Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport, Vacance et tourisme
Sujets : Actualité gouvernementale, Affaires étrangères

L'ASFC lance une technologie visant à accélérer le passage à la frontière et à renforcer la sécurité - La technologie d'identification par radiofréquence est maintenant opérationnelle à certains points d'entrée canadiens


OTTAWA, le 13 déc. 2017 /CNW/ - Il est important pour les Canadiens et notre économie d'assurer la sécurité de notre frontière et l'efficacité de ses opérations. Chaque jour, des échanges commerciaux d'une valeur de près de 2,5 milliards de dollars sont effectués entre le Canada et les États-Unis, et plus de 400 000 voyageurs traversent la frontière.

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé aujourd'hui que la technologie d'identification par radiofréquence (IRF) est maintenant entièrement opérationnelle à certains points d'entrée canadiens.

Les voies munies de l'IRF ont un lecteur capable de saisir les données des puces IRF de certains documents de voyage, notamment la carte électronique de résident permanent du Canada; le permis de conduire Plus de la Colombie-Britannique, du Manitoba et de l'Ontario; et la carte des programmes NEXUS et EXPRES.

Si les voyageurs possèdent des documents de voyage munis d'une puce IRF, le lecteur IRF lit la puce lorsque le véhicule s'approche de la guérite. Les données sur le voyageur sont récupérées dans des bases de données sécurisées, une évaluation des risques est effectuée automatiquement et les données sont affichées sur l'écran de l'agent des services frontaliers. La technologie d'IRF permet de gagner du temps en éliminant la nécessité pour les agents d'entrer manuellement l'information relative aux voyageurs dans les systèmes de l'ASFC.

Deux voies régulières pour les voyageurs ont été munies de la technologie d'IRF aux points d'entrée suivants : Douglas, Pacific Highway et Aldergrove, en Colombie-Britannique; Emerson, au Manitoba; Lansdowne, pont Ambassador (Windsor), pont Peace (Fort Erie), pont Queenston (Niagara), pont Rainbow (Niagara), en Ontario.

Ces améliorations aux infrastructures permettront d'accroître l'efficacité aux points d'entrée terrestres les plus achalandés au Canada. Dès les prochains mois, l'ASFC sera aussi en mesure de lire certains documents compatibles à l'IRF délivrés par les États-Unis, ce qui permettra au Canada de s'aligner sur la technologie déjà utilisée aux États?Unis.

Citations

« L'ajout de la technologie d'identification par radiofréquence à l'ensemble des outils de l'ASFC viendra simplifier le traitement des voyageurs et améliorer les mesures de sécurité à la frontière. C'est là une autre façon dont l'Agence utilise la technologie pour aider les agents des services frontaliers à assurer l'efficacité et la sécurité à la frontière. »

L'honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

Produits connexes

Site Web
YouTube

Suivez l'ASFC sur Twitter (@FrontiereCan), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

 

SOURCE Agence des services frontaliers du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 04:22
L'intégrateur de systèmes taïwanais GLORY Technology et l'intégrateur de systèmes français leader THALES mènent des activités de coopération technique dans le secteur des transports, et ont organisé une cérémonie de signature de coopération le...

à 02:00
Signature d'un contrat de financement avec Park Partners GP par émission d'Obligations Convertibles à zéro coupon d'un montant nominal maximum de 10 millions d'euros avec BSA attachés (« OCABSA ») Convocation des actionnaires en assemblée générale...

à 00:05
Les petites entreprises sont le coeur des collectivités canadiennes et l'épine dorsale de l'économie canadienne. Les Canadiens partout, ont soutenu les entreprises locales durant la pandémie de la COVID-19, en passant de la commande de plats à...

24 mai 2020
De concert avec l'Institut de recherche sur les PME associé à l'UQTR, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) dévoile aujourd'hui les résultats d'une enquête sur les impacts régionaux de la crise de la COVID-19 auprès des entreprises...

23 mai 2020
Le responsable pour Québec solidaire en matière de santé, Sol Zanetti, et la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, appellent le gouvernement de la CAQ à revenir à une gestion des soins à échelle humaine et à décentraliser...

22 mai 2020
Accueillant la décision rendue par un groupe spécial de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), laquelle confirme les conclusions de la Commission américaine du commerce international (ITC), la U.S. Lumber Coalition a publié aujourd'hui la...



Communiqué envoyé le 13 décembre 2017 à 11:36 et diffusé par :