Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujet : Plaidoyer (politique)

Projet de loi 96 sur le français: des assouplissements demandés pour les exportateurs


MONTRÉAL, le 7 oct. 2021 /CNW Telbec/ - Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a déposé aujourd'hui son mémoire sur le projet de loi 96, Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français. MEQ est en accord avec les grands objectifs du projet de loi. Les entreprises manufacturières et exportatrices au Québec souhaitent protéger la langue française et déploient déjà de nombreux efforts en ce sens. Néanmoins, quelques moyens mis de l'avant dans le projet de loi 96 soulèvent certaines préoccupations.

En effet, MEQ est d'avis que les dispositions du projet de loi 96 doivent être appliquées d'une manière raisonnable qui favorise la croissance et la compétitivité de nos entreprises manufacturières et exportatrices établies au Québec.

« Les manufacturiers québécois sont responsables de 86,5 % de nos exportations. Ce sont des entreprises dont le siège social est au Québec et qui exportent ou importent et développent de nouveaux marchés. Ce sont également des filiales d'entreprises étrangères dont les sièges sociaux sont localisés dans d'autres pays. Dans ce projet de loi, il faut tenir compte de leurs réalités quotidiennes. À titre d'exemple, les exigences proposées quant à la connaissance d'une langue autre que le français sont difficilement applicables pour plusieurs entreprises exportatrices », affirme Véronique Proulx, présidente-directrice générale de MEQ.

7 recommandations afin de tenir compte de la réalité des entreprises
C'est dans ce contexte que MEQ propose, dans son mémoire, 7 recommandations visant à améliorer le projet de loi :

  1. Permettre aux manufacturiers d'exiger la connaissance de langues autres que le français sans devoir prendre « tous les moyens raisonnables » prévus aux ajouts des articles 46 et 46.1.
  2. Retirer la traduction des documents de formation de l'article 29 du projet de loi.
  3. Supprimer l'article 44 du projet de loi concernant « la prise de connaissance de la version française » d'un contrat. 
  4. Offrir des services de francisation plus flexibles et adaptés aux milieux de travail.
  5. Revenir à l'utilisation de l'exception actuelle en ce qui concerne les marques de commerce reconnues.
  6. Favoriser une approche d'accompagnement plutôt que de coercition.
  7. Bien accompagner les PME de moins de 49 employés.

« Nous offrons toute notre collaboration au gouvernement du Québec et aux parlementaires afin d'arriver à mettre en place un projet de loi équilibré, connecté aux réalités des entreprises manufacturières et exportatrices, afin de mieux protéger le français au Québec», conclut Mme Proulx.

Consultez la version complète du mémoire de MEQ ici.  

À propos de Manufacturiers & Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ représente 1?100 manufacturiers à travers le Québec. Le secteur manufacturier québécois emploie plus de 473 000 personnes et représente 13,5 % du PIB ainsi que 86,5 % des exportations. Il a généré des ventes globales de près de 153 milliards de dollars en 2020.

SOURCE Manufacturiers et Exportateurs du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 oct 2021
Zoomlion Agricultural Machinery de Zoomlion Heavy Industry Science & Technology Co., Ltd. ("Zoomlion"; 1157.HK) répond à l'appel de la Journée mondiale de l'alimentation: « Nos actions sont notre avenir ». avec des actions visant à continuer à...

15 oct 2021
Zoomlion Agricultural Machinery de Zoomlion Heavy Industry Science & Technology Co., Ltd. (« Zoomlion »; 1157.HK) répond à l'appel de la Journée mondiale de l'alimentation sous le thème « Agir pour l'avenir », avec des mesures visant à encourager...

15 oct 2021
Redline Communications Group Inc. (« Redline Communications ») , un important fournisseur d'infrastructures de données essentielles pour les environnements éloignés et difficiles, et Winncom Technologies, un distributeur mondial à valeur ajoutée de...

15 oct 2021
Exploration Goldflare inc.  (« Goldflare » ou « la Société ») annonce un financement accréditif par voie de placement privé (le "Placement") offert à des investisseurs admissibles jusqu'à concurrence de 13 636 363 actions ordinaires accréditives de...

15 oct 2021
La Biennale d'artisanat de Cheongju 2021 (organisée du 8 septembre au 17 octobre) devrait stimuler les échanges culturels entre la Corée et la France. Le 6 octobre, à l'occasion de l'Invitational National Day de la Biennale d'Artisanat de...

14 oct 2021
Surge Copper Corp. (« Surge » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer les résultats des analyses de plusieurs forages de définition de ressources réalisés à la propriété Ootsa, détenue à 100 % par la Société en Colombie-Britannique, des...



Communiqué envoyé le 7 octobre 2021 à 13:59 et diffusé par :