 février 2019, la Société a acquis les actions des sociétés faisant partie des groupes Serdy Média inc. et Serdy Vidéo inc., incluant les chaînes « Évasion » et « Zeste », pour un prix d'achat totalisant 25 604 000 $ incluant un montant de 1 604 000 $ à titre d'ajustement en lien avec une cible préétablie de fonds de roulement convenue entre les parties, moins des espèces acquises de 519 000 $. À la date d'acquisition, la Société avait déboursé 24 000 000 $, soit le prix d'achat convenu avant ajustement en lien avec une cible préétablie de fonds de roulement convenue entre les parties, moins les espèces acquises préliminaire de 531 000 $.

Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie de la Société de bonifier son offre de contenu télévisuel au bénéfice de ses téléspectateurs et de ses annonceurs. L'écart d'acquisition qui en découle provient principalement de la qualité du contenu et des synergies attendues.

Dans le cadre de l'approbation de cette transaction et des conditions afférentes, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes a exigé de la Société des investissements de l'ordre de 1 794 000 $ en avantages tangibles, plus spécifiquement des investissements au système canadien de radiodiffusion visant le soutien de productions de langue française. Cette obligation a été comptabilisée à titre de coût lié aux acquisitions dans les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres.

La répartition du prix d'achat a été finalisée au quatrième trimestre de 2019.

b) Incendo

Le 1er avril 2019, en vertu d'une entente conclue le 22 février 2019, la Société a procédé à l'acquisition des actions des sociétés faisant partie du groupe Incendo, pour une contrepartie en espèces de 10 392 000 $ (déduction faite des espèces acquises de 859 000 $ et d'un remboursement de 644 000 $ à titre d'ajustement en lien avec une cible préétablie de fonds de roulement convenue entre les parties) et un solde à payer d'une juste valeur de 6 818 000 $ à la date d'acquisition. Le prix d'achat est également assujetti à des ajustements liés à l'atteinte de conditions financières au cours des trois années suivant la date d'acquisition. La contrepartie conditionnelle a été évaluée à 1 739 000 $ à cette même date, selon l'estimation de la valeur actualisée des ajustements conditionnels futurs. Cette valeur actualisée est fondée sur des données d'entrée importantes qui ne sont pas des données de marché observables, sur des hypothèses ainsi que sur une fourchette de probabilités d'atteinte de conditions financières. À la date d'acquisition, la Société avait déboursé 11 036 000 $, soit le prix d'achat convenu avant ajustement en lien avec une cible préétablie de fonds de roulement convenue entre les parties, moins les espèces acquises de 859 000 $.

Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie de la Société de diversifier ses sources de revenus et d'élargir sa présence à l'international, notamment sur les marchés anglophones. L'écart d'acquisition lié à cette acquisition provient principalement de l'expertise de l'entreprise et de la croissance future attendue.

La répartition du prix d'achat a été finalisée au quatrième trimestre de 2019.

La répartition finale de la juste valeur des éléments d'actif et de passif relatifs à ces acquisitions se détaille comme suit :



Serdy

Incendo

Total








Éléments non monétaires d'actif acquis







Actif à court terme

11 997

$

14 004

$

26 001

$

Contenu audiovisuel à long terme

3 893


4 191


8 084


Immobilisations

1 720


156


1 876


Actifs incorporels

8 661


12 575


21 236


Actifs liés au droit d'utilisation

1 469


249


1 718


Impôts différés

241


?


241


Écart d'acquisition(1)

4 813


9 788


14 601



32 794


40 963


73 757


Éléments de passif pris en charge







Passif à court terme

5 404


17 390


22 794


Obligations locatives

1 469


249


1 718


Impôts différés

?


4 375


4 375



6 873


22 014


28 887


Éléments d'actif net acquis à la juste valeur

25 921

$

18 949

$

44 870

$








Contrepartie







Espèces

25 085

$

10 392

$

35 477

$

Sommes à payer et contrepartie conditionnelle(2)

?


8 557


8 557


Placement dans Canal Évasion inc. détenu à 8,3 % par la Société

836


?


836



25 921

$

18 949

$

44 870

$



(1)

L'écart d'acquisition n'est pas déductible fiscalement.

(2)

La portion à court terme des sommes à payer et de la contrepartie conditionnelle en lien avec l'acquisition du groupe Incendo est présentée sous la rubrique « Créditeurs et charges à payer » alors que la portion à long terme est présentée sous la rubrique « Autres éléments de passif » dans les bilans consolidés.

7. Capital-actions

a) Capital-actions autorisé

Un nombre illimité d'actions ordinaires classe A, participantes, avec droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions classe B, participantes, sans droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions privilégiées, non participantes, sans droit de vote, d'une valeur nominale de 10 $ chacune, pouvant être émises en séries.

b) Capital-actions émis et en circulation


30 juin
2020


31 décembre
2019







4 320 000 actions ordinaires classe A



72

$



72

$

38 885 535 actions classe B



207 208




207 208





207 280

$



207 280

$

c) Résultat par action attribuable aux actionnaires

Le tableau suivant présente le calcul du résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires :


Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2020

2019

2020

2019










Perte nette attribuable aux actionnaires

(2 744)

$

(6 224)

$

(3 467)

$

(12 939)

$










Nombre moyen pondéré d'actions de base et dilué en circulation

43 205 535


43 205 535


43 205 535


43 205 535











Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires

(0,06)

$

(0,14)

$

(0,08)

$

(0,30)

$

Le calcul du résultat par action dilué ne tient pas compte de l'effet potentiel dilutif des options d'achat d'actions de la Société puisque leur effet est non dilutif.

8. Rémunération et autres paiements à base d'actions

a) Régime d'options d'achat d'actions classe B à l'intention des dirigeants

Période de six mois terminée
le 30 juin 2020


Nombre

Prix d'exercice
moyen pondéré





Solde au 31 décembre 2019

515 000

2,43

$

Annulées

(10 000)

2,16

$

Solde au 30 juin 2020

505 000

2,43

$

Du nombre d'options en circulation au 30 juin 2020, 35 000 options d'achat d'actions classe B de la Société au prix d'exercice moyen de 6,85 $ pouvaient être exercées.

b) Régime d'options d'achat d'actions de Québecor Média

Période de six mois terminée
le 30 juin 2020


Nombre

Prix d'exercice
moyen pondéré





Solde au 31 décembre 2019

31 600

69,19

$

Exercées

(18 800)

68,37

$

Solde au 30 juin 2020

12 800

70,39

$

Du nombre d'options en circulation au 30 juin 2020, 12 800 options d'achat d'actions de Québecor Média au prix d'exercice moyen de 70,39 $ pouvaient être exercées.

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2020, 16 000 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 876 000 $ (19 600 options d'achat d'actions avaient été exercées pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2019 pour une contrepartie en espèces de 739 000 $).

Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2020, 18 800 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 1 002 000 $ (20 600 options d'achat d'actions avaient été exercées pour la période de six mois terminée le 30 juin 2019 pour une contrepartie en espèces de 782 000 $).

c) Régime d'options d'achat d'actions de Québecor

Période de six mois terminée
le 30 juin 2020


Nombre

Prix d'exercice
moyen pondéré





Solde au 31 décembre 2019

420 500

28,82

$

Annulées

(20 000)

26,52

$

Solde au 30 juin 2020

400 500

28,93

$

Du nombre d'options en circulation au 30 juin 2020, aucune option d'achat d'actions de Québecor ne pouvait être exercée.

d) Régimes d'unités d'actions différées (« UAD ») et d'unités d'actions liées à la performance (« UAP »)

Groupe TVA offre un régime d'UAD et un régime d'UAP à l'intention de certains gestionnaires basés sur les actions classe B sans droit de vote de Groupe TVA (« actions classe B de Groupe TVA »). Québecor offre également un régime d'UAD et un régime d'UAP à l'intention de ses employés et de ceux de ses filiales basés, entre autres, sur les actions catégorie B de Québecor. Pour ces régimes, les UAD sont assujetties à une période d'acquisition de six ans et seront rachetées en espèces seulement au moment du départ du participant à la retraite ou de la cessation de son emploi, selon le cas. Les UAP sont assujetties à une période d'acquisition de trois ans et seront rachetées en espèces à la fin de cette période sous réserve de l'atteinte de cibles financières. Selon le régime de Groupe TVA, les UAD et UAP donnent le droit aux porteurs de recevoir des unités additionnelles chaque fois que des dividendes sont versés sur les actions classe B de Groupe TVA et selon le régime de Québecor, les UAD et UAP donnent le droit aux porteurs de recevoir des unités additionnelles chaque fois que des dividendes sont versés sur les actions catégorie B de Québecor.

Le tableau suivant présente la variation des unités en circulation dans les régimes d'UAD et d'UAP pour la période de six mois terminée le 30 juin 2020 :


Unités en circulation


Unités d'actions

de la Société

Unités d'actions

de Québecor


UAD

UAP

UAD

UAP






Solde au 31 décembre 2019

177 256

131 129

29 150

16 148

Octroyées

-

-

356

-

Annulées

(20 692)

-

(4 322)

-

Rachetées

-

(131 129)

-

(16 148)

Solde au 30 juin 2020

156 564

-

25 184

-

e) Régimes d'unités d'actions différées (« UAD ») à l'intention des administrateurs

Au 30 juin 2020, le nombre total d'UAD en circulation conformément à ce régime était de 334 056 (300 088 au 31 décembre 2019).

f) Charge liée aux régimes de rémunération à base d'actions

Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2020, un renversement de charge de rémunération de 97 000 $ et de 114 000 $ respectivement lié à tous les régimes de rémunération à base d'actions a été comptabilisé (une charge de rémunération de 653 000 $ et 1 168 000 $ respectivement au cours des périodes correspondantes de 2019).

9. Régimes de retraite et avantages complémentaires à la retraite

La perte sur réévaluations pour les régimes à prestations définies comptabilisée dans l'état consolidé du résultat global pour la période de six mois terminée le 30 juin 2020 est principalement reliée à la baisse du taux d'actualisation depuis le 31 décembre 2019.

10. Information sectorielle

Au début du présent exercice, la direction a apporté des modifications à la structure de gestion de la Société. À la suite de ces changements, les activités d'édition sur mesure, de production commerciale imprimée et de services prémédia, anciennement exercées par le secteur magazines, ont été regroupées avec les activités existantes de production commerciale du secteur télédiffusion. L'information financière des périodes comparatives a été retraitée pour tenir compte de cette nouvelle présentation.

Au début du deuxième trimestre 2019, la Société a revu ses secteurs d'activités afin de mieux refléter l'évolution de ses opérations et de sa structure de gestion à la suite de l'acquisition, le 1er avril 2019, des sociétés du groupe Incendo (note 6). Ainsi, un nouveau secteur a été créé, soit le secteur production et distribution.

Également, depuis le 13 février 2019, à la suite de l'acquisition des sociétés des groupes Serdy Média inc. et Serdy Vidéo inc. (note 6), les activités reliées aux chaînes spécialisées « Évasion » et « Zeste » ont été intégrées dans les résultats du secteur télédiffusion alors que les activités de postproduction ont été incluses dans les résultats du secteur des services cinématographiques et audiovisuels.

Les activités de la Société se composent dorénavant des secteurs suivants :

 


Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2020

2019

2020

2019










Revenus









Télédiffusion

86 767

$

116 464

$

194 828

$

226 204

$

Services cinématographiques et audiovisuels

7 460


14 248


25 442


27 201


Magazines

10 037


15 523


20 330


30 181


Production et distribution

2 869


3 479


7 622


3 479


Éléments intersectoriels

(3 278)


(3 759)


(7 233)


(6 969)



103 855


145 955


240 989


280 096


BAIIA ajusté (BAIIA ajusté négatif) (1)









Télédiffusion

3 470


(1 606)


7 299


874


Services cinématographiques et audiovisuels

507


1 837


3 679


1 943


Magazines

2 890


3 211


3 554


4 592


Production et distribution

428


322


1 095


322


Éléments intersectoriels

71


?


246


?



7 366


3 764


15 873


7 731


Amortissement

8 471


9 722


17 002


18 787


Charges financières

665


1 047


1 335


2 004


Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres

1 802


1 477


2 104


4 645


Perte avant recouvrement d'impôts et part du bénéfice dans les entreprises associées

(3 572)

$

(8 482)

$

(4 568)

$

(17 705)

$

Les éléments intersectoriels mentionnés précédemment représentent les éliminations de transactions dans le cours normal des activités effectuées entre les secteurs d'activités de la Société.

(1)

Le chef de la direction utilise le BAIIA ajusté comme mesure de rendement financier pour évaluer la performance de chaque secteur d'activités de la Société. Le BAIIA ajusté est défini comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le BAIIA ajusté, tel que défini ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux IFRS.

11. Éventualités

Dans le cadre de litiges commerciaux avec un câblodistributeur, des poursuites ont été engagées par la Société et contre la Société ainsi que contre Québecor et certaines de ses filiales.  À ce stade-ci des poursuites, la direction de la Société est d'avis que le dénouement ne devrait pas avoir d'incidence importante sur les résultats ou la situation financière de la Société.

SOURCE Groupe TVA


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:44
Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion de la Journée internationale des peuples autochtones. : « Les Premières Nations, les Inuits et les Métis sont les fondements historiques de ce pays....

à 12:30
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) C'est aujourd'hui la Journée internationale des peuples autochtones, un moment pour reconnaître l'apport essentiel de ceux qui ont élu domicile sur cette terre depuis des temps...

à 12:30
C'est aujourd'hui la Journée internationale des peuples autochtones, une occasion de reconnaître les contributions de celles et ceux qui ont fait de cette terre leur foyer depuis des temps immémoriaux. Aucune relation n'est plus importante pour le...

à 12:01
Au lieu de faire sa mise à jour quotidienne aux médias en personne, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis la déclaration suivante aujourd'hui : « On a signalé 119 221 cas de COVID-19 au Canada, dont 8...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 104 nouveaux cas, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 60 471. Durant cette même période, 2 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s'ajoute 1...

à 09:37
L'honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones, l'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, l'honorable Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord, et l'honorable Steven Guilbeault, ministre du...



Communiqué envoyé le 30 juillet 2020 à 19:28 et diffusé par :