Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Plaidoyer (politique)

Les investissements et le leadership du gouvernement fédéral en santé seront essentiels à l'avenir à la bonne situation financière du pays, affirme un rapport du Conference Board du Canada


OTTAWA, le 26 sept. 2019 /CNW/ - Dans un nouveau rapport commandé par l'AMC, le Conference Board du Canada lance un avertissement clair sur l'état des soins de santé au Canada : à moins que le gouvernement fédéral n'augmente le financement, les provinces et les territoires auront de la difficulté à maintenir le niveau actuel des soins de santé, et encore plus à répondre aux demandes croissantes associées au vieillissement de la population.

L'AMC a toujours préconisé un rôle accru du gouvernement fédéral dans les soins de santé pour s'attaquer aux enjeux nationaux, notamment l'accès aux services en santé mentale, aux soins aux aînés et aux soins en région éloignée.

Le rapport Le point sur la santé financière des gouvernements canadiens met en lumière la dure réalité financière à laquelle sont confrontés les provinces et les territoires. Comme la croissance économique du Canada ralentit avec le vieillissement de la population, les soins de santé ne sont pas viables et des choix difficiles seront imposés aux ordres de gouvernement inférieurs. Dans ce contexte, la population canadienne devrait s'inquiéter des compressions à venir dans les services, qui entraîneront des disparités encore plus grandes et des résultats désastreux.

« Les dirigeants politiques prennent des engagements en matière de santé pendant la campagne électorale, mais, compte tenu de la réalité financière qui nous attend, il sera impossible de suivre le rythme, a déclaré le Dr Buchman, président de l'AMC. Le message est clair : le gouvernement fédéral devra intervenir pour veiller à ce que les provinces et les territoires puissent maintenir notre système public de soins de santé. »

Depuis des années, l'AMC s'emploie activement à souligner l'urgence de s'attaquer aux problèmes croissants dans les soins de santé. Au cours de cette élection, l'AMC demande à tous les partis politiques fédéraux de prendre les engagements suivants :

Depuis 1867, l'Association médicale canadienne est le porte-parole national de la profession médicale au Canada. Nous travaillons avec les médecins en exercice, les médecins résidents et les étudiants en médecine sur des enjeux d'importance pour la profession et la santé de la population canadienne. Nous préconisons des politiques et des programmes qui suscitent des changements significatifs au profit des médecins et de leurs patients.

SOURCE Association médicale canadienne


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:58
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 7 novembre 2019 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur la distribution. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments...

à 15:35
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le député d'Ungava, monsieur Denis Lamothe, au nom de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, madame Marguerite...

à 14:47
Takeda Canada Inc. a le plaisir d'annoncer que le Comité canadien d'expertise sur les médicaments (CCEM) de l'Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) a...

à 14:08
Dans le cadre de cinq grèves simultanées que tient le Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES-FTQ) dans des résidences pour personnes aînées, les médias sont conviés à un point de presse de Mme Sylvie Nelson, présidente du...

à 14:05
Demain, Journée internationale des survivants d'une perte par suicide, la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) se souvient des personnes qui se sont enlevé la vie, et des personnes ? membres de la famille, amis, collègues ? qu'elles ont...

à 13:40
La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne du Canada (ACT) a annoncé qu'elle a complété sa campagne de financement dont l'objectif était de doter d'un DEA chaque école secondaire publique du Québec. De plus, ACT a confirmé que 68 000...



Communiqué envoyé le 26 septembre 2019 à 09:16 et diffusé par :