Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujet : CPG

« Une discussion nationale sur l'énergie, ça presse! », dit Marc Tanguay


QUÉBEC, le 2 déc. 2023 /CNW/ - À la lumière des informations fournies par Hydro-Québec à l'occasion de son passage en commission parlementaire, le chef de l'opposition officielle, Marc Tanguay, constate que l'atteinte, d'ici 2035, des objectifs de la société d'État sera de toute évidence extrêmement difficile.

Les informations divulguées jeudi soulèvent davantage de questions que de réponses et confirment de sérieux doutes quant au réalisme de la mise en oeuvre efficace et complète du plan d'action 2035 d'Hydro-Québec.

Par exemple, il faudra, en 11 ans : lancer, concevoir, et concrétiser un ou plusieurs barrages hydroélectriques capables de produire 1 000 MW, tout en garantissant leur acceptabilité sociale et le soutien des communautés autochtones. À titre de référence, rappelons que la construction du Complexe de la Romaine a pris 13 ans. À ceci s'ajoute le fait que le plan d'action d'Hydro-Québec devra être actualisé l'an prochain, parce qu'il s'agit d'une feuille de route à bonifier.

L'échéance de 2035 approche à grands pas et nous sommes toujours en attente d'orientations claires, notamment d'un calendrier réaliste de livraison de capacité énergétique. Hydro-Québec aura besoin d'énergie supplémentaire dès 2027. Rappelons que, dans l'avenir, c'est l'accès à une énergie propre qui va déterminer la compétitivité des économies.

Des questions demeurent également sur les moyens de financement des projets et sur les mesures concrètes nécessaires pour recruter annuellement les 35 000 travailleurs requis.

Lors de son audition, le président d'Hydro-Québec, M. Sabia a fréquemment souligné la nécessité de tenir une consultation sur l'énergie pour mobiliser l'ensemble des Québécois autour de l'avenir énergétique de notre nation.

« Avec François Legault, on a perdu 5 années précieuses et le résultat est qu'on se retrouve à la croisée des chemins sans calendrier de livrables. Le compte à rebours pour atteindre nos objectifs énergétiques est bien en marche. Des choix importants de société doivent être faits et il faut mettre les Québécois dans le coup. Une discussion nationale sur l'énergie, ça presse! »

- Marc Tanguay, chef de l'opposition officielle

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 fév 2024
Dans le cadre de la démarche intitulée « Tables de réflexion sur l'avenir de la forêt », qui se déroule du 13 février au 12 avril 2024, le ministère des Ressources naturelles et des Forêts effectue une tournée de consultation dans différentes régions...

23 fév 2024
« KEY-The Energy Transition Expo, le salon européen de référence sur la transition et l'efficacité énergétiques d'IEG (Italian Exhibition Group) prévu en Italie, au Centre des...

22 fév 2024
Le 19 février 2024, BloombergNEF (BNEF), une organisation de recherche énergétique de renommée mondiale, a publié son rapport « 1Q 2024 Global PV Market Outlook » et a annoncé la dernière liste des fabricants de modules photovoltaïques de niveau 1....

22 fév 2024
ODYSEA a annoncé le succès de l'installation offshore par Subsea7 d'environ 11 kilomètres de pipelines en eaux profondes utilisant la technologie d'isolation révolutionnaire Goldilocks (GDLXtm) d'ODYSEA, rendue possible par les systèmes de résine...

22 fév 2024
Les 20 et 21 février, le 9e Energy Storage Summit 2024 s'est tenu à Londres, au Royaume-Uni. Près de 1000 experts et dirigeants de premier plan de l'industrie mondiale du stockage d'énergie se sont réunis pour explorer le développement futur de...

22 fév 2024
L'équipe de biométhanisation agricole de GNR Shefford est heureuse d'annoncer la conclusion d'un contrat d'achat-vente de gaz naturel renouvelable (GNR) avec Énergir. Ce contrat prévoit que le GNR qui sera produit à la ferme par la méthanisation des...



Communiqué envoyé le et diffusé par :