Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie

Les Canadiens s'investissent-ils à fond dans le numérique ou ont-ils besoin d'une détoxication technologique?


À l'occasion de la Journée nationale de la simplicité le 12 juillet, Simplii FinancialMC publie un rapport unique en son genre explorant les habitudes et les sentiments des Canadiens dans la première ère numérique

TORONTO, le 11 juill. 2019 /CNW/ - En vue de la journée nationale de la simplicité le 12 juillet, Simplii Financial a publié un rapport, le premier en son genre, intitulé Deep Dive on Digital Trends in Canada (analyse détaillée des tendances numériques au Canada). Celui-ci se penche sur de nombreux sujets, notamment l'économie de partage canadienne, l'utilisation des applications dans la société, les habitudes en ligne des Canadiens et le rôle que les services bancaires numériques jouent pour leur faciliter la vie.

The Simplii Report 2019 - Deep Dive on Digital Trends in Canada (Groupe CNW/Simplii Financial)

« Il est incontestable que les technologies numériques ont transformé notre vie par rapport à la manière dont nous vivions il y a dix ans. C'est pourquoi nous avons décidé de sonder l'opinion des Canadiens au sujet du numérique et d'établir si ces technologies ont un effet réellement positif sur notre vie », a affirmé Aayaz Pira, premier vice-président et chef, Services bancaires numériques et directs, Banque CIBC, Simplii Financial.

Selon M. Pira, la conclusion clé de l'étude est que « le numérique a un effet positif sur nos vies, même s'il existe une tension sous-jacente. Bien que la grande majorité des Canadiens (79 %) soient d'accord pour dire que les outils numériques facilitent leur vie, plus de la moitié (54 %) affirment vouloir réduire leur usage des technologies. »

Les Canadiens ont principalement recours aux technologies pour simplifier leur vie (43 %) et gagner du temps (40 %). Quand on leur a demandé ce qu'ils faisaient avec ces économies de temps, 58 % des répondants affirment en profiter pour utiliser d'autres technologies, tandis que près de la moitié d'entre eux répondent qu'ils rencontrent leurs amis ou leurs proches (45 %) et consacrent du temps à une passion, un loisir ou une activité (38 %).

Les données révèlent sans aucun doute que les Canadiens insistent à faire appel au numérique quand cela leur permet de répondre à un besoin personnel ou une préférence personnelle. Par exemple, 57 % des Canadiens préféreraient envoyer un courriel ou un message texte plutôt que de converser au téléphone, tandis que seulement 38 % d'entre eux préféreraient magasiner en ligne plutôt que dans une boutique.

Par ailleurs, les réponses semblent indiquer que les technologies sont rapidement oubliées ou supprimées des écrans d'accueil si elles ne sont pas pertinentes ou ne créent pas de valeur. Un grand nombre de répondants affirment qu'ils sont en train de réduire leur nombre d'outils numériques, la majorité d'entre eux (69 %) ayant effectué un nettoyage des applis. Près de la moitié (48 %) possède moins de 20 applis et à peu près la même part de répondants (46 %) affirme que la plupart des applis téléchargées ne sont pas utiles.

Les Canadiens considèrent les services bancaires numériques comme l'outil le plus bénéfique de leur quotidien.

Quand on leur a demandé de nommer les outils et services numériques ayant le plus grand effet positif sur leur vie, les Canadiens ont tout d'abord répondu les services bancaires numériques (45 %), puis le GPS (42 %), le magasinage en ligne (40 %), la musique et les divertissements (39 %) et les réseaux sociaux (37 %).

Autres conclusions clés

L'économie du partage : 63 % des Canadiens sondés souhaitent partager un plus grand nombre de biens plutôt que de faire de nouveaux achats, alors que la moitié d'entre eux (49 %) a utilisé ou utilise une plateforme de vente d'occasion. Un moins grand nombre de répondants utilisent ou ont utilisé une application de covoiturage (23 %) ou de partage de domiciles (21 %).

Tendances démographiques : L'étude a révélé que les femmes ont une plus grande tendance à : consulter les réseaux sociaux quotidiennement (75 % contre 62 % des hommes), partager plutôt que d'acheter (68 % contre 57 %), entreprendre des projets personnels en faisant usage d'outils numériques tels que YouTube (41 % contre 26 %) et intégrer le numérique à leurs séances d'exercices physiques (25 % contre 20 %).

Les hommes, quant à eux, ont davantage tendance à : profiter du temps gagné grâce au numérique pour regarder la télévision ou écouter de la musique (43 % contre 35 % des femmes), utiliser des appareils ménagers intelligents (deux fois plus de chances), vouloir plus de technologies (52 % contre 40 %) et suivre l'actualité au moyen d'outils numériques (43 % contre 35 %).

Les Canadiens de la génération du baby-boom (âgés de 55 ans ou plus) sont les plus susceptibles de vouloir réduire leur usage des technologies (64 % contre 52 % des répondants de la génération X de 35 à 54 ans et 44 % des milléniaux de 18 à 24 ans). Ils tendent également plus à préférer les conversations téléphoniques aux messages textes.

Sans surprise, près de la moitié des milléniaux (47 %) ont eu recours aux outils numériques pour les services de livraison alimentaire, ont effectué des réservations au moyen d'applis ou ont préparé des repas à l'aide de boîte repas; soit un peu plus que 20 % de plus que les répondants de la génération X (26 %) et plus que le triple des répondants de la génération du baby-boom (14 %).

À l'échelle des régions, l'étude a découvert des différences dans le niveau d'anxiété que les Canadiens ressentent lorsqu'ils sont séparés de leur appareil mobile. Le Canada atlantique (29 %) et Québec (33 %) ont la plus faible part de personnes éprouvant une anxiété liée à la séparation avec le téléphone, tandis que Saskatchewan possède la plus grande part (49 %).

Pour lire le rapport intégral (en anglais uniquement), veuillez consulter : https://mma.prnewswire.com/media/945753/Simplii_Financial_Are_Canadians_doubling_down_on_digital.pdf

Le rapport Deep Dive on Digital Trends (analyse détaillée des tendances numériques au Canada)

Le rapport est fondé sur les données d'un sondage en ligne réalisé par Maru/Blue auprès de 3 040 adultes canadiens choisis au hasard qui sont des panélistes de La Voix Maru. Aux fins de comparaison, un échantillon aléatoire de cette taille comporte une marge d'erreur estimée (qui mesure la variabilité d'échantillonnage) de plus ou moins 1,6 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés par niveau de scolarité, âge, sexe et région (et, au Québec, par langue) de manière à refléter la composition de la population, en fonction des données du recensement. Ceci a pour but de veiller à ce que l'échantillon soit le plus représentatif possible de toute la population adulte du Canada. Les écarts entre les totaux sont attribuables aux effets d'arrondis des données.

Simplii FinancialMC

Simplii Financial s'est donné pour mission d'offrir des services bancaires simples et explicites. Profitant d'une expérience entièrement mobile, près de 1,8 million de clients ont accès à des services bancaires courants sans frais et sans exigence minimale de solde et à des taux d'intérêt élevés sur l'épargne. Désignée indépendamment par Forbes comme l'une des meilleures banques au Canada, Simplii Financial offre un accès simple et facile, à toute heure du jour et de la nuit, à des services bancaires en ligne, mobiles et téléphoniques ainsi qu'à l'un des plus grands réseaux nationaux de guichets automatiques bancaires CIBC. Vous menez une vie bien remplie. Optez pour la Simpliicité. Pour en savoir plus sur Simplii Financial, visitez le site www.simplii.com ou suivez-nous sur Twitter @SimpliiFin, sur Instagram @SimpliiFin ou sur Facebook.

Simplii Financial (Groupe CNW/Simplii Financial)

SOURCE Simplii Financial


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:03
Le CPQ  (Conseil du patronat du Québec) a pris acte de l'entente qui intervient entre Alstom, Bombardier Transport et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) quant à la propriété, aux investissements et aux intentions futures pouvant avoir...

à 16:01
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales.   Ottawa (Ontario) 11 h 30 La vice-première ministre prendra la parole au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes au sujet du projet de loi C-4, Loi portant...

à 16:00
Le Fonds de placement immobilier BTB («?BTB?») annonce qu'il divulguera les résultats de ses opérations du quatrième trimestre 2019, le jeudi 12 mars 2020, avant l'ouverture des marchés. La direction tiendra une...

à 15:55
Banque Laurentienne Groupe Financier présentera ses résultats financiers du premier trimestre 2020 le vendredi 28 février. Il tiendra également une conférence téléphonique pour les représentants des médias et la communauté financière à 9 h 00 (HE)....

à 15:45
La place que prendra la Caisse de dépôt et placements du Québec (CDPQ) dans Alstom, par la conversion de son investissement dans Bombardier Transport en une participation de 18 %, permet à la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) de...

à 15:32
Les gouvernements du Canada et du Québec attribuent des aides financières totalisant plus de 1,4 million de dollars à l'entreprise OSI Précision pour appuyer la réalisation d'un projet d'investissement évalué à 2,2 millions de dollars. Ce soutien...



Communiqué envoyé le 11 juillet 2019 à 06:06 et diffusé par :