Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

Champion Iron annonce des résultats financiers records pour le quatrième trimestre et l'exercice financier 2021


BPA de 0,97 $, BAIIA de 819,5 M$ et flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation de 623,5 M$ pour l'exercice 2021; la phase II d'expansion en voie d'être terminée d'ici la mi-2022; et de nouveaux programmes sont en cours pour développer des technologies et des produits

MONTRÉAL, le 26 mai 2021 /CNW Telbec/ - Champion Iron Limited (TSX: CIA) (ASX: CIA) (OTCQX: CIAFF) (« Champion » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer les résultats opérationnels et financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice financier terminés le 31 mars 2021.

Détails relatifs à la conférence téléphonique
Champion tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion le 27 mai 2021 à 8 h 30 HAE (heure de Montréal) / 22 h 30 HNEA (heure de Sydney) pour discuter des résultats du quatrième trimestre et de l'exercice financier terminés le 31 mars 2021. Les détails relatifs à la conférence téléphonique sont fournis à la fin du présent communiqué de presse (le « communiqué »).

Faits saillants

Santé et sécurité

Financiers

Opérationnels

Croissance et développement

État d'avancement du projet d'expansion de la phase II (« phase II »)

« J'exprime toute ma reconnaissance envers notre personnel qui a su relever les défis occasionnés par la pandémie de la COVID-19 et qui a ainsi permis à notre Société de publier des résultats financiers et opérationnels records pour le quatrième trimestre et l'exercice financier 2021 », a déclaré M. David Cataford, chef de la direction de Champion. « Par ailleurs, notre Société a fait de son engagement de réduire l'empreinte environnementale de notre industrie, un chantier prioritaire en lançant un programme destiné à développer et à tester de nouveaux produits en vue de réduire les émissions générées dans le cadre du processus de fabrication de l'acier. Nous tirons également avantage de l'appétit robuste du marché pour notre concentré de minerai de fer à haute teneur avec nos projets de croissance. Ainsi, nous avançons rapidement le projet de la phase II d'expansion, toujours en voie d'être terminé d'ici la mi-2022, en plus de l'acquisition récente du projet Kami. En annonçant les résultats de notre troisième année complète de performance opérationnelle stable, nous tenons à remercier notre personnel et nos partenaires, qui ont partagé notre vision de remettre en service la mine du Lac Bloom. Ensemble, nous réduisons les émissions dans l'industrie mondiale de l'acier et nous participons à la reprise économique postpandémique du Québec grâce à nos opérations solides et à nos initiatives de croissance. »

Mise à jour de la phase II du Lac Bloom

Durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, 45 971 000 $ ont été engagés sur le projet en dépenses en capital et $9,200,000 en avances versées à la SFPPN, pour un total de 170 317 000 $ investis jusqu'à présent, ce qui inclut une somme de 15 211 000 $ en avances versées à la SFPPN. On dénombre présentement plus de 200 employés, consultants et sous-traitants travaillant activement sur le site afin d'atteindre les objectifs de réalisation de la phase II du Lac Bloom, de telle sorte que les travaux de construction se déroulent comme prévu. Les travaux suivants ont été entrepris et les étapes suivantes ont été franchies durant le trimestre terminé le 31 mars 2021 :

La Société entend livrer le projet d'ici la mi-2022 dont les travaux de construction atteindront leur apogée entre mai et octobre 2021.

Recherche et développement de produits

La Société est d'avis que l'industrie de l'acier est en train de vivre une transition structurelle au niveau des méthodes de fabrication de l'acier, et porte notamment une attention particulière sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre des processus de fabrication de produits de fer et d'acier. Cette dynamique pourrait générer une demande croissante pour des matières premières à plus haute teneur ainsi qu'une transition vers des technologies de réduction utilisées pour produire du fer liquide, comme l'utilisation de fer convenant à la RD dans des fours électriques à arc (« FEA ») plutôt que des hauts fourneaux (« HF ») pour la production de fer liquide.

Par conséquent, la Société a décidé de déployer un programme de recherche et développement (« R&D ») qui a pour but de développer des technologies et des produits qui pourront faciliter la transition de l'industrie de l'acier des méthodes à HF aux méthodes à RD-FEA, tout en favorisant la réduction des émissions du procédé par HF.

Durant le trimestre et l'exercice terminés le 31 mars 2021, la Société a engagé des frais de R&D de produits de 336 000 $ et 1 258 000 $, respectivement. Durant l'exercice financier 2021, le programme s'articulait autour de trois principaux axes :

  1. Le développement d'un produit servant à la production de boulettes de minerai de fer à une teneur de plus de 69 % Fe;
  2. L'optimisation de la production de concentré de minerai de fer convenant à la RD à une teneur moyenne de 67,7 % Fe; et
  3. L'élaboration d'une technologie de fabrication de boulettes à froid.

L'utilisation du procédé à RD nécessite des matières premières de plus grande qualité. Compte tenu de la qualité supérieure du concentré de minerai de fer produit au complexe minier du Lac Bloom, la Société est d'avis qu'elle pourra jouer un rôle prépondérant pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le procédé de fabrication de l'acier. Durant l'année, la Société a démontré, dans des tests en laboratoire, sa capacité à purifier davantage son concentré de minerai de fer actuel pour arriver à une teneur de plus de 69 % Fe en utilisant un procédé de flottation.

Durant le premier semestre de l'exercice terminé le 31 mars 2021, la Société a aussi reçu la confirmation de la part de producteurs de boulettes à RD et d'exploitants d'usines à RD que son premier test de production commerciale, réalisé au quatrième trimestre de l'exercice financier 2020, se qualifiait à titre de concentré de minerai de fer convenant à la RD. Avec ces spécifications de produit confirmées, durant le trimestre et l'exercice terminés le 31 mars 2021, la Société a produit, respectivement, 374 400 tmh et 575 700 tmh de concentré de minerai de fer convenant à la RD, à une teneur moyenne de 67,7 % Fe, avec un contenu combiné en silice et alumine de 2,8 % en moyenne. Ceci démontre la capacité de la Société de produire et de vendre des produits de minerai de fer de qualité supérieure. La production de minerai de fer convenant à la RD place la Société dans une position stratégique lui permettant potentiellement d'élargir sa clientèle et confirme que le Lac Bloom est l'un des rares gisements en production dans le monde qui peut ajuster son offre de produits pour répondre à la transition potentielle des méthodes de fabrication de l'acier au cours des années à venir.

Par ailleurs, dans le cadre de son engagement à contribuer à la décarbonisation de l'industrie du fer et de l'acier, la Société a financé et collaboré avec une entreprise européenne propriétaire d'une technologie exclusive d'agglomération à froid. Cette technologie de fabrication de boulettes à froid a pour but de réduire substantiellement les émissions générées dans le cadre de l'agglomération de ce matériel. Des résultats prometteurs obtenus en laboratoire démontrent que les émissions de carbone découlant de l'agglomération pourraient être réduites de plus de 95 % en ayant recours à cette technologie. La Société a l'intention d'explorer davantage le potentiel des technologies de fabrication de boulettes à froid en participant à des essais industriels en collaboration avec cette entreprise européenne.

Activités d'exploitation à la mine du Lac Bloom


Trois mois terminés le

Exercice terminé le



31 mars

31 mars



2021

2020

Variance

2021

2020

Variance










Données d'exploitation








Stérile extrait et transporté (tmh)

3 796 300

3 180 100

19 %

15 481 100

13 742 400

13 %


Minerai extrait et transporté (tmh)

5 636 100

5 413 100

4 %

21 571 700

20 817 400

4 %


Matériel extrait et transporté (tmh)

9 432 400

8 593 200

10 %

37 052 800

34 559 800

7 %










Ratio de découverture

0,67

0,59

14 %

0,72

0,66

9 %










Minerai broyé (tmh)

5 237 800

4 880 000

7 %

20 598 700

19 749 800

4 %


Teneur d'alimentation (% Fe)

30,7

31,7

(3 %)

30,7

32,1

(4 %)


Récupération (%)

82,6

82,3

-- %

83,5

82,6

1 %


Teneur du produit (% Fe)

66,5

66,5

-- %

66,4

66,4

-- %


Concentré de minerai de fer produit (tmh)

2 011 400

1 891 800

6 %

8 001 200

7 903 700

1 %


Concentré de minerai de fer vendu (tms)

1 971 100

1 888 200

4 %

7 684 500

7 577 400

1 %









Données financières (en milliers de dollars)








Revenus

396 702

175 702

126 %

1 281 815

785 086

63 %


Coût des ventes

107 137

101 721

5 %

416 272

399 368

4 %


Coût des ventes - coûts marginaux liés à la COVID-19

3 162

--

-- %

12 610

--

-- %


Autres dépenses

14 591

12 862

13 %

43 693

37 178

18 %


Charges financières nettes

5 430

4 684

16 %

22 428

84 244

(73 %)


Résultat net

155 934

18 351

750 %

464 425

121 050

284 %


BAIIA1

275 764

60 655

355 %

819 477

347 433

136 %










Statistiques (en dollars par tms vendue)








Prix de vente moyen réalisé brut

220,0

130,5

69 %

182,3

142,5

28 %


Prix de vente moyen réalisé net1

201,3

93,1

116 %

166,8

103,6

61 %


Coût comptant total (C1)1

54,4

53,9

1 %

54,2

52,7

3 %


Coût de maintien tout inclus1

65,1

59,8

9 %

62,8

62,7

-- %


Marge d'exploitation1

136,2

33,3

309 %

104,0

40,9

154 %


Rendement opérationnel

Le 24 mars 2020, la Société a annoncé la réduction de ses opérations à la suite des directives du gouvernement du Québec (le « Gouvernement ») face à la pandémie de la COVID-19, exigeant que les activités minières soient réduites au minimum dans la province de Québec. Comme annoncé par la Société le 23 avril 2020, les opérations ont repris progressivement, suivant l'annonce du Gouvernement indiquant que les activités minières étaient désormais considérées comme un « service prioritaire » au Québec. Les interventions rapides de la Société face à la pandémie de la COVID-19 ont permis de minimiser ses impacts sur la Société et ses opérations. Malgré les perturbations aux opérations survenues au premier trimestre de l'exercice financier terminé le 31 mars 2021, la Société a réussi à établir un nouveau record de production annuelle de 8 001 200 tmh de concentré de minerai de fer à haute teneur durant l'exercice financier terminé le 31 mars 2021.

Durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, 9 432 400 tonnes de matériel ont été extraites et transportées, comparativement à 8 593 200 tonnes à la même période en 2020, pour une progression de 10 %. Cette augmentation du matériel extrait et transporté est une retombée directe du programme de réfection de l'équipement minier de la Société, qui a permis d'augmenter le taux d'utilisation de l'équipement et la disponibilité de l'équipement. L'augmentation du volume extrait est aussi attribuable à la mise en service d'un camion de transport supplémentaire durant l'exercice terminé le 31 mars 2021.

Le ratio de découverture a grimpé à 0,67 durant le trimestre terminé le 31 mars 2021 comparativement à 0,59 à la même période en 2020. Bien que le ratio de découverture soit conforme au plan d'exploitation minière annuel, il a été affecté négativement par les efforts de la Société visant à rattraper le retard accumulé dans les activités d'extraction de stérile durant le premier trimestre de l'exercice financier 2021, alors que les opérations de Champion avaient été perturbées par les directives imposées par le Gouvernement en réaction à la pandémie de la COVID-19.

L'usine du Lac Bloom a traité 5 237 800 tonnes de minerai durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, comparativement à 4 880 000 tonnes à la même période en 2020, pour une hausse de 7 %. Le débit de traitement plus élevé est le résultat d'une plus grande disponibilité du minerai extrait et du taux d'utilisation de l'usine plus élevé. Les améliorations continues et les innovations opérationnelles mises en oeuvre ont permis à la Société d'améliorer la stabilité de traitement et d'atteindre un taux de productivité plus élevé à l'usine, et ce, malgré les pertes d'efficience engendrées par la COVID-19, ce qui a permis à la Société de tirer profit des prix plus élevés pour le minerai de fer.

La teneur d'alimentation du minerai de fer pour le trimestre terminé le 31 mars 2021 s'est établie à 30,7 %, comparativement à 31,7 % à la même période en 2020. La diminution de la teneur d'alimentation est attribuable à la présence d'un mélange de minerai à plus basse teneur en provenance de différentes fosses comparativement à l'année précédente, mais reste conforme au plan d'exploitation minière et à la teneur d'alimentation moyenne prévue sur la durée de vie de la mine.

Durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, la Société a produit 374 400 tmh de concentré de minerai de fer convenant à la RD, à 67,7 % Fe avec un contenu combiné en silice et alumine de 2,8 %. Cette production a été vendue durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, démontrant la capacité de la Société à s'adapter pour répondre à la demande pour des produits de minerai de fer de qualité supérieure. Le taux de récupération moyen de la Société, à 82,6 %, est resté stable durant le trimestre terminé le 31 mars 2021 malgré l'impact défavorable découlant de la production de concentré à basse teneur en silice, comparativement au taux de récupération de 82,3 % enregistré à la même période en 2020.

Grâce à ces éléments, la mine du Lac Bloom a produit 2 011 400 tmh de concentré de minerai de fer à haute teneur (66,5 % Fe) durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, en hausse de 6 % comparativement aux 1 891 800 tmh produites à la même période en 2020. La production plus élevée est principalement le résultat d'un débit de traitement plus élevé, en partie contrebalancé par la teneur d'alimentation plus basse.

Rendement financier

Revenus

Durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, 1 971 100 tonnes de concentré de minerai de fer à haute teneur ont été vendues à un prix réalisé brut moyen CFR Chine de 173,9 $ US/tms, avant les ajustements liés aux ventes provisoires et les frais de transport. Le prix de vente moyen réalisé brut de 173,9 $ US/tms représente une prime de 4,2 % par rapport au prix de référence IODEX CFR Chine pour le minerai de fer à 62 % Fe (« P62 »), comparativement à une prime de 8,9 % à la même période en 2020. Le prix de vente moyen réalisé brut reflète les ventes à un prix déterminé, ainsi que le prix à terme à la date de règlement prévue pour les 1 007 000 tonnes qui étaient en transit à la fin de la période. Le prix de vente moyen réalisé brut de 173,9 $ US/tms est plus bas pour le trimestre, comparativement au prix de référence IODEX CFR Chine pour le minerai de fer à 65 % Fe (« P65 ») moyen, qui était de 191,2 $ US/tms pour la même période. L'écart s'explique par le fait que le prix de vente réalisé brut est majoritairement déterminé en utilisant le prix à terme une fois sur le navire ou après l'arrivée du navire au port de destination au déchargement, qui était nettement plus faible que le prix de référence P65 moyen durant la période.

Bénéficiant de la prime croissante pour les boulettes et de la reprise économique mondiale durant la période, la Société a réduit ou annulé les prix escomptés établis pour certaines ventes en fonction de l'indice P65, qui s'étaient avérés nécessaires pour concurrencer le prix des boulettes qui était à des niveaux très bas lors des périodes antérieures. Ainsi, la Société s'attend à ce que les prix réalisés pour son concentré de minerai de fer continuent de suivre l'indice P65 à long terme. De plus, la Société devrait continuer de bénéficier des prix de la période actuelle pour ses volumes sous contrat, basés sur les prix de référence P65 des mois précédents pour la période à venir se terminant le 30 juin 2021. D'autres facteurs ont influencé le prix réalisé par la Société, notamment la demande croissante pour des produits à faible teneur en silice et alumine en raison des prix de plus en plus élevés pour le charbon à coke, et les stocks de minerai de fer de plus en plus bas aux ports chinois, resserrant davantage la quantité de minerai de fer disponible.

Durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, la reprise économique mondiale, la hausse des prix pour le carburant et la disponibilité réduite des navires ont contribué à la hausse de l'indice de transport maritime, comparativement au trimestre précédent. La Société a payé des frais de transport maritime plus bas au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2021, comparativement à la même période en 2020, même si l'indice C3 de la bourse baltique (« C3 ») était plus élevé. La variation des frais de transport relativement à l'indice C3 durant la période est principalement attribuable aux dates de réservation des navires et le fait que la Société a bénéficié d'un contrat de transport à un prix fixe de 17,50 $ US par tonne majoré des commissions de fret pour un navire par mois jusqu'en mars 2021.

Durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, un prix final a été établi pour les 601 000 tonnes de minerai de fer qui étaient en transit en date du 31 décembre 2020. Conséquemment, durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, des ajustements de prix pour les ventes provisoires de 20 449 000 $ ont été comptabilisés en revenus additionnels pour ces 601 000 tonnes, pour un impact positif de 8,4 $ US/tms.

En tenant compte des frais de transport maritime de 23,0 $ US/tms et de l'ajustement lié aux ventes provisoires de 8,4 $ US/tms, la Société a réalisé un prix de vente moyen net de 159,3 $ US/tms (201,3 $ CA/tms) pour son minerai de fer à haute teneur livré au client final. Les revenus ont totalisé 396 702 000 $ pour le trimestre terminé le 31 mars 2021, comparativement à 175 702 000 $ à la même période en 2020. L'augmentation est attribuable au prix de vente moyen réalisé net1 plus élevé.

Coût des ventes

Le coût des ventes correspond au coût des opérations minières, du traitement du minerai et aux dépenses générales et administratives du site minier.

Durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, le coût comptant total1 ou le coût comptant C11 par tonne, excluant les frais spécifiques et marginaux liés à la COVID-19, a totalisé 54,4 $/tms, comparativement à 53,9 $/tms à la même période en 2020. Le coût comptant total1 pour la période était plus élevé en raison principalement de la teneur d'alimentation plus basse et de l'impact négatif des pertes d'efficience liées aux mesures de prévention contre la COVID-19 associées aux protocoles de distanciation sociale.

En général, le coût comptant total1 de la Société est demeuré relativement stable à travers les trimestres même si l'exercice financier terminé le 31 mars 2021 était négativement impacté par les inefficiences liées à la COVID-19.

Résultat net et BAIIA1

Pour le trimestre terminé le 31 mars 2021, la Société a généré un résultat net record de 155 934 000 $ (BPA de 0,32 $), comparativement à 18 351 000 $ (BPA de 0,04 $) à la même période en 2020. L'augmentation du résultat net est principalement attribuable à la marge brute plus élevée et la hausse des autres produits, en partie compensées par l'augmentation des impôts sur les bénéfices et des impôts miniers découlant des revenus imposables plus élevés.

Durant le trimestre terminé le 31 mars 2021, la Société a généré un BAIIA1 record de 275 764 000 $ incluant les paiements hors caisse fondés sur des actions, ce qui représente une marge BAIIA1 de 70 %, comparativement à un BAIIA1 de 60 655 000 $, ou une marge BAIIA1 de 35 % à la même période en 2020. Cette variation d'une période à l'autre est principalement attribuable aux revenus plus élevés découlant du prix de vente moyen réalisé net1 plus élevé, en partie contrebalancés par les coûts de production plus élevés et les coûts marginaux liés à la COVID-19.

Mise en garde à propos des énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse renferme de l'information et des énoncés qui peuvent constituer de l'« information prospective » aux termes de la législation canadienne en valeurs mobilières applicables. Excepté les énoncés de faits historiques, tous les énoncés dans le présent communiqué de presse concernant des événements futurs, des développements ou des réalisations que Champion s'attend à voir se réaliser, y compris les attentes de la direction concernant : (i) la capacité de la Société d'avancer le projet de la phase II d'expansion, et l'échéancier de construction et de réalisation, le volume de production et les paramètres économiques du projet; (ii) les initiatives de décarbonisation; (iii) les tests de laboratoire et le développement de technologies de fabrication de boulettes à froid; (iv) la révision de l'étude de faisabilité du projet Kami; (v) l'impact des fluctuations des prix du minerai de fer; (vi) la conjoncture macroéconomique mondiale et dans l'industrie du minerai de fer; (vii) la croissance de la Société; (viii) la capacité de la Société d'élargir sa clientèle; (ix) la poursuite des activités opérationnelles sans interruption reliée à la COVID-19 et * la technologie d'agglomération à froid et son potentiel de réduction des émissions sont des énoncés prospectifs. Les énoncés portant sur les « réserves » ou les « ressources » sont considérés comme des énoncés prospectifs puisqu'ils impliquent une évaluation implicite basée sur certaines estimations et hypothèses voulant que les réserves et les ressources décrites existent dans les quantités prédites ou estimées et que les réserves pourront être exploitées à profit dans l'avenir. Les réserves et les ressources réelles pourraient être supérieures ou inférieures aux estimations dont il est question dans le présent document. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui sont généralement, mais pas toujours, identifiés par l'emploi de termes comme « planifie », « s'attend à »,« budgète », « est prévu », « estime », « continue », « prévoit », « projette », « prédit », « a l'intention de », « anticipe », « vise », « cibles » ou « est d'avis », ou toute variation de ces termes, y compris leurs négatifs, ou des énoncés à l'effet que certaines actions, événements ou résultats « peuvent », « doivent » « pourraient », « devraient », « pourront » ou « devront » survenir, se réaliser ou être entrepris. Bien que Champion croie que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs sont basées sur des hypothèses raisonnables, de tels énoncés prospectifs sont sujets à des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, dont la plupart sont hors du contrôle de la Société, ce qui peut faire en sorte de faire varier substantiellement les résultats, performances ou accomplissements réels de la Société par rapport à ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Des facteurs susceptibles de causer de telles variations entre les résultats réels et ceux indiqués dans les énoncés prospectifs incluent, sans s'y limiter : les résultats des études de faisabilité; les changements aux hypothèses utilisées dans le cadre des études de faisabilité; les délais dans les projets; la disponibilité continue de capital ou de financement ainsi que l'état général de l'économie, du marché et des affaires; les incertitudes générales économiques, concurrentielles, politiques et sociales; les prix futurs du minerai de fer; les futurs coûts de transport; des défaillances des usines, des équipements ou des processus à opérer comme prévu; des retards dans l'obtention d'approbations gouvernementales, des permis nécessaires ou dans l'achèvement d'activités de développement ou de construction; les effets de catastrophes et de crises de santé publique, incluant l'impact de la COVID-19 sur l'économie mondiale, le marché du minerai de fer et les opérations de Champion; ainsi que les facteurs traités dans la section intitulée « Facteurs de risque » dans la notice annuelle 2021 de la Société et dans le rapport de gestion pour l'exercice financier terminé le 31 mars 2021 de la Société, tous deux disponibles sur SEDAR à l'adresse : www.sedar.com, auprès de l'ASX à l'adresse : www.asx.com.au et sur le site Web de la Société à l'adresse : www.championiron.com. Rien ne garantit que cette information se révélera exacte, les résultats réels et les événements futurs pouvant être sensiblement différents de ceux prévus dans l'information prospective. Les lecteurs ne doivent donc pas se fier outre mesure à l'information prospective. 

Toute l'information prospective de Champion dans le présent communiqué de presse est donnée en date des présentes et est fondée sur les avis et les estimations de la direction de Champion et sur l'information dont la direction dispose à la date des présentes. Champion décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser son information prospective, notamment à la lumière de nouveaux renseignements ou d'événements futurs, à moins que la législation ne l'y oblige. Si la Société publie une mise à jour de l'un ou de plusieurs des énoncés prospectifs, l'on ne doit pas supposer que d'autres mises à jour suivront à propos de ces énoncés prospectifs ou d'autres énoncés prospectifs. Champion met en garde le lecteur à l'effet que la liste de risques et d'incertitudes ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs devraient considérer les facteurs ci-dessus avec attention, ainsi que les incertitudes qu'ils représentent et les risques qu'ils comportent. Les énoncés prospectifs comportent des risques inhérents, des incertitudes et d'autres facteurs qui ne peuvent être prédits ni contrôlés par la Société. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont faits en date du présent document, ou à la date ou aux dates spécifiées dans lesdits énoncés.

Informations relatives à la conférence téléphonique et à sa webdiffusion

Une webdiffusion et une conférence téléphonique au cours desquelles ces résultats seront abordés plus en détail auront lieu le 27 mai 2021 à 8 h 30 HAE (heure de Montréal) / 22 h 30 HNEA (heure de Sydney). Les auditeurs pourront suivre une webdiffusion en direct de la conférence téléphonique à partir de la section Investisseurs du site Web de la Société à l'adresse : www.championiron.com/investisseurs/evenements-presentations ou en composant sans frais le 1-888-390-0546 en Amérique du Nord ou le +1-800-076-068 en Australie.

La webdiffusion sera archivée en ligne à des fins de consultation et sera disponible sur le site Web de la Société à l'adresse : www.championiron.com/investisseurs/evenements-presentations. Une rediffusion téléphonique sera également disponible dans la semaine suivant la conférence téléphonique, en composant le +1-888-390-0541 en Amérique du Nord ou le +1-416-764-8677 outremer, puis en composant le code d'accès 796831#.

À propos de Champion Iron Limited
Champion Iron Limited, par l'entremise de sa filiale Minerai de fer Québec inc., détient et exploite le complexe minier du Lac Bloom, situé à l'extrémité sud de la Fosse du Labrador, à environ 13 km au nord de Fermont, Québec, et à proximité d'autres producteurs de minerai de fer établis. La mine du Lac Bloom est une mine à ciel ouvert, où l'extraction se fait à l'aide de pelles et de camions, avec un concentrateur d'où le concentré de minerai de fer est expédié par rail, initialement sur le chemin de fer du Lac Bloom, jusqu'au port de chargement situé à Sept-Îles, Québec. La phase I de l'usine du Lac Bloom a une capacité nominale de 7,4 Mtpa et produit du concentré de minerai de fer à haute teneur (66,2 % Fe) avec de faibles teneurs en contaminants, qui a su se mériter une prime par rapport au prix de référence Platts IODEX pour le minerai de fer à 62 % Fe. En plus du projet de la phase II d'expansion partiellement complété au Lac Bloom, Champion possède également un portefeuille de projets d'exploration et de développement dans la Fosse du Labrador, incluant le projet Kami situé à quelques kilomètres au sud-est du Lac Bloom, et le projet de minerai de fer de Fire Lake North situé à environ 40 km au sud du Lac Bloom. La Société vend son concentré de minerai de fer partout dans le monde à ses clients en Chine, au Japon, au Moyen-Orient, en Europe, en Corée du Sud, en Inde et au Canada.

Abréviations

Sauf indication contraire, tous les montants en dollars indiqués dans les présentes sont libellés en dollars canadiens, à l'exception de : (i) les montants dans les tableaux, qui sont en milliers de dollars canadiens; et (ii) les montants par action ou par tonne. Les abréviations suivantes sont utilisées tout au long de ce communiqué : $ US (dollar américain), $ CA (dollar canadien), t (tonne), tmh (tonne métrique humide), tms (tonne métrique sèche), Mtpa (million de tonnes par an), M (million), km (kilomètre), m (mètre), BPA (bénéfice par action), et Lac Bloom ou mine du Lac Bloom (complexe minier du Lac Bloom). L'utilisation de « Champion » ou de la « Société » fait référence à Champion Iron Limited et/ou à l'une ou plusieurs ou toutes ses filiales, le cas échéant. 

Pour plus de renseignements sur Champion Iron Limited, veuillez visiter notre site Web à l'adresse : www.championiron.com.

La diffusion du présent document a été autorisée par David Cataford, chef de la direction de Champion Iron Limited.

Des copies des états financiers consolidés audités de la Société et du rapport de gestion connexe pour l'exercice terminé le 31 mars 2021 sont disponibles sous le profil de la Société sur SEDAR (www.sedar.com), auprès de l'ASX (www.asx.com.au) ou sur le site Web de la Société (www.championiron.com). Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

___________________________

1  Il s'agit d'une mesure de rendement financier non conforme aux IFRS qui n'a pas de définition officielle en vertu des IFRS. Consulter la section sur les mesures de rendement non conformes aux IFRS à la note 22 du rapport de gestion de la Société pour la période terminée le 31 mars 2021 (le « rapport de gestion »), disponible sur SEDAR à l'adresse : www.sedar.com, auprès de l'ASX au : www.asx.com.au et sur le site Web de la Société au : www.championiron.com

SOURCE Champion Iron Limited


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:00
PRS IN VIVO, le cabinet d'études leader en packaging, expérience shopper et nouveaux produits, annonce aujourd'hui le lancement d'une nouvelle identité de marque, développée en partenariat avec le cabinet de conseil international Elmwood. Brisant les...

18 oct 2021
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a tenu ce soir son débat économique municipal devant une salle comble doublée d'une diffusion en ligne. La formule du débat a encouragé des échanges directs et animés entre Valérie Plante, mairesse...

18 oct 2021
La Conférence mondiale sur l'économie numérique de 2021 et le 11e salon sur la ville et l'économie intelligentes ont débuté jeudi à Ningbo, dans la province du Zhejiang, en Chine orientale, pour faire avancer la réforme numérique de la province....

18 oct 2021
Saildrone, le chef de file émergent dans le marché des données océaniques, de la cartographie océanique et des solutions de renseignement maritime, a annoncé aujourd'hui la fin de sa ronde de série C de 100 millions de dollars, ce qui porte son...

18 oct 2021
La SCHL publiera son Rapport sur le secteur des prêts hypothécaires résidentiels, ainsi que le nouveau Tableau de bord - Secteur des prêts hypothécaires résidentiels, le mardi 19 octobre à 11 h  (heure de l'Est)....

18 oct 2021
C'est avec une immense tristesse que le Syndicat des pompiers et pompières du Québec (SPQ-SCFP) a appris le décès d'un confrère du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), plus spécifiquement de la caserne 64. « Nous désirons offrir nos plus...



Communiqué envoyé le 26 mai 2021 à 19:57 et diffusé par :