Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sans buts lucratifs, Religion, Sécurité publique, Plaidoyer (politique), CMG

Tuerie de la mosquée : erreur au sujet de la peine


MONTRÉAL, le 14 févr. 2020 /CNW Telbec/ - Le Conseil de presse du Québec (CPQ) a publié deux nouvelles décisions relativement à des plaintes qu'il a retenues.

D2019-02-025 : François Gosselin c. Lise Ravary, Sophie Durocher, Le Journal de Québec, QUB Radio
Le Conseil a déterminé que, dans le cadre d'un échange à QUB Radio, la chroniqueuse Lise Ravary et l'animatrice Sophie Durocher ont transmis une information inexacte en affirmant que la peine imposée à Alexandre Bissonnette, le tireur de la Grande Mosquée de Québec, était « la plus lourde depuis l'abolition de la peine de mort au Canada ». La plainte visait également la chronique publiée dans Le Journal de Québec par Lise Ravary, « 40 ans? C'est pas assez! » qui commentait la réaction de la communauté musulmane de la région de Québec à cette peine. Dans ce cas, le Conseil a rejeté les griefs de discrimination, de manque d'équité et d'information incomplète.

Lire la décision complète

D2019-02-019 : Josée Goudreau et un plaignant confidentiel dûment identifié au CPQ c. Gilles Lévesque et Le Canada Français
Le Conseil de presse du Québec a retenu la plainte visant l'éditorial « Mais qu'est-ce que ça va prendre? » dans lequel l'éditorialiste Gilles Lévesque critique le maire de Saint-Jean-sur-Richelieu pour son opposition au projet de centre commercial. Le Conseil a constaté des informations inexactes, mais a rejeté le grief d'informations incomplètes. Le journalisme d'opinion n'étant pas soumis au principe d'impartialité, le grief de partialité n'a pas été traité.

Lire la décision complète

À propos

Le Conseil de presse du Québec est un organisme privé, à but non lucratif, qui oeuvre depuis près de 50 ans à la protection de la liberté de la presse et à la défense du droit du public à une information de qualité. Son action s'étend à tous les médias d'information distribués ou diffusés au Québec, qu'ils soient membres ou non du Conseil, qu'ils appartiennent à la presse écrite ou électronique. Le Conseil reçoit les plaintes du public et rend des décisions relativement à la déontologie journalistique. Mécanisme d'autorégulation de la presse, le Conseil ne peut être assimilé à un tribunal civil, il ne possède aucun pouvoir judiciaire, réglementaire, législatif ou coercitif; il n'impose aucune autre sanction que morale.

Le Conseil de presse remercie Cision d'avoir rendu possible l'envoi de ce communiqué.

SOURCE CONSEIL DE PRESSE DU QUEBEC


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:11
Le Learning and Performance Institute (LPI) a récompensé Gina Jeneroux, chef de la formation, BMO Groupe financier, en lui décernant le titre de Learning Leader of the Year (Leader de l'apprentissage de l'année). Les lauréats des prix ont été...

à 18:54
Dans le communiqué Vol de données personnelles des enseignants - « Le gouvernement doit s'assurer que ça ne se reproduise jamais » - Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ, diffusé le 21 février 2020 par la Fédération des syndicats de...

à 16:46
ACCEO Solutions inc. (« ACCEO »), une filiale en propriété exclusive de N. Harris Computer Corporation (« Harris »), annonce qu'elle a fait l'acquisition de l'entreprise Informatique Côté Coulombe inc. (« ICC Technologies »), conceptrice des...

à 16:30
Soucieux de respecter les principes d'une gestion transparente, le gouvernement du Québec procède aujourd'hui à la publication proactive des dépenses engagées dans le cadre de la mission du premier ministre en Californie qui s'est déroulée du 8 au 11...

à 16:25
  COMMUNIQUÉ                                       Paris: EUR   EURO RESSOURCES S.A. COMMUNIQUE INFORMATION REGLEMENTEE MISE A DISPOSITION DU RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2019 PARIS, France, le 21 février 2020: EURO...

à 16:25
Reprise des négociations pour : Société : Mexican Gold Mining Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : MEX Reprise (HE) : 09 h 30 2/24/2020 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard...



Communiqué envoyé le 14 février 2020 à 10:14 et diffusé par :