Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie, Transactions immobilières, Politique intérieure, CFG

Le gouvernement du Canada fait état de plus de un milliard de dollars en impôts additionnels dans le marché de l'immobilier en Colombie-Britannique et en Ontario au cours des quatre dernières années


Les résultats annuels de la vérification du secteur immobilier sont publiés avec la mise à jour trimestrielle

OTTAWA, le 30 mai 2019 /CNW Telbec/ - L'achat d'une résidence représente souvent le plus important investissement que des particuliers effectueront au cours de leur vie. Or, l'inobservation fiscale et le blanchiment d'argent peuvent donner lieu à une augmentation du coût des logements, rendant l'accès à la propriété moins abordable pour les Canadiens de la classe moyenne. Pour cette raison, il est essentiel que les règles régissant l'achat ou la location de résidences soient appliquées de manière équitable sur l'ensemble du marché de l'habitation au Canada, de façon juste et transparente. L'Agence du revenu du Canada (ARC) contribue à la santé, à la compétitivité et à la stabilité du marché de l'habitation au Canada en luttant contre l'inobservation fiscale dans les transactions immobilières.

L'honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, a annoncé aujourd'hui les résultats les plus récents des vérifications effectuées par l'ARC en ce qui a trait au secteur immobilier. Depuis 2015, les vérifications de l'ARC ont fait état de plus de un milliard de dollars en impôts additionnels liés au secteur immobilier. Durant la même période, les vérificateurs de l'ARC ont examiné plus de 41 700 dossiers en Ontario et en Colombie-Britannique, ce qui a donné plus de 100 millions de dollars en pénalités imposées.

Plus précisément, l'année dernière, l'Agence du revenu du Canada a cotisé 171 millions de dollars de plus en impôts bruts supplémentaires liés à l'immobilier par rapport à l'année précédente, une augmentation de 65 %. Les pénalités totalisent également plus de 57 millions de dollars, ce qui est plus que le double de l'année précédente.

Le budget de 2019 propose de prendre davantage de mesures d'observation en fournissant 50 millions de dollars sur cinq ans et 10 millions de dollars récurrents pour créer un Groupe de travail sur les biens immobiliers qui se concentrera d'abord sur les régions du Grand Toronto et du Grand Vancouver, en suivant le risque à mesure qu'il évolue au fil du temps. Ces travaux auront une incidence directe sur la dissuasion de l'inobservation fiscale sur le marché immobilier. Les impôts supplémentaires appuient également les programmes sociaux administrés par le gouvernement fédéral qui profitent à tous les Canadiens.

De plus, l'ARC a travaillé en collaboration avec la Colombie-Britannique et l'Ontario au cours des dernières années pour répondre à une augmentation du risque fiscal dans le secteur immobilier. Par exemple, des travaux importants ont été effectués en matière de collecte et d'échange de renseignements, et en matière d'amélioration du signalement de possibles cas d'inobservation fiscale. Ce travail a permis à l'ARC de mieux cibler le risque fiscal et a amélioré les résultats de vérification de l'ARC.

La province de la Colombie-Britannique et l'ARC collaborent également par leur participation au groupe de travail spécial Canada-Colombie-Britannique sur le secteur immobilier, qui vise à répondre aux besoins de collecte et de partage des données, aux lacunes réglementaires, au respect des lois fiscales, aux normes et à l'éducation et à l'amélioration de l'application et des poursuites. 

Citations

« Le gouvernement du Canada est déterminé à ce que les Canadiens bénéficient d'un secteur du logement solide et stable. Grâce au financement pluriannuel proposé dans le cadre du budget de 2019 pour les travaux de l'ARC relatifs au secteur immobilier, nous intensifierons nos efforts pour lutter contre les cas d'inobservation en mettant sur pied un Groupe de travail sur les biens immobiliers. Nous veillerons ainsi à ce que les règles fiscales dans le secteur immobilier soient respectées par tous les Canadiens.  »

- L'honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national

Faits en bref

Liens connexes

Soyez branché

Pour savoir ce qu'il y a de nouveau à l'Agence du revenu du Canada :

 

SOURCE Agence du revenu du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

8 fév 2023
Monsieur I. Chester Cooper, vice-premier ministre et ministre du Tourisme, des Investissements et de l'Aviation des Bahamas, a dirigé la semaine dernière, du 1er au 3 février, une délégation bahamienne à Ottawa, en Ontario, au Canada, dans le cadre...

8 fév 2023
Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) rendra public un article écrit par les chercheur.es Cloé St-Hilaire, Mikael Brunila et David Wachsmuth, qui dévoile l'inquiétante progression des conglomérats...

8 fév 2023
TSX : GWO Le présent communiqué sur les résultats de Great-West Lifeco Inc. devrait être lu parallèlement au rapport de gestion et aux états financiers consolidés annuels de la compagnie pour l'exercice clos le 31 décembre 2022, qui ont été préparés...

8 fév 2023
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Toronto (Ontario) Rencontres privées. 15 h 00 La vice-première ministre tiendra une table ronde sur le thème de l'économie avec des chefs syndicaux et des chefs d'entreprise dans le cadre...

8 fév 2023
L'information contenue dans le présent document est fondée sur les résultats financiers intermédiaires non audités de la Financière Sun Life inc. (la « FSL inc. ») pour la période close le 31 décembre 2022. Les termes « la Compagnie », « Sun Life »,...

8 fév 2023
Le Syndicat du transport scolaire Autobus Yves Séguin & Fils-CSN a envoyé un avis de grève au ministère du Travail dans le but de déclencher une grève générale illimitée au matin du 20 février prochain. Les membres ont adopté un mandat de grève...



Communiqué envoyé le 30 mai 2019 à 11:40 et diffusé par :