Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière, Le Covid-19
Sujet : ECONOMIC NEWS/TRENDS/ANALYSIS

La reprise économique ralentit ? Le Conference Board du Canada publie ses Perspectives économiques provinciales


OTTAWA, 18 nov. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Dans son plus récent numéro des Perspectives économiques provinciales, le Conference Board du Canada prévoit que les fermetures localisées et la réduction des dépenses des ménages et de l'activité des entreprises freineront le rythme de la reprise économique jusqu'à la mi-2021.

Dans la plupart des provinces canadiennes, l'activité économique ne devrait pas revenir à son niveau d'avant la pandémie de COVID-19 d'ici la deuxième moitié de 2021. Toutefois, les perspectives économiques des provinces canadiennes diffèrent en raison des effets variables de la pandémie sur les diverses industries du pays. En attendant, les gouvernements fédéral et provinciaux enregistreront des déficits colossaux cette année, ce qui entraînera probablement une faible croissance des dépenses publiques une fois la pandémie passée.

«?Nous prévoyons une baisse du PIB réel mondial de 4,7 % cette année?», déclare Pedro Antunes, économiste en chef du Conference Board du Canada. «?L'économie mondiale s'est en partie redressée au troisième trimestre, mais la deuxième vague du virus et le retard dans l'adoption de mesures de relance supplémentaires aux États-Unis vont entraver la reprise au quatrième trimestre?».

Par la suite, le Conference Board du Canada prévoit que le rythme de la reprise économique au Canada va ralentir, voire s'arrêter. Certes, l'activité économique est pleinement rétablie dans certains secteurs, mais bon nombre d'entre eux ne verront pas de retour à la normale tant qu'un vaccin ne sera pas disponible pour le public, au Canada et ailleurs dans le monde. Et certaines industries auront encore des difficultés à surmonter dans un avenir prévisible.

En outre, l'arrivée du temps froid, associée à une forte augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans de nombreuses provinces, devrait nuire à la reprise économique. Les mesures sanitaires et les tests actuellement en place devraient empêcher un autre arrêt complet de l'activité économique, mais des fermetures localisées et régionales pourraient encore se produire et affaiblir le rythme de la reprise au Canada.

Les mesures monétaires et fiscales extraordinaires ont soutenu le revenu des entreprises et des ménages, en particulier celui des ménages. En fait, malgré les pertes d'emplois, le Conference Board du Canada estime que le revenu disponible réel global des ménages enregistrera un gain record en 2020, soit une hausse de plus de 9 %. Les dépenses de consommation devraient s'accélérer en 2021, à mesure que le marché de l'emploi se rétablira entièrement et que les risques pour la santé liés à la COVID-19 se dissiperont.

Le contexte économique tumultueux, tant au Canada qu'à l'échelle mondiale, n'incite guère à de nouveaux investissements des entreprises. Les investissements réels des entreprises devraient se contracter de près de 11 % cette année, ce qui n'augure rien de bon pour le renforcement des capacités de production du Canada. L'an prochain, les investissements des entreprises devraient connaître une modeste reprise. Le changement imminent d'administration aux États-Unis devrait mettre fin à l'incertitude relative aux échanges et à l'accès au marché américain, une situation qui pourrait contribuer à relancer l'investissement dans l'industrie automobile et les autres secteurs manufacturiers canadiens.

Dans les provinces canadiennes, la reprise économique est en cours. Mais la voie du retour à la normale variera selon les secteurs et les provinces. Quant aux perspectives pour 2021, on s'attend à ce que le PIB réel global du Canada recule de 6,6 % en 2020. Les gains solides prévus en 2021 (jusqu'à 5,6 %) et en 2022 (3,4 %) ne suffiront pas à ramener l'économie canadienne à son plein potentiel. Cette situation laisse entendre que les marchés du travail se rééquilibreront lentement, le taux de chômage restant supérieur à celui de 2019 jusqu'à la fin de 2023.

Principales conclusions

À propos du rapport :

Le rapport est à la disposition des médias à des fins éditoriales et notre équipe d'économistes est accessible pour des commentaires et des interviews; veuillez envoyer un courriel à media@conferenceboard.cafor pour toute demande de renseignements et pour accéder au rapport.

À propos du Conference Board du Canada :

Le Conference Board du Canada est le principal organisme de recherche indépendant au pays. Notre mission est d'habiliter les dirigeants et de les encourager à bâtir un avenir meilleur pour tous les Canadiens grâce à nos recherches fiables et à nos liens sans pareil. Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter @ConfBoardofCda.

Personne-ressource pour les médias :
Le Conference Board du Canada
media@conferenceboard.ca 
613-526-3090, poste 224



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Exploration Azimut Inc. (« Azimut » ou « la Société ») annonce les résultats des derniers 24 forages du programme réalisé en 2020 sur la Propriété Elmer détenue à 100% par la Société (« la Propriété ») dans la région de la Baie James au Québec. Ce...

à 07:00
Au nom du conseil d'administration de l'Institut national des mines du Québec (INMQ), le président M. Guy Belleau ainsi que M. Jean-François Pressé président-directeur général sont fiers de présenter la nouvelle secrétaire générale de l'Institut...

à 07:00
En novembre 2019, était lancé le projet de Bureau de coordination des droits (BCD), un projet de portée gouvernementale faisant appel à la collaboration de plusieurs ministères. L'objectif était d'assurer une meilleure gestion des délais dans la...

à 06:00
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, invite les représentants des médias à une conférence de presse virtuelle au cours de laquelle il annoncera un soutien...

à 06:00
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain invite les représentants des médias au Forum stratégique sur les industries culturelles et créatives, le lundi 30 novembre à 8 h, dans le cadre du mouvement Relançons MTL. Ce forum donnera l'occasion...

à 03:00
Suite à la décision de Pierre Renaud et Marc Prud'homme de se retirer du conseil, Nathalie Pilon et Jamie Scarlett sont nommés à titre de nouveaux administrateurs de Nouveau MondeNathalie Pilon apporte au conseil ses 30 ans d'expérience pertinente...



Communiqué envoyé le 18 novembre 2020 à 08:00 et diffusé par :