Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Exploitation minière, Chasse, pêche et plein air

Electra évalue le développement d'une deuxième raffinerie de matières pour la fabrication de batteries en Amérique du Nord et nomme un vétéran comptant 30 ans d'expérience dans le secteur à la tête de l'étude


TORONTO, le 22 juin 2022 /CNW/ - Electra Battery Materials Corporation (NASDAQ: ELBM) (TSXV: ELBM) (« Electra ») a annoncé aujourd'hui que dans le cadre de sa stratégie de croissance à l'appui du rapatriement des chaînes d'approvisionnement en véhicules électriques en Amérique du Nord, elle a entamé des discussions préliminaires avec le gouvernement du Québec pour construire une nouvelle raffinerie de cobalt à Bécancour, au Québec, qui s'intégrera à un nouveau campus dédié à la fabrication de matériaux et composantes pour batteries dans la province.

« Compte tenu du déficit prévu dans la production nationale de sulfate de cobalt d'ici 2025, des intervenants de l'industrie et du gouvernement nous ont fait part de leur grand intérêt pour la construction d'une deuxième raffinerie en Amérique du Nord, a déclaré Trent Mell, chef de la direction d'Electra Battery Materials. « Le parc industriel de Bécancour, au Québec, devient rapidement une plaque tournante importante pour les matières nécessaires à la fabrication de batteries de véhicules électriques en Amérique du Nord, compte tenu de ses nombreux avantages, notamment un port en eau profonde, des infrastructures importantes, de l'énergie hydroélectrique, un appui solide du gouvernement du Québec et une main-d'oeuvre qualifiée. Compte tenu des progrès considérables réalisés par Electra dans la mise en service de sa première raffinerie de sulfate de cobalt au nord de Toronto, nous sommes un partenaire logique pour le parc industriel de Bécancour. »

Bécancour est en train de devenir une plaque tournante importante pour l'approvisionnement en matériaux et composantes de batteries à faible teneur en carbone pour la chaîne d'approvisionnement des véhicules électriques en Amérique du Nord. À ce jour, le parc industriel de Bécancour a attiré des engagements et des investissements de la part d'entreprises mondiales du secteur de l'automobile et du traitement des produits chimiques qui projette d'y établir des installations pour produire des précurseurs de matériaux actifs de cathode (PCAM) et des matériaux actifs de cathodes (CAM) essentiels à la production de batterie lithium-ion. Les matières nécessaires à la production de PCAM et de CAM proviendraient de raffineries de nickel et de sulfate de cobalt qui ne sont pas encore disponibles dans le parc industriel de Bécancour.

À l'appui des discussions préliminaires que la Société a entreprises avec le gouvernement du Québec, Electra entreprendra une étude pour déterminer les besoins annuels de production du parc industriel, les coûts en capital de la raffinerie, les modifications du schéma d'exploitation pour les autres sources de matières premières, les exigences relatives aux permis, les synergies découlant de l'intégration avec d'autres entreprises de matériaux pour batteries à Bécancour et les possibilités de financement éventuelles des gouvernements fédéral et provincial.

Plus tôt cette année, le gouvernement canadien a affecté 3,8 milliards de dollars canadiens à l'élaboration d'une Stratégie canadienne sur les minéraux critiques. L'étude d'Electra devrait être terminée d'ici la fin de 2022.

À l'appui de l'annonce d'aujourd'hui et de l'étude à venir, Electra est heureuse d'annoncer la nomination de David Marshall au poste de vice-président, Ingénierie.  M. Marshall est un vétéran de l'industrie qui possède une vaste expérience de 31 ans dans la gestion et la livraison de projets de traitement des minéraux et d'exploitation minière. Il a passé 29 ans chez Vale où il a occupé des postes de cadre supérieur dans la gestion de projets, y compris celui de directeur de projet pour le Sudbury Clean AER Project, un projet de 1 milliard de dollars canadiens avec une équipe de 1 000 personnes visant à réduire les émissions de dioxyde de soufre et de particules de métaux provenant des activités existantes à Sudbury. M. Marshall a également été directeur de projet pour le projet de puits de la mine Copper Cliff South, un projet visant à remettre en état et à remettre à neuf les ouvrages miniers existants afin d'appuyer les opérations futures. Plus récemment, il a été gestionnaire de projet chez BBA Consultants.

« Nous sommes ravis qu'un cadre supérieur du calibre de Dave se joigne à Electra, a déclaré M. Mell. Il apporte une grande expérience et a dirigé avec succès un certain nombre de grands projets de plusieurs millions de dollars impliquant des centaines de personnes, d'entrepreneurs et de fournisseurs, en veillant à ce que les projets soient achevés dans les délais et fournissent les taux de rendement interne attendus. Le premier projet de Dave avec Electra sera l'achèvement de l'étude québécoise visant à déterminer la viabilité d'une raffinerie de matières pour la fabrication de batteries à Bécancour. Nous attendons avec impatience les nombreuses contributions de Dave à l'équipe d'Electra. »

M. Marshall est ingénieur professionnel et détient un baccalauréat en génie civil de l'Université de Waterloo. Il est également titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université Laurentienne.

Conformément au régime de primes à long terme de la société, Electra a accordé à M. Marshall des options d'achat d'actions incitatives pour acheter un total de 30 000 actions ordinaires d'Electra qui sont exerçables au cours de clôture du jour précédent établi à 4.38 $ pour une période de cinq ans. Les options d'achat d'actions seront acquises en trois tranches égales au premier, au deuxième et au troisième anniversaire de la date d'octroi. Les attributions d'incitations à long terme constituent un outil clé de rétention et d'incitation pour les employés clés et les nouvelles recrues et restent soumises à l'approbation de la Bourse de croissance TSX.

À propos d'Electra Battery Materials

La principale stratégie d'Electra consiste à produire des matières nécessaires à la fabrication de batterie à faible émission de carbone selon des principes éthiques pour la chaîne d'approvisionnement nord-américaine des véhicules électriques. Electra se concentre plus particulièrement sur la création du premier parc de matières pour la fabrication de batteries intégrées en Amérique du Nord, fournissant du cobalt raffiné, du nickel et des matériaux de batterie recyclés aux fabricants nord-américains de précurseurs pour batteries. Electra est également propriétaire du projet d'exploitation de cuivre et de cobalt à Iron Creek, en Idaho, aux États-Unis.

Au nom d'Electra Battery Materials Corporation

Joe Racanelli
Vice-président, Relations avec les investisseurs

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (comme défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Ce communiqué peut contenir des déclarations prospectives et des renseignements prospectifs (ensemble, les « déclarations prospectives ») au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables et de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 des États-Unis. Tous les énoncés, à l'exception de ceux concernant des faits historiques, constituent des énoncés prospectifs. Dans certains cas, les énoncés prospectifs se reconnaissent à l'emploi d'une terminologie prospective, comme « planifie », « vise », « s'attend », « estime », « a l'intention de », « anticipe », « croit », ou d'autres expressions similaires et stipulent que certaines mesures, certains événements ou certains résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « vont » « être obtenus ». Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, les possibilités et le rendement diffèrent sensiblement de ceux qui sont implicites dans ces énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ces énoncés prospectifs sont exposés dans le rapport de gestion de la direction et d'autres divulgations de facteurs de risque pour Electra Battery Materials Corporation, déposées dans SEDAR à www.sedar.com. Bien qu'Electra Battery Materials Corporation estime que les renseignements et les hypothèses utilisés pour préparer les énoncés prospectifs sont raisonnables, il ne faut pas se fier indûment à ces énoncés, qui ne s'appliquent qu'à la date du présent communiqué. De plus, rien ne garantit que de tels événements se produiront dans les délais divulgués ou même qu'ils se produiront. Sauf si la loi applicable l'exige, Electra Battery Materials Corporation décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement.

SOURCE Electra Battery Materials Corporation


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:37
CHANGSHA, Chine, 31 juillet 2015 /PRNewswire/ -- ZKenergy Science & Technology Co., Ltd. (« ZKenergy ») a annoncé aujourd'hui que la société a gagné son procès contre Wuxi Suntech Power Co., Ltd. (« Wuxi Suntech ») au sujet de différends contractuels...

1 aoû 2015
Ces fonds permettront d'assurer la gestion et l'exploitation des nouvelles parcelles récemment cédées au parc urbain national de la Rouge, qui s'étendent sur 21 kilomètres carrés TORONTO, le 1er août 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, Paul Calandra,...

31 jui 2015
LAKE LOUISE, AB, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Blake Richards, député de Wild Rose, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui des investissements s'élevant à plus de...

31 jui 2015
QUÉBEC, le 31 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Québec (APQ), par l'entremise de son président-directeur général, Monsieur Mario Girard, a effectué une demande afin de soumettre le projet de terminal multifonctionnel en eau...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique, a annoncé aujourd'hui une aide financière...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Dans le cadre de la modernisation et du renforcement de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) mise en place pour appuyer l'initiative gouvernementale de « Développement responsable...



Communiqué envoyé le 22 juin 2022 à 07:00 et diffusé par :