Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Première Nation, DEI

Inauguration de la scierie Bois d'oeuvre cri à Waswanipi - Contribuer à la croissance sociale et économique de la Nation Crie pour les générations futures


WASWANIPI, QC, le 24 nov. 2022 /CNW Telbec/ - La Première Nation crie de Waswanipi, la Corporation Mishtuk et Les Chantiers Chibougamau sont fiers d'annoncer l'inauguration de la scierie Bois d'oeuvre cri. Cette annonce historique s'inscrit dans la foulée de la signature de lammunauté de Waswanipi exprime sa volonté d'utiliser de manière responsable les ressources renouvelables se trouvant sur leur territoire, afin de répondre à l'importante crise de logement à laquelle elle fait face. La communauté voit également en ce projet un important moteur de fierté et d'ambition pour les jeunes et pour l'avenir de leur communauté. Paix des Braves, il y a 20 ans, et représente le résultat d'un partenariat inédit dans la région. À travers ce projet, la co

Plus de 20 M$ investi à Waswanipi

Cet investissement bénéficiera directement à la Première Nation crie de Waswanipi et contribuera grandement à la vitalité économique de la région. En plus des investissements des deux partenaires de la scierie, Bois d'oeuvre cri a bénéficié de fonds provenant du gouvernement du Québec, par l'entremise de son mandataire Investissement Québec, de Développement économique Canada pour les régions du Québec, de Ressources naturelles Canada, du Gouvernement de la Nation Crie et de la Société de développement de la Baie-James.

30 emplois durables adaptés à la réalité de la culture crie

Bois d'oeuvre cri créera 30 emplois stables et de qualité pour les membres de la communauté.

La scierie a été conçue pour répondre aux besoins et à la réalité culturelle de ses employés. En effet, grâce à sa flexibilité organisationnelle, Bois d'oeuvre cri permettra à ses employés d'honorer leurs engagements traditionnels, notamment durant les périodes de chasse et de pêche.

Il y a quelques années, travailler à l'usine était un métier exigeant sur le plan physique qui ne convenait qu'à un certain type de personnes. Aujourd'hui, grâce aux diverses améliorations techniques mises en place et à l'équipement de pointe que s'est procuré l'entreprise, Bois d'oeuvre cri sera en mesure d'accueillir des travailleurs de tous les genres et de tous les âges.

Répondre aux besoins de logement d'Eeyou Istchee

Ces dernières années, les besoins en logement de la Première Nation crie de Waswanipi n'ont cessé d'augmenter pour atteindre une aujourd'hui un seuil critique. Ainsi, sur le territoire d'Eeyou Istchee, la construction de 5 250 nouvelles maisons unifamiliales sera nécessaire au cours des 15 prochaines années. À travers ce projet, Bois d'oeuvre cri contribuera à pallier cette problématique en fournissant une diversité de produits de bois à la communauté. Par ailleurs, l'exploitation forestière servira presque exclusivement à récolter du bois pour l'habitation, répondant ainsi à un besoin de base de la communauté.

En bref
Citations

« Tout est une question de durabilité: nous utilisons que ce qui est réellement nécessaire pour subvenir à nos besoins. Conscients de la réalité économique d'aujourd'hui, nous voulions créer des opportunités économiques qui assureraient la pérennité et la prospérité de la communauté. L'annonce de Bois d'oeuvre cri s'inscrit parfaitement dans cette vision de prospérité et de durabilité que nous souhaitons pour notre communauté. La réouverture de la scierie permet aux gens de notre communauté de faire partie de la solution concernant la crise du logement que nous vivons actuellement et les encourage à construire leur propre maison pour que nous ne soyons pas si dépendants des logements sociaux. »

            - Irene Neeposh, cheffe de la Première Nation crie de Waswanipi

« C'est un grand plaisir d'assister à la prochaine étape du développement de la Nation crie de Waswanipi. La présence de partenaires à cette annonce est le point culminant dans la réalisation d'un projet visant à promouvoir la juste place des peuples autochtones dans l'une des industries clés de notre région. Je crois que c'est une première étape pour renforcer notre présence en tant que nation et devenir des acteurs clés d'une industrie en quête d'inclusivité qui s'adaptera à notre relation avec le territoire. »

            - Mandy Gull-Masty, grande cheffe du Grand Conseil des Cris du Québec (Eeyou Istchee)

« Nous sommes fiers de savoir que nous créons des emplois durables et de qualité pour la communauté de Waswanipi grâce à la réouverture de la scierie. Ces emplois ne disparaitront pas du jour au lendemain, peu importe le domaine, ces 30 emplois contribueront à la longévité et la durabilité de Bois d'oeuvre Cri. »

Paul Gull, président du conseil d'administration, Bois d'oeuvre cri

« L'un des éléments les plus importants avec ce projet était d'offre des emplois de qualité pour les jeunes de notre communauté. Ces emplois de qualité leur permettront de faire une carrière qui les passionne et les encourageront peut-être même à étudier vers des techniques ou des programmes d'ingénieur encore plus spécialisés. Ultimement, Bois d'oeuvre Cri est la compagnie de la communauté et nous faisons ce projet pour eux! Il s'agit d'un exemple de développement économique parfait pour nous, qui respectons et surtout représentons notre héritage cri. »

Tony Gull, directeur général, Corporation Mishtuk

« Cette annonce aujourd'hui n'est pas la fin, nous continuerons de partager notre savoir-faire pour assurer la longévité et la durabilité de cet important projet à Waswanipi pour en faire un succès économique et social. Tout cela commence avec les technologies que nous avons soigneusement choisies, avec nos partenaires, qui sont adaptées pour le bois boréal du Nord-du-Québec. Quand la communauté a approché des compagnies forestières dans leur recherche de partenaires pour ce projet ambitieux, il semblait naturel pour Chantiers Chibougamau d'accepter l'invitation et d'y mettre toute notre énergie et nos ressources pour relever ce défi. »

Michel Filion, chef de l'exploitation, Chantiers Chibougamau

« L'annonce d'aujourd'hui à Cree Lumber Limited Partnership constitue une excellente nouvelle pour la communauté de Waswanipi et le Nord-du-Québec. Notre gouvernement est fier d'accorder 2,4 M$ pour appuyer la réalisation de ce projet qui générera des retombées économiques importantes pour toute la région. Cet investissement permettra à la scierie de Waswanipi de réduire son empreinte environnementale par l'utilisation de ressources forestières renouvelables et d'augmenter sa compétitivité. Félicitations à toute l'équipe pour les efforts et la poursuite de ce virage vert. »

-  L'honorable Pascale St-Onge, députée de Brome-Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de DEC

« Au-delà des implications économiques intéressantes pour tous les acteurs engagés dans ce projet, je suis particulièrement satisfait de constater que deux entreprises cries de la communauté de Waswanipi participeront étroitement à la chaîne de valeur de la transformation du bois soutenue par notre investissement. Je pense que ce partenariat générera une expertise précieuse et des retombées favorables pour le développement de la communauté. Tout cela rend notre gouvernement fort enthousiaste, et j'ai très hâte de voir personnellement le projet de rénovation achevé. »

-  Ian Lafrenière, ministre responsable des Relations avec les Premières Nations et les Inuit

« La remise en service de l'usine de sciage de Waswanipi est un projet d'investissement stratégique gagnant-gagnant. En plus de contribuer à une croissance économique forte et durable dans le Nord-du-Québec, il resserrera nos relations avec la Première Nation crie, et ça, c'est bénéfique pour tout le Québec. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Je suis heureux de voir le début d'une nouvelle collaboration entre une entreprise phare de notre région, Chantiers Chibougamau, et la communauté crie de Waswanipi pour la relance de leur scierie. Je suis convaincu du succès de cette nouvelle entreprise, qui rejoint notre vision de maximiser le potentiel du Nord-du-Québec autant sur le plan de l'industrie forestière que sur le plan de la collaboration entre la communauté jamésienne et les communautés cries. »

-  Denis Lamothe, député d'Ungava

« La Société de développement de la Baie-James tient à féliciter les initiateurs de cet important projet industriel qui contribuera à valoriser localement un important volume de ressources forestières. Nous sommes très heureux d'avoir l'opportunité d'y apporter notre soutien par le biais d'un placement totalisant 1,3 M$. »

- Alain Coulombe, président-directeur général de la Société de développement de la Baie-James

SOURCE Bois d'oeuvre cri - Cree Lumber


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:00
Les Canadiens accordent une grande importance à la qualité de l'eau et à la durabilité de l'environnement. Les agents d'application de la loi d'Environnement et Changement climatique Canada mettent tout en oeuvre pour veiller à ce que la population...

à 13:30
Les oiseaux font partie de la vie des Canadiens. Il est facile de les observer partout au pays, même en milieu urbain. Certaines espèces fréquentent les villes tout au long de l'année alors que d'autres y sont lors des migrations. Le gouvernement du...

à 11:10
La Ville de Montréal et l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles sont fiers d'annoncer que la proposition d'architecture retenue pour le projet Espace Rivière est celle d'Affleck de la Riva | Coarchitecture, LGT inc. et François...

à 11:00
Les effets des changements climatiques se font sentir dans toutes les régions du pays. En investissant dans des projets d'énergie renouvelable qui favorisent l'autonomie énergétique et le développement économique tout en réduisant les émissions de...

à 11:00
Les représentants des médias sont priés de noter que l'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, tiendra une téléconférence avec les médias pour discuter de sa première semaine à la COP15. Activité :...

à 10:37
Du 8 décembre 2022 au 8 février 2023, le ministère des Ressources naturelles et des Forêts (MRNF) organise une consultation publique portant sur le plan d'aménagement forestier intégré tactique (PAFIT) 2023-2028 de l'unité d'aménagement 051-51 située...



Communiqué envoyé le 24 novembre 2022 à 16:16 et diffusé par :