Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Sécurité publique

Projet de loi no 42 - Le gouvernement du Québec rate sa cible pour protéger les victimes de violences sexuelles


MONTRÉAL, le 24 nov. 2023 /CNW/ - La FTQ tient à saluer le dépôt du projet de loi no 42, Loi visant à prévenir et à combattre le harcèlement psychologique et la violence à caractère sexuel en milieu de travail, et partage le même objectif que le gouvernement du Québec d'agir pour protéger les victimes de violences sexuelles. 

Toutefois, étant donné que ce projet découle du rapport intitulé Mettre fin au harcèlement sexuel dans le cadre du travail : se donner les moyens pour agir, déposé en mars dernier, et que de nombreuses recommandations structurantes ne sont pas retenues, la FTQ se demande sur quelles analyses le gouvernement s'est basé pour déposer son projet de loi.

«?L'objectif visait à simplifier la vie des personnes victimes, mais le projet semble faire le contraire. Il ne permet pas aux victimes de lésions professionnelles de faire valoir l'entièreté de leurs recours contre leur employeur lorsque c'est nécessaire. Malgré de bonnes intentions, le gouvernement rate sa cible?», déplore la présidente de la FTQ, Magali Picard, qui siège aussi au conseil d'administration de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

En raison des nombreuses zones grises dans les notions relatives aux violences, à leur prévention et à leur réparation, la FTQ craint que ce projet de loi ait pour effet d'augmenter considérablement la judiciarisation des situations de harcèlement sexuel, ce qui irait directement à l'encontre de l'esprit du rapport des expertes qui préconisaient au contraire de sortir les victimes des procédures judiciaires. De plus, la multiplication des voies de recours aggrave le fardeau administratif pour les victimes qui ont la volonté de dénoncer. Cette complexification risque de les décourager davantage à poursuivre leur démarche.

N'empêche, la FTQ salue l'imposition d'une vraie politique de prévention aux employeurs, tout en espérant que le gouvernement corrige le tir pour permettre à la CNESST d'intervenir si une politique de prévention est incomplète, comme proposée dans le rapport du Comité chargé d'analyser les recours en matière de harcèlement sexuel et d'agressions sexuelles au travail, mandaté par le gouvernement. La FTQ compte participer aux consultations parlementaires afin d'apporter ses éclairages sur ce projet de loi et de faire part de ses recommandations.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600?000 travailleurs et travailleuses.

SOURCE FTQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:57
Au cours des derniers jours, une collection de documentaires décrivant des histoires chinoises a attiré l'attention d'auditoires internationaux et de professionnels de l'industrie. Ces documentaires s'inscrivent dans le cadre d'une initiative connue...

à 20:03
Corporation Wajax (« Wajax » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice 2023. Tous les montants sont en dollars canadiens, à moins d'indication contraire. Faits saillants du quatrième trimestre...

à 17:47
Des représentants de l'Institut canadien des mines, de la métallurgies et du pétrole, de McCarthy Tétrault, de la Chambre commerciale Canada-Afrique, de MineAfrica et du gouvernement du Canada se sont joints à Dean McPherson, chef du secteur minier...

à 17:43
Continuus Technologies, une entreprise d'analyse de données et de consultation en nuage de premier plan au service des services financiers et des industries connexes, a annoncé la création d'un Native App Studio novateur axé sur le Native App...

à 17:10
Great-West Lifeco Inc. (la « société ») a annoncé aujourd'hui que, dans le cadre de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités (l'« offre ») annoncée précédemment visant à racheter pour fins d'annulation jusqu'à...

à 17:06
RBC Gestion mondiale d'actifs Inc. (« RBC GMA Inc. ») a annoncé aujourd'hui des modifications à la stratégie de répartition de l'actif ou à la répartition évolutive des portefeuilles de retraite RBC (2020 à 2060) (les « portefeuilles »)....



Communiqué envoyé le et diffusé par :