Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Exploitation pétrolière
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Une perte nette de 4 200 emplois en chimie d'ici 2025 : une nouvelle étude révèle les conséquences qu'aura l'intelligence artificielle sur l'emploi


MONTRÉAL, le 29 oct. 2019 /CNW Telbec/ - Quelles seront les répercussions de l'automatisation des procédés industriels sur les emplois au Québec ? Une nouvelle étude portant sur les effets à prévoir de l'intelligence artificielle sur les emplois en chimie offre quelques pistes de réponse.

CoeffiScience, le comité sectoriel de main-d'oeuvre de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz, dévoile aujourd'hui les résultats d'une enquête réalisée par MCE Conseils. À partir d'une démarche économétrique combinée à une série d'entrevues en profondeur, l'étude des conséquences de l'automatisation sur la main-d'oeuvre établit des prévisions en matière d'emploi si le secteur devait faire face à un investissement marqué en équipements et technologies de fabrication avancées.

Le document prévoit notamment les faits suivants :

Pour CoeffiScience, ces conclusions constituent de bonnes pistes pour cibler d'éventuelles actions à entreprendre.

« Pour aider les entreprises et les travailleurs du secteur à surmonter ce qui sera certes un défi, il nous faut des données, et cette étude en est riche », affirme Guillaume Legendre, directeur général de l'organisme. « Ce n'est toutefois qu'une première étape. Il faudra poursuivre la réflexion en intégrant d'autres facteurs, comme la rareté de la main-d'oeuvre, à l'analyse des conséquences que l'automatisation pourrait avoir dans l'industrie. »

Pour en savoir davantage et découvrir la relation complexe liant l'intelligence artificielle, la production et l'emploi, consultez l'étude complète sur le site de CoeffiScience à l'adresse : <https://www.coeffiscience.ca/automatisation>.

CoeffiScience, le comité sectoriel de main-d'oeuvre de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz, est l'organisme de concertation, d'orientation et de référence sur les questions de main-d'oeuvre dans le secteur. Il réunit les entreprises, les travailleurs et les partenaires de l'industrie pour déterminer les besoins communs en matière de développement de la main-d'oeuvre et mener des actions concertées pour y répondre.

SOURCE Coeffiscience


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 nov 2019
Au terme de son 24 heures pour la qualité et la sécurité des soins, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ...

16 nov 2019
Springboard Consulting, LLC® se réjouit d'annoncer les récipiendaires de 2019 Disability Matters Europe. Les lauréats sont les suivants, dans les catégories de :     MARCHÉ Accor Group Disneyland Paris Network Rail Infrastructure Ltd TOMI WORLD...

16 nov 2019
Aujourd'hui, la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, a fait la déclaration suivante concernant les négociations collectives entre la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada...

15 nov 2019
Franklin Templeton Canada a annoncé aujourd'hui la dissolution du Fonds de sociétés à grande capitalization canadiennes Franklin Templeton  le 17 janvier 2020 ou aux environs. Ce fonds se voulait au départ une option de placement pour certains...

15 nov 2019
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, désigne une médiatrice spéciale pour aider les parties à conclure une première convention collective entre les...

15 nov 2019
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, profite de son passage chez Défi Polyteck pour inviter les représentants des médias à un point de presse au cours...



Communiqué envoyé le 29 octobre 2019 à 12:03 et diffusé par :