Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Richelieu réalise une solide performance au 2e trimestre


Quatrième acquisition de l'exercice 2019

MONTRÉAL, le 4 juill. 2019 /CNW Telbec/ - « Richelieu (RCH: TSX) a continué de croître au deuxième trimestre et d'investir pour la croissance future. Les retombées de nos stratégies de développement de marché, d'acquisition et d'innovation aux États-Unis ont fait grimper nos ventes de 14,0 % ($ US) pour les porter à 73,3 millions $ US, reflétant les hausses respectives de 11,2 % et 39,1 % dans nos marchés des fabricants et des détaillants. Au Canada, nous avons réalisé des ventes de 183,0 millions $, en hausse de 1,3 % résultant d'une augmentation de 2,6 % des ventes dans le marché des fabricants et d'une décroissance de 4,9 % dans celui des détaillants due à un ralentissement général dans ce marché. Nous sommes fiers d'avoir acquis Euro Architectural Components, un chef de file dans le marché de la quincaillerie architecturale et des composants d'acier inoxydable pour escaliers, balustrades et garde-corps. Ce distributeur dessert une importante clientèle à partir de ses centres de Toronto et de Montréal. Ainsi, nous ajoutons des gammes de produits spécialisés à notre offre, des expertises, un bassin de clientèle et des ventes qui viennent s'ajouter à celles des acquisitions du premier trimestre pour totaliser environ 30 millions $ de ventes annuelles additionnelles. Nous sommes confiants que nos stratégies d'innovation continue, de développement de marché et d'acquisition continueront de se traduire par de bons résultats dans la deuxième partie de l'exercice 2019», a commenté M. Richard Lord, Président et chef de la direction de Richelieu.

ANALYSE DES RÉSULTATS D'EXPLOITATION DU DEUXIÈME TRIMESTRE ET DU PREMIER SEMESTRE CLOS LE 31 MAI 2019, COMPARATIVEMENT À CEUX DU DEUXIÈME TRIMESTRE ET DU PREMIER SEMESTRE CLOS LE 31 MAI 2018  

Au deuxième trimestre, les ventes consolidées se sont élevées à 281,2 millions $, comparativement à 263,3 millions $ pour le deuxième trimestre de 2018, soit une hausse de 17,9 millions $ ou 6,8 %, dont 3,2 % de croissance interne et 3,6 % provenant des acquisitions. En devise comparable à celle du deuxième trimestre de 2018, la hausse des ventes consolidées aurait été de 5,3 % pour le trimestre clos le 31 mai 2019.

Dans le marché des fabricants, les ventes ont atteint 238,1 millions $ comparativement à 222,4 millions $ au deuxième trimestre de 2018, soit une hausse de 15,7 millions $. Tous les segments de marché ont contribué à cette hausse de 7,1 %, dont 2,9 % provenant de la croissance interne et 4,2 % des acquisitions. Dans le marché des détaillants en quincaillerie et grandes surfaces de rénovation, la Société a réalisé des ventes de 43,1 millions $, soit une hausse de 2,2 millions $ ou 5,4 % sur celles du deuxième trimestre de 2018.

Au Canada, les ventes ont atteint 183,0 millions $, affichant une hausse de 2,3 millions $ ou 1,3 % sur celles du deuxième trimestre de 2018 provenant entièrement de la croissance par acquisitions. Dans le marché des fabricants, les ventes ont totalisé 151,9 millions $, comparativement à 148 millions $ au deuxième trimestre de 2018, soit une croissance de 2,6 % provenant entièrement de la croissance par acquisitions.  Dans le marché des détaillants en quincaillerie et grandes surfaces de rénovation, la Société a enregistré des ventes de 31,1 millions $, en baisse de 1,6 million $ ou 4,9 % sur celles du deuxième trimestre de 2018. Le rééquilibrage des inventaires de nos clients détaillants, dû à un ralentissement général dans ce marché, continue d'avoir un effet à la baisse sur les ventes. À noter que Richelieu n'a perdu aucune part de marché chez les détaillants.

Aux États-Unis, les ventes ont atteint 73,3 millions $ US, comparativement à 64,3 millions $ US, en hausse de 9,0 millions $ US ou 14,0 % par rapport à celles du deuxième trimestre de 2018, dont 8,5% de croissance interne et 5,5 % provenant des acquisitions.  Dans le marché des fabricants, les ventes se sont établies à 64,4 millions $ US, comparativement à 57,9 millions $ US au deuxième trimestre de 2018, soit une hausse de 11,2 %, dont 5,1% de croissance interne et 6,1 % provenant des acquisitions.   Dans le marché des détaillants et grandes surfaces de rénovation, les ventes en $ US ont grimpé de 39,1 % par rapport à celles du deuxième trimestre de 2018, cette hausse provient principalement du fait qu'au premier trimestre les ventes cycliques étaient en baisse. Les ventes totales réalisées aux États-Unis exprimées en dollars canadiens ont atteint 98,2 millions $, comparativement à 82,6 millions $ pour le deuxième trimestre de 2018, en hausse de 18,9 %. Elles ont représenté 34,9 % des ventes consolidées du deuxième trimestre 2019, alors que pour le deuxième trimestre de 2018, les ventes aux États-Unis avaient représenté 31,4 % des ventes consolidées de la période.

Au premier semestre, les ventes consolidées ont atteint 507,4 millions $, en hausse de 22,2 millions $ ou 4,6 % sur celles du premier semestre de 2018, dont 1,4 % provenant de la croissance interne et 3,2 % des acquisitions.   En devise comparable à celle du semestre correspondant de 2018, la hausse des ventes aurait été de 2,8 %.

Dans le marché des fabricants, les ventes se sont élevées à 430,5 millions $, comparativement à 405,2 millions $ pour le premier semestre de 2018, soit une hausse de 25,3 millions $ ou 6,2 %, dont 2,3 % provenant de la croissance interne et 3,9 % des acquisitions. Les ventes au marché des détaillants en quincaillerie et grandes surfaces de rénovation ont diminué de 3,9 % ou de 3,1 millions $ pour totaliser 76,9 millions $.

Au Canada, Richelieu a réalisé des ventes de 326,7 millions $, contre 324,8 millions $ pour le premier semestre de 2018, soit une hausse de 1,9 million $ ou 0,6 %, dont 1,7 % provenant des acquisitions et 1,1 % de décroissance interne.  Les ventes au marché des fabricants sont passées à 269,6 millions $, en hausse de 8,4 millions $ ou 3,2 %, dont 1,1 % provenant de la croissance interne et 2,1 % des acquisitions. Dans le marché des détaillants en quincaillerie et grandes surfaces de rénovation, les ventes ont atteint 57,1 millions $, contre 63,6 millions $, en baisse de 6,5 millions $ ou 10,2 % sur celles du premier semestre de 2018.  Rappelons que le premier trimestre de 2018 avait été marqué par des ventes exceptionnellement élevées. De plus, le rééquilibrage des inventaires de nos clients détaillants dû à un ralentissement général dans ce marché a impacté à la baisse les ventes au premier semestre de 2019. À noter que Richelieu n'a perdu aucune part de marché chez les détaillants.

Aux États-Unis, la Société a enregistré des ventes de 135,3 millions $ US, comparativement à 126,2 millions $ US pour le premier semestre de 2018, soit une hausse de 9,1 millions $ US ou 7,2 %, dont 1,2 % provenant de la croissance interne et 6,0 % des acquisitions. Dans le marché des fabricants, les ventes ont atteint 120,5 millions $ US, contre 113,3 millions $ US, soit une hausse de 7,2 millions $ US ou 6,4 % sur celles du premier semestre de 2018, dont une hausse de 6,7 % provenant des acquisitions et une décroissance interne de 0,3 % suite à la fin d'une entente d'approvisionnement avec un client important.  Notons qu'à ventes comparables, la croissance interne dans le marché des fabricants aux États-Unis aurait été de 3,8 %.   Dans le marché des détaillants et grandes surfaces de rénovation, les ventes sont en hausse de 14,7 % par rapport à la période correspondante de 2018. Les ventes réalisées aux États-Unis exprimées en dollars canadiens ont atteint 180,7 millions $, comparativement à 160,4 millions $ pour le semestre correspondant de 2018, soit une hausse de 12,7 %. Elles ont représenté 35,6 % des ventes consolidées du premier semestre de 2019, alors que celles du premier semestre de 2018 avaient représenté 33,1 % des ventes consolidées de la période.

Au deuxième trimestre, le résultat avant impôts, intérêts et amortissements (BAIIA) a atteint 30,7 millions $, en hausse de 2,7 millions $, ou 9,5 %, sur celui du trimestre correspondant de 2018. La marge bénéficiaire brute et la marge bénéficiaire BAIIA sont en légère hausse par rapport à celles du deuxième trimestre de 2018, ainsi la marge bénéficiaire BAIIA s'est établie à 10,9 %, comparativement à 10,7 % pour le trimestre correspondant de 2018.

La dépense d'amortissement au deuxième trimestre de 2019 s'est élevée à 3,7 millions $, en hausse de 0,5 million $, comparativement à la période correspondante de 2018. La charge d'impôts sur le résultat s'est établie à 7,2 millions $, en hausse de 0,6 million $ sur celle du deuxième trimestre de 2018. Les frais financiers sur le découvert bancaire ont été de 0,4 million $, comparativement à 0,1 million $ au deuxième trimestre de 2018.

Au premier semestre, le résultat avant impôts, intérêts et amortissements (BAIIA) s'est chiffré à 48,2 millions $, en hausse de 0,3 million $ ou 0,6 % sur celui du premier semestre de 2018.  La marge bénéficiaire brute est restée stable par rapport à celle du semestre correspondant de 2018. Quant à la marge bénéficiaire BAIIA, elle s'est établie à 9,5 %, comparativement à 9,9 % pour le premier semestre de 2018, influencée par le ralentissement des ventes au marché des détaillants, les coûts de développement de marché pour accroître l'offre et notre présence dans le marché des détaillants aux États-Unis, ainsi que les coûts résultant de l'augmentation temporaire des stocks.

La dépense d'amortissement pour le premier semestre de 2019 s'est élevée à 7,3 millions $, en hausse de 0,8 million $, comparativement à la période correspondante de 2018, résultant des investissements effectués en immobilisations corporelles et incorporelles au cours des dernières périodes. La charge d'impôts sur le résultat s'est établie à 10,9 millions $, en hausse de 0,4 million $ sur celle du premier semestre de 2018. Les frais financiers sur le découvert bancaire ont été de 0,5 million $, comparativement à 0,1 million $ pour le premier semestre de 2018.

Au deuxième trimestre, le résultat net montre une hausse de 6,3 %. Compte tenu des participations ne donnant pas le contrôle, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société s'est élevé à 19,3 millions $, en hausse de 6,1 % par rapport au deuxième trimestre de 2018. Le résultat net par action s'est établi à 0,34 $ de base et dilué, comparativement à 0,31 $ de base et dilué pour le deuxième trimestre de 2018, soit une hausse de 9,7 %.

Le résultat global a atteint 23,2 millions $, compte tenu d'un écart positif de 3,8 millions $ sur conversion des états financiers de la filiale située aux États-Unis, comparativement à 19,4 millions $ pour le deuxième trimestre de 2018, compte tenu alors d'un écart positif de 1,2 million $ sur conversion des états financiers de la filiale située aux États-Unis.

Au premier semestre, le résultat net a diminué de 4,6 %. Compte tenu des participations ne donnant pas le contrôle, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société a été de 29,4 millions $, en baisse de 4,9 % sur celui du semestre correspondant de 2018. Le résultat net par action s'est établi à  0,51 $ de base et dilué contre 0,53 $ de base et dilué pour le premier semestre de 2018, en baisse de 3,8 %.

Le résultat global a été de 31,8 millions $, compte tenu d'un écart positif de 2,4 millions $ sur conversion des états financiers de la filiale située aux États-Unis, comparativement à 31,5 millions $ pour le premier semestre de 2018, compte tenu alors d'un écart positif de 0,6 million $ sur conversion des états financiers de la filiale située aux États-Unis.

SITUATION FINANCIÈRE

Activités opérationnelles

Au deuxième trimestre, les flux monétaires liés aux activités opérationnelles (avant la variation nette des soldes hors caisse du fonds de roulement) se sont établis à 23,7 millions $ ou 0,41 $ par action dilué, comparativement à 22,2 millions $ ou 0,38 $ par action dilué pour le deuxième trimestre de 2018, soit une hausse de 6,7 % reflétant principalement l'accroissement du résultat net. La variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement a représenté un apport de fonds 1,2 million $, reflétant la variation des débiteurs (19,0 millions $) et la variation des stocks, créditeurs et autres éléments qui ont représenté un apport de fonds de 20,2 millions $. En conséquence, les activités opérationnelles ont représenté un apport de fonds de 24,9 millions $, comparativement à des fonds générés de 14,4 millions $ au deuxième trimestre de 2018.

Au premier semestre, les flux monétaires liés aux activités opérationnelles (avant la variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement) ont atteint 37,6 millions $ ou 0,65 $ par action dilué, comparativement à 38,2 millions $ ou 0,65 $ par action dilué pour le premier semestre de 2018, soit une baisse de 1,6 % provenant principalement de la variation du résultat net.  La variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement a requis des liquidités de 26,3 millions $, représentant principalement la variation des débiteurs et des stocks.  En conséquence, les activités opérationnelles ont généré des fonds de 11,2 millions $, comparativement à 3,0 millions $ pour le premier semestre de 2018.

Activités de financement

Au deuxième trimestre, les activités de financement ont nécessité une sortie de fonds de 7,9 millions $ par rapport à 5,4 millions $ pour le deuxième trimestre de 2018.  Cette variation provient principalement du rachat d'actions ordinaires de 4,5 millions $ au deuxième trimestre de 2019. La Société a versé des dividendes aux actionnaires de 3,6 millions $, en hausse de 4,2 % sur ceux versés au deuxième trimestre de 2018.

Au premier semestre, les activités de financement ont requis une sortie de fonds de 11,4 millions $ par rapport à 15,3 millions $ pour le premier semestre de 2018.  Richelieu a effectué un rachat d'actions ordinaires aux fins d'annulation pour 4,5 millions $, contre 5,2 millions $ au cours du premier semestre de 2018 et a versé des dividendes aux actionnaires de 7,2 millions $, en hausse de 4,3 % sur ceux versés au premier semestre de 2018. Au cours du premier semestre de 2018, la Société avait remboursé de la dette à long terme pour 3,8 millions $.

Activités d'investissement

Au deuxième trimestre, les activités d'investissement ont totalisé 18,4 millions $, dont 16,0 millions $ pour l'acquisition d'une entreprise conclue au cours du deuxième trimestre et 2,4 millions $ principalement pour de l'équipement visant à améliorer l'efficacité opérationnelle.

Au premier semestre, les activités d'investissement se sont chiffrées à 25,1 millions $, dont 20,8 millions $ pour les quatre acquisitions d'entreprises conclues au cours du premier semestre et 4,3 millions $ principalement pour de l'équipement visant à améliorer l'efficacité opérationnelle.

Sources de financement

Au 31 mai 2019, le découvert bancaire était de 17,8 millions $, comparativement à une encaisse de 7,4 millions $ au 30 novembre 2018.  Cette variation reflète principalement les activités d'investissement en acquisition d'entreprises et le rachat d'actions effectués au cours du premier semestre de 2019 comparativement à la période correspondante de 2018.  La Société disposait d'un fonds de roulement de 342,1 millions $, soit un ratio de 4,0:1, comparativement à 329,3 millions $ (ratio de 4,6:1) au 30 novembre 2018.

Richelieu estime qu'elle possède les ressources en capital nécessaires pour faire face à ses engagements et obligations courantes et assumer les besoins de fonds pour sa croissance et ses activités de financement et d'investissement prévues d'ici la fin de l'exercice 2019.  La Société dispose d'une marge de crédit autorisée de 65 millions $ ainsi que d'une marge de crédit de 6 millions $ US renouvelables annuellement et portant intérêt respectivement aux taux préférentiel et de base. Par ailleurs, Richelieu considère qu'elle pourrait accéder à d'autres financements externes si cela s'avérait nécessaire.

 

Situation financière sommaire

(en milliers de $, sauf le taux de change)

Aux

31 mai
2019

30 novembre
2018


$

$

Actifs courants

455 641

419 844

Actifs non courants

165 357

149 275

Total

620 998

569 119

Passifs courants

113 504

90 501

Passifs non courants

12 748

5 132

Capitaux propres attribuables aux actionnaires de la Société

491 624

470 278

Participations ne donnant pas le contrôle

3 122

3 208

Total

620 998

569 119

Taux de change de la conversion
d'une filiale aux États-Unis

1,353

1,330

 

Actifs

Les actifs totaux se sont établis à 621,0 millions $ au 31 mai 2019, comparativement à 569,1 millions $ au 30 novembre 2018.  Les actifs courants ont augmenté de 8,5 % ou 35,8 millions $ par rapport au 30 novembre 2018.  Les actifs non courants ont augmenté de 10,8 %.  Ces variations résultent principalement des acquisitions d'entreprises effectuées au cours du semestre, ainsi que de l'accroissement des débiteurs et des stocks qui sont historiquement plus élevés au premier semestre en prévision de la période plus active.

 

Situation de la trésorerie


(en milliers de $)


Aux

31 mai
2019

30 novembre
2018


$

$

Portion courante de la dette à long terme

2 177

2 023

Dette à long terme

5 045

--

Dette totale

7 222

2 023

Trésorerie et équivalents de trésorerie (découvert bancaire)

(17 753)

7 408

 

La Société continue de jouir d'une situation financière saine et solide.  La dette totale s'est établie à 7,2 millions $ au 31 mai 2019, dont 5,0 millions $ de dette à long terme et 2,2 millions $ de dette à court terme représentant principalement des soldes à payer sur des acquisitions.

Les capitaux propres attribuables aux actionnaires de la Société étaient de 491,6 millions $ au 31 mai 2019, comparativement à 470,3 millions $ au 30 novembre 2018, soit une hausse de 21,3 millions $ provenant principalement d'une augmentation de 17,8 millions $ des résultats non distribués qui se sont élevés à 423,2 millions $ et de 1,2 million $ du capital-actions et du surplus d'apport, alors que le cumul des autres éléments du résultat global a augmenté de 2,4 millions $.  Au 31 mai 2019, la valeur comptable de l'action était de 8,63 $, en hausse de 4,9 % sur celle au 30 novembre 2018.

Au 31 mai 2019, à la clôture des marchés, le capital-actions de la Société était constitué de 56 965 750 actions ordinaires (57 114 234 actions au 30 novembre 2018). Au cours du premier semestre clos le 31 mai 2019, la Société a émis 59 325 actions ordinaires à un prix de levée moyen de 8,92 $ (284,774 au cours de l'exercice 2018 à un prix de levée moyen de 8,11 $) à la suite de la levée d'options en vertu du régime d'options d'achat d'actions.  Par ailleurs, la Société a racheté 207 809 actions ordinaires aux fins d'annulation pour une contrepartie au comptant de 4,5 millions $ au 31 mai 2019.  Au 31 mai 2019, 1 831 900 options d'achat d'actions étaient en circulation (1 669 475 au 30 novembre 2018).

Dividendes

Le 4 juillet 2019, le conseil d'administration a approuvé le versement d'un dividende trimestriel de 6,33 ¢ par action, payable le 1er août 2019 aux actionnaires inscrits aux registres en date du 18 juillet 2019. Le dividende déclaré est désigné comme un dividende déterminé au sens de la Loi de l'impôt sur le revenu du Canada.

PROFIL AU 4 JUILLET 2019

Richelieu a acquis une position de chef de file en Amérique du Nord en tant qu'importateur, distributeur et fabricant de quincaillerie spécialisée et de produits complémentaires. Ses produits sont destinés à une importante clientèle de fabricants d'armoires de cuisine et de salle de bains, de rangements et de garde-robes, de meubles résidentiels et de bureau, des ébénisteries résidentielles et commerciales ainsi que des détaillants en quincaillerie incluant les grandes surfaces de rénovation. Richelieu offre à ses clients une large sélection de produits qui proviennent de fabricants du monde entier.  Son offre regroupe plus de 110 000 articles différents, s'adressant à une clientèle de plus de 80 000 clients actifs, qui sont desservis par 77 centres en Amérique du Nord, dont 39 centres de distribution au Canada, 36 aux États-Unis et deux centres de fabrication au Canada, soit Les Industries Cedan inc. spécialisée dans la fabrication d'une grande variété de gammes de placages et de bandes de chant et Menuiserie des Pins Ltée qui fabrique des composantes pour l'industrie des portes et fenêtres et une grande sélection de moulures décoratives.

Note aux lecteurs - Richelieu utilise le résultat avant impôts sur le résultat, intérêts et amortissement («BAIIA») car cette mesure permet à la direction d'évaluer le rendement opérationnel de la Société. Le BAIIA est un indicateur financier de la capacité d'une société d'assumer ses dettes. Cependant, il ne devrait pas être considéré comme un critère remplaçant les produits d'exploitation, le résultat net, les flux de trésorerie ou autre paramètre de mesure de liquidité. Étant donné que le BAIIA n'a pas de sens normalisé prescrit par les IFRS, il pourrait ne pas être comparable aux BAIIA d'autres sociétés. Richelieu utilise également les flux de trésorerie ajusté provenant des activités opérationnelles, lesquels sont établis à partir du résultat net auquel s'ajoutent les charges d'amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles, la charge (ou recouvrement) d'impôts différés et la charge relative à la rémunération à base d'actions. Ces mesures additionnelles ne tiennent pas compte de la variation des éléments hors caisse du fond de roulement afin d'exclure les effets de saisonnalité et sont utilisées par la direction dans ses évaluations des liquidités générées par ses activités opérationnelles à long terme. Les flux de trésorerie ajusté provenant des activités opérationnelles pourraient ne pas être comparables à ceux présentés par d'autres sociétés. Certains énoncés contenus au présent rapport (généralement identifiés par l'utilisation de mots tels que «peut», «ferait», «devrait», «s'attend», «projette», «prévoit», «estime» ou autres variantes comparables) constituent des énoncés prospectifs. Tout énoncé prospectif est sujet, de par sa nature, aux facteurs de risques mentionnés aux rapports annuels et trimestriels de la Société. Bien que la direction considère que ces hypothèses sont raisonnables en vertu de l'information disponible au moment de leurs formulations, celles-ci pourraient s'avérer inexactes et différer de façon importante. Richelieu n'a aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf dans la mesure prévue par les lois applicables.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 4 JUILLET 2019 à 14 H 30 (heure de l'est)

Les analystes financiers et les investisseurs intéressés à participer à la conférence téléphonique sur les résultats qui aura lieu le 4 juillet 2019 à 14 h 30, pourront composer le 1-888-390-0546 quelques minutes avant le début de l'appel. Les personnes qui ne peuvent pas participer pourront écouter l'enregistrement qui sera disponible à compter du 4 juillet 2019 à 17 h 45, jusqu'à minuit le 11 juillet 2019, en composant le 1-888-259-6562, code d'accès : 244591 #. Les journalistes sont invités en tant qu'auditeurs.

Photos disponibles sous la rubrique « À propos de Richelieu » à la section « Médias » du site www.richelieu.com

 

ÉTATS CONSOLIDÉS DE LA SITUATION FINANCIÈRE




[en milliers de dollars]



[non audités]







Au 31 mai
2019

Au 30 novembre
2018


$

$

ACTIFS


Actifs courants


Trésorerie et équivalents de trésorerie

--

7 408

Débiteurs

157 979

138 767

Impôts à recevoir

3 427

--

Stocks

286 991

270 275

Frais payés d'avance

7 244

3 394


455 641

419 844

Actifs non courants


Immobilisations corporelles

40 738

41 725

Immobilisations incorporelles

37 855

29 340

Goodwill

80 461

71 984

Impôts différés

6 303

6 226


620 998

569 119

PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES


Passifs courants


Découvert bancaire

17 753

--

Créditeurs et charges à payer

93 574

88 359

Impôts à payer

--

119

Portion courante de la dette à long terme

2 177

2 023


113 504

90 501

Passifs non courants


Dette à long terme

5 045

--

Impôts différés

5 878

3 289

Autres passifs

1 825

1 843


126 252

95 633

Capitaux propres


Capital-actions

41 900

41 398

Surplus d'apport

4 820

4 122

Résultats non distribués

423 225

405 445

Cumul des autres éléments du résultat global

21 679

19 313

Capitaux propres attribuables aux actionnaires de la Société

491 624

470 278

Participations ne donnant pas le contrôle

3 122

3 208


494 746

473 486


620 998

569 119


 

COMPTES DE RÉSULTATS CONSOLIDÉS




[en milliers de dollars]



[non audités]







Pour les trois mois
clos le 31 mai

Pour les six mois
clos le 31 mai


2019

2018

2019

2018


$

$

$

$

Ventes

281 182

263 268

507 418

485 161

Charges opérationnelles excluant les amortissements

250 447

235 188

459 249

437 278

Résultat avant amortissements, frais financiers et impôts sur le résultat

30 735

28 080

48 169

47 883

Amortissement des immobilisations corporelles

2 520

2 251

4 997

4 478

Amortissement des immobilisations incorporelles

1 206

958

2 292

1 976

Frais financiers, nets

406

59

480

23


4 132

3 268

7 769

6 477

Résultat avant impôts sur le résultat

26 603

24 812

40 400

41 406

Impôts sur le résultat

7 224

6 577

10 947

10 539

Résultat net

19 379

18 235

29 453

30 867

Résultat net attribuable aux :



Actionnaires de la Société

19 281

18 174

29 364

30 878

Participations ne donnant pas le contrôle

98

61

89

(11)


19 379

18 235

29 453

30 867

Résultat net par action attribuable aux actionnaires de la Société



De base

0,34

0,31

0,51

0,53

Dilué

0,34

0,31

0,51

0,53


 

ÉTATS CONSOLIDÉS DU RÉSULTAT GLOBAL




[en milliers de dollars]



[non audités]







Pour les trois mois
clos le 31 mai

Pour les six mois
clos le 31 mai


2019

2018

2019

2018


$

$

$

$

Résultat net

19 379

18 235

29 453

30 867

Autres éléments du résultat global qui seront reclassés dans le résultat net



Écart de change résultant de la conversion d'une filiale à l'étranger

3 781

1 161

2 366

616

Résultat global

23 160

19 396

31 819

31 483

Résultat global attribuable aux :



Actionnaires de la Société

23 062

19 335

31 730

31 494

Participations ne donnant pas le contrôle

98

61

89

(11)


23 160

19 396

31 819

31 483


 

TABLEAUX CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE




[en milliers de dollars]



[non audités]







Pour les trois mois
clos le 31 mai

Pour les six mois
clos le 31 mai


2019

2018

2019

2018


$

$

$

$

ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES



Résultat net

19 379

18 235

29 453

30 867

Éléments sans effet sur la trésorerie



Amortissement des immobilisations corporelles

2 520

2 251

4 997

4 478

Amortissement des immobilisations incorporelles

1 206

958

2 292

1 976

Impôts différés

--

--

--

(315)

Charge relative à la rémunération à base d'actions

558

735

824

1 166


23 663

22 179

37 566

38 172

Variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement

1 187

(7 765)

(26 320)

(35 197)


24 850

14 414

11 246

2 975

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT



Remboursement de la dette à long terme

--

(1 709)

--

(3 757)

Dividendes versés aux actionnaires de la Société

(3 607)

(3 461)

(7 224)

(6 925)

Autres dividendes versés

--

--

(193)

(311)

Émission d'actions ordinaires

230

464

528

901

Rachat d'actions ordinaires pour annulation

(4 512)

(662)

(4 512)

(5 196)


(7 889)

(5 368)

(11 401)

(15 288)




ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT



Acquisitions d'entreprises

(15 985)

--

(20 788)

(2 041)

Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles

(2 450)

(1 908)

(4 287)

(4 577)


(18 435)

(1 908)

(25 075)

(6 618)

Effet des fluctuations du taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie

164

(102)

69

(29)




Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie et du découvert bancaire

(1 310)

7 036

(25 161)

(18 960)

Trésorerie et équivalents de trésorerie (découvert bancaire) au début de la période

(16 443)

3 166

7 408

29 162

Trésorerie et équivalents de trésorerie (découvert bancaire) à la fin de la période

(17 753)

10 202

(17 753)

10 202

 

SOURCE Quincaillerie Richelieu Ltée


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:39
Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, affirme que l'annonce de la Cour fédérale, hier, qui approuve le règlement du recours des externats indiens constitue une étape importante vers la réconciliation et la...

à 20:02
Les organisations syndicales FTQ, CSN, CSQ et CSD applaudissent la décision du gouvernement fédéral de remettre sur les rails le tribunal tripartite d'appel de l'assurance-emploi pour 2021. Ce tribunal, rappelons-le, avait été aboli par l'ancien...

à 18:07
MINISO a récemment signé des accords de collaboration avec des partenaires dans six pays et régions, parmi lesquels le Royaume-Uni, la France, les Maldives, l'île de la Réunion, Aruba et Curaçao. Jusqu'à présent, d'après les statistiques officielles,...

à 17:41
Dans la foulée de la déclaration de l'Organisation mondiale de la santé définissant l'épuisement professionnel comme un syndrome résultant d'un stress au travail, un récent sondage mené par la firme de recrutement Accountemps a permis de révéler que...

à 17:15
Letko, Brosseau & Associés Inc., un gestionnaire de placement indépendant qui exerce le contrôle sur environ 19,3 % des actions émises et en circulation de Transat A.T. Inc. (« Transat » ou la « Société ») et qui est l'actionnaire le plus important...

à 17:03
Le gouvernement fédéral fera une annonce concernant le logement à Vancouver. Les médias sont invités à se joindre à l'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, au...



Communiqué envoyé le 4 juillet 2019 à 10:27 et diffusé par :