Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

La CAQ manque de transparence dans le dossier du 3e lien


QUÉBEC, le 18 avril 2019 /CNW Telbec/ - Visiblement, il y a beaucoup de confusion dans le gouvernement Legault concernant le projet du 3e lien. Le ministre des Transports, M. François Bonnardel, a esquivé l'ensemble des questions que le député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle en matière de transports, M. Gaétan Barrette, a formulé dans ce dossier lors de l'étude des crédits budgétaires du ministère des Transports qui s'est tenue cet après-midi.

Le premier ministre François Legault a adopté la même stratégie la veille lorsqu'il a été questionné par le chef de l'opposition officielle, M. Pierre Arcand.

M. Legault et le ministre Bonnardel ont refusé de divulguer le montant provisionné à l'enveloppe centrale pour le coût total estimé du projet de 3e lien. Pourtant, le gouvernement a nécessairement cette donnée en main puisqu'il a fait passer le projet à la phase de planification et réservé, lors du dernier budget, une somme de 325 millions de dollars pour la réalisation des plans et devis.

Le premier ministre et son ministre des Transports refusent également de reconnaitre s'ils ont en leur possession les études préalables qui confirment les impacts sur la circulation ainsi que le tracé du projet du 3e lien. La directive sur la gestion des projets majeurs d'infrastructure publique exige que ces étapes soient réalisées avant qu'un projet passe à la phase de planification.

M. Barrette a rappelé que la CAQ a réclamé pendant des années plus de transparence dans le dossier et sommé le gouvernement de rendre publiques toutes les informations concernant le projet. Il a martelé que les citoyens de Québec ont le droit d'avoir l'information complète.

Face à l'entêtement du ministre, le député de La Pinière a demandé l'autorisation d'échanger avec le directeur du bureau de projet, ce que le ministre a aussi refusé.

« À l'opposition, la CAQ réclamait plus de transparence de la part du gouvernement. Aujourd'hui, de l'autre côté du Salon bleu, le ministre Bonnardel a refusé de répondre aux questions. Il s'agit d'un autre manque de transparence caquiste. C'est un projet important et nous devons nous assurer qu'il soit réalisé correctement. Or, on ne nous a donné que des réponses nébuleuses quant à l'existence d'études pourtant essentielles à la réalisation du projet. Dans ces circonstances et au nom des citoyens, je demande à messieurs Legault et Bonnardel d'être conséquents et de dévoiler les coûts et le tracé du futur 3e lien. »

Gaétan Barrette, député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle pour le Conseil du trésor et en matière de transports

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti libéral du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 mai 2019
IBS Software (IBS), le spécialiste de la technologie sur le marché du voyage, vient de conclure un accord définitif avec la société du Massachusetts, Kronos Incorporated, pour faire l'acquisition d'AD OPT, leader du logiciel d'aviation qui propose...

19 mai 2019
Exo avise la clientèle de ses réseaux de trains, de transport régulier par autobus et de transport adapté que des horaires spéciaux seront en vigueur à l'occasion de la Journée nationale des patriotes, le lundi 20 mai 2019. Nous invitons la clientèle...

18 mai 2019
Mark Nantais, président de l'Association canadienne des constructeurs de véhicules, a publié la déclaration suivante : Les membres de l'Association canadienne des constructeurs de véhicules (ACCV) félicitent la persévérance du gouvernement canadien...

17 mai 2019
Toutes les stations d'embarcations de sauvetage côtier de l'Ontario sont maintenant ouvertes pour la saison 2019. L'équipage des stations est composé d'étudiants de niveau postsecondaire embauchés et formés par la Garde côtière canadienne....

17 mai 2019
Avec le départ du vol 10, WestJet est devenue aujourd'hui le seul transporteur aérien à offrir des liaisons sans escale entre Paris et Calgary. La nouvelle liaison du transporteur aérien, parallèlement à l'entente de partenariat de partage de code...

17 mai 2019
L'octroi d'un contrat pour la construction de deux traversiers au chantier naval de Davie, à Lévis, permettra de sécuriser plus de 400 emplois spécialisés et de consolider l'expertise navale québécoise, ce que la Fédération des chambres de commerce...



Communiqué envoyé le 18 avril 2019 à 18:54 et diffusé par :