Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

Industries Lassonde inc. annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice financier 2019


ROUGEMONT, QC, le 26 mars 2020 /CNW Telbec/ - Industries Lassonde inc. (TSX: LAS.A) (« Lassonde ») a réalisé des ventes de 1 678,3 millions $ au cours de l'exercice 2019 comparativement à 1 594,0 millions $ en 2018, en hausse de 5,3 %. Au cours des cinq premiers mois de 2019, Old Orchard Brands, LLC (« OOB »), entité acquise le 31 mai 2018, a réalisé des ventes de 50,3 millions $. En excluant ces ventes de OOB et un effet de change favorable de 22,4 millions $, les ventes sont en hausse de 11,6 millions $ par rapport à l'exercice 2018. Le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société pour l'exercice 2019 a, de son côté, été de 72,0 millions $ par rapport à 66,4 millions $ pour l'exercice précédent. En excluant un gain, net d'impôts, de 13,8 millions $ réalisé à la suite du règlement d'une réclamation d'assurance directement liée à l'acquisition de OOB et certains autres éléments sans lien avec l'exploitation, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société de l'exercice 2019 aurait été en baisse de 6,5 millions $ sur celui de 2018. Ceci s'explique par une baisse de productivité liée à d'importants travaux d'investissement dans une usine de la Société.

 

Faits saillants financiers

(en milliers $)

Quatrièmes trimestres

terminés les

Exercices

terminés les


31 décembre

2019

31 décembre

2018

31 décembre

2019

31 décembre

2018

Ventes

432 127

$

426 799

$

1 678 301

$

1 593 996

$

Résultat d'exploitation

24 964


25 745


100 826


105 192


Résultat avant impôts

40 694


20 429


100 488


88 946


Résultat net attribuable aux actionnaires de la Société

28 466


15 770


71 977


66 382


Résultat de base et dilué par action (en $)

4,10

$

2,26

$

10,37

$

9,50

$

 

Note : Il ne s'agit que des faits saillants financiers. Le rapport de gestion, les états financiers consolidés audités et les notes afférentes pour l'exercice financier terminé le 31 décembre 2019 sont accessibles sur le site Internet de SEDAR à l'adresse www.sedar.com ainsi que sur le site Internet de Industries Lassonde inc.

 

« Les ventes de l'exercice 2019 ont été conformes à nos attentes alors que le résultat d'exploitation de la Société a été affecté par les effets négatifs sur la cadence de production de travaux d'installation de nouveaux équipements dans l'une de nos usines canadiennes ainsi que par une hausse des coûts de production dans nos usines américaines. Nous avons ajusté notre structure de gestion pour améliorer notre positionnement concurrentiel aux États-Unis et pallier aux effets de la rareté de la main-d'oeuvre et des tarifs douaniers sur certains intrants qui créent de l'instabilité au niveau de notre base de coûts. Nous sommes particulièrement heureux de souligner que la Société a été en mesure de réduire sa dette de 70 millions $ en 2019 », de commenter la chef de la direction de Industries Lassonde inc., Mme Nathalie Lassonde. « Nous portons une attention particulière à l'intégration de Sun-Rype et à la progression du COVID-19 ainsi qu'à ses conséquences sur nos activités. Nous nous devons d'agir de façon responsable envers nos employés tout en assurant un approvisionnement suffisant pour permettre aux consommateurs de faire face à la crise », d'ajouter Mme Lassonde.

Résultats financiers de l'exercice

La Société a affiché des ventes de 1 678,3 millions $ en 2019, en hausse de 84,3 millions $ ou 5,3 % par rapport aux ventes de 1 594,0 millions $ de l'exercice 2018. Au cours des cinq premiers mois de 2019, OOB a réalisé des ventes de 50,3 millions $. En excluant ces ventes et un effet de change favorable de 22,4 millions $, les ventes de la Société ont connu une hausse de 11,6 millions $ (0,7 %) par rapport à l'exercice 2018. Cette hausse s'explique principalement par une augmentation des ventes de produits de marque privée.

Le résultat d'exploitation de la Société a été de 100,8 millions $ en 2019, en baisse de 4,4 millions $ sur le résultat d'exploitation de 105,2 millions $ de l'année précédente. Au cours des cinq premiers mois de 2019, OOB a affiché un résultat d'exploitation de 5,1 millions $. De plus, en 2019, la Société a encouru des charges de 1,5 million $ liées à l'acquisition de Sun-Rype Products Ltd. (« Sun?Rype ») conclue en janvier 2020. En 2018, le résultat d'exploitation comprenait un gain de 2,6 millions $ découlant d'une décision favorable d'un tribunal administratif américain relative à la classification de certains produits et des charges de 2,0 millions $ liées à l'acquisition de OOB. En excluant ces éléments, le résultat d'exploitation aurait été en baisse de 7,4 millions $ par rapport à l'exercice de 2018 sur une base comparable. Cette baisse s'explique par une réduction de la rentabilité de 4,9 millions $ des produits de spécialités alimentaires causée par les effets négatifs sur la cadence de production d'importants travaux d'investissement dans cette unité d'affaires. La baisse du résultat d'exploitation est également attribuable à une diminution de la rentabilité des activités américaines découlant principalement d'une hausse du coût des intrants et des frais généraux de fabrication partiellement compensée par une amélioration de la rentabilité des activités canadiennes au niveau des jus et boissons de fruits. Il est à noter que l'adoption de la norme IFRS 16 au 1er janvier 2019 a eu un effet favorable de 0,6 million $ sur le résultat d'exploitation de 2019.

Les frais financiers sont passés de 15,1 millions $ en 2018 à 19,5 millions $ pour l'exercice 2019. La hausse s'explique par des charges d'intérêts additionnelles de 4,5 millions $ liées au financement de l'acquisition de OOB. Sans ces charges, les frais financiers auraient été en baisse de 0,1 million $. La baisse provient essentiellement d'une diminution de 1,7 million $ de la charge d'intérêts de la dette à long terme atténuée par une charge de 1,3 million $ d'intérêts sur les obligations locatives découlant de l'adoption de la norme IFRS 16 au 1er janvier 2019.

Les « Autres (gains) pertes » sont passés d'une perte de 1,1 million $ en 2018 à un gain de 19,2 millions $ en 2019. Le gain de l'exercice 2019 est principalement attribuable à un gain de 20,8 millions $ réalisé à la suite du règlement d'une réclamation d'assurance directement liée au prix d'acquisition de OOB, atténué par une perte de 1,0 million $ provenant de la variation de juste valeur d'instruments financiers et par des pertes de change totalisant 0,8 million $. La perte de l'exercice 2018 provenait essentiellement d'une perte de 1,5 million $ provenant de la variation de juste valeur d'instruments financiers atténuée par des gains de change totalisant 0,4 million $.

Le résultat avant impôts de l'exercice 2019 est de 100,5 millions $, en hausse de 11,6 millions $ sur le résultat avant impôts de l'exercice 2018 qui était de 88,9 millions $.

Les impôts sur le résultat passent de 20,9 millions $ pour l'exercice 2018 à 25,5 millions $ pour l'exercice 2019. Le taux effectif d'impôt de 25,4 % de l'exercice 2019 est supérieur au taux de 23,5 % de l'exercice 2018. Ce taux d'impôt effectif supérieur reflète principalement l'effet de modifications à la règlementation fiscale américaine touchant la déductibilité de certaines charges d'intérêts.

Le résultat net de l'exercice 2019 est de 74,9 millions $, en hausse de 6,9 millions $ sur le résultat net de 68,0 millions $ constaté au cours de l'exercice précédent. Il faut cependant noter qu'en 2019, ce résultat net comprend un gain, net d'impôts, de 15,3 millions $ réalisé à la suite du règlement d'une réclamation d'assurance et le résultat net de 3,4 millions $ de OOB pour les cinq premiers mois de 2019, atténués par des frais financiers additionnels, nets d'impôts, de 3,4 millions $ relatifs au financement de l'acquisition de OOB et par des charges, nettes d'impôts, de 1,1 million $ liées à l'acquisition de Sun-Rype. En 2018, le résultat net comprenait un gain, net d'impôts, de 1,9 million $ découlant d'une décision favorable d'un tribunal administratif américain relative à la classification de certains produits et des charges, nettes d'impôts, de 1,4 million $ liées à l'acquisition de OOB. En excluant ces éléments, le résultat net de l'exercice 2019 aurait été en baisse de 6,8 millions $ par rapport à celui de 2018.

Le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société pour l'exercice 2019 s'établit à 72,0 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 10,37 $. Il se compare à un résultat net attribuable aux actionnaires de la Société de 66,4 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 9,50 $ pour la période comparable de 2018. Sans les effets de l'acquisition de OOB, du gain réalisé à la suite du règlement d'une réclamation d'assurance, des charges liées à l'acquisition de Sun-Rype et du gain en 2018 découlant d'une décision favorable d'un tribunal administratif américain relative à la classification de certains produits, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société de l'exercice 2019 aurait été en baisse de 6,5 millions $ sur celui de 2018.

La Société note un apport de flux de trésorerie de 140,7 millions $ issu des activités d'exploitation pour l'exercice 2019 alors que ces mêmes activités avaient généré des flux de 114,7 millions $ au cours de l'exercice 2018. Les activités d'exploitation de OOB ont généré 2,8 millions $ au cours des cinq premiers mois de 2019, résultant en un écart de 23,2 millions $ sur une base comparable. Par ailleurs, les activités de financement ont utilisé 100,7 millions $ au cours de l'exercice 2019 alors qu'elles avaient généré 110,7 millions $ au cours de l'exercice précédent. Au cours de l'exercice 2018, les flux de trésorerie générés pour l'acquisition de OOB avaient été de 193,3 millions $, laissant un écart de 18,1 millions $ pour les soldes comparables. Les activités d'investissement ont, pour leur part, utilisé 55,3 millions $ au cours de l'exercice 2019 comparativement à 232,2 millions $ pour l'exercice 2018. En excluant les flux de trésorerie reliés à l'acquisition de OOB en 2018, soit 196,9 millions $, il en résulte une hausse d'utilisation de 20,0 millions $ sur les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement de l'exercice 2018. À la fin de l'exercice 2019, la Société présente un solde de trésorerie et équivalents de trésorerie de 1,8 million $ et un découvert bancaire de 12,4 millions $ alors qu'à la fin de l'exercice 2018, elle indiquait un solde de trésorerie et équivalents de trésorerie de 4,6 millions $ et n'avait pas de découvert bancaire.

Résultats financiers du quatrième trimestre

La Société a affiché des ventes de 432,1 millions $ au cours du quatrième trimestre de 2019, en hausse de 5,3 millions $ (1,2 %) par rapport aux ventes de 426,8 millions $ pour la période comparable de 2018. En excluant un effet de change favorable de 0,5 million $, les ventes de la Société ont connu une hausse de 4,8 millions $ (1,1 %) par rapport au quatrième trimestre de 2018. Cette hausse s'explique principalement par l'effet favorable d'ajustements de prix de vente alors que les volumes sont demeurés stables tant au niveau des produits de marque nationale que des produits de marque privée.

Le résultat d'exploitation de la Société a été de 25,0 millions $ pour le quatrième trimestre de 2019, en baisse de 0,7 million $ sur le résultat d'exploitation de 25,7 millions $ du trimestre comparable de l'exercice précédent. En excluant les charges de 1,5 million $ liées à l'acquisition de Sun-Rype, le résultat d'exploitation aurait été en hausse de 0,8 million $ par rapport au quatrième trimestre de 2018 sur une base comparable. Cette hausse découle d'une amélioration des marges de contribution des activités américaines de la Société atténuée par des radiations d'inventaire en hausse de 5,3 millions $. Il est à noter que l'adoption de la norme IFRS 16 au 1er janvier 2019 a eu un effet favorable de 0,1 million $ sur le résultat d'exploitation du quatrième trimestre de 2019.

Les frais financiers sont passés de 4,5 millions $ au quatrième trimestre de 2018 à 5,1 millions $ au cours de ce trimestre. L'augmentation provient essentiellement d'une charge d'intérêts de 0,3 million $ sur les obligations locatives découlant de l'adoption de la norme IFRS 16 au 1er janvier 2019 et d'une baisse de 0,3 million $ des revenus d'intérêts.

Les « Autres (gains) pertes » sont passés d'une perte de 0,8 million $ au quatrième trimestre de 2018 à un gain de 20,9 millions $ en 2019. Le gain du quatrième trimestre de 2019 est principalement attribuable à un gain de 20,8 millions $ réalisé à la suite du règlement d'une réclamation d'assurance directement liée au prix d'acquisition de OOB alors que la perte du quatrième trimestre de 2018 s'expliquait essentiellement par une perte de 1,4 million $ provenant de la variation de juste valeur d'instruments financiers atténuée par des gains de change totalisant 0,6 million $.

Le résultat avant impôts du quatrième trimestre de 2019 est de 40,7 millions $, en hausse de 20,3 millions $ sur le résultat avant impôts du quatrième trimestre de 2018 qui était de 20,4 millions $.

Les impôts sur le résultat passent de 4,4 millions $ pour le quatrième trimestre de 2018 à 10,3 millions $ pour le trimestre comparable de 2019. Le taux effectif d'impôt de 25,4 % du quatrième trimestre de 2019 est supérieur au taux de 21,3 % du trimestre comparable de 2018. Ce taux d'impôt effectif supérieur reflète principalement l'effet de modifications à la règlementation fiscale américaine touchant la déductibilité de certaines charges d'intérêts et des impôts spéciaux s'y rattachant.

Le résultat net du quatrième trimestre de 2019 est de 30,4 millions $, en hausse de 14,3 millions $ sur le résultat net de 16,1 millions $ du quatrième trimestre de l'exercice précédent. Il faut cependant noter qu'en 2019, ce résultat net comprend un gain, net d'impôts, de 15,3 millions $ réalisé à la suite du règlement d'une réclamation d'assurance atténué par des charges, nettes d'impôts, de 1,1 million $ liées à l'acquisition de Sun-Rype. En excluant ces éléments, le résultat net aurait été en hausse de 0,1 million $ par rapport au quatrième trimestre de 2018.

Le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société pour le quatrième trimestre de 2019 s'établit à 28,5 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 4,10 $. Il se compare à un résultat net attribuable aux actionnaires de la Société de 15,8 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 2,26 $ pour la période comparable de 2018. Sans le gain réalisé à la suite du règlement d'une réclamation d'assurance et les charges liées à l'acquisition de Sun-Rype, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société du quatrième trimestre de 2019 aurait été similaire à celui du trimestre comparable de 2018.

Perspectives

La Société constate une baisse des volumes de ventes de l'industrie tant sur le marché américain que canadien des jus et boissons de fruits pour la période de douze mois se terminant le 31 décembre 2019. Lorsqu'ajustées pour l'effet de change et en excluant les ventes de OOB pour les cinq premiers mois de 2019 pour maintenir une base comparable, les ventes de la Société ont été en hausse de 0,7 % au cours de l'exercice 2019 par rapport à 2018. Sous réserve de facteurs externes significatifs, et en excluant les effets de change ainsi que l'impact de l'acquisition de Sun-Rype pour maintenir une base comparable, la Société estime être en mesure de réaliser en 2020 un taux de croissance des ventes annuelles consolidées légèrement supérieur à celui de 2019.

La Société note que l'environnement concurrentiel continue d'être difficile au niveau de la marque privée aux États-Unis. Elle remarque une légère amélioration de la rentabilité de ses activités américaines au cours du dernier trimestre, mais elle demeure préoccupée par sa capacité de refléter certaines hausses de coûts dans ses prix de vente. Au Canada, elle prévoit que les effets négatifs sur la cadence de production de travaux d'investissement dans l'une de ses usines devraient se résorber progressivement au cours du premier trimestre de 2020 puisque les nouveaux équipements sont maintenant fonctionnels.

La Société porte une attention particulière à la progression du COVID-19 en Amérique du Nord et à ses effets sur l'activité économique ainsi que sur les habitudes d'achat des consommateurs. Elle note une augmentation récente des ventes au détail de jus et boissons, mais elle s'inquiète des effets de la crise sur les ventes aux services alimentaires.

La Société prévoit que son utilisation de fonds à des fins d'investissement sera plus élevée que la moyenne des cinq dernières années. Ceci s'explique, entre autres, par la dernière étape d'un important projet d'investissement destiné à doter la Société de capacités additionnelles au niveau des produits de spécialités alimentaires. La Société s'attend également à investir pour augmenter la flexibilité de sa capacité de production de jus et boissons de fruits aux États-Unis et pour mettre à niveau son progiciel de gestion intégré au Canada. Elle estime que l'utilisation de fonds à des fins d'investissement pourrait atteindre entre 45 millions $ et 55 millions $ en 2020. Ces déboursés auront un effet limité sur le résultat net de la Société en 2020, mais ils viendront affecter les flux de trésorerie de la Société.

À propos de Lassonde

Industries Lassonde inc. est un leader nord-américain dans le développement, la fabrication et la vente de jus et de boissons prêts à boire et commercialisés sous des marques telles qu'Apple & Eve, Everfresh, Fairlee, Fruité, Graves, Oasis, Old Orchard, Rougemont et Sun-Rype. Lassonde est un des deux plus grands producteurs de jus et boissons de fruits non réfrigérés de marque privée aux États-Unis et un important producteur de sauces aux canneberges. La Société fabrique également des collations 100 % fruits ainsi que des barres et bouchées faites d'ingrédients naturels.

De plus, Lassonde développe, fabrique et met en marché des produits alimentaires spécialisés sous des marques telles qu'Antico et Canton. La Société importe et commercialise aussi des vins sélectionnés de plusieurs pays d'origine et produit du cidre de pomme et des boissons à base de cidre.

La Société exploite 18 usines situées au Canada et aux États-Unis et compte sur l'expertise de quelque 2 600 employés pour offrir des produits de qualité supérieure. Pour en savoir plus, visitez www.lassonde.com.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs 

Dans ce document, dans d'autres documents déposés auprès des organismes de réglementation canadiens ou dans d'autres communications, la Société peut, à l'occasion, formuler des énoncés prospectifs, écrits ou oraux, au sens des lois applicables en matière de valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs peuvent notamment inclure des estimations, des attentes, des prévisions, des projections concernant : des dépenses d'investissement futures, des produits, des charges, des bénéfices, des résultats, de même que l'endettement, la situation financière, les pertes, les projets à venir, les stratégies d'affaires et de gestion, l'expansion et la croissance des activités. Dans le cadre du présent document, ces énoncés peuvent notamment viser les résultats préliminaires, le taux de croissance des ventes et le résultat net attribuable aux actionnaires. Les énoncés prospectifs formulés dans ce document sont destinés à aider les lecteurs à mieux comprendre la situation financière de Lassonde et les résultats de ses activités à la date indiquée, et pourraient ne pas être adéquats à d'autres fins. Les énoncés prospectifs se reconnaissent à l'emploi de termes comme « pouvoir », « devoir », « croire », « prévoir », « planifier », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « anticiper », « estimer », « projeter », « objectif », « continuer », « proposer », « cibler » ou « viser », à la forme affirmative ou négative, à l'emploi du conditionnel ou du futur, et à l'emploi d'autres termes semblables. Les énoncés prospectifs incluent également toutes les affirmations qui ne s'appuient pas sur des faits historiques.

De par leur nature, ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes d'ordre général et spécifique. Il est donc possible que les prévisions, projections et autres énoncés ne se matérialisent pas ou diffèrent significativement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs, ou puissent avoir une incidence sur le degré avec lequel une prévision, projection ou autre énoncé particulier se réalisera. Quoique Lassonde soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut garantir que ces attentes se réaliseront.

Il est déconseillé aux lecteurs de se fier indûment aux énoncés prospectifs pour prendre des décisions, étant donné qu'en raison de divers facteurs significatifs, les résultats réels pourraient différer sensiblement des opinions, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, entre autres, l'environnement économique, industriel, concurrentiel et réglementaire dans lequel Lassonde exerce ses activités ou qui serait susceptible d'avoir une incidence sur ses activités, sa capacité à attirer et à conserver des clients, des consommateurs et du personnel compétent, la disponibilité et le coût des matières premières et du transport, ses coûts d'exploitation et le prix de ses produits finis sur les différents marchés où elle exerce ses activités.

Enfin, la Société signale que la liste ci-dessus n'est pas exhaustive. Pour d'autres renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de Lassonde diffèrent des attentes exprimées, les personnes intéressées sont priées de consulter également la rubrique « Incertitudes et principaux facteurs de risque » du plus récent rapport de gestion annuel de la Société et les autres documents qu'elle dépose de temps à autre auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières au Canada et disponibles sur le site www.sedar.com. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué reflètent les attentes de la Société en date des présentes, et sont sujets à changement après cette date. Lassonde ne s'engage nullement à actualiser publiquement ou à réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres, sauf si les lois ou les règlements applicables l'exigent.

Numéro d'enregistrement SEDAR : 00002099

SOURCE Industries Lassonde inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:04
Le Mouvement Desjardins annonce qu'à compter du 30 mars 2020, le taux préférentiel canadien de la Fédération des caisses Desjardins du Québec passera de 2,95 % à 2,45 %. SOURCE Mouvement Desjardins

à 07:00
Le député de Rosemont et responsable pour Québec solidaire en matière de justice économique et fiscale, Vincent Marissal, demande au gouvernement du Québec de s'assurer que les très petites entreprises (TPE) ne soient pas abandonnées à leur sort par...

à 00:26
La Banque CIBC  a annoncé aujourd'hui qu'elle abaisse son taux préférentiel canadien de 50 points de base, qui passera de 2,95 % à 2,45 %, à compter du lundi 30 mars 2020....

27 mar 2020
L'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (« GTAA ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour l'exercice financier clos le 31 décembre 2019.  L'activité des passagers a connu une croissance de 2,0 % au cours de...

27 mar 2020
BMO Banque de Montréal a annoncé aujourd'hui qu'elle abaisse son taux préférentiel en dollars canadiens de 2,95 pour cent à 2,45 pour cent, avec prise d'effet le 30 mars 2020. À propos de BMO Groupe financier Depuis plus de 200 ans et toujours là...

27 mar 2020
La Banque Toronto-Dominion a annoncé aujourd'hui une réduction de 50 points de base de son taux préférentiel, qui est porté à 2.45 pour cent. Ce nouveau taux entre en vigueur le 30 mars 2020. À propos du Groupe Banque TDLa Banque Toronto-Dominion et...



Communiqué envoyé le 26 mars 2020 à 12:31 et diffusé par :