Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Économie

La WSIB atteint un jalon financier historique


Élimination d'un passif non provisionné de 14,2 milliards de dollars presque 10 ans plus tôt que prévu
Réduction du taux de prime moyen de 29,8 % en 2019

TORONTO, le 26 sept. 2018 /CNW/ - La Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (WSIB) a éliminé son passif non provisionné (PNP) presque dix ans plus tôt que l'échéancier prévu par la loi, atteignant ainsi un jalon financier historique.

Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (Groupe CNW/Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail)

Le PNP, qui représente le manque à gagner entre les sommes nécessaires pour payer les prestations futures et les fonds disponibles dans la caisse d'assurance, existait depuis des décennies et avait atteint un sommet de 14,2 milliards de dollars en 2011.

En 2009, le vérificateur général de l'Ontario a indiqué qu'en raison du PNP, la WSIB risquait de ne pas être en mesure de respecter ses obligations envers la population.

« Cette réalisation met à l'abri le système de santé et de sécurité au travail de l'Ontario », a déclaré Elizabeth Witmer, présidente du conseil de la WSIB. « Les gens qui se blessent ou qui contractent une maladie en raison de leur travail peuvent être assurés que nous serons là pour les aider maintenant et pour toujours. »

Les entreprises de l'Ontario, qui ont joué un rôle important dans l'élimination du PNP, constateront maintenant une réduction importante du taux de prime moyen, laissant ainsi plus d'argent dans l'économie. Le taux de prime moyen 2019 diminuera de 29,8 %, passant de 2,35 $ à 1,65 $.

« Le taux de prime annoncé aujourd'hui laisse dans l'économie 1,45 milliard de dollars par année, que les entreprises peuvent investir dans de nouveaux emplois, de nouvelles technologies et des améliorations en matière de santé et de sécurité », a déclaré Mme Witmer.

En plus d'éliminer le PNP, la WSIB a lancé un nouveau plan stratégique visant à aider les entreprises à améliorer la santé et la sécurité, à obtenir de meilleurs résultats en matière de retour au travail et de rétablissement, et à actualiser les services et la technologie tout en maintenant la discipline financière.

« Nous sommes passés d'un point de basculement à un tournant », a ajouté Thomas Teahen, président-directeur général de la WSIB. « Nous nous concentrons sur les changements à apporter pour donner aux gens un service plus rapide et plus personnalisé afin de répondre à leurs besoins et à leurs attentes. »

SOURCE Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:30
L'ingérence de la direction de la Banque Laurentienne du Canada (BLC) dans le processus de désyndicalisation : «?ça suffit?!?».  C'est le cumul d'une succession d'actions inacceptables, illégales et indignes de la part de l'institution et de leurs...

à 09:00
Le 5 janvier dernier, l'entreprise Bridon-Bekaert Ropes Group (BBRG), propriétaire d'Industries Câbles d'acier à Pointe-Claire, annonçait le déménagement de ses installations aux États-Unis en mai 2021. La Fédération de l'industrie manufacturière...

à 08:00
À la veille de la Journée internationale pour les droits des femmes, le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) tient à rappeler que près du deux tiers des situations de violence conjugale ou des agressions...

à 07:00
Le président de la FTQ, Daniel Boyer, le directeur exécutif du SEPB-Québec, Pierrick Choinière-Lapointe et la présidente du SEPB-434, Julie Tancrède réagiront à un nouvel article démontrant encore une fois que la Banque Laurentienne du Canada (BLC) a...

6 mar 2021
Darling Ingredients Inc. -- Quatrième trimestre 2020 Un revenu net de 44,7 millions de dollars, soit 0,27 dollar par action diluée GAAP (Principes comptables généralement admis) Un bénéfice net ajusté de 75,3 millions de dollars, soit 0,45 dollar...

6 mar 2021
En grève depuis le 1er mars, les employé-es des centres aquatiques de Saint-Laurent, LaSalle, Varennes et de la Piscine St-Roch à Montréal, ont manifesté cet après-midi afin d'exiger que l'employeur revienne à la table de négociation. Ces employé-es...



Communiqué envoyé le 26 septembre 2018 à 09:00 et diffusé par :