Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : CPG

Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, le dimanche 18 avril 2021


OTTAWA, ON, le 18 avril 2021 /CNW/ -

La pandémie de la COVID-19 continue de causer du stress et de l'anxiété à de nombreux Canadiens, particulièrement à ceux qui n'ont pas immédiatement accès à leur réseau de soutien habituel. Le portail en ligne Espace mieux-être Canada offre aux personnes de tous âges partout au pays un accès immédiat à du soutien en matière de santé mentale et de toxicomanie sans frais et de façon confidentielle. Ces services sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Nous entamons aujourd'hui la Semaine de l'action bénévole (du 18 au 24 avril 2021), caractérisée par le thème « la valeur de chacun, la force du nombre ». Les gens de l'ensemble du pays se sont soutenus mutuellement pendant la pandémie, grâce à des gestes de petite ou de grande envergure. Cette semaine, nous voulons souligner quelques-uns de ces nombreux gestes de gentillesse et de compassion extraordinaires posés par des millions de Canadiens qui aident les membres de leur collectivité pendant la pandémie. Par exemple, des étudiants du secondaire ont lancé l'initiative Pandemic Pals qui vise à mettre en contact des étudiants bénévoles et des personnes âgées vivant dans des établissements de soins de longue durée pour qu'ils puissent nouer des relations significatives et lutter contre la solitude. Il existe beaucoup d'autres exemples inspirants partout au pays, comme des bénévoles qui assurent le transport de personnes au lieu de leur rendez-vous de vaccination et d'autres qui ont mis en place des réfrigérateurs communautaires. Ces exemples montrent l'importance de ce que nous pouvons faire individuellement et collectivement. Merci à tous les bénévoles qui travaillent à changer les choses partout au pays; vous ouvrez la voie pour montrer que l'union fait la force!

Alors que la COVID-19 continue de se propager au Canada, nous surveillons un ensemble d'indicateurs épidémiologiques pour déterminer où la transmission de la maladie est la plus forte, où la maladie se propage ainsi que ses répercussions sur la santé des Canadiens et la capacité des services de santé publique, des laboratoires et du système de santé. Parallèlement, l'Agence de la santé publique du Canada fait régulièrement le point à intention des Canadiens sur le nombre de vaccins administrés, la couverture vaccinale et la surveillance continue de l'innocuité des vaccins contre la COVID-19 à l'échelle du pays. Voici le plus récent résumé des tendances et des données nationales ainsi que des mesures que nous devons tous prendre pour réduire les taux d'infection tandis que nous continuons d'exécuter les programmes de vaccination pour protéger tous les Canadiens.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu au Canada 1 113 907 cas de COVID-19, dont 86 763 décès. Nous enregistrons actuellement 23 591 cas actifs. Ces chiffres cumulatifs illustrent le fardeau global de la COVID-19 à ce jour. Ils nous montrent également, avec les résultats des études sérologiques, que la vaste majorité des Canadiens demeurent susceptibles de contracter la COVID-19 (en anglais seulement). Tandis que nous effectuons plus rapidement la livraison des vaccins, il y a lieu d'être optimiste quant à la possibilité d'atteindre une immunité répandue et durable grâce à la vaccination contre la COVID-19. Nous disposons désormais de plusieurs vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19, présentant des avantages uniques, dont l'utilisation est autorisée au Canada. Comme la couverture vaccinale est de plus en plus grande au Canada, nous en constatons les bienfaits chez les populations vulnérables prioritaires. L'intensification des livraisons de vaccins et l'accélération de la vaccination procureront davantage de bienfaits qui protégeront plus de Canadiens au cours des semaines et des mois à venir.

Cependant, puisque la vitesse de propagation de la COVID-19 s'accélère, et puisque nous constatons une augmentation inquiétante de la proportion des cas de variants préoccupants très contagieux, il faut maintenir l'application de mesures de santé publique rigoureuses et des précautions personnelles strictes dans les endroits où la COVID-19 se propage. Les dernières données nationales montrent une moyenne quotidienne sur sept jours de 8 669 nouveaux cas (du 9 au 15 avril), une augmentation de 26 % par rapport aux sept jours précédents. Au cours de la semaine du 4 au 10 avril, 124 247 tests de dépistage de la COVID-19 ont été effectués en moyenne chaque jour partout au Canada, dont 6,5 % se sont révélés positifs, soit une augmentation de 5,1 % par rapport à la semaine précédente. Les taux d'infection élevés que nous observons sur une période soutenue influent également sur les indicateurs de gravité de la COVID-19, particulièrement dans les régions où la propagation de la COVID-19 est élevée. Cette hausse du nombre de cas graves ou critiques exerce de nouveau des pressions sur le système de santé et le personnel du domaine de la santé. Les données des provinces et des territoires indiquent qu'en moyenne 3 428 personnes atteintes de la COVID-19 ont été traitées quotidiennement dans des hôpitaux canadiens au cours de la dernière période de sept jours (du 9 au 15 avril) ce qui représente une augmentation de 34 % par rapport à la semaine précédente. En moyenne, 1 049 de ces personnes étaient traitées dans des unités de soins intensifs, une hausse de 22 % comparativement à la semaine précédente. Les tendances en matière de mortalité sont aussi à la hausse; on a enregistré une moyenne de 41 décès par jour, ce qui représente une augmentation de 38 % par rapport à la semaine précédente.

Alors que la COVID-19 continue de toucher des personnes de tous âges au Canada, les taux d'infection sont les plus élevés chez les personnes de 20 à 39 ans. Par ailleurs, nous constatons un nombre accru d'adultes âgés de moins de 60 ans qui sont traités pour la COVID-19 dans des hôpitaux, y compris dans des unités de soins intensifs. Il s'agit d'un rappel que les personnes de tout âge peuvent tomber gravement malades, et les données montrent qu'il peut exister un lien entre les variants préoccupants et une augmentation des cas graves de la maladie et des risques de décès (en anglais seulement). De plus, la transmission de la COVID-19 chez les jeunes adultes, qui se déplacent fréquemment et qui entretiennent plusieurs relations sociales, est un risque continu au sein des populations vulnérables et des milieux où le risque est élevé. En date du 15 avril, un total de 51 643 cas de variants préoccupants ont été signalés au Canada, dont 49 365 cas du variant B.1.1.7, 1 882 cas du variant P.1 et 396 cas du variant B.1.351. Bien que la majorité des cas de variants préoccupants recensés au Canada correspondent toujours au variant B.1.1.7, qui a probablement remplacé le virus original dans certaines régions, il y a eu une augmentation inquiétante des cas du variant P.1 au cours des dernières semaines. Bien que la majorité des cas de variants préoccupants recensés au Canada correspondent toujours au variant B.1.1.7, qui a probablement remplacé le virus original dans certaines régions, il y a eu une augmentation inquiétante des cas du variant P.1 au cours des dernières semaines. Des données préliminaires indiquent que les vaccins pourraient ne pas être aussi efficaces contre le variant P.1, ce qui rend le contrôle de sa propagation encore plus important.

Les Canadiens sont priés de rester vigilants, de continuer à suivre les conseils des autorités de santé publique locales et de toujours prendre des mesures de protection individuelles pour assurer leur sécurité et celle de leurs proches. Restez à la maison ou isolez-vous si vous avez des symptômes, réfléchissez aux risques, réduisez au minimum vos activités et vos sorties non essentielles, et évitez les voyages non essentiels. De plus, suivez les mesures de protection individuelle, à savoir la distanciation physique, une bonne hygiène des mains, une bonne étiquette respiratoire, la désinfection des surfaces et le port d'un masque bien conçu et bien ajusté (y compris dans les espaces partagés avec des personnes qui ne font pas partie de votre ménage, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur).

Les Canadiens peuvent également en faire plus en diffusant des renseignements crédibles sur les risques de la COVID-19 et les pratiques de prévention et les mesures pour réduire la COVID-19 dans les communautés ainsi qu'en téléchargeant l'application Alerte COVID pour arrêter le cycle d'infection et aider à limiter la propagation de la maladie. Je vous invite à lire mon document d'information pour obtenir de plus amples renseignements et ressources sur la COVID-19 et sur les moyens de réduire les risques et de se protéger et de protéger les autres, y compris de l'information sur la vaccination contre la COVID-19

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:35
HEXO Corp (« HEXO » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui la conclusion d'accords d'achat et de vente concernant sa première installation de production aux États-Unis par l'entremise d'une filiale américaine en propriété exclusive. Située dans le...

à 06:20
PMC Biogenix Inc. annonce qu'à compter du 1er juin 2021, ou dès que les contrats le permettront, les prix pour les amides gras et bisamides primaires et secondaires des marques Armoslip et Kemamide augmenteront de 1 et 3 dollars par kilo pour toutes...

à 06:00
Quatre infirmières inspirantes défileront les 52 kilomètres qui séparent neuf hôpitaux et trois CHLSD de Montréal afin d'encourager leurs collègues à ne pas lâcher tout en leur rappelant l'importance de faire attention à leur santé mentale. Sarah...

à 06:00
La COVID-19 a mis en lumière des lacunes troublantes dans le système de santé canadien, qui a laissé pour compte de nombreuses personnes. C'est pourquoi l'AMC s'emploie à élaborer un plan d'action pour ouvrir la voie à des changements audacieux dans...

à 05:00
Alors que l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus pourra se faire vacciner contre la COVID-19 dès aujourd'hui, les pharmacies communautaires québécoises auront en leur possession une quantité supplémentaire de vaccins à administrer dans...

à 00:00
Les données financières consolidées et provisoires du groupe « Grindeks » montrent qu'au cours du premier trimestre de 2021, le groupe a considérablement augmenté son chiffre d'affaires et son bénéfice. Au cours de cette période, le chiffre...



Communiqué envoyé le 18 avril 2021 à 12:00 et diffusé par :