Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujet : Bénéfices / Revenus

Le CN obtient de solides résultats financiers au troisième trimestre


Le ratio d'exploitation s'établit à 57,9 % grâce à des gains de productivité et aux efforts déployés en matière de gestion des coûts

MONTRÉAL, 22 oct. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le CN (TSX : CNR) (NYSE : CNI) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2019.

« Le CN a obtenu de très bons résultats en dépit du ralentissement de l'économie, a déclaré Jean-Jacques Ruest, président-directeur général du CN. Notre équipe de cheminots chevronnés a rapidement coordonné les ressources en fonction de la baisse de la demande afin de réaliser des gains d'efficacité substantiels. Nous maintenons notre engagement à l'égard de notre programme à long terme qui vise à croître plus rapidement que l'économie moyennant un faible coût marginal et à utiliser les technologies les plus avancées pour amener l'exploitation ferroviaire à horaires fixes au niveau suivant. »

Points saillants des données financières
Comparaison du troisième trimestre de 2019 et du troisième trimestre de 2018

Perspectives financières révisées pour 2019 2)
En raison de la détérioration de la demande ferroviaire nord-américaine, alors que le ralentissement de l'économie se poursuit, le CN vise maintenant une croissance du BPA dilué rajusté se situant dans le haut d'une fourchette de croissance à un chiffre, par rapport au BPA dilué rajusté de 5,50 $ CA 1) réalisé l'an dernier, comparativement à son hypothèse d'un BPA dilué rajusté se situant dans le bas d'une fourchette de croissance à deux chiffres formulée dans ses perspectives financières du 23 juillet 2019, et prévoit maintenant un léger recul de la croissance des volumes en 2019 pour ce qui est des tonnes-milles commerciales (TMC).

Produits d'exploitation, volumes de trafic et charges du TR3 2019
Pour le troisième trimestre de 2019, les produits d'exploitation se sont chiffrés à 3 830 M$ CA, une hausse de 142 M$ CA ou 4 %, par rapport à la période correspondante de 2018. L'augmentation s'explique principalement par des hausses des tarifs marchandises et par l'augmentation des produits d'exploitation tirés des services intermodaux.

Les TMC, qui mesurent le poids et la distance relatifs des marchandises transportées par le CN, ont diminué de 1 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Les produits marchandises ferroviaires par TMC ont augmenté de 6 % comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent, en raison surtout des hausses des tarifs marchandises et de l'augmentation des produits d'exploitation tirés des services intermodaux.

Les charges d'exploitation pour le troisième trimestre ont augmenté de 1 % pour s'établir à 2 217 M$ CA, en raison principalement de la hausse des charges liées aux services acquis et matières ainsi que de l'augmentation de la charge d'amortissement, facteurs neutralisés en partie par la baisse des coûts liés au carburant et par la productivité record du carburant.

1) Mesures de calcul non conformes aux PCGR
Le CN présente ses résultats financiers selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis. Le CN utilise également dans le présent communiqué des mesures de calcul non conformes aux PCGR qui ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR, telles que les mesures de la performance rajustées. Ces mesures de calcul non conformes aux PCGR peuvent ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés. Pour obtenir de plus amples renseignements sur ces mesures de calcul non conformes aux PCGR, y compris un rapprochement avec les mesures financières conformes aux PCGR les plus directement comparables, se reporter à la section d'information supplémentaire ci-jointe, Mesures de calcul non conformes aux PCGR.

Les perspectives financières relatives au BPA dilué rajusté du CN pour l'ensemble de l'exercice 2) excluent l'incidence prévue de certains éléments des produits et des charges, ainsi que les éléments présentés dans les tableaux de rapprochement figurant dans la section d'information supplémentaire ci-jointe, Mesures de calcul non conformes aux PCGR. Toutefois, la direction ne peut pas quantifier individuellement de façon prospective l'incidence de ces éléments sur le BPA, car ces éléments, qui pourraient être importants, sont difficiles à prévoir et pourraient fluctuer considérablement. Par conséquent, le CN ne fournit pas de mesure de calcul conforme aux PCGR correspondante ni de rapprochement pour le BPA dilué rajusté prévu dans ses perspectives financières.

2) Énoncés prospectifs
Certains énoncés contenus dans le présent communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et en vertu de la législation canadienne relative aux valeurs mobilières. De par leur caractère, les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. La Compagnie prévient que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Les énoncés prospectifs peuvent se reconnaître à l'emploi de termes comme « croit », « prévoit », « s'attend à », « présume », « perspective », « planifie », « vise » ou d'autres termes semblables.

Principales hypothèses de 2019
Le CN a formulé un certain nombre d'hypothèses relatives à l'économie et au marché au moment d'établir ses perspectives pour 2019. La Compagnie prévoit maintenant que la production industrielle nord-américaine de cette année connaîtra une augmentation se situant entre 0,5 % et 1 % (comparativement à son hypothèse d'environ 1 % formulée le 23 juillet 2019) et prend toujours pour hypothèse que le nombre de mises en chantier d'unités résidentielles sera de l'ordre d'environ 1,25 million d'unités aux États-Unis et que près de 17 millions de véhicules automobiles seront vendus dans ce pays. Pour la campagne agricole 2018-2019, les récoltes céréalières au Canada et aux États-Unis ont correspondu à leurs moyennes triennales respectives. La Compagnie prévoit que la campagne agricole 2019-2020 au Canada correspondra à la moyenne triennale et que la campagne agricole 2019-2020 aux États-Unis sera inférieure à la moyenne triennale. Le CN présume maintenant un léger recul de la croissance des volumes en 2019 pour ce qui est des TMC, par rapport à 2018 (comparativement à son hypothèse du 23 juillet 2019 selon laquelle le total des TMC se situerait au milieu d'une fourchette de croissance à un chiffre). Le CN présume également que les prix continueront d'être supérieurs à l'inflation ferroviaire. Le CN présume que la valeur du dollar CA en devise américaine fluctuera autour de 0,75 $ en 2019 et présume maintenant que le prix moyen du baril de pétrole brut (West Texas Intermediate) s'établira entre 55 $ US et 60 $ US par baril (comparativement à son hypothèse de 60 $ US à 65 $ US par baril formulée le 23 juillet 2019). En 2019, le CN prévoit investir environ 3,9 G$ CA dans son programme de dépenses en immobilisations, dont 1,6 G$ CA seront affectés à l'entretien de l'infrastructure ferroviaire et des voies.

Les énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de la performance future et impliquent des risques, des incertitudes et d'autres éléments susceptibles de modifier, de façon importante, les résultats réels ou la performance réelle de la Compagnie par rapport aux perspectives ou aux résultats futurs ou à la performance future implicites dans ces énoncés. Par conséquent, il est conseillé aux lecteurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les facteurs de risque importants qui pourraient influer sur les énoncés prospectifs comprennent, sans en exclure d'autres : les impacts de la conjoncture économique et commerciale en général; la concurrence dans le secteur; la variabilité des taux d'inflation, de change et d'intérêt; les variations de prix du carburant; les nouvelles dispositions législatives et (ou) réglementaires; la conformité aux lois et règlements sur l'environnement; les mesures prises par les organismes de réglementation; l'augmentation des charges relatives à l'entretien et à l'exploitation; les menaces à la sécurité; la dépendance à l'égard de la technologie et les risques de cybersécurité connexes; les restrictions au commerce ou les modifications aux ententes de commerce international; le transport de matières dangereuses; les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les incendies, les inondations et les tremblements de terre; les changements climatiques; les négociations syndicales et les interruptions de travail; les réclamations liées à l'environnement; les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges; les risques et obligations résultant de déraillements; l'échéancier et la réalisation des programmes de dépenses en immobilisations; de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver une description des principaux facteurs de risque dans la section « Rapport de gestion » des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur l'information disponible à la date où ils sont formulés. Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois applicables sur les valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure que le CN fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

Ce communiqué, ainsi que toute information supplémentaire, notamment les États financiers, les Notes afférentes et le Rapport de gestion, figurent dans le Rapport trimestriel du CN qui est accessible sur le site Web de la Compagnie à www.cn.ca/resultats-financiers, sur le site SEDAR à www.sedar.com et sur le site Web de la Securities and Exchange Commission des États-Unis par EDGAR à www.sec.gov.

Véritable pilier de l'économie, le CN transporte annuellement des marchandises d'une valeur de plus de 250 G$ CA pour un large éventail de secteurs, tels les ressources naturelles, les produits manufacturés et les biens de consommation, sur un réseau ferroviaire de quelque 20 000 milles de parcours couvrant le Canada et le centre des États-Unis. Le CN ? la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives ? dessert les villes et ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans, et Mobile, en Alabama, ainsi que les régions métropolitaines de Toronto, Edmonton, Winnipeg, Calgary, Chicago, Memphis, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

Sources : 
MédiasInvestisseurs
Jonathan AbecassisPaul Butcher
Directeur principalVice-président
Relations avec les médiasRelations avec les investisseurs
514 399-7956514 399-0052

 

   
Quelques statistiques ferroviaires ? non auditées  
 Pour les trois mois
terminés le 30 septembre
Pour les neuf mois
terminés le 30 septembre
 2019201820192018
Mesures financières    
Indicateurs de performance financière clés 1)    
Total des produits d'exploitation (en millions de dollars)3 8303 68811 33310 513
Produits marchandises ferroviaires (en millions de dollars)3 6183 46310 7909 947
Bénéfice d'exploitation (en millions de dollars)1 6131 4924 3754 041
Bénéfice d'exploitation rajusté (en millions de dollars) 2)1 6131 4924 4594 041
Bénéfice net (en millions de dollars)1 1951 1343 3433 185
Bénéfice net rajusté (en millions de dollars) 2)1 1951 1023 2932 963
Bénéfice par action dilué (en dollars)1,661,544,624,31
Bénéfice par action dilué rajusté (en dollars) 2)1,661,504,564,01
Flux de trésorerie disponibles (en millions de dollars) 2)7005851 4991 881
Acquisitions brutes d'immobilisations (en millions de dollars)9611 0023 0612 267
Rachats d'actions (en millions de dollars)3945211 2711 537
Dividendes par action (en dollars)0,53750,45501,61251,3650
Situation financière 1)    
Actif total (en millions de dollars)44 09640 20944 09640 209
Passif total (en millions de dollars)25 59622 60325 59622 603
Avoir des actionnaires (en millions de dollars)18 50017 60618 50017 606
Ratio financier    
Ratio d'exploitation (%)57,959,561,461,6
Ratio d'exploitation rajusté (%) 2)57,959,560,761,6
Mesures d'exploitation 3)    
Statistiques d'exploitation    
Tonnes-milles brutes (TMB) (en millions)124 410123 042367 875359 622
Tonnes-milles commerciales (TMC) (en millions)60 84961 642184 245181 848
Wagons complets (en milliers)1 5311 5254 4874 439
Milles de parcours (Canada et États-Unis)19 50019 50019 50019 500
Effectif (à la fin de la période)27 29026 14327 29026 143
Effectif (moyenne de la période)27 26925 90526 80325 216
Mesures d'exploitation clés    
Produits marchandises par TMC (en cents)5,955,625,865,47
Produits marchandises par wagon complet (en dollars)2 3632 2712 4052 241
TMB par effectif moyen (en milliers)4 5624 75013 72514 262
Charges d'exploitation par TMB (en cents)1,781,781,891,80
Charges de main-d'oeuvre et d'avantages sociaux par TMB (en cents)0,560,570,590,58
Carburant diesel consommé (en millions de gallons US)110,1113,4342,5339,9
Prix moyen du carburant (en dollars par gallon US)3,053,423,133,32
TMB par gallon US de carburant consommé1 1301 0851 0741 058
Vitesse des wagons (wagons-milles par jour)209195198183
Temps de séjour (en heures)7,77,87,98,6
Vitesse moyenne des trains directs sur le réseau (milles par heure)18,717,918,217,8
Utilisation des locomotives (TMB remorquées en fonction du total des HP)201207200207
Indicateurs de sécurité 4)    
Taux de fréquence des blessures (par 200 000 heures-personnes)1,901,601,951,78
Taux d'accidents (par million de trains-milles)1,751,902,082,18


1)Sauf indication contraire, ces montants sont exprimés en dollars CA et dressés selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis.
2) Consulter la section d'information supplémentaire intitulée Mesures de calcul non conformes aux PCGR pour une explication de ces mesures de calcul non conformes aux PCGR.
3) Les statistiques d'exploitation, les mesures d'exploitation clés et les indicateurs de sécurité sont non audités et sont établis à partir des données estimées alors connues, et ils peuvent être modifiés lorsque de l'information plus complète devient disponible. Les définitions de ces indicateurs sont données sur le site Web du CN, à l'adresse www.cn.ca/glossaire.
4) Selon les critères de divulgation de la Federal Railroad Administration (FRA).


Renseignements complémentaires ? non audités  
 
 Pour les trois mois terminés le 30 septembrePour les neuf mois terminés le 30 septembre
 20192018Variation
en %
fav. (défav.)
Variation en
%, en devise
constante
fav. (défav.) 1)
20192018Variation
en %
fav. (défav.)
Variation en
%, en devise
constante
fav. (défav.) 1)
Produits d'exploitation (en millions de dollars) 2)   
Produits pétroliers et chimiques78866518%18%2 2981 84525%22%
Métaux et minéraux425457(7%)(8%)1 2861 292?%(3%)
Produits forestiers450508(11%)(12%)1 3931 420(2%)(4%)
Charbon168169(1%)(1%)5084865%3%
Produits céréaliers et engrais552568(3%)(3%)1 7701 6984%3%
Intermodal1 01889713%13%2 8602 57411%10%
Véhicules automobiles2171999%9%6756327%4%
Total ? Produits marchandises ferroviaires3 6183 4634%4%10 7909 9478%6%
Autres produits d'exploitation212225(6%)(6%)543566(4%)(6%)
Total ? Produits d'exploitation3 8303 6884%3%11 33310 5138%6%
Tonnes-milles commerciales (TMC) (en millions) 3)   
Produits pétroliers et chimiques14 04212 43713%13%41 14834 60919%19%
Métaux et minéraux6 4587 442(13%)(13%)19 86021 924(9%)(9%)
Produits forestiers6 8137 920(14%)(14%)20 90222 803(8%)(8%)
Charbon4 5634 4742%2%13 55612 9165%5%
Produits céréaliers et engrais12 72213 481(6%)(6%)41 63441 671?%?%
Intermodal15 29414 9822%2%44 17644 883(2%)(2%)
Véhicules automobiles9579066%6%2 9693 042(2%)(2%)
Total ? TMC60 84961 642(1%)(1%)184 245181 8481%1%
Produits marchandises/TMC (en cents) 2) 3)   
Produits pétroliers et chimiques5,615,355%4%5,585,335%2%
Métaux et minéraux6,586,147%6%6,485,8910%7%
Produits forestiers6,616,413%2%6,666,237%4%
Charbon3,683,78(3%)(3%)3,753,76?%(2%)
Produits céréaliers et engrais4,344,213%3%4,254,074%3%
Intermodal6,665,9911%11%6,475,7313%12%
Véhicules automobiles22,6821,963%3%22,7320,789%7%
Total ? Produits marchandises/TMC5,955,626%5%5,865,477%5%
Wagons complets (en milliers) 3)        
Produits pétroliers et chimiques17716110%10%51946911%11%
Métaux et minéraux2702681%1%774775?%?%
Produits forestiers93108(14%)(14%)289317(9%)(9%)
Charbon8686?%?%2562522%2%
Produits céréaliers et engrais145156(7%)(7%)461463?%?%
Intermodal6936851%1%1 9801 9661%1%
Véhicules automobiles676110%10%2081976%6%
Total ? Wagons complets1 5311 525?%?%4 4874 4391%1%
Produits marchandises/wagon complet (en dollars) 2) 3) 
Produits pétroliers et chimiques4 4524 1308%7%4 4283 93413%10%
Métaux et minéraux1 5741 705(8%)(8%)1 6611 667?%(3%)
Produits forestiers4 8394 7043%2%4 8204 4798%5%
Charbon1 9531 965(1%)(1%)1 9841 9293%1%
Produits céréaliers et engrais3 8073 6415%4%3 8393 6675%3%
Intermodal1 4691 30912%12%1 4441 30910%9%
Véhicules automobiles3 2393 262(1%)(1%)3 2453 2081%(1%)
Total ? Produits marchandises/wagon complet2 3632 2714%3%2 4052 2417%5%


1)Consulter la section d'information supplémentaire intitulée Mesures de calcul non conformes aux PCGR pour une explication de cette mesure de calcul non conforme aux PCGR.
2)Ces montants sont exprimés en dollars CA.
3)Les statistiques d'exploitation et les mesures d'exploitation clés connexes sont non auditées et sont établies à partir des données estimées alors connues, et elles peuvent être modifiées lorsque de l'information plus complète devient disponible.
  

Mesures de calcul non conformes aux PCGR ? non auditées

Dans la présente section d'information supplémentaire, la « Compagnie » ou « CN » désignent la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales en propriété exclusive. À moins d'indication contraire, les données financières contenues dans la présente section sont exprimées en dollars CA.

Le CN présente ses résultats financiers selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis. La Compagnie utilise également des mesures de calcul non conformes aux PCGR, qui ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR, telles que les mesures de la performance rajustées, la devise constante, les flux de trésorerie disponibles et le ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple. Ces mesures de calcul non conformes aux PCGR peuvent ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés. Selon l'avis de la direction, ces mesures de calcul non conformes aux PCGR sont des mesures utiles de la performance et fournissent aux investisseurs de l'information supplémentaire leur permettant d'évaluer les résultats d'exploitation et les liquidités de la Compagnie. Ces mesures de calcul non conformes aux PCGR ne doivent pas être considérées isolément et ne remplacent aucunement les mesures financières préparées conformément aux PCGR.

Mesures de la performance rajustées

La direction est d'avis que le bénéfice net rajusté, le bénéfice par action rajusté, le bénéfice d'exploitation rajusté et le ratio d'exploitation rajusté sont des mesures utiles de calcul de la performance qui peuvent faciliter les comparaisons entre les périodes, puisqu'elles excluent des éléments qui ne résultent pas nécessairement des activités quotidiennes du CN et qui pourraient fausser l'analyse des tendances au chapitre de la performance économique. La direction utilise des mesures de la performance rajustées, qui excluent certains éléments des produits et des charges de ses résultats dont la direction estime qu'ils ne sont pas représentatifs des activités d'exploitation sous-jacentes du CN, afin d'établir des objectifs de performance et comme outil pour mesurer la performance du CN. Toutefois, l'exclusion de ces éléments de produits et de charges dans ces mesures ne signifie pas que ces éléments sont nécessairement non récurrents. Ces mesures ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés.

Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2019, le bénéfice net rajusté de la Compagnie s'est établi à 3 293 M$, ou 4,56 $ par action après dilution, qui exclut un recouvrement d'impôts reportés de 112 M$ (0,15 $ par action après dilution) au deuxième trimestre, découlant de la réduction d'un taux d'impôt provincial sur les sociétés, et une charge d'amortissement de 84 M$, ou 62 M$ après impôts (0,09 $ par action après dilution) au premier trimestre, liée à des coûts capitalisés antérieurement pour la mise en place d'un système central pour la commande intégrale des trains (CIT) suite au déploiement d'un système de remplacement.

Pour les trois mois et les neuf mois terminés le 30 septembre 2018, le bénéfice net rajusté de la Compagnie s'est établi à 1 102 M$, ou 1,50 $ par action après dilution, et à 2 963 M$, ou 4,01 $ par action après dilution, respectivement. Les données rajustées pour les trois mois terminés le 30 septembre 2018 excluent un gain de 36 M$, ou 32 M$ après impôts (0,04 $ par action après dilution), sur la cession d'immobilisations situées à Montréal, au Québec (les « embranchements Doney et Saint-François »). Les données rajustées pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2018 excluent également un gain de 184 M$, ou 156 M$ après impôts (0,21 $ par action après dilution), découlant du transfert du contrat de location-acquisition des installations affectées aux services ferroviaires voyageurs au centre-ville de Montréal, au Québec, de la Compagnie et des intérêts qu'elle détient dans des ententes d'exploitation ferroviaire connexes (le « bail ferroviaire de la gare Centrale »), ainsi qu'un gain de 39 M$, ou 34 M$ après impôts (0,05 $ par action après dilution), sur la cession d'un terrain situé à Calgary, en Alberta, à l'exclusion de la voie et du chemin de roulement (la « voie industrielle de Calgary »), les deux au deuxième trimestre.

Le tableau suivant fait le rapprochement du bénéfice net et du bénéfice par action, tels que déclarés pour les trois mois et les neuf mois terminés les 30 septembre 2019 et 2018, aux mesures de la performance rajustées indiquées aux présentes :

   
 Pour les trois mois
terminés le 30 septembre
Pour les neuf mois
terminés le 30 septembre
En millions, sauf les données relatives aux actions2019 2018 2019 2018 
Bénéfice net1 195$1 134$3 343$3 185$
Rajustements :    
Amortissement? ? 84 ? 
Autres produits? (36)? (259)
Charge (recouvrement) d'impôts sur les bénéfices 1)? 4 (134)37 
Bénéfice net rajusté1 195$1 102$3 293$2 963$
Bénéfice de base par action1,66$1,55$4,63$4,32$
Incidence des rajustements, par action? (0,04)(0,07)(0,30)
Bénéfice de base par action rajusté1,66$1,51$4,56$4,02$
Bénéfice dilué par action1,66$1,54$4,62$4,31$
Incidence des rajustements, par action? (0,04)(0,06)(0,30)
Bénéfice dilué par action rajusté1,66$1,50$4,56$4,01$


1)L'incidence fiscale des rajustements reflète les taux d'imposition du ressort territorial concerné ainsi que la nature de l'élément aux fins de l'impôt. 
  

Le tableau suivant fait le rapprochement du bénéfice d'exploitation et du ratio d'exploitation, tels que déclarés pour les trois mois et les neuf mois terminés les 30 septembre 2019 et 2018, aux mesures de la performance rajustées indiquées aux présentes :

   
 Pour les trois mois
terminés le 30 septembre
Pour les neuf mois
terminés le 30 septembre
En millions, sauf les pourcentages2019 2018 2019 2018 
Bénéfice d'exploitation1 613$1 492$4 375$4 041$
Rajustement : Amortissement? ? 84 ? 
Bénéfice d'exploitation rajusté1 613$1 492$4 459$4 041$
Ratio d'exploitation 1)57,9%59,5%61,4%61,6%
Incidence du rajustement? ? (0,7)-pt? 
Ratio d'exploitation rajusté57,9%59,5%60,7%61,6%


1)Le ratio d'exploitation est défini comme les charges d'exploitation sous forme de pourcentage des produits d'exploitation. 
  

Devise constante

La présentation des résultats financiers en devise constante permet d'examiner les résultats financiers sans que soit prise en compte l'incidence des fluctuations des taux de change, ce qui facilite les comparaisons entre les périodes dans l'analyse des tendances au chapitre de la performance économique. Les mesures déclarées en devise constante sont considérées comme non conformes aux PCGR, ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés. On obtient des résultats financiers en devise constante en convertissant les résultats libellés en dollars US de la période en cours aux taux de change de la période correspondante de l'exercice précédent. Les taux de change moyens se sont établis à 1,32 $ et à 1,33 $ par 1,00 $ US, respectivement, pour les trois mois et les neuf mois terminés le 30 septembre 2019, et à 1,31 $ et à 1,29 $ par 1,00 $ US, respectivement, pour les trois mois et les neuf mois terminés le 30 septembre 2018.

En devise constante, le bénéfice net de la Compagnie pour les trois mois et les neuf mois terminés le 30 septembre 2019 aurait été moins élevé de 5 M$ (0,01 $ par action après dilution) et de 63 M$ (0,09 $ par action après dilution), respectivement.

Flux de trésorerie disponibles

La direction estime que les flux de trésorerie disponibles constituent une mesure utile des liquidités puisqu'ils démontrent la capacité de la Compagnie de générer des flux de trésorerie pour des obligations de dette et à des fins discrétionnaires, telles que le versement de dividendes, les rachats d'actions et les occasions stratégiques. La Compagnie définit les flux de trésorerie disponibles comme la différence entre les flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation et les flux de trésorerie nets utilisés par les activités d'investissement, rajustés pour tenir compte de l'incidence des acquisitions d'entreprises, s'il y a lieu. Les flux de trésorerie disponibles ne sont pas définis de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés.

Le tableau suivant fait le rapprochement des flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation, tels que déclarés pour les trois mois et les neuf mois terminés les 30 septembre 2019 et 2018, aux flux de trésorerie disponibles :

   
 Pour les trois mois
terminés le 30 septembre
Pour les neuf mois
terminés le 30 septembre
En millions2019 2018 2019 2018 
Flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation1 692$1 564$4 405$4 001$
Flux de trésorerie nets utilisés par les activités d'investissement(992)(979)(3 073)(2 120)
Flux de trésorerie nets générés avant les activités de financement700 585 1 332 1 881 
Rajustement : Acquisition, déduction faite des espèces acquises 1)? ? 167 ? 
Flux de trésorerie disponibles700$585$1 499$1 881$


1) Se rapporte à l'acquisition du Groupe TransX (« TransX »). Voir la Note 3, Regroupement d'entreprises, afférente aux États financiers consolidés intermédiaires non audités de 2019 du CN pour de plus amples renseignements.
  

Ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple

La direction est d'avis que le ratio capitaux empruntés rajustés/bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement (BAIIA) rajusté exprimé sous forme de multiple est une mesure utile de la solvabilité parce qu'il reflète la capacité de la Compagnie à faire face à ses obligations du service de la dette et à d'autres obligations à long terme. La Compagnie calcule le ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple en divisant les capitaux empruntés rajustés par le BAIIA rajusté. Ces mesures ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et peuvent, par conséquent, ne pas être comparables aux mesures semblables présentées par d'autres sociétés.
Le tableau suivant fait le rapprochement des capitaux empruntés et du bénéfice net aux mesures rajustées indiquées ci-dessous, qui ont été utilisées pour calculer le ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple :

      
En millions, à moins d'indication contraireAu 30 septembre et pour les douze mois terminés le 30 septembre2019 2018 
Capitaux empruntés13 768$11 894$
Rajustements :  
Passifs liés aux contrats de location-exploitation, incluant la tranche échéant à moins de un an 1)536 495 
Régimes de retraite en déficit
476 458 
Capitaux empruntés rajustés14 780$12 847$
Bénéfice net4 486$5 796$
Intérêts débiteurs524 484 
Charge (recouvrement) d'impôts sur les bénéfices1 278 (422)
Amortissement1 521 1 299 
BAIIA7 809 7 157 
Rajustements :  
Autres produits
(144)(287)
Autres éléments du produit net des prestations
(317)(305)
Coût des contrats de location-exploitation 1)
190 200 
BAIIA rajusté7 538$6 765$
Ratio capitaux empruntés rajustés/BAIIA rajusté sous forme de multiple (fois)1,96 1,90 


1)La Compagnie a adopté la norme Accounting Standards Update (ASU) 2016-02: Leases and related amendments (Topic 842) au premier trimestre de 2019. La Compagnie inclut maintenant les passifs liés aux contrats de location-exploitation, tels que définis par le Topic 842, dans les capitaux empruntés rajustés et exclut le coût des contrats de location-exploitation, tel que défini par le Topic 842, du BAIIA rajusté. Les soldes comparatifs auparavant appelés Valeur actuelle des engagements en vertu de contrats de location-exploitation et Charge au titre des contrats de location-exploitation n'ont pas été rajustés et sont maintenant appelés Passifs liés aux contrats de location-exploitation et Coût des contrats de location-exploitation, respectivement. Voir la Note 2, Recommandations comptables récentes, afférente aux États financiers consolidés intermédiaires non audités de 2019 du CN pour de plus amples renseignements.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:44
Amos Kazzaz, Premier vice-président - Finances d'Air Canada, participera à une discussion informelle à l'occasion de la conférence 2019 Scotiabank Transportation & Industrials, le mardi 19 novembre 2019 au Centre Scotiabank à Toronto.   Date : Mardi...

à 11:32
Selon une nouvelle recherche effectuée dans le cadre du Programme Jade de la HSBC, 65 % des Canadiens considèrent que pour se sentir «riche», au sens large du terme, la possibilité d'explorer de nouveaux pays et de découvrir de nouvelles cultures est...

à 11:30
Ce matin, les travailleuses et travailleurs en grève d'Olymel Princeville ont manifesté devant le siège social de leur employeur. «?Ce matin, nous portons un message clair aux hauts dirigeants d'Olymel : depuis 2005, nous vivons avec moins d'argent...

à 11:30
Suning.com (« la société »), une société de vente au détail listée au Fortune Global 500 et le plus grand acteur chinois du secteur du commerce de détail intelligent online-to-offline (O2O), détenue par Suning Holdings Group, a rendu publiques les...

à 11:00
Bain Magique a élevé le respect et l'inclusion au travail à un tout autre niveau cette année. La liste des Meilleurs lieux de travailtm au Canada en 2019 est parue, et Bain Magique a reçu des prix dans les catégories suivantes : Inclusion, Bien-être...

à 11:00
Les propriétaires de Leclerc Communication, Jean-François et Nicolas Leclerc, ont conclu une entente avec le groupe Média ClassiQ, propriété de Gregory Charles, visant l'acquisition de la station CJPX-FM 99,5 à Montréal....



Communiqué envoyé le 22 octobre 2019 à 16:05 et diffusé par :