Le Lézard
Sujets : Sans buts lucratifs, Droit / Problèmes légaux, Sécurité publique

Le Réseau des CAVAC rappelle l'existence de ressources gratuites et confidentielles pour les victimes de violences sexuelles


LONGUEUIL, QC, le 16 juill. 2020 /CNW Telbec/ - À la suite de ces cris du coeur, de cette libération de la parole à travers tous ces témoignages sur les médias sociaux du Québec au cours des derniers jours, le Réseau des CAVAC et plusieurs partenaires oeuvrant auprès des personnes victimes de violences sexuelles, unissent leurs voix afin de rappeler l'existence de ressources gratuites et confidentielles.

Grâce aux services spécialisés qui leur sont offerts, les personnes victimes peuvent trouver aide et information et ce, qu'elles portent plainte ou non.  

CITATIONS :

« Nous croyons qu'il est important pour les personnes victimes d'aller chercher de l'aide dont de l'information juste et fiable pour comprendre notamment tout ce qui concerne le dépôt d'une plainte ou le processus judicaire. Par ailleurs, toutes ces dénonciations peuvent aussi réveiller des traumas et nos intervenants sont formés en intervention post-trauma et psychosociale. Être bien informées et bien accompagnées permet aux personnes victimes de prendre des décisions éclairées et favorise une reprise de contrôle sur leur vie (1-866-LE CAVAC). » 

Marie-Christine Michaud, porte-parole et coordonnatrice du Réseau des CAVAC

« Vous songez à porter plainte à la police et vous aimeriez d'abord échanger avec une procureure spécialisée en matière de violences sexuelles? Gratuit et confidentiel. Appelez au 1-877-547-3727. »

Nathalie Legault, procureure en chef adjointe aux poursuites criminelles et pénales (DPCP)

« Les personnes touchées par la violence sexuelle peuvent rejoindre un espace sans jugement en appelant la Ligne-ressource provinciale pour les victimes d'agression sexuelle (1-888-933-9007 | 24/7). Nos intervenantes bilingues écoutent les victimes et les renseignent dans le respect de leurs choix et selon leurs besoins. »

Dèby Trent, directrice, Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Montréal

« Également pour les hommes qui ont vécu des abus, au-delà de la dénonciation et de la plainte, nous croyons que d'abord prendre soin de soi est essentiel. Le CRIPHASE à Montréal, le SHASE à Sherbrooke et EMPHASE à Trois-Rivières, nous sommes spécialisés en intervention auprès des hommes qui ont vécu des abus sexuels. » 

Martine Poirier, directrice générale du CRIPHASE 

« Notre équipe d'intervenant.e.s soutient les personnes victimes de harcèlement sexuel et psychologique au travail et les accompagne dans leurs diverses démarches en toute confidentialité. Pour de l'écoute et de l'information, appelez au 514 526-0789. » 

Cindy Viau, directrice générale GAIHST (Groupe d'aide et d'information   sur le harcèlement sexuel au travail)

« Notre équipe d'avocats et d'avocates est mobilisée afin de répondre aux nombreuses questions juridiques des personnes victimes et des survivantes qui les préoccupent, le tout de manière sécuritaire, gratuite et confidentielle (1-855-JURIPOP). »

Sophie Gagnon, directrice générale de Juripop

« Vivre des violences sexuelles peut laisser des traces. Nul besoin de dénoncer publiquement ou à la police pour être crues, entendues et soutenues dans les CALACS. Nous vous accueillons dans votre histoire et vos choix. »

 Marie-Hélène Ouellette Coordonnatrice de L'Élan-CALACS pour le RQCALACS

Retrouver ces ressources et plusieurs autres gratuites et confidentielles ici: https://cavac.qc.ca/autres-ressources/

SOURCE Réseau des CAVAC



Communiqué envoyé le 16 juillet 2020 à 06:05 et diffusé par :