Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Plaidoyer (politique), CPG

/R E P R I S E -- Budget du Québec 2019-2020 - Québec doit faire plus et mieux en matière de lutte contre la pauvreté/


QUÉBEC, le 21 mars 2019 /CNW Telbec/ - Le Collectif pour un Québec sans pauvreté déplore, à la lecture du Budget du Québec 2019-2020, que la lutte contre la pauvreté ne fasse pas partie des priorités du gouvernement Legault, alors que celui-ci nage dans les surplus budgétaires. Le groupe le plus pauvre de notre société, les personnes assistées sociales vivant seules, se voit encore laissé de côté par le gouvernement, alors qu'il y a urgence d'agir.

Logo : Collectif pour un Québec sans pauvreté (Groupe CNW/Collectif pour un Québec sans pauvreté) (Groupe CNW/Collectif pour un Québec sans pauvreté)

«?Une personne seule sur quatre ne couvre pas ses besoins de base au Québec. Et que fait le gouvernement pour améliorer le revenu de ces personnes? Rien. C'est une situation à laquelle il faudra bien un jour s'attaquer?», de s'indigner Serge Petitclerc, porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté.

Au Québec, 73,2 % des prestataires du programme d'Aide sociale et 91,8 % des prestataires du programme de Solidarité sociale vivent seulEs.

«?Le Collectif considère qu'un coup de barre est plus que nécessaire pour améliorer le revenu disponible des personnes les plus pauvres. Le ministre Girard peut bien dire que 'notre société doit être à l'écoute de ceux qui ont besoin d'aide', son budget montre qu'entre ce qu'il dit et ce qu'il fait, il y a un monde.?», de poursuivre M. Petitclerc.

Le Collectif rappelle que les prestations d'Aide sociale à l'heure actuelle ne permettent de couvrir que 53,8 % des besoins de base, selon la Mesure du panier de consommation.  

Dans son discours, le ministre des Finances, M. Éric Girard, a également affirmé que son premier budget réalise les engagements pris par sa formation politique lors de la dernière campagne électorale. Or, en matière de lutte contre la pauvreté, la tâche ne pouvait être difficile, la plate-forme électorale de la Coalition avenir Québec ne comptait qu'une seule mesure, soit?le retrait des pensions alimentaires du calcul de l'aide sociale et de l'aide aux études. 

Le gouvernement a tenu sa promesse, mais en partie seulement. En effet, ce n'est pas le «?retrait?» des pensions alimentaires du calcul des revenus dans ces deux programmes que vient consacrer le budget, mais bien une bonification de l'exemption qui y était déjà accordée. Cette bonification fait passer le montant pouvant être exempté, par enfant, de 100 $ à 350 $ par mois pour les programmes d'assistance sociale et de 1200 $ à 4200 $ par année pour le programme d'aide financière aux études.

«?Considérant la somme dérisoire qu'aurait représentée une telle mesure dans un budget qui se vante de remettre 3,1 milliards dans le portefeuille des QuébécoiSEs, le Collectif aurait souhaité voir l'exemption complète des montants de pension alimentaire?», d'affirmer Serge Petitclerc.

Aussi bien pendant la campagne électorale que depuis son élection, la formation politique de François Legault s'est gardée de parler de lutte contre la pauvreté. Son premier budget n'est pas pour rompre avec cette regrettable habitude.

 

SOURCE Collectif pour un Québec sans pauvreté


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 04:00
La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable Mary Ng, se rendra à Calgary pour annoncer des investissements fédéraux à l'appui des petites entreprises de l'Alberta pour les aider à exporter dans de nouveaux...

à 03:00
Eco Smart Energies Ltd. (www.renbdo.io) vient d'annoncer que la société est désormais prête à ouvrir sa campagne pré-ICO pour lancer le développement de sa start-up de blockchain RENBDO ou Renewable Energy Network Based on Decentralized Organisation...

à 01:00
Capital Group, l'une des sociétés de placement les plus importantes et les plus expérimentées du monde, avec plus de 1,9 billion USD d'actifs sous gestion, a annoncé aujourd'hui la nomination de Guy Henriques au poste de directeur de la distribution...

21 jui 2019
L'adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, M. Samuel Poulin, a procédé, ce dimanche, à l'annonce d'une bonification de l'ordre de 17,5 M$ sur cinq ans des sommes investies pour Place aux jeunes en région (PAJR). Le total des...

21 jui 2019
thierry Ehrmann : « nous sommes heureux de confirmer aujourd'hui aux actionnaires et aux investisseurs que nous possédons désormais artmarket.art, déjà mis en service par notre service informatique. C'est l'aboutissement de plusieurs trimestres de...

21 jui 2019
L'adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, M. Samuel Poulin, le président de Place aux jeunes en région, M. Luc Dastous, et le directeur général du Carrefour jeunesse-emploi de Gaspé, M. Steve Fournier, invitent les...



Communiqué envoyé le 22 mars 2019 à 05:45 et diffusé par :