Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

En recrutant plus d'AM, notre système de santé pourra faire des économies et améliorer les soins



Le développement des adjoints au médecin au Canada réduira les écarts dans notre système de soins de santé!

OTTAWA, le 27 nov. 2017 /CNW/ - Il est prouvé que les adjoints au médecin (AM) jouent un rôle clé dans le système de santé canadien. Pour célébrer la Journée nationale des AM, l'Association canadienne des adjoints au médecin (ACAM) appelle les gouvernements du pays à élargir le rôle des AM pour que les patients bénéficient de meilleurs résultats, d'un meilleur accès et d'un temps d'attente réduit pour leurs soins, à plus faible coût pour le système de soins de santé.

Logo : Association canadienne des adjoints au médecin (Groupe CNW/Association canadienne des adjoints au médecin)

De nouvelles recherches démontrent la valeur des AM pour les Canadiens. Les rapports récents publiés par le Conference Board du Canada présentent les bienfaits des AM et proposent des recommandations pour leur mise en place dans tout le Canada. « Les rapports démontrent que les AM jouent un rôle essentiel dans le système de santé : ils permettent de réduire les écarts dans les soins médicaux de manière abordable », explique Louis Thériault, vice-président, Stratégie industrielle et Politiques publiques du Conference Board. « Nos recherches proposent des suggestions aux gouvernements sur la façon d'introduire et d'intégrer des AM dans leurs systèmes de santé provinciaux tout en économisant des millions de dollars. »

Les AM exercent dans toutes les spécialités à travers le Canada. Cependant, de nombreuses provinces doivent encore se mettre à jour concernant les AM. L'ACAM a publié un bulletin national qui compare comment les provinces s'en sortent les unes par rapport aux autres et par rapport aux autres pays où travaillent des AM. Elle a également demandé aux gouvernements de soutenir l'expansion de leur rôle dans leurs systèmes de santé respectifs. D'après les résultats obtenus, il s'avère que l'Ontario et le Manitoba sont manifestement les gagnants au Canada. Les deux provinces proposent des accréditations, des formations et des certifications aux AM et les parties prenantes les soutiennent fermement, notamment le gouvernement, qui s'engage à développer la profession. D'autres provinces, notamment l'Alberta et le Nouveau-Brunswick, sont sur la bonne voie. Cependant, diverses mesures doivent encore être mises en place pour assurer le développement de la profession. Des régions telles que la Colombie-Britannique, le Québec et les autres provinces de l'Atlantique doivent rattraper le reste du pays. Les États-Unis, les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont plusieurs longueurs d'avance sur le Canada en ce qui concerne la mise en place des AM, et ils représentent d'excellents exemples que le Canada peut suivre.

La profession d'AM ayant son origine dans les Forces armées canadiennes, les AM travaillent dans le système de santé du Canada depuis plus de 40 ans. Les AM ont été introduits au Manitoba en 1999 et ils font aujourd'hui partie intégrante des équipes de soins en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Alberta. Près de 600 AM travaillent au Canada. En Europe, y compris au Royaume-Uni, en Irlande et aux Pays-Bas, les gouvernements investissent dans les AM. Aux États-Unis, les AM exercent depuis plus de 60 ans et représentent aujourd'hui l'un des segments les plus dynamiques de la main-d'oeuvre dans le secteur des soins de santé, avec près de 130?000 AM exerçant dans presque toutes les spécialités médicales. Les gouvernements néerlandais et britannique sont très impliqués et misent tout sur les AM, qui devraient connaitre une importante évolution dans les années à venir.

Environ 4,5 millions de Canadiens n'ont pas accès à un fournisseur de soins primaires et nombre d'entre eux ont beaucoup de difficulté à recevoir des soins médicaux dans des délais opportuns. Les AM font partie de la solution à ces problèmes. Grâce à un partenariat collaboratif avec les médecins superviseurs, les AM s'insèrent en toute indépendance dans un modèle de soins multidisciplinaires axé sur le patient. Dans ce rôle, les AM peuvent diagnostiquer et traiter les patients de manière à permettre une meilleure répartition du temps et des ressources au sein de l'équipe.

« Les AM sont nécessaires pour relever les défis en matière de ressources humaines dans le domaine de la santé au Canada. Ils contribuent grandement à améliorer l'accès à des soins médicaux de qualité de manière rentable et efficace », explique Trevor Stone, président national de l'ACAM. « Dans de nombreuses zones, les patients et les médecins s'en remettent aux AM pour faciliter les soins, notamment auprès des populations peu desservies. Il est maintenant temps de développer la profession d'AM. Les vrais gagnants seraient les patients, qui bénéficieraient d'un meilleur accès et de temps d'attente réduits. »

 

SOURCE Association canadienne des adjoints au médecin


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:23
LumiThera® Inc., une société de dispositifs médicaux au stade commercial axée sur le développement de thérapies de photobiomodulation (PBM) pour le traitement des maladies et troubles oculaires, a annoncé aujourd'hui qu'elle allait faire une...

à 00:01
QUOI : Le 11e Congrès mondial de l'AVC, qui rassemblera des experts internationaux de renom dans le domaine de l'AVC. Dans le cadre de ce programme scientifique et formateur sans pareil, l'épidémiologie, la prévention, les soins actifs, la...

19 oct 2018
Avis initial  Pourquoi devriez-vous en prendre note L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada pour enquêter sur une éclosion...

19 oct 2018
La présidente de l'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ), Mme Marie-Claude Houle, a annoncé la remise d'un chèque de 52 000 $ à M. Pascal Proulx, président du conseil d'administration de Leucan, dans le cadre de...

19 oct 2018
Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l'entreprise Dépanneur Lunch Express, située au 3805, chemin Brassard, à Saint-Zénon, avise la population de ne pas consommer le produit qui est préparé...

19 oct 2018
C'est aujourd'hui que s'est terminé le vote électronique des membres de la FIQ-Syndicat des professionnelles en soins de la Capitale-Nationale (FIQ-SPSCN) sur l'entente de principe conclue le 23 septembre dernier concernant la négociation locale. Le...




Communiqué envoyé le 27 novembre 2017 à 07:00 et diffusé par :