Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière, Le Covid-19
Sujet : Divers

Probe Metals lance une évaluation économique préliminaire sur le projet Val-d'Or Est


TORONTO, 02 déc. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- PROBE METALS INC. (TSX-V : PRB) (OTCQB : PROBF) (« Probe » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer le lancement d'une évaluation économique préliminaire (« EEP ») sur son projet Val-d'Or Est, détenu à 100 % par la Société et situé près de la ville de Val-d'Or au Québec. La Société a mandaté Ausenco Engineering Canada Inc. (« Ausenco ») à titre de consultant principal pour réaliser l'EEP conformément au Règlement 43-101 (le « Règlement 43-101 »). Ausenco est un consultant en ingénierie de réputation internationale qui a réalisé de nombreuses études au Canada et au Québec portant sur des projets et des gisements comparables. Ausenco est reconnu pour ses approches novatrices en matière de conception à bas coût et ses stratégies d'atténuation des risques lors de la mise en oeuvre, tel que démontré dans le cadre du projet Moose River de St. Barbara (anciennement Atlantic Gold) en Nouvelle-Écosse. Ausenco pourra mettre ces compétences à l'oeuvre pour élaborer un concept de réseau en étoile pour le projet Val-d'Or Est. L'EEP offrira une évaluation d'un scénario de base autour duquel le développement futur du projet pourra s'articuler. Les travaux dans le cadre de l'EEP débuteront immédiatement et l'étude devrait être terminée d'ici le premier semestre de 2021.

David Palmer, président et chef de la direction de Probe, a déclaré : « Val-d'Or Est a atteint une masse critique en termes de l'envergure des ressources et comme les perspectives pour l'or semblent s'améliorer en 2021, nous croyons que c'est le moment idéal pour avancer le projet à l'étape des études économiques. L'EEP procurera aux investisseurs une vision beaucoup plus détaillée de ce à quoi un scénario d'exploitation minière pourrait ressembler à Val-d'Or Est et donnera un meilleur aperçu de la valeur du projet. Nous avons fait croître les ressources en or, d'environ 770 000 onces à plus de 3,4 millions d'onces, et avec une autre année de forage derrière nous, notre prochaine mise à jour des ressources nous procurera de solides assises pour l'EEP. Nous sommes excités à l'idée de faire progresser le projet jusqu'à la production, et nous avons hâte de continuer à ajouter de la valeur par le biais de travaux de développement et d'exploration en 2021. »

Le projet Val-d'Or Est

Au cours des dernières années, Probe Metals s'est affairé à consolider son portefeuille de propriétés dans le secteur très favorable à l'est de Val-d'Or au Québec. Le projet Val-d'Or Est regroupe des terrains couvrant une superficie de 435 kilomètres carrés et représente l'une des plus grandes positions de terrain dans le camp minier de Val-d'Or. La propriété englobe trois anciennes mines (les mines Béliveau, Bussières et Monique) et est traversée par quatre couloirs miniers d'envergure régionale, dont la prolifique Faille de Cadillac sur 14 kilomètres d'étendue latérale. Le projet Val-d'Or Est est situé dans un environnement minier à faible coût, politiquement stable, où l'on retrouve plusieurs mines en production et usines de traitement opérationnelles.

L'estimation actuelle des ressources sur le projet Val-d'Or Est totalise 866 300 onces de ressources mesurées et indiquées et 2 558 056 onces de ressources présumées (rapport technique intitulé « NI 43-101 Technical Report for the Val-d'Or East Project », daté du 18 octobre 2019 avec une date d'effet au 25 juillet 2019, déposé sur SEDAR). L'estimation englobe les ressources sur les propriétés Pascalis, Courvan, Monique et Lapaska, détenues à 100 % par la Société, ainsi que sa propriété sous option, Cadillac Break Est.

Personne qualifiée :
Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Yves Dessureault, P.Eng., chef des opérations, lequel est une « personne qualifiée » tel que défini par le Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

À propos d'Ausenco :
Ausenco est une entreprise mondiale et diversifiée d'ingénierie, de construction et de gestion de projets, offrant des services de consultation et des solutions pour la réalisation de projets et la gestion d'actifs dans les secteurs des ressources, de l'énergie et des infrastructures. L'expérience d'Ausenco en ce qui a trait aux projets aurifères couvre la gamme des études conceptuelles, de préfaisabilité et de faisabilité pour de nouveaux projets en développement, jusqu'à la réalisation de projets en vertu de contrats IAGC ou d'une livraison clé en main. Ausenco est présentement affectée à plusieurs projets partout dans le monde avec des caractéristiques et des intérêts similaires à ceux du projet Val-d'Or Est.

À propos de Probe Metals :
Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, à l'exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s'affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d'Or Est au Québec. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 550 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente de Probe Mines Limited à Goldcorp en mars 2015. Newmont détient actuellement une participation d'environ 12 % dans la Société.

Au nom de Probe Metals Inc.,

David Palmer, Ph.D.
Président et chef de la direction

Pour plus d'information :

Veuillez visiter notre site Internet au www.probemetals.com ou contacter :

Seema Sindwani
Directrice des relations avec les investisseurs
info@probemetals.com
+1.416.777.9467

Énoncés prospectifs

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse comprend certains « énoncés prospectifs » qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent des estimations et des énoncés décrivant les futurs plans ou objectifs de la Société, et comprennent des mots à l'effet que la Société ou la direction s'attend à ce qu'une condition ou qu'un résultat spécifié se réalise. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'emploi de termes comme « est d'avis », « anticipe », « s'attend à », « estime », « pourrait », « devrait », « sera » ou « planifie ». Puisque les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et font référence à des événements et des conditions futures, ils comportent de par leur nature des risques et des incertitudes. Bien que ces énoncés soient fondés sur les informations présentement à la disposition de la Société, la Société n'offre aucune garantie à l'effet que les résultats réels seront conformes aux attentes de la direction. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui sous-tendent les renseignements prospectifs pourraient faire en sorte que les événements réels, les résultats, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les renseignements prospectifs. Les renseignements prospectifs dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s'y limiter, les futurs plans et objectifs de la Société, ses déclarations, les résultats d'exploration, la minéralisation potentielle, l'estimation des ressources minérales, les plans d'exploration et de développement minier, la date prévue du début des opérations et l'estimation des conditions du marché. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ces renseignements prospectifs comprennent notamment, sans s'y limiter, l'incapacité d'identifier des ressources minérales, l'incapacité de convertir les ressources minérales estimées en réserves, l'incapacité de réaliser une étude de faisabilité qui recommanderait une décision d'aller en production, la nature préliminaire des résultats d'essais métallurgiques, les délais d'obtention ou l'incapacité d'obtenir les autorisations gouvernementales, environnementales ou autres à l'égard des projets, les risques politiques, l'incapacité de s'acquitter de l'obligation d'accommoder les Premières Nations et autres peuples autochtones, les incertitudes quant à la disponibilité et au coût du financement requis dans l'avenir, les fluctuations des marchés des capitaux propres, l'inflation, les fluctuations des taux de change, les fluctuations des prix des matières premières, les délais dans le développement des projets, les variations importantes des dépenses en immobilisations et des coûts d'exploitation par rapport aux estimations, les autres risques inhérents au secteur de l'exploration et du développement minier, l'incapacité de prédire et de contrer les effets de la COVID-19 sur les activités de la Société incluant, sans s'y limiter, les effets de la COVID-19 sur les prix des matières premières, la conjoncture sur les marchés financiers, les restrictions imposées sur la main-d'oeuvre, les déplacements internationaux et les chaînes d'approvisionnement, ainsi que les risques décrits dans les documents publiés par la Société déposés sur SEDAR. Bien que la Société soit d'avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans la préparation des renseignements prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse sont raisonnables, l'on ne devrait pas se fier indûment aux renseignements prospectifs, qui s'appliquent uniquement en date du présent communiqué de presse, et rien ne garantit que les événements se dérouleront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout renseignement prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autres, sauf si requis par la loi.

 



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:58
Avec des droits miniers versés au gouvernement du Québec qui ont frôlé les 400 millions de dollars en 2019, l'industrie minière québécoise démontre une fois de plus son apport considérable à la prospérité socio-économique de la province. Pour...

à 06:42
Faits marquants 2020* USD 2019USD millions millions   Variations Chiffre d'affaires 9 812 7 667 +28,0% Marge bénéficiaire brute 38,3% 37,7% +52 points de base BAII 868 673 +29,0% Bénéfice attribuable aux propriétaires de la société 801 615 +30,2%...

3 mar 2021
Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) accueille positivement le Plan d'action pour la relance des exportations dévoilé aujourd'hui par le ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, ainsi que la ministre des Relations...

3 mar 2021
L'industrie minière australienne lancera le programme Vers le développement minier durable (VDMD) qui vise à améliorer le rendement des sites d'exploitation au moyen de rapports réguliers et transparents sur le rendement environnemental et social en...

3 mar 2021
Osisko Développement Corp. (« Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer de nouveaux résultats de forage issus du programme d'exploration et de délimitation sur les gîtes de Island Mountain, Mosquito Creek et Shaft Zone, sur le projet...

3 mar 2021
Minière Osisko inc. (OSK : TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats d'analyse issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture...



Communiqué envoyé le 2 décembre 2020 à 06:30 et diffusé par :