Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Décision arbitrale dans le dossier de Delastek


« Il est maintenant temps de tourner la page et de regarder vers l'avenir »
Renaud Gagné, directeur québécois

TROIS-RIVIÈRES, QC, le 10 juin 2019 /CNW Telbec/ - La décision arbitrale rendue publique aujourd'hui par l'arbitre Denis Provençal dans le dossier entre le syndicat Unifor et Delastek marque un point tournant de ce conflit de travail qui avait débuté en avril 2015 et duré près de trois ans.

« On ne se le cachera pas, nous sommes satisfaits de cette décision plus particulièrement sur le fait que c'est la proposition syndicale qui a été retenue pour départager le travail de recherche et développement et celui de la production. Mais ce qui est le plus important à l'heure actuelle, c'est que maintenant les règles sont claires et on doit se tourner vers l'avenir et être positif », a commenté M. Gagné.

Ainsi, les points qui demeuraient en litige au moment où le groupe a accepté de mettre un terme à la grève en mars 2018 ont tous été tranchés par la décision et au terme de négociation en parallèle entre les parties. Voici quelques-uns des faits saillants :

Rappelons que les membres de la section locale 1209 ont déclenché une grève le 1er avril 2015. En mars 2018, ils acceptaient de mettre fin au conflit suite à une entente avec l'employeur afin de recourir à l'arbitrage pour décider des points toujours en litige. Il faut noter que plusieurs items ont été conclus en parallèle de l'arbitrage alors que les parties étaient en négociation.

Delastek est basé à Shawinigan et emploie environ 25 membres de la section locale 1209 d'Unifor. On y fabrique des composantes de pièces aéronautiques.

À propos d'Unifor

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Québec et au Canada représentant plus de 315 000 membres dans tous les secteurs de l'économie. Unifor milite pour toutes les travailleuses et travailleurs et leurs droits. Il lutte pour l'égalité et la justice sociale au pays et à l'étranger et aspire à provoquer des changements progressistes pour un avenir meilleur. Au Québec, Unifor représente près de 55 000 membres et est affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

 

SOURCE Syndicat Unifor Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:36
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : VersaPay Corporation Symbole à la Bourse de croissance TSX : VPY (Toutes les émissions) Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 11...

à 11:31
Depuis plus d'un an, Montréal travaille à développer une structure de gouvernance et de divulgation des informations financières liée au risque climatique, en collaboration avec les Villes de Toronto, de Vancouver et de l'Institut canadien des...

à 11:27
Reprise des négociations pour : Société : Bay Talent Group Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : HIRE Reprise (HE) : 12? h ?00 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre...

à 11:24
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales.   Ottawa (Ontario) Le premier ministre convoquera le Groupe d'intervention en cas d'incident pour discuter des blocages ferroviaires en cours, du soutien aux familles des victimes de la...

à 11:16
Depuis 2000, la Shareholder Association for Research and Education (SHARE, ou l'Association des actionnaires pour la recherche et l'éducation) réunit des investisseurs guidés par des valeurs communes qui comptent bien se faire entendre sur le sujet...

à 11:15
Des travailleuses et des travailleurs du réseau de l'éducation, que ce soit du personnel de soutien des commissions scolaires et des cégeps ou encore des enseignantes et des enseignants du milieu collégial, rappellent aujourd'hui au ministre Roberge...



Communiqué envoyé le 10 juin 2019 à 11:39 et diffusé par :