Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Exploitation pétrolière
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Une perte nette de 4 200 emplois en chimie d'ici 2025 : une nouvelle étude révèle les conséquences qu'aura l'intelligence artificielle sur l'emploi


MONTRÉAL, le 29 oct. 2019 /CNW Telbec/ - Quelles seront les répercussions de l'automatisation des procédés industriels sur les emplois au Québec ? Une nouvelle étude portant sur les effets à prévoir de l'intelligence artificielle sur les emplois en chimie offre quelques pistes de réponse.

CoeffiScience, le comité sectoriel de main-d'oeuvre de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz, dévoile aujourd'hui les résultats d'une enquête réalisée par MCE Conseils. À partir d'une démarche économétrique combinée à une série d'entrevues en profondeur, l'étude des conséquences de l'automatisation sur la main-d'oeuvre établit des prévisions en matière d'emploi si le secteur devait faire face à un investissement marqué en équipements et technologies de fabrication avancées.

Le document prévoit notamment les faits suivants :

Pour CoeffiScience, ces conclusions constituent de bonnes pistes pour cibler d'éventuelles actions à entreprendre.

« Pour aider les entreprises et les travailleurs du secteur à surmonter ce qui sera certes un défi, il nous faut des données, et cette étude en est riche », affirme Guillaume Legendre, directeur général de l'organisme. « Ce n'est toutefois qu'une première étape. Il faudra poursuivre la réflexion en intégrant d'autres facteurs, comme la rareté de la main-d'oeuvre, à l'analyse des conséquences que l'automatisation pourrait avoir dans l'industrie. »

Pour en savoir davantage et découvrir la relation complexe liant l'intelligence artificielle, la production et l'emploi, consultez l'étude complète sur le site de CoeffiScience à l'adresse : <https://www.coeffiscience.ca/automatisation>.

CoeffiScience, le comité sectoriel de main-d'oeuvre de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz, est l'organisme de concertation, d'orientation et de référence sur les questions de main-d'oeuvre dans le secteur. Il réunit les entreprises, les travailleurs et les partenaires de l'industrie pour déterminer les besoins communs en matière de développement de la main-d'oeuvre et mener des actions concertées pour y répondre.

SOURCE Coeffiscience


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:00
Compass Financial Technologies, société franco-suisse spécialisée dans la création, le calcul et l'administration  d'indices financiers est fière d'annoncer sa collaboration avec CoinShares  pour la création de l'indice CoinShares Gold and...

2 jun 2020
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario) Rencontres privées. Le premier ministre prononcera une allocution au Sommet extraordinaire intersession virtuel des chefs d'État et de gouvernement de l'Organisation des...

2 jun 2020
La Société financière IGM Inc. (IGM) a annoncé aujourd'hui ses résultats provisoires au titre des mises de fonds nettes totales dans les fonds d'investissement, qui s'établissent à 145,8 millions de dollars, tel qu'il est indiqué au Tableau 1....

2 jun 2020
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : DynaCERT Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : DYA (toutes les émissions) Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 16 h 49...

2 jun 2020
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain accueille favorablement le rapport sur la relance de Montréal dans le cadre de la COVID-19 présenté à la mairesse de Montréal, Valérie Plante, par un comité d'experts économiques présidé par Luc...

2 jun 2020
Reprise des négociations pour : Société : Quest PharmaTech Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : QPT Reprise (HE) : 09 h 30 3/6/2020 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un...



Communiqué envoyé le 29 octobre 2019 à 12:03 et diffusé par :