Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sans buts lucratifs, Personnes handicapées ou invalides, Personnes âgées, Plaidoyer (politique)

Les Canadiens atteints d'une maladie cognitive brisent le silence entourant la stigmatisation à l'occasion de la campagne de la Société Alzheimer : «?Je vis avec l'Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre.?»


Les Canadiens touchés demandent instamment à être mieux acceptés et mieux soutenus.

TORONTO, le 6 janv. 2020 /CNW/ - Les Canadiens atteints d'une maladie cognitive s'adressent au public pour une troisième année consécutive dans le but de changer les coeurs et les esprits, mais aussi pour aborder la discrimination constante dont ils font l'objet dans leur vie de tous les jours.

Société Alzheimer du Canada (Groupe CNW/Société Alzheimer du Canada)

«?Depuis quand est-ce un crime d'oublier quelque chose? demande Tanis, une ancienne infirmière atteinte d'une maladie cérébrovasculaire qui réside au Manitoba. Je veux faire passer le message selon lequel il n'y a pas lieu d'avoir honte. Débarrassons-nous-en pour que les gens puissent parler de ces maladies et recevoir l'aide dont ils ont besoin!?»

Tanis compte parmi les nombreux Canadiens qui prennent courageusement la parole en racontant leur histoire personnelle, à l'occasion de la campagne nationale de la Société Alzheimer, Je vis avec l'Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre. Cette campagne est lancée le lundi 6 janvier dans le cadre du Mois de la sensibilisation à la maladie d'Alzheimer.

Motivée par des études alarmantes qui indiquent qu'un Canadien sur quatre aurait honte ou serait gêné s'il était atteint d'une maladie cognitive, la campagne donne une voix à ces Canadiens qui s'agacent des constantes suppositions et des fausses informations associées à leur maladie.

«?À moins de l'avoir directement vécue, il peut être difficile de se rendre compte des dommages que peut provoquer la stigmatisation chez les personnes et les familles qui affrontent les maladies cognitives, explique Pauline Tardif, la chef de la direction de la Société Alzheimer du Canada. Trop souvent, les sentiments, attitudes et stéréotypes négatifs entourant les maladies cognitives dissuadent certaines personnes de chercher de l'aide et en découragent d'autres à proposer leur soutien. En mettant une plateforme à la disposition des Canadiens touchés par une maladie cognitive pour qu'ils racontent leur histoire, nous entretenons l'empathie et la compassion, mais contribuons également à déconstruire la stigmatisation pour qu'ils puissent vivre pleinement leur vie.?»

Depuis le lancement de la campagne en 2018, plus de 60 Canadiens atteints d'une maladie cognitive, ainsi que des proches aidants, ont pris position contre la stigmatisation associée à ces maladies.

Voici les personnes qui se joignent à Tanis pour la campagne de cette année :

Pour lire ces histoires et bien d'autres encore, et découvrir comment vous pouvez nous aider à combattre la stigmatisation, rendez-vous sur le site Web de la campagne à jevisaveclalzheimer.ca. Il comprend des informations pratiques et du matériel téléchargeable, notamment sur des mythes bien ancrés et des faits sur les maladies cognitives, mais aussi des éléments graphiques pour les médias sociaux. Ces éléments nous aident à faire passer le mot au sujet de la campagne. Les visiteurs peuvent aussi entrer en contact avec leur Société Alzheimer locale pour y recevoir de l'aide et du soutien.  

Les Sociétés Alzheimer partout au pays, grâce à toute une série de programmes, d'actions de défense et de sensibilisation du public, sont là pour aider les Canadiens à surmonter les défis associés à la vie avec la maladie d'Alzheimer ou une autre forme de maladie cognitive. La Société finance aussi la recherche visant à améliorer les soins, trouver de nouveaux traitements et un remède.

Plus d'un demi-million de Canadiens vivent aujourd'hui avec une maladie cognitive, sans compter les milliers de membres des familles qui prodiguent directement des soins aux personnes atteintes. Au cours des 12 prochaines années, près d'un million de Canadiens seront atteints d'une maladie cognitive.

«?Le nombre de Canadiens atteints d'une maladie cognitive explose, ajoute Pauline Tardif. C'est donc une campagne extrêmement importante qui permet de faire une pause et de réfléchir à nos attitudes et perceptions, mais aussi pour construire une société plus inclusive et tolérante à l'égard des personnes atteintes d'une maladie cognitive et des familles.?»

SOURCE Société Alzheimer du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:17
Héma-Québec invite les représentants des médias dans le cadre de la Grande Collecte Laurent Duvernay-Tardif, le 18 février prochain, au PEPS de l'Université Laval. Cette collecte a pour objectif de recueillir 300 dons de sang et constitue une...

à 16:53
Canopy Growth...

à 16:40
En réponse à la récente épidémie du nouveau coronavirus, plus de 329 produits XCMG (SZ : 000425), dont des grues, des excavatrices, des rouleaux compresseurs, des chargeuses-pelleteuses et de la machinerie servant au moulage du béton, ont été...

à 16:15
Mary Kay Inc., une chef de file de longue date de l'autonomisation mondiale des femmes, est fière d'annoncer que Monique Coleman a été désignée en tant que toute première lauréate Pink Changing Lives de la marque. Pink Changing Lives, l'engagement...

à 16:05
Alors que l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) réclame à nouveau que le baccalauréat soit imposé comme norme d'entrée minimale à la profession infirmière dans sa récente planification stratégique 2020-2023, la Fédération des cégeps...

à 15:30
18 février 2020 L'horaire des événements comprend : Trenton, Ontario 10 h HNE : La ministre Patty Hajdu rencontrera le personnel de l'Agence de la santé publique du Canada, de Santé Canada, de Sécurité publique Canada et de l'Équipe des services...



Communiqué envoyé le 6 janvier 2020 à 06:00 et diffusé par :