Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Lois fédérales et d'états, CPG

Loi concernant les soins de fin de vie - Amendement pour permettre l'administration de l'aide médicale à mourir aux personnes en fin de vie qui perdent leur aptitude à consentir aux soins


QUÉBEC, le 10 juin 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ainsi que les représentants des partis d'opposition, Mme Marie Montpetit, M. Gabriel Nadeau-Dubois et Mme Véronique Hivon, annoncent que l'article 29 de la Loi concernant les soins de fin de vie (LCSFV) sera modifié pour permettre l'administration de l'aide médicale à mourir (AMM) aux personnes en fin de vie devenues inaptes à consentir aux soins après avoir formulé une demande.

Ces personnes pourront ainsi bénéficier de ce soin, même si elles perdent leur aptitude à y consentir peu de temps avant l'administration prévue. Elles n'auront plus à devancer le moment souhaité pour recevoir l'AMM par crainte de devenir inapte à consentir aux soins durant les derniers jours de leur vie. Elles pourront également recevoir l'AMM sans souffrance, puisqu'elles pourront continuer leur médication sans craindre que celle-ci les rende inaptes. De plus, ces modifications permettront un meilleur accompagnement dans le processus de fin de vie, tant par les proches que par les médecins et professionnels au chevet du patient.

Citations : 

« La modification permettra aux personnes en fin de vie devenues inaptes à consentir aux soins après avoir formulé une demande de recevoir l'aide médicale à mourir. Nous souhaitons permettre à ces personnes d'avoir une fin de vie plus sereine. Il faut savoir que cette modification ne s'inscrit pas dans les travaux de la Commission spéciale sur l'évolution de la loi concernant les soins de fin de vie qui ont lieu actuellement à l'Assemblée nationale. Celle-ci a davantage le mandat d'étudier les enjeux liés à l'élargissement de l'aide médicale à mourir pour les personnes en situation d'inaptitude, comme l'Alzheimer, et les personnes souffrant de troubles mentaux. Je tiens d'ailleurs à remercier les membres de la Commission spéciale, notamment sa présidente, madame Nancy Guillemette, pour leur travail exemplaire. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« C'est la compassion qui a guidé notre décision d'adopter cet amendement qui permettra d'éviter des souffrances inutiles à des personnes en fin de vie et une détresse supplémentaire à leurs familles. Des témoignages de médecins et de familles endeuillées démontraient la nécessité d'agir. »

Marie Montpetit, députée de Maurice-Richard

« C'est une avancée pour le droit de mourir dans la dignité, une clarification qui va soulager plusieurs médecins, patients et familles. Je suis content que cette précision ait été faite de manière circonscrite, afin de respecter les travaux de la commission transpartisane en cours. Je suis bien satisfait de l'ouverture et de la collaboration du ministre et de son équipe. Nous avons réussi à répondre à l'appel lancé par les soignants, tout en respectant l'esprit de la loi québécoise sur l'aide médicale à mourir. »

Gabriel Nadeau-Dubois, député de Gouin et porte-parole en matière de santé de la 2e opposition

« Tout le coeur de la réflexion ayant mené à la Loi sur les soins de fin de vie était d'éviter aux personnes des souffrances intolérables. L'amendement permettra que cette volonté soit encore mieux assurée. »

Véronique Hivon, députée de Joliette et porte-parole du 3e groupe d'opposition en matière de soins de fin de vie

SOURCE Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
  Nouvelles données relatives à l'innocuité du traitement par COPAXONE® (acétate de glatiramère) chez les mères allaitantes atteintes de sclérose en plaques récurrente : l'étude COBRA est présentée au 7e congrès de l'Académie européenne de...

à 03:00
En quatre ans seulement, l'entreprise s'est positionnée aux côtés des leaders de son secteur grâce au développement d'une plateforme innovante de gestion de la propriété intellectuelle et gère le portefeuille de propriété industrielle de grandes...

22 jun 2021
ADC Therapeutics SA , une société biotechnologique en phase commerciale qui élabore de nouveaux conjugués anticorps-médicament (CAM) destinés au traitement des tumeurs solides et hématologiques, a annoncé aujourd'hui que les résultats provisoires...

22 jun 2021
Personalis, Inc. , un chef de file dans la génomique avancée du cancer, a annoncé aujourd'hui son événement inaugural, le NeXT Level Biomarkers Symposium, qui présentera de nouvelles recherches sur les biomarqueurs émergents utilisant la Personalis...

22 jun 2021
Avania, une CRO mondiale de technologie médicale de premier plan, a annoncé aujourd'hui l'acquisition d'IMARC, CRO très respectée dans le domaine des dispositifs médicaux, dont le siège est à Strongsville, Ohio et qui fournit des services à travers...

22 jun 2021
Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec la Division de l'inspection des aliments de la Ville de Montréal et l'entreprise Gourmet Végé, située au 556, avenue Meloche, à Dorval, avise la...



Communiqué envoyé le 10 juin 2021 à 13:13 et diffusé par :