Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Acquisitions et fusions d'entreprises, Restructuration / Refonte de capital

Le Groupe Cirque du Soleil annonce un plan exhaustif pour la relance de l'entreprise


MONTRÉAL, le 29 juin 2020 /CNW Telbec/ - Le Groupe Cirque du Soleil (« Cirque du Soleil », « Cirque », ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui qu'il, et certaines de ses sociétés affiliées, a déposé une demande de protection contre les créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) en vue de restructurer sa structure de capital. La requête déposée en vertu de la LACC sera entendue demain par la Cour supérieure du Québec (Division commerciale) (la « Cour »). Si la Cour accorde l'ordonnance initiale demandée, la Société demandera sa reconnaissance provisoire immédiate aux États-Unis en vertu du chapitre 15 du « US Bankruptcy Code ».

Dans le cadre du dépôt de sa requête, le Cirque du Soleil a annoncé qu'il avait conclu une convention d'achat de type « Stalking Horse » (« Convention d'achat ») avec ses actionnaires actuels TPG, Fosun et la Caisse de dépôt et placement du Québec (les « Actionnaires »), de même qu'avec Investissement Québec en tant que prêteur, en vertu de laquelle les Actionnaires acquerraient la quasi-totalité des actifs de la Société, pour une combinaison de capital en espèces, de dettes et de capitaux propres, et établiraient deux fonds totalisant 20 millions $US pour offrir une aide supplémentaire aux employés touchés et entrepreneurs indépendants du Cirque du Soleil. Sous réserve de l'approbation de la Cour, la Convention servira d'offre d'achat de type « Stalking Horse » dans le cadre d'un processus de vente et de sollicitation d'investissement supervisé par la Cour et le contrôleur qui sera désigné par cette dernière. La Convention d'achat établit le prix plancher, ou l'offre minimale acceptable, pour une vente aux enchères de la Société sous la supervision de la Cour en vertu du processus de vente et de sollicitation d'investissement, conçu pour obtenir la valeur la plus élevée possible ou la meilleure offre pour le Cirque et ses parties prenantes.

Aux termes de la Convention d'achat proposée, les Actionnaires injecteront 300 millions $US de liquidités dans l'entreprise restructurée afin de supporter un redémarrage réussi, dédommager en partie les employés affectés et les partenaires du Cirque du Soleil, et assumer certaines obligations en souffrance de la Société, notamment à l'égard des détenteurs de billets touchés par l'annulation des spectacles. De cette somme de 300 millions $US, Investissement Québec fournira un financement par emprunt de 200 millions $US pour appuyer l'acquisition proposée. La Convention d'achat prévoit que les créanciers garantis du Cirque du Soleil recevront une dette non garantie de 50 millions $US, en plus d'une participation en actions de 45 % dans l'entreprise restructurée, ainsi que le remboursement d'un prêt provisoire consenti par certains prêteurs de premier rang pour un montant de 50 millions $US. La Convention proposée prévoit également, dans le cadre de l'injection de 300 millions $US de liquidités, la création d'un fonds dédié aux employés de 15 millions $US pour apporter une aide financière aux employés, ainsi qu'un fonds dédié de 5 millions $US aux entrepreneurs indépendants afin de payer les obligations de la Société à l'égard des artisans et des artistes indépendants. Elle comprend également des engagements clés à l'égard du Québec où le Cirque est profondément enraciné, comme le maintien du siège social de l'entreprise à Montréal, Québec, afin de conserver ce fleuron culturel au Québec.

Le Comité de transaction, qui a été créé par le Conseil d'administration afin d'assurer un processus juste et indépendant avec l'assistance des conseillers du Cirque, est encouragé par le haut niveau d'intérêt que le Cirque du Soleil a suscité de la part d'investisseurs potentiels durant cette phase du processus de recapitalisation. Après avoir évalué les propositions reçues lors de la première phase du processus de vente et de sollicitation d'investissement, le Comité de transaction a recommandé, et le Conseil d'administration a approuvé (les représentants des Actionnaires actuels et les Actionnaires s'abstenant de voter), la Convention d'achat, car elle est dans le meilleur intérêt de toutes les parties prenantes, y compris ses employés et ses créateurs. La Convention prévoit notamment un niveau d'endettement inférieur suite à la réalisation de la restructuration par rapport aux autres offres, n'a pas d'indemnité de rupture associée et était la seule offre à inclure des fonds dédiés aux employés et aux entrepreneurs indépendants, ainsi que la prise en charge d'obligations en souffrance du Cirque et un engagement plus élaboré des opérations de la Société au Québec. L'offre des Actionnaires a notamment été la seule offre entièrement documentée et ferme reçue, ce qui a permis à la Société d'avancer de manière importante vers un éventuel redémarrage, en lançant immédiatement le processus supervisé par le tribunal. Le Comité de transaction et le Conseil d'administration estiment également qu'une entente avec les Actionnaires servira à assurer la pérennité du Cirque, car le Conseil d'administration tient à bien évaluer le niveau élevé d'incertitude auquel est confronté le Cirque avant de pouvoir relancer ses activités commerciales à grande échelle.

 « Au cours des 36 dernières années, le Cirque du Soleil a connu un immense succès et a toujours été rentable. Toutefois, compte tenu de l'absence de revenus depuis la fermeture forcée de tous nos spectacles en raison de la COVID-19, la direction devait agir de façon décisive pour protéger l'avenir de la Société », a déclaré Daniel Lamarre, président et chef de la direction du Groupe Cirque du Soleil. « La Convention d'achat et le processus de vente et de sollicitation d'investissement placent le Cirque en position de sortir de la protection de la LACC en tant qu'entreprise plus forte. L'engagement ferme des Actionnaires - qui comprend des fonds supplémentaires pour soutenir nos employés, contractants et partenaires essentiels touchés, tous importants pour le retour du Cirque - reflète notre croyance mutuelle dans la force et le potentiel à long terme de notre marque. Je suis impatient de relancer nos opérations et de rassembler notre équipe, afin de recréer l'enchantement du Cirque du Soleil pour nos millions de fans dans le monde entier. »

Dans le cadre de son processus de restructuration et de ses plans de redémarrage de ses activités, le Cirque du Soleil a annoncé des mesures cruciales concernant ses employés, notamment la fin d'emploi d'approximativement 3 480 employés précédemment mis à pied en mars, à la suite de l'arrêt des revenus causé par les fermetures imposées par le gouvernement en réponse à la pandémie de la COVID-19. Cette mise à pied permanente permet aux employés de maximiser et de devancer la compensation financière à laquelle ils ont droit, en recevant immédiatement le paiement de la totalité des vacances accumulées, et en accédant au Programme canadien de protection des salariés du gouvernement fédéral et d'autres programmes d'assurance-chômage. L'offre des Actionnaires et le plan de redémarrage qui s'y rattache comprennent un certain nombre de considérations pour les employés, notamment la création d'un fonds d'aide de 15 millions $US pour les employés mis à pied de façon permanente et l'intention de réembaucher la majorité des employés licenciés, lorsque les opérations commerciales le permettent, à mesure que les interdictions de rassemblement et les fermetures de frontières seront levées, et que les activités pourront reprendre. Le Cirque du Soleil a l'intention de rappeler progressivement les employés licenciés à mesure qu'il redémarrera ses activités. Étant donné que les spectacles résidents à Las Vegas et Orlando devraient reprendre avant le reste des spectacles du Cirque, les artistes et les employés des spectacles de la division des spectacles résidents ne sont pas touchés par cette mesure, afin de permettre un retour rapide et efficace dès que l'interdiction de rassemblement sera levée et que les opérations de spectacle pourront reprendre.

Dans le cadre de sa sollicitation de propositions liées à son processus de vente stratégique, la Société a demandé que les parties intéressées précisent leurs intentions à l'égard des employés licenciés du Cirque, incluant la compensation financière pour ces employés, ainsi que le maintien des activités au Québec, et qu'elles précisent des intentions claires en vue de la reprise des activités. Ces considérations importantes seront prises en compte dans le cadre du processus de vente et de sollicitation d'investissement.

Tout au long du processus, le Cirque du Soleil a été représenté par Stikeman Elliott LLP, Kirkland & Ellis LLP, Financière Banque Nationale et Greenhill & Co.

Informations complémentaires

La Société fournira d'autres mises à jour tout au cours du processus de restructuration, si les événements le justifient. Si la Cour accorde l'ordonnance initiale demandée, une nouvelle audience devrait être fixée dans une dizaine de jours, audience durant laquelle la Cour sera invitée à approuver le processus de vente et de sollicitation d'investissement et la soumission d'amorce (Stalking horse bid).

Dans le cadre de sa demande effectuée en vertu de la LACC, le Cirque du Soleil demande l'approbation de la nomination d'Ernst & Young inc. à titre de contrôleur nommé par la Cour pour superviser la procédure menée en vertu de la LACC et faire rapport à la Cour.

À propos du Groupe Cirque du Soleil
Le Groupe Cirque du Soleil est un chef de file de l'industrie du divertissement live. En plus de produire des spectacles d'art circassien de renommée internationale, l'entreprise d'origine canadienne met son approche créative au service d'une grande variété de formes de divertissement, notamment les productions multimédias, les expériences immersives, les parcs thématiques et les événements spéciaux. Au-delà de ses diverses créations, le Groupe Cirque du Soleil vise à exercer une influence positive sur les gens, les collectivités et la planète au moyen de ses outils les plus importants : la créativité et l'art. Pour de plus amples renseignements sur le Groupe Cirque du Soleil, rendez-vous sur le site leGroupeCirqueduSoleil.com.

SOURCE Groupe Cirque du Soleil


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:30
La société Acquia, spécialisée dans l'expérience numérique, a annoncé aujourd'hui le lancement de sa nouvelle Acquia Open Digital Experience Platform (DXP). La DXP ouverte d'Acquia est alimentée par Acquia Marketing Cloud et Acquia Drupal Cloud, une...

à 14:18
UL, une entreprise mondiale de premier plan, axée sur les sciences de...

à 14:06
Le Gouvernement du Québec prolonge la période initialement prévue pour la mise aux nouvelles normes du Règlement sur les animaux en captivité. Ces modifications sont devenues nécessaires en raison de la pandémie de la COVID-19, qui a provoqué...

à 14:06
Les étudiants étrangers apportent d'immenses contributions culturelles et sociales au Canada et génèrent plus de 21 milliards de dollars en activité économique. Depuis le début de la pandémie, l'honorable Marco E. L. Mendicino, ministre de...

à 14:00
Des travailleuses et travailleurs du CISSS de Laval et des familles endeuillées se rassembleront le 15 juillet au CHSLD Sainte-Dorothée pour saluer la mémoire des victimes de la COVID-19. D'autres rassemblements organisés par le Syndicat CSN des...

à 13:30
Les gouvernements du Canada et de l'Ontario reconnaissent les différentes répercussions de la pandémie de COVID-19 dans les petites collectivités et les collectivités rurales de l'ensemble de la province. Les deux gouvernements font des...



Communiqué envoyé le 29 juin 2020 à 12:30 et diffusé par :