Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie, Plaidoyer (politique)

Les nouvelles mesures touchant les bars feront des dommages collatéraux importants fragilisant la restauration


MONTRÉAL, le 9 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Même si elle juge que les mesures touchant les bars annoncées par le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, sont nettement préférables à un reconfinement de tous les établissements vendant de l'alcool pour consommation sur place au Québec, l'Association Restauration Québec (ARQ) ne peut que déplorer qu'elles ne seront pas sans conséquences pour de nombreuses restauratrices et de nombreux restaurateurs du Québec.

Ainsi, un restaurant détenant un permis de bar pour sa terrasse, ce qui est commun dans l'industrie, sera lui aussi tenu de cesser la vente d'alcool sur ladite terrasse à minuit et les clients devront avoir quitté la terrasse à 1 h du matin au plus tard. En fait, un exploitant devra respecter toutes les mesures rendues publiques plus tôt aujourd'hui dans toutes les pièces de son établissement où un permis de bar est exploité. En plus d'arrêter le service d'alcool à minuit et fermer la pièce ou le lieu une heure après, réduire la capacité de celle-ci ou de celui-ci à 50 % de celle apparaissant au permis d'alcool et interdire la danse seront dorénavant exigés. On recommande aussi de tenir un registre de la clientèle. 

« Notre industrie a fait de nombreux efforts ces dernières semaines pour mettre en place les directives sanitaires imposées par la Santé publique et par la CNESST, observe le vice-président aux affaires publiques de l'ARQ, M. François Meunier. Le ministre de la Santé l'a même reconnu lors de son point de presse lundi. Nous reconnaissons qu'il y a quand même place à l'amélioration, mais nous aurions souhaité que le gouvernement accorde une attention plus soutenue à faire respecter les normes déjà existantes dans les établissements qui en font fi, plutôt que d'en ajouter d'autres à tout le monde même à ceux qui les respectent ».

Pour l'ARQ, il est certain que ces nouvelles exigences fragiliseront encore davantage les entreprises de restauration du Québec rendant encore plus nécessaire la mise en place de mesures d'aide économique spécifique à ce secteur. Rappelons qu'un sondage rendu public ce matin par ce regroupement nous apprenait que 61 % des restauratrices et des restaurateurs affirment ne pouvoir maintenir leurs activités plus de six mois si rien ne change à la situation actuelle.

L'ARQ est le principal regroupement de gestionnaires de la restauration au Québec. Fondée en 1938, elle représente la restauration sous toutes ces formes, et elle est présente dans l'ensemble des régions du Québec.

SOURCE Association Restauration Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:17
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, invite les représentants des médias à une conférence de presse au cours de laquelle il procédera à l'annonce de...

à 16:16
Reprise des négociations pour : Société : Ridgeline Minerals Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : RDG Les titres : Non Reprise (HE) : 09 h 30 8/17/2020 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...

à 15:14
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Shine Box Capital Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : RENT.P Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 14...

à 14:47
Dans un contexte où l'achat local est valorisé et requiert un soutien ciblé des entreprises québécoises et canadiennes, le Regroupement des firmes de services professionnels indépendantes (RFSPI) déplore que le gouvernement se targue de soutenir une...

à 14:30
Bell Canada (Bell) a annoncé aujourd'hui qu'elle rachètera, le 14 septembre 2020, avant échéance, la totalité de ses débentures à 3,15 %, série M-30, échéant le 29 septembre 2021, d'un montant en capital de 750 millions $ CA qui sont en circulation...

à 14:25
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Progressive Planet Solutions Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : PLAN Les titres : Oui Motif :À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension...



Communiqué envoyé le 9 juillet 2020 à 14:45 et diffusé par :