Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Exploitation minière
Sujets : Photo/Multimedia, Product/Service

Lifezone Metals annonce un plan de développement en deux phases pour le projet Kabanga Nickel, en Tanzanie


Le CEO deLifezone Metals Limited ( NYSE : LZM ), Chris Showalter, est heureux de présenter un compte rendu sur l'avancement de l'étude de faisabilité définitive en cours concernant son projet Kabanga Nickel, situé dans le nord-ouest de la Tanzanie, et à Kahama, où sera implantée la raffinerie Hydromet de Kabanga. Kabanga est considéré comme l'un des plus grands et des plus riches gisements de sulfure de nickel non exploités au monde. La raffinerie Hydromet de Kahama permettra d'enrichir le nickel, le cuivre et le cobalt dans le pays, en ne produisant que de faibles émissions de dioxyde de carbone et aucune émission de dioxyde de soufre.

Lifezone Metals a déterminé qu'un plan de développement en deux phases pour son projet Kabanga Nickel constituera les prévisions de base de l'étude de faisabilité définitive. Les travaux de conception et de planification minière réalisés à ce jour laissent envisager une exploitation de 3,4 millions de tonnes par an au total, comprenant une phase 1 avec 1,7 million de tonnes par an et une phase 2 d'expansion supplémentaire avec 1,7 million de tonnes par an.

Une collaboration étroite se poursuit entre la société et son partenaire de projet concernant ce plan de développement en deux phases, ainsi que de nombreux autres volets de l'étude de faisabilité définitive. Lifezone Metals s'emploie à faire évoluer et à intégrer la durabilité dans la planification et la mise en oeuvre du projet, mais également dans la préparation opérationnelle dans le pays.

L'étude de faisabilité définitive du projet Kabanga Nickel, destinée à évaluer les spécifications techniques et l'analyse de rentabilisation économique de la mine souterraine de nickel-cuivre-cobalt de Kabanga, du concentrateur de Kabanga et de la raffinerie Hydromet de Kahama, est en cours et la planification minière se poursuit, notamment l'application de facteurs de modification pour établir la viabilité économique des réserves minérales, à l'aide de différents éléments d'investissement importants soumis à un appel d'offres. L'étude devrait s'achever d'ici la fin du troisième trimestre 2024.

M. Showalter a déclaré : « Nous avons réalisé de réels progrès dans l'étude de faisabilité définitive de Kabanga, dans le respect des délais et du budget, avec des activités qui se déroulent dans plusieurs pays (Tanzanie, Afrique du Sud et Australie). L'amélioration permanente du plan de développement et les tests métallurgiques visent à maximiser la valeur actuelle nette du projet tout en optimisant les dépenses d'investissement. Nous tenons à remercier notre partenaire de projet, les communautés locales et le gouvernement tanzanien de leur soutien et de leur collaboration, qui continuent à respecter les étapes essentielles pour mener à bien le projet ».

Des programmes distincts de tests métallurgiques approfondis se poursuivent à l'appui de la conception des procédés pour 1) le concentrateur de Kabanga et 2) la raffinerie Hydromet de Kahama.

Les essais sur le concentrateur de Kabanga atteignent un taux élevé de récupération du nickel de 88,2 % dans un concentré de nickel propre de 18,8 %

Les essais sur le concentrateur de Kabanga sont menés sur la variabilité des échantillons composites provenant du programme de forage 2023, représentatifs des types de lithologie de sulfures massifs et ultramafiques des zones de Kabanga Nord et de Tembo (se reporter au communiqué de presse de Lifezone du 7 décembre 2023 ), ont indiqué des taux élevés de récupération du nickel, du cuivre et du cobalt dans les concentrés.

Le test en circuit fermé entièrement optimisé sur un Early Years Blend Composite (« EYBC » : un échantillon composite qui devrait donner une moyenne représentative des premières années de production de Kabanga) pour une qualité alimentaire de 2,03 % de nickel, a permis de récupérer 88,2 % de nickel dans un concentré titrant 18,8 % de nickel (voir la figure 1 ci-dessous). Les récupérations de cuivre et de cobalt dans le concentré ont atteint 98,2 % et 91,0 % pour des qualités alimentaires de 0,30 % et 0,17 %, respectivement. Ces récupérations sont nettement plus élevées que les récupérations par flottation de 87,2 % de nickel, 85,1 % de cuivre et 88,1 % de cobalt utilisées pour mettre à jour les ressources minérales de décembre 2023.

Ce test a confirmé les résultats historiques de l'usine pilote et se trouve en bonne concordance avec le potentiel de récupération indiqué par la minéralogie. Lifezone Metals considère que ces récupérations sont excellentes et que les teneurs élevées des concentrés constituent une source d'approvisionnement exceptionnelle pour les raffineries, avec de faibles niveaux d'éléments délétères. D'autres tests de variabilité sur de récents intervalles de carottes de forage ont été démarrés en janvier 2024 et sont encore en cours pour tester la variation de la lithologie.

Les tests antérieurs comprenaient des tests de flottation en laboratoire, en circuit ouvert par lots et en circuit fermé, ainsi que deux campagnes de tests continus en usine-pilote. Des tests supplémentaires venant soutenir la conception du concentrateur pour l'étude de faisabilité définitive de Kabanga ont été réalisés au laboratoire du Bureau Veritas de Perth, sous la direction des équipes techniques de Lifezone Metals et de DRA Global, l'ingénieur-conseil principal responsable de l'étude de faisabilité définitive de Kabanga.

Plus de 120 tests de flottation en circuit ouvert en laboratoire, 116 tests de flottation en circuit ouvert en vrac en laboratoire et un test en circuit fermé entièrement optimisé ont démarré ce jour dans le cadre de la phase actuelle des travaux.

Les tests de la raffinerie Hydromet de Kahama indiquent qu'il est possible d'obtenir des taux élevés de récupération des métaux finis dans des délais courts

Les tests à l'appui de la conception de la raffinerie Hydromet de Kahama pour l'étude de faisabilité préliminaire de Kabanga, utilisant la technologie Hydromet de Lifezone, se poursuivent dans le laboratoire de Lifezone à Perth, en Australie, sous la direction des équipes techniques de Lifezone Metals soutenues par DRA Global.

Les tests du diagramme des procédés de traitement de la raffinerie de l'étude de faisabilité définitive menés jusqu'à ce jour, comprennent plus de 164 tests en circuit ouvert par lots en laboratoire et 73 essais en circuit fermé en laboratoire, intégrant des unités de traitement d'oxydation sous pression, de séparation solide-liquide, de neutralisation, d'amélioration et de purification. Les travaux ont été menés sur une série d'échantillons de concentrés générés par le programme de flottation, et sont représentatifs des types de lithologies de sulfures massifs et ultramafiques des zones Nord et Tembo. L'objectif est de caractériser les réponses des unités de traitement, de définir les paramètres de conception des diagrammes des procédés de traitement, et de générer des échantillons en vrac pour la manipulation des matériaux, le remblai en pâte et les tests de caractérisation des résidus.

Le concentré produit par les tests de flottation en vrac à niveau optimisé a été utilisé pour les tests hydrométallurgiques soutenant la conception du processus, qui comprend du sulfure massif de North Deep applique la dilution minière, et titre environ 19 % de nickel, 4 % de cuivre et 2 % de cobalt. Les extractions par lixiviation sous pression du concentré sur une moyenne de 12 tests (4 en circuit ouvert et 8 en circuit fermé) étaient de 98,5 % pour le nickel, 97,2 % pour le cuivre et 98,9 % pour le cobalt. Cet ensemble de données a confirmé les résultats préliminaires précédemment signalés et concorde bien avec le potentiel de récupération indiqué par la minéralogie. Les taux de lixiviation par oxydation sous pression sont confirmés comme étant rapides (voir la figure 3 ci-dessous).

Des tests d'oxydation sous pression et de neutralisation en circuit fermé visant à suivre et à prouver l'élimination des métaux et des impuretés sont en cours, ainsi qu'une nouvelle optimisation des paramètres d'extraction par solvant.

Les activités de conception, d'approvisionnement et de fabrication du procédé sont actuellement en cours pour un site pilote semi-continu testant le concentré dérivé du composite Early Years Blend afin de confirmer les critères de conception du procédé pour la raffinerie de Kahama traitant le concentré de sulfure de nickel de Kabanga.

La raffinerie Hydromet de Kahama reçoit du gouvernement tanzanien son certificat d'évaluation des impacts environnementaux

Lifezone a reçu le certificat d'évaluation des impacts environnementaux pour l'installation et l'exploitation de la raffinerie Hydromet de Kahama. Cette étape importante témoigne du travail acharné et dédié de l'équipe environnementale de Lifezone.

La sécurité reste la priorité absolue à Kabanga

Lifezone traite la sécurité comme une initiative permanente et prioritaire à tous les niveaux, et a enregistré plus de 1,7 million d'heures de travail sans accident de travail sur le projet Kabanga Nickel.

En outre, aucun incident environnemental ne s'est produit depuis le début de l'année.

Personnes qualifiées

Les informations scientifiques et techniques contenues dans ce communiqué de presse ont été examinées et approuvées par le Dr Mike Adams, DSc (Eng), PhD (chimie métallurgique), membre de l'Australasian Institute of Mining and Metallurgy (AusIMM), du Southern African Institute of Mining and Metallurgy, et de la Royal Society of Chemistry, s'agissant d'une personne qualifiée conformément à la norme S-K 1300. Le Dr Adams est a été recruté par Lifezone Metals pour le poste de Chief Technology Officer.

Si vous souhaitez vous inscrire pour recevoir les alertes de Lifezone Metals, veuillez vous inscrire ici.

À propos de Lifezone Metals

Chez Lifezone Metals (NYSE : LZM), notre mission est d'offrir une production et un recyclage de métaux plus propres et plus responsables. Grâce à une plateforme évolutive soutenue par notre technologie Hydromet, nous assurons une production de métaux moins énergivore, moins polluante et moins coûteuse que les fonderies traditionnelles.

Notre Projet Kabanga Nickel en Tanzanie est considéré comme l'un des gisements de sulfures de nickel non développés les plus importants et à plus haute teneur au monde. En nous appuyant sur notre technologie Hydromet, nous nous efforçons de libérer une nouvelle source de nickel, de cuivre et de cobalt cotée au LME pour les marchés mondiaux des métaux destinés aux batteries. Nous travaillons également pour permettre à la Tanzanie de réaliser une création de valeur complète et de devenir la principale source de nickel de classe 1. Une étude de faisabilité définitive du projet devrait être achevée d'ici le troisième trimestre 2024.

Grâce à notre coentreprise de recyclage du platine, du palladium et du rhodium basée aux États-Unis, nous nous efforçons de démontrer que notre technologie Hydromet peut traiter et récupérer les métaux du groupe platine à partir de convertisseurs catalytiques automobiles usagés provenant de sources responsables, d'une manière plus propre et plus efficace que les méthodes de fusion et de raffinage conventionnelles.

www.lifezonemetals.com

Mise en garde

L'étude de faisabilité définitive est en cours et la planification minière se poursuit, notamment l'application de facteurs de modification visant à établir la viabilité économique des réserves minérales. Les informations fournies dans ce communiqué de presse sont à jour à la date du communiqué et peuvent être modifiées à mesure de l'avancement de l'étude de faisabilité définitive.

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations faites dans les présentes ne sont pas des faits historiques, mais peuvent être considérées comme des énoncés prospectifs au sens du Securities Act of 1933, tel que modifié, du Securities Exchange Act de 1934, tel que modifié, et des dispositions relatives à la sphère de sécurité (safe harbor) du Private Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant, entre autres, les plans, stratégies et perspectives, tant commerciaux que financiers, de Lifezone Metals Limited et de ses filiales et/ou sociétés affiliées.

Les énoncés prospectifs sont généralement accompagnés de mots tels que « penser », « estimer », « continuer », « anticiper », « prévoir », « s'attendre à », « planifier », « prédire », « potentiel », « semble », « chercher », « futur », « perspective », de conjugaisons au futur et au conditionnel, de versions négatives ou de variations de ces termes, ou d'une terminologie ou d'expressions similaires qui prédisent ou indiquent des événements ou des tendances futurs ou qui ne sont pas des déclarations de questions historiques. L'absence de ces termes ne signifie pas qu'une déclaration n'est pas prospective. Ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, des énoncés concernant les événements futurs, les résultats futurs estimés ou prévus de Lifezone Metals, les opportunités futures pour Lifezone Metals, y compris l'efficacité de la technologie hydrométallurgique de Lifezone Metals (technologie Hydromet) et le développement et le traitement des ressources minérales au projet Kabanga, ainsi que d'autres énoncés qui ne sont pas des faits historiques.

Ces énoncés sont basés sur les attentes actuelles de la direction de Lifezone Metals et ne constituent pas des prédictions de performances réelles. Ces énoncés prospectifs sont fournis à titre d'illustration uniquement et ne représentent aucune garantie, assurance, prédiction ou déclaration définitive de fait ou probabilité, et ne doivent pas être considérés comme tels par un investisseur. Les événements et circonstances réels sont difficiles ou impossibles à prévoir et différeront des hypothèses. De nombreux événements et circonstances réels échappent au contrôle de Lifezone Metals et de ses filiales. Ces énoncés sont soumis à un certain nombre de risques et d'incertitudes concernant les activités de Lifezone Metals, et les résultats réels peuvent différer sensiblement. Ces risques et incertitudes comprennent, sans s'y limiter : la situation économique, politique et commerciale générale, y compris, mais sans s'y limiter, les perturbations économiques et opérationnelles ; l'inflation mondiale et l'augmentation des coûts des matériaux et des services ; la fiabilité de l'échantillonnage ; le succès de tout programme pilote ; les coûts d'investissement et d'exploitation subissant des variations importantes par rapport aux estimations ; les retards dans l'obtention ou la non-obtention des approbations gouvernementales, environnementales ou d'autres projets ; les modifications apportées aux réglementations gouvernementales, à la législation et aux taux d'imposition ; l'inflation ; les modification des taux de change et la disponibilité des devises étrangères ; les fluctuations du prix des matières premières ; les retards dans le développement des projets et d'autres facteurs ; l'issue de toute procédure judiciaire qui pourrait être intentée contre Lifezone Metals ; notre capacité à obtenir des capitaux supplémentaires, notamment le recours au marché de la dette, les besoins futurs en capitaux et les sources et utilisations de liquidités ; les risques liés au déploiement des activités de Lifezone Metals, l'efficacité de la technologie Hydromet et le calendrier des étapes commerciales prévues ; l'acquisition, le maintien et la protection de la propriété intellectuelle ; la capacité de Lifezone Metals à mettre en oeuvre sa stratégie de croissance, à gérer la croissance de manière rentable et à conserver ses principaux employés ; la capacité de Lifezone à réaliser des projections et à anticiper les incertitudes liées à son activité, à ses opérations et à ses performances financières, notamment : les attentes concernant les performances financières et commerciales, les projections financières et les mesures commerciales, ainsi que toutes les hypothèses sous-jacentes ; les attentes concernant le développement et le pipeline de produits et de technologies ; les effets de la concurrence sur l'activité de Lifezone Metals ; la capacité de Lifezone Metals à mettre en oeuvre sa stratégie de croissance, à gérer la croissance de manière rentable et à conserver ses principaux employés ; la capacité de Lifezone Metals à atteindre et à maintenir la rentabilité ; l'amélioration des résultats opérationnels et financiers futurs ; le respect des lois et réglementations applicables aux activités de Lifezone Metals ; la capacité de Lifezone Metals à continuer à se conformer aux normes de cotation applicables du NYSE ; la capacité de Lifezone Metals à maintenir la cotation de ses titres sur une bourse nationale américaine ; notre capacité à nous conformer aux lois et réglementations applicables, à rester informés des lois et réglementations modifiées ou nouvelles s'appliquant à nos activités, concernant notamment la réglementation en matière de protection de la vie privée ; et d'autres risques qui seront détaillés en temps utile dans les documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis.

La liste des facteurs de risque ci-dessus n'est pas exhaustive. Il peut y avoir des risques supplémentaires que Lifezone Metals ne connaît pas actuellement ou que Lifezone Metals considère actuellement comme non significatifs, qui pourraient également entraîner une différence entre les résultats réels et ceux contenus dans les déclarations prévisionnelles. Qui plus est, les déclarations prévisionnelles fournissent les attentes, les plans ou les prévisions de Lifezone Metals concernant des événements et des points de vue futurs à la date de la présente communication. Lifezone Metals prévoit que des événements et des développements ultérieurs entraîneront une modification de ses évaluations. Toutefois, bien que Lifezone Metals puisse décider d'actualiser ces déclarations prévisionnelles à l'avenir, Lifezone Metals décline spécifiquement toute obligation de le faire.

Ces énoncés prospectifs ne doivent pas être considérés comme représentatifs des évaluations de Lifezone Metals à toute date postérieure à la date du présent communiqué. Par conséquent, le lecteur est invité à ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Rien dans les présentes ne doit être considéré comme une représentation, par une personne que ce soit, indiquant que les énoncés prospectifs formulés dans les présentes seront atteints ou que l'un des résultats envisagés dans ces énoncés prospectifs sera atteint. Le lecteur est prié de ne pas accorder une confiance excessive aux énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué, lesquels sont basés sur les informations dont nous disposons à la date à laquelle ils ont été formulés et doivent être lus dans leur intégralité à la lumière des mises en garde contenues dans le présent document. Dans tous les cas où des performances historiques sont présentées, veuillez noter que les performances passées ne constituent pas un indicateur crédible de résultats futurs.

Nous déclinons toute obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement les énoncés prospectifs afin de refléter les changements dans les hypothèses ou les facteurs sous-jacents, les nouvelles informations, données ou méthodes, les événements futurs ou d'autres changements après la date du présent communiqué, sauf si la loi applicable l'exige.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:30
HPQ Silicium inc. («?HPQ?» ou «?la Société?») (FRA: O08), une entreprise technologique spécialisée dans l'ingénierie verte des matériaux à base de silice et de silicium a le plaisir d'annoncer la poursuite de l'atteinte...

à 07:30
5N Plus inc. («5N+» ou la «Société»), chef de file de la production de semiconducteurs spécialisés et de matériaux de haute performance à l'échelle mondiale, a annoncé aujourd'hui que le département de la Défense des États-Unis lui avait octroyé...

à 06:30
Exploration Azimut Inc. (« Azimut » ou la « Société ») annonce des résultats visuels très encourageants obtenus au cours de la seconde phase de forage au diamant sur la Propriété Galinée (la « Propriété ») dans la région Eeyou Istchee Baie James au...

à 05:00
Le portefeuille de propriétés d'une superficie de 1 500 km2 récemment annoncé permet à AM Resources de contrôler une grande partie de la ceinture de pegmatites autrichienne.La compilation des données gouvernementales a permis de découvrir 94...

17 avr 2024
L'Association minière du Québec (AMQ, Association) accueille favorablement les mesures contenues dans le budget 2024 du gouvernement fédéral touchant l'exploitation et l'exploration minière, dont les sociétés minières du Québec pourront bénéficier....

17 avr 2024
La direction de Ressources Sirios inc. (« Sirios » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer les résultats d'analyse du programme de forage de 3 200 mètres de l'hiver 2024 dans le secteur Éclipse du projet aurifère Cheechoo situé à Eeyou Istchee...



Communiqué envoyé le et diffusé par :