Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Nouvelles - Monde du travail

/R E P R I S E -- L'IRIS propose d'investir 4 milliards $ pour créer une armée en services à domicile au Québec/



MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le Québec fait bien piètre figure en ce qui a trait à l'offre de services à domicile et doit renverser la tendance en se dotant d'une « armée » offrant soins et soutien à la maison. C'est ce que montre la dernière note de l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS), dévoilée ce vendredi.

« On estime les besoins totaux en services à plus de 300 millions d'heures et ce chiffre croît rapidement. Si, comment l'indiquent les tendances, l'État n'offre que 25 millions d'heures de services en 2021-2022, le réseau sociosanitaire ne comblera que 6,6% des besoins. Au rythme où l'on va actuellement, ça nous prendra 92 ans avant qu'on puisse combler les besoins de façon satisfaisante au Québec en matière de services à domicile! », affirme Guillaume Hébert, chercheur à l'IRIS et auteur de la note.

« Ces manques à gagner ont des conséquences concrètes. Il reste approximativement 100 000 personnes ayant des incapacités modérées ou sévères qui ne reçoivent aucun service public - ou privé financé par le public - de soins longue durée. Ce chiffre pourrait atteindre 115 000 personnes en 2021-2022. Ces responsabilités sont ainsi assumées par les proches aidant·e·s, que l'on chiffre à environ un million de personnes au Québec. Environ le tiers de celles-ci affirment vivre avec des problèmes professionnels liés à leur rôle de soutien », explique le chercheur.

« Combler les besoins de façon satisfaisante en matière de soins et de services à domicile coûterait environ 4 milliards $. Cet investissement permettrait de créer une véritable armée de travailleuses bien rémunérées qui viendraient offrir des soins et du soutien de qualité aux personnes vivant chez elles avec des incapacités modérées et sévères. Si ce montant peut paraître prohibitif, il nous coutera en fait encore plus cher de ne rien faire, car en n'apportant pas le soutien adéquat au bon moment, les personnes développent des problèmes de santé plus graves qui se traitent moins facilement, et se retrouvent plus souvent à l'hôpital alors que cela aurait pu être évité », conclut Guillaume Hébert.

L'armée manquante au Québec : les services à domicile est disponible gratuitement sur www.iris-recherche.qc.ca. La FSSS-CSN a participé au financement de la note.

 

SOURCE Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 oct 2018
Le marché chinois a connu une accélération de la consommation au cours des vingt dernières années. Le secteur de la bijouterie, en tant que pilier de l'industrie de la mode, étudie un nouveau mode de vente au détail, dont MATRO GBJ est l'un des...

20 oct 2018
Aider les nouveaux arrivants formés à l'étranger à se joindre plus rapidement à la population active du Canada renforce notre classe moyenne, aide ceux qui travaillent fort pour en faire partie et contribue à la croissance de notre économie. C'est...

20 oct 2018
Les salariés de la SQDC de trois succursales, soit celles de Lévis et de Saint-Jean-sur-Richelieu et de Drummondville ont choisi de se joindre au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Des requêtes en accréditation ont été déposées au...

20 oct 2018
Les communautés de langue officielle en situation minoritaire font partie intégrante de notre identité. En plus de valoriser leur contribution, notre gouvernement s'engage à assurer leur vitalité et à promouvoir nos deux langues officielles en milieu...

20 oct 2018
Dans une décision rendue hier en fin de journée, le Tribunal administratif du travail (TAT) a accrédité le syndicat Unifor pour représenter les salariés de l'entretien de l'usine Grande Baie de Rio Tinto. « Au cours de la dernière année, nous avons...

20 oct 2018
Le samedi 20 octobre, tous les Canadiens sont invités à visiter un commerce de leur quartier pour souligner l'apport unique des PME dans nos communautés. Pour une 6e année consécutive, la FCEI organise, en association avec Interac, le Samedi PME, une...




Communiqué envoyé le 20 octobre 2017 à 08:30 et diffusé par :