Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Le Covid-19

CGTN : la Chine et l'UE souhaitent resserrer leurs liens pour faire face aux défis mondiaux


BEIJING, 2 décembre 2022 /CNW/ - La Chine et l'Union européenne (UE) ont appelé jeudi à poursuivre le développement de leur partenariat stratégique global face aux différents défis que doit relever le monde.

« Plus la situation internationale est instable et les défis auxquels est confronté le monde sont complexes, plus les relations entre la Chine et l'Union européenne prennent de l'importance à l'échelle mondiale », a déclaré le président chinois Xi Jinping à Charles Michel, le président du Conseil européen en visite dans le pays.

« L'UE est prête à devenir un partenaire de coopération fiable et stable pour la Chine », a déclaré Charles Michel, qui est le premier dirigeant des institutions de l'UE à se rendre dans le pays à la suite du 20Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).

Perception adéquate de la situation et gestion adaptée des différences

Concernant la promotion du développement des relations entre la Chine et l'UE, le président chinois a tout d'abord souligné qu'il était important de garder une bonne perception de la situation.

Xi Jinping a ainsi expliqué qu'il n'y avait pas de différences stratégiques ou de conflits fondamentalement importants entre la Chine et l'UE. Il a ensuite précisé que la Chine ne cherchait pas à exercer une domination ou une hégémonie, et que le pays n'avait jamais essayé d'exporter son système et n'essaierait jamais de le faire.

Il a indiqué que la Chine soutenait l'autonomie stratégique de l'UE et appuyait une Europe unie et prospère.

Notant qu'il est normal que les deux parties aient des points de vue différents sur certaines questions, Xi Jinping a appelé l'UE à maintenir une communication et une coordination constructives.

Avant la visite de Charles Michel, Xi Jinping avait rencontré en personne plusieurs dirigeants de pays de l'UE, dont le président français Emmanuel Macron, en marge du 17e Sommet du Groupe des 20 à la mi-novembre. Le chancelier allemand Olaf Scholz s'est également rendu en Chine en novembre dernier.

Au cours de son entretien avec Olaf Scholz, Xi Jinping avait souligné que la Chine voyait toujours en l'Europe un partenaire stratégique global, et qu'elle soutenait l'autonomie stratégique de l'UE et souhaitait la stabilité et la prospérité pour l'Europe.

Charles Michel a déclaré à Xi Jinping que l'UE était prête à avoir une discussion approfondie avec la Chine sur des questions importantes concernant différents aspects des relations entre l'UE et la Chine, « dans un esprit de respect mutuel et de sincérité ».

Il a ainsi insisté sur le fait que l'UE recherchait l'autonomie stratégique et qu'elle restait déterminée à renforcer ses propres capacités et à faire progresser l'intégration européenne.

Par ailleurs, il a rappelé que l'UE respectait la politique de la Chine unique, de même que la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine, et qu'elle ne s'ingérerait pas dans ses affaires intérieures.

Promouvoir la coopération et renforcer la coordination

Le président chinois a réclamé des efforts conjoints avec l'UE pour renforcer la coordination de leurs politiques macroéconomiques, accroître leur complémentarité en matière de marchés, de capitaux et de technologies, et chercher ensemble à développer de nouveaux vecteurs de croissance dans l'économie numérique, le développement écologique et la protection de l'environnement, ainsi que dans les nouvelles énergies et l'intelligence artificielle.

Xi Jinping a expliqué que la Chine se félicitait de la participation de l'UE à la Belt and Road Initiative et à l'Initiative pour le développement mondial, participation qui devrait renforcer les synergies avec la stratégie « Global Gateway » de l'UE.

Lors de sa rencontre par vidéoconférence en avril dernier avec Charles Michel et Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, Xi Jinping a appelé à une plus grande synergie entre leurs stratégies de développement et à la recherche d'une plus grande complémentarité entre la nouvelle philosophie et le nouveau paradigme de développement de la Chine et la politique commerciale de l'UE visant une autonomie stratégique ouverte.

Charles Michel a insisté sur la nécessité de renforcer la communication pour faire face à la crise énergétique, au changement climatique, aux questions de santé publique et aux autres défis mondiaux. De plus, il a affirmé que l'UE travaillerait de concert avec la Chine pour faire avancer le processus en vue d'un accord d'investissement entre l'UE et la Chine.

Malgré les conséquences négatives de la pandémie de COVID-19, la Chine et l'UE ont maintenu une solide coopération économique. La Chine a ainsi dépassé les États-Unis en devenant le plus important partenaire commercial de l'UE l'an dernier : les échanges bilatéraux ont atteint un volume record de 828,1 milliards de dollars.

Selon les données de la Banque mondiale, la Chine et l'Union européenne sont les deuxième et troisième plus grandes économies au niveau international, avec des parts de PIB mondial qui s'élevaient respectivement à 18,5 % et 17,8 % en 2021.

Les deux dirigeants ont également échangé leurs points de vue sur la crise en Ukraine.

Xi Jinping a déclaré qu'un règlement politique de la crise répondait aux intérêts de l'Europe et aux intérêts communs de tous les pays d'Eurasie. Il a exprimé le soutien de la Chine à l'UE dans ses efforts pour intensifier la médiation et jouer un rôle de premier plan dans la construction d'une architecture européenne de sécurité équilibrée, efficace et durable.

Il a précisé que la Chine resterait du côté de la paix et continuerait de jouer un rôle constructif à sa façon.

https://news.cgtn.com/news/2022-12-01/Xi-holds-talks-with-European-Council-President-Michel-1fpcvVrf30s/index.html 

SOURCE CGTN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
Praxis Tech Ltd annonce le lancement de son dernier produit, des champs de paiement hébergés. Cette solution innovante permet aux entreprises de collecter en toute sécurité des informations de paiement sensibles auprès des clients, sans nécessiter de...

à 01:30
Un chiffre d'affaires consolidé de 4,876 milliards d'euros, en croissance de 9,8 % (+6,6 % à TCCi), porté par une forte progression des ventes à l'international Un chiffre d'affaires pour l'activité Princeps de 3,694 milliards d'euros, en hausse de...

1 fév 2023
Réunis en assemblée générale ce mercredi 1er février au soir, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs du transport scolaire de l'Énergie-CSN (STTTSÉ-CSN) ont voté par scrutin secret à l'unanimité en faveur d'une banque de 14 jours...

1 fév 2023
La société de technologie Tau a terminé un cycle de financement de série B en récoltant 9 millions d'euros avec Solvay Ventures en tant qu'investisseur principal. Des actionnaires existants, dont Finindus, ainsi que des dirigeants et...

1 fév 2023
L'initiative Gold Bar Integrity (GBI) de LBMA utilisera l'intelligence artificielle optique pour authentifier la provenance des lingots d'orL'instauration de ces nouvelles mesures de sécurité survient alors que les marchés des métaux précieux font...

1 fév 2023
La Commission de l'énergie de l'Ontario (CEO) a accepté une promesse de conformité volontaire (PCV) de XOOM Energy ONT, ULC (XOOM Energy), un détaillant d'énergie autorisé qui vend de l'électricité et du gaz naturel dans le cadre d'un contrat. La PCV...



Communiqué envoyé le 2 décembre 2022 à 22:06 et diffusé par :