Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Dollarama annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice 2020


MONTRÉAL, le 1er avril 2020 /CNW Telbec/ - Dollarama inc. (TSX: DOL) (« Dollarama » ou la « Société ») présente aujourd'hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 2 février 2020.

« Nous sommes satisfaits de la croissance des ventes des magasins comparables, en particulier de la forte augmentation de l'achalandage des magasins et du montant des transactions pour l'exercice 2020. Notre performance à l'égard de ces mesures illustre l'efficacité de nos stratégies de vente, de marchandisage et d'exploitation dans un contexte de faible inflation des prix, ainsi que la force du modèle d'affaires unique de Dollarama qui ne se dément pas », a déclaré le président et chef de la direction, Neil Rossy.

« L'élan qui a caractérisé le quatrième trimestre s'est poursuivi au début de l'exercice 2021, puis nous avons connu un bond des transactions alors que les clients ont fait le plein de produits de première nécessité en raison de la COVID-19. L'achalandage des magasins a ensuite diminué par suite des mesures des autorités de santé publique recommandant aux Canadiens de demeurer à la maison autant que possible. Étant donné la situation inédite que nous vivons actuellement, nous ne sommes pas en mesure de prévoir comment évolueront les habitudes d'achat mais, en tant que commerce essentiel, nous restons déterminés à maintenir des magasins bien approvisionnés et à continuer à offrir la même proposition de valeur attrayante qui a fait de Dollarama une marque reconnue et la destination de magasinage hebdomadaire de millions de Canadiens pour se procurer des produits d'utilisation courante à prix abordables », a ajouté M. Rossy.

« Je tiens à remercier tous nos employés, et surtout nos associés en magasin et notre équipe de gestionnaires sur le terrain, pour leur dévouement et pour les efforts incroyables déployés pour aider les Canadiens dans ces moments difficiles. En nous appuyant sur notre plateforme d'approvisionnement direct ainsi que sur notre chaîne logistique et notre réseau de distribution robustes, nous mettrons tout en oeuvre pour offrir aux Canadiens un approvisionnement constant et fiable de produits d'utilisation courante pour les semaines et les mois à venir. »

Faits saillants de nature financière et opérationnelle

Ventes des magasins comparables :

Résultats du quatrième trimestre de l'exercice 2020 par rapport aux résultats du quatrième trimestre de l'exercice 2019 (13 semaines par rapport à 14 semaines) :

Au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2020, la Société a ouvert un nombre net de 20 nouveaux magasins, comparativement à un nombre net de 33 nouveaux magasins au cours de la période correspondante de l'exercice précédent.

Résultats de l'exercice 2020 par rapport aux résultats de l'exercice 2019 (52 semaines par rapport à 53 semaines) :

Au cours de l'exercice 2020, la Société a ouvert un nombre net de 66 nouveaux magasins, comparativement à un nombre net de 65 nouveaux magasins au cours de l'exercice précédent.

 

1)

Le lecteur est prié de se reporter aux notes de la rubrique « Principales informations financières consolidées » du présent communiqué de presse pour obtenir la définition de ces éléments et, s'il y a lieu, un rapprochement avec la mesure conforme aux PCGR la plus directement comparable.

2)

L'information et les ratios financiers comparatifs ont été retraités afin de refléter l'application rétrospective intégrale de la norme IFRS 16 à la comptabilisation des contrats de location.

 

Toutes les données comparatives présentées dans le présent communiqué de presse portent sur le quatrième trimestre et l'exercice clos le 2 février 2020, en comparaison du quatrième trimestre et de l'exercice clos le 3 février 2019. Toutes les informations financières présentées dans le présent communiqué de presse ont été préparées conformément aux principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada, tels qu'ils sont établis à la Partie I du Manuel de CPA Canada - Comptabilité, laquelle inclut les Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles qu'elles sont publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »).

Les résultats présentés ci?après ainsi que les états financiers consolidés annuels audités de la Société reflètent l'adoption de la norme IFRS 16, Contrats de location, le 4 février 2019, et toutes les données comparatives ont été retraitées (se reporter au tableau de la page 6 pour plus de précisions).

Dans le présent communiqué de presse, le BAIIA, la marge du BAIIA, le total de la dette et la dette nette, appelés « mesures hors PCGR », sont utilisés pour favoriser la compréhension des résultats financiers de la Société. Une description complète de l'emploi que fait la Société des mesures hors PCGR est fournie à la note 1 afférente à la rubrique « Principales informations financières consolidées » du présent communiqué de presse.

Dans le présent communiqué de presse, « exercice 2019 » désigne l'exercice de la Société clos le 3 février 2019, « exercice 2020 » désigne l'exercice de la Société clos le 2 février 2020 et « exercice 2021 » désigne l'exercice de la Société qui sera clos le 31 janvier 2021. L'exercice de la Société se termine le dimanche dont la date est la plus rapprochée du 31 janvier et comporte habituellement 52 semaines. Cependant, comme il est d'usage en ce qui concerne le calendrier du secteur de la vente au détail, une semaine est ajoutée à l'exercice tous les cinq ou six ans. L'exercice 2019 comptait 53 semaines.

Résultats financiers du quatrième trimestre de l'exercice 2020

Le quatrième trimestre de l'exercice 2020 comptait 13 semaines alors que le quatrième trimestre de l'exercice 2019 comptait 14 semaines. Les ventes du quatrième trimestre de l'exercice 2020 ont augmenté de 0,5 % pour s'établir à 1 065,2 M$, alors qu'elles étaient de 1 059,7 M$ pour le quatrième trimestre de l'exercice 2019. Compte non tenu des ventes de la semaine additionnelle au quatrième trimestre de l'exercice 2019, qui ont totalisé 57,7 M$, la croissance des ventes pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020 s'est établie à 6,3 %. La croissance interne soutenue des ventes a été alimentée par la croissance des ventes des magasins comparables et du nombre total de magasins Dollarama au cours des 12 derniers mois (qui est passé de 1 225 magasins en date du 3 février 2019 à 1 291 magasins en date du 2 février 2020).

Sur une base de 13 semaines, les ventes des magasins comparables ont progressé de 2,0 %, en sus d'une croissance de 2,6 % au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La croissance des ventes des magasins comparables au quatrième trimestre de l'exercice 2020 s'explique par une hausse de 2,4 % du montant moyen des transactions, y compris l'augmentation du nombre d'articles par panier, et par une diminution de 0,4 % du nombre de transactions. Le nombre de transactions reflète l'incidence négative du décalage calendaire année sur année, l'exercice 2020 comptant 52 semaines alors que l'exercice 2019 en comptait 53. Aux fins de la comparaison des deux périodes, ce décalage s'est traduit par une semaine de moins avant les Fêtes au quatrième trimestre de l'exercice 2020, semaine durant laquelle les ventes sont traditionnellement élevées, et par une semaine de plus à la fin janvier, au cours de laquelle les ventes sont traditionnellement faibles. À cela s'ajoute le fait que le quatrième trimestre de l'exercice 2020 a compté trois jours de magasinage d'Halloween de moins, qui ont été comptabilisés au troisième trimestre de l'exercice 2020, comparativement au quatrième trimestre de l'exercice 2019. Compte non tenu de l'incidence du décalage calendaire, les ventes des magasins comparables ont progressé de 3,8 % d'un exercice à l'autre, y compris une hausse du nombre de transactions de 1,2 %.

La marge brute s'est établie à 44,7 % des ventes pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020, comparativement à 45,3 % des ventes pour le quatrième trimestre de l'exercice 2019. La diminution de la marge brute s'explique principalement par une légère baisse de la marge sur les produits, par l'augmentation des ventes d'articles à plus faible marge ainsi que par la légère hausse de certaines dépenses liées à la logistique. 

Les frais généraux, frais d'administration et charges d'exploitation des magasins (les « frais généraux ») pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020 ont totalisé 155,7 M$, par rapport à 153,3 M$ pour le quatrième trimestre de l'exercice 2019. Cette augmentation résulte principalement de la croissance continue du nombre total de magasins. Les frais généraux pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020 ont représenté 14,6 % des ventes, comparativement à 14,5 % des ventes pour le quatrième trimestre de l'exercice 2019, en raison essentiellement de l'augmentation des coûts de main?d'oeuvre attribuable aux hausses salariales.

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020, la quote?part de 50,1 % revenant à la Société du résultat net de Dollarcity pour la période allant du 1er octobre 2019 au 31 décembre 2019 s'est établie à 8,6 M$. La participation de la Société dans Dollarcity est comptabilisée comme une entreprise commune selon la méthode de la mise en équivalence.

Les coûts de financement ont diminué de 1,7 M$, passant de 26,9 M$ pour le quatrième trimestre de l'exercice 2019 à 25,2 M$ pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020. Cette diminution est essentiellement attribuable aux coûts de financement comptabilisés pour une semaine supplémentaire au quatrième trimestre de l'exercice 2019. Les coûts de financement comprennent également les coûts liés aux obligations locatives calculées conformément aux dispositions de la norme IFRS 16 pour les deux périodes.

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2020, le résultat net a augmenté pour atteindre 178,7 M$, soit 0,57 $ par action ordinaire après dilution, contre 171,0 M$, soit 0,53 $ par action ordinaire après dilution, pour le quatrième trimestre de l'exercice 2019. Cette augmentation est essentiellement attribuable aux ventes plus élevées, même si un exercice de 52 semaines a fait suite à un exercice de 53 semaines, et à l'inclusion de la quote?part revenant à la Société du résultat net de Dollarcity, facteurs contrebalancés en partie par la légère diminution des marges et par la hausse des frais généraux en pourcentage des ventes. Le rachat d'actions dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités de la Société au cours des 12 derniers mois a également eu une incidence positive sur le résultat par action ordinaire.

Résultats financiers de l'exercice 2020

L'exercice 2020 comptait 52 semaines alors que l'exercice 2019 a compté 53 semaines. Les ventes de l'exercice 2020 ont augmenté de 6,7 % pour s'établir à 3 787,3 M$, alors qu'elles étaient de 3 548,5 M$ pour l'exercice 2019. Compte non tenu des ventes de la semaine additionnelle de l'exercice 2019, qui ont totalisé 57,7 M$, la croissance des ventes pour l'exercice 2020 s'est établie à 8,5 %. La croissance interne soutenue des ventes au cours de l'exercice 2020 a été alimentée par la croissance des ventes des magasins comparables et du nombre total de magasins Dollarama au cours des 12 derniers mois (qui est passé de 1 225 magasins en date du 3 février 2019 à 1 291 magasins en date du 2 février 2020).

Sur une base de 52 semaines, les ventes des magasins comparables ont progressé de 4,3 % pour l'exercice 2020, en sus de la progression de 2,7 % pour l'exercice 2019. La croissance des ventes des magasins comparables pour l'exercice 2020 s'explique par la hausse de 3,4 % du montant moyen des transactions et par l'augmentation de 0,9 % du nombre de transactions. L'augmentation du nombre de transactions s'explique surtout par les initiatives de marchandisage en magasin.

Pour l'exercice 2020, 70,9 % des ventes provenaient de produits vendus à un prix supérieur à 1,25 $, comparativement à 69,7 % pour l'exercice 2019.

La marge brute s'est établie à 43,6 % des ventes pour l'exercice 2020, comparativement à 44,6 % des ventes pour l'exercice 2019. La diminution de la marge brute s'explique principalement par la légère baisse de la marge sur les produits, par l'augmentation des ventes d'articles à plus faible marge ainsi que par la légère hausse de certaines dépenses liées à la logistique. La marge brute comprend les ventes faites par la Société à Dollarcity, à titre de fournisseur direct, qui ont représenté environ 1 % des ventes totales de la Société pour l'exercice 2020, ainsi qu'une marge bénéficiaire nominale. Par conséquent, ces ventes ont eu une incidence négligeable sur la marge brute de l'exercice 2020 et de l'exercice 2019.

Les frais généraux pour l'exercice 2020 ont totalisé 551,7 M$, soit une augmentation de 9,2 % par rapport à 505,4 M$ pour l'exercice 2019. Cette augmentation résulte principalement de la croissance continue du nombre total de magasins, en partie contrebalancée par les coûts associés à la semaine additionnelle de l'exercice 2019. Les frais généraux pour l'exercice 2020 ont représenté 14,6 % des ventes, comparativement à 14,2 % des ventes pour l'exercice 2019. La hausse de 0,4 % découle essentiellement de la légère augmentation des coûts de main?d'oeuvre attribuable aux hausses salariales et du moment de certaines dépenses.

Pour l'exercice 2020, la quote?part de 50,1 % revenant à la Société du résultat net de Dollarcity pour la période allant du 14 août 2019, date de clôture de l'acquisition, au 31 décembre 2019, date de clôture de l'exercice de Dollarcity, s'est établie à 10,3 M$. L'apport de Dollarcity au résultat net dilué par action de la Société s'est inscrit dans la fourchette prévisionnelle de 0,02 $ à 0,03 $ pour l'exercice 2020.

Les coûts de financement ont augmenté de 6,0 M$, passant de 94,6 M$ pour l'exercice 2019 à 100,6 M$ pour l'exercice 2020. Cette augmentation est essentiellement attribuable à l'accroissement des emprunts moyens au titre de la dette à long terme et à la légère hausse des taux d'intérêt sur la dette, facteurs contrebalancés en partie par les coûts de financement comptabilisés pour une semaine supplémentaire au cours de l'exercice 2019.

Les autres produits pour l'exercice 2020 comprennent un profit non récurrent de 2,8 M$, ou 2,1 M$ après impôt, qui correspond à l'écart entre la juste valeur de l'option d'achat de 50,1 % des actions émises et en circulation de Dollarcity et le prix d'acquisition estimatif de ce placement au 14 août 2019, date de clôture de l'acquisition.

Pour l'exercice 2020, le résultat net a augmenté pour atteindre 564,0 M$, soit 1,78 $ par action ordinaire après dilution, contre 545,0 M$, soit 1,66 $ par action ordinaire après dilution pour l'exercice 2019. Cette augmentation du résultat net est essentiellement attribuable à la hausse de 6,7 % des ventes, à l'inclusion de la quote?part revenant à la Société du résultat net de Dollarcity et au profit non récurrent sur l'option d'achat, contrebalancés en partie par la légère baisse des marges et par la hausse des frais généraux en pourcentage des ventes. Le rachat d'actions dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités de la Société au cours des 12 derniers mois a également eu une incidence positive sur le résultat par action ordinaire.

 

Comparaison des résultats financiers de l'exercice 2020 et des prévisions confirmées en décembre 2019


(en pourcentage des ventes, sauf le nombre net de nouveaux magasins, qui est en unités, et les dépenses d'investissement, qui sont en millions de dollars)

Fourchettes
prévisionnelles
selon IFRS 16

Chiffres réels

Fourchettes
prévisionnelles
selon IAS 17

Chiffres réels






Nombre net de nouveaux magasins

60 à 70

66

60 à 70

66

Marge brute

43,25 % à 43,75 %

43,6 %

38,0 % à 38,5%

38,1 %

Frais généraux

14,25 % à 14,75 %

14,6 %

14,25 % à 14,75%

14,6 %

Marge du BAIIAi)

28,50 % à 29,50 %

29,3 %

23,25 % à 24,25%

23,7 %

Dépenses d'investissementii)

130,0 $ à 140,0 $

140,6 $

130,0 $ à 140,0 $

140,6 $



i)

Comprend la quote-part de 50,1 % revenant à la Société du résultat net de Dollarcity pour la période du 14 août 2019, date de clôture de l'acquisition, au 31 décembre 2019, date de clôture de l'exercice de Dollarcity.

ii)

Comprend les entrées d'immobilisations corporelles, de matériel informatique et de logiciels. 

 

Prévisions pour l'exercice 2021 et incidence de la COVID-19

L'élan qui a caractérisé le quatrième trimestre de l'exercice 2020 a perduré au cours des premières semaines de l'exercice 2021. Alors que l'épidémie de COVID-19 s'accélérait à la fin de février et au début de mars 2020, Dollarama a connu un bond du nombre de transactions, les clients achetant des quantités de marchandises générales et de produits de consommation courante plus élevées qu'à l'habitude pendant cette même période. Le nombre de transactions a ensuite diminué par rapport à la normale pour la même période, en raison des mesures de plus en plus strictes imposées par les autorités de santé publique pour ralentir la transmission du virus, notamment des restrictions de voyage, des mesures d'auto-isolement, la fermeture obligatoire des entreprises et des services non essentiels et des pratiques de distanciation physique.

Étant donné les circonstances exceptionnelles qui découlent de la pandémie mondiale de COVID-19, la Société suspend sa pratique de fournir des fourchettes prévisionnelles pour l'exercice 2021, et plus précisément, elle retire celle présentée jusqu'à maintenant en ce qui concerne l'apport de Dollarcity au résultat net dilué par action de la Société pour l'exercice 2021.

Il est pour le moment impossible de prévoir les conséquences qu'aura la pandémie sur l'économie canadienne, la durée et l'étendue des mesures imposées par les différents ordres de gouvernement en vue de freiner la propagation du virus et la performance future de la Société dans ce contexte sans précédent. La Société offre des produits essentiels d'utilisation courante par l'entremise d'un vaste réseau de magasins partout au Canada et elle compte une clientèle fidèle. Dollarama dispose d'une chaîne logistique robuste et de solides sources d'approvisionnement directes, soutenues par un réseau logistique, de distribution et d'entrepôts fiable et bien établi. Les fournisseurs outremer de Dollarama ont dû interrompre leur production pendant quelques semaines en février en raison de la COVID-19, mais ils reprennent maintenant leurs activités, et leur production continue de s'accélérer. La Société n'est cependant pas à l'abri de facteurs qui sont indépendants de sa volonté, notamment des fermetures forcées de magasins, d'éventuelles ruptures d'approvisionnement ou d'autres circonstances imprévues. En date du 30 mars 2020, 1 237 des 1 291 magasins Dollarama au Canada sont ouverts et opérationnels.

De même, dans les marchés d'Amérique latine où Dollarcity exerce ses activités (la Colombie, le Salvador et le Guatemala), les conséquences à long terme de la pandémie de COVID-19 sont impossibles à prévoir pour l'heure. En date du 30 mars 2020, 190 des 228 magasins Dollarcity sont ouverts et opérationnels. À mesure que la situation continuera d'évoluer dans ces marchés, Dollarcity pourrait continuer de subir les contrecoups de facteurs qui sont indépendants de la volonté, notamment des fermetures forcées de magasins imposées, d'éventuelles ruptures d'approvisionnement ou d'autres circonstances imprévues.

Au 30 mars 2020, la Société disposait d'une encaisse d'environ 490 M$ et d'un montant disponible d'environ 135 M$ aux termes de sa facilité de crédit, laquelle a été augmentée le 14 février 2020, pour passer de 500 M$ à 800 M$. Par le passé, la Société a tiré de ses activités d'exploitation des flux de trésorerie suffisants pour financer ses activités d'exploitation et sa stratégie de croissance prévue au Canada et en Amérique latine, pour assurer le service de sa dette et pour verser des dividendes aux actionnaires. À moins de nouvelles circonstances imprévues, compte tenu de la vigueur actuelle de son résultat, la Société croit que ses flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation ainsi que le crédit disponible aux termes de sa facilité de crédit lui permettront de combler ses besoins en liquidités futurs aux fins de l'exploitation.

Offre publique de rachat dans le cours normal des activités

Le nombre total d'actions ordinaires rachetées aux fins d'annulation au cours de l'exercice 2020 aux termes de l'offre de rachat de 2019?2020 s'est élevé à 7 089 040 actions ordinaires, à un prix moyen pondéré de 46,15 $ par action ordinaire, pour une contrepartie en trésorerie totalisant 327,2 M$.

Dividende

Le 1er avril 2020, la Société a annoncé que son conseil d'administration avait approuvé un dividende en trésorerie trimestriel à l'intention des porteurs d'actions ordinaires de 0,044 $ par action ordinaire. Le dividende en trésorerie trimestriel de la Société sera versé le 8 mai 2020 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 17 avril 2020. Le dividende est désigné comme un « dividende déterminé » aux fins de l'impôt du Canada.

Adoption de la norme IFRS 16 - Contrats de location

En janvier 2016, l'IASB a publié IFRS 16, Contrats de location, qui remplace IAS 17, Contrats de location. Cette nouvelle norme s'applique aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2019. La Société applique IFRS 16 aux états financiers consolidés annuels audités de l'exercice 2020 selon la méthode rétrospective intégrale et a par conséquent retraité l'information comparative de l'exercice 2019 comme si IFRS 16 avait toujours été en vigueur.

L'adoption d'IFRS 16 a une incidence sur l'information financière de la Société. Certaines charges liées aux contrats de location auparavant comptabilisées dans les frais d'occupation sont maintenant comptabilisées à titre de charge d'amortissement liée aux actifs au titre de droits d'utilisation et à titre de charge d'intérêts liée aux obligations locatives connexes. La charge d'amortissement est comptabilisée selon le mode linéaire sur la durée du contrat de location, tandis que la charge d'intérêts diminue sur la durée d'utilité du contrat de location, à mesure que l'obligation est remboursée.

Le tableau suivant présente l'incidence du changement de méthode comptable pour le trimestre et l'exercice clos le 2 février 2020 et les périodes correspondantes de l'exercice précédent.

 


IFRS 16


IAS 17


13 semaines

14 semaines


13 semaines

14 semaines


Périodes closes


Périodes closes

(en millions de dollars, sauf les montants par action)

le 2 février
2020


le 3 février
2019i)


Variation



le 2 février
2020ii)


le 3 février
2019


Variation
















Marge brute

476,5

$

479,8

$

(3,3)

$


423,6

$

428,2

$

(4,6)

$

En pourcentage des ventes

44,7

%

45,3

%

(0,6)

%


39,8

%

40,4

%

(0,6)

%















Frais généraux

155,7

$

153,3

$

2,4

$


156,1

$

155,1

$

1,0

$

En pourcentage des ventes

14,6

%

14,5

%

0,1

%


14,7

%

14,6

%

0,1

%















BAIIA

329,3

$

326,5

$

2,8

$


276,1

$

273,2

$

2,9

$

En pourcentage des ventes

30,9

%

30,8

%

0,1

%


25,9

%

25,8

%

0,1

%















Résultat net dilué par action ordinaire

0,57

$

0,53

$

0,04

$


0,57

$

0,54

$

0,03

$

















i)

Chiffres retraités pour refléter l'adoption de la norme IFRS 16.

ii)

Chiffres présentés à titre d'illustration seulement, comme si IFRS 16 n'avait pas été adoptée.

 

Énoncés prospectifs

Certains énoncés dans le présent communiqué de presse portent sur nos intentions, nos attentes et nos projets actuels et futurs, nos résultats, notre degré d'activité, notre rendement, nos objectifs, nos réalisations ou tout autre événement ou fait nouveau à venir et constituent des énoncés prospectifs. Les termes « pouvoir », « s'attendre à », « planifier », « prévoir », « tendances », « indications », « anticiper », « croire », « estimer », « probables », « éventuels » ou « potentiels », ou la forme négative ou d'autres variantes de ces termes ou autres formulations semblables, visent à signaler des énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur les plus récentes informations à la disposition de la direction ainsi que sur des estimations et hypothèses qui concernent, entre autres choses, la conjoncture économique et le cadre concurrentiel du secteur de la vente au détail au Canada et en Amérique latine et que la direction a formulées à la lumière de son expérience et de sa perception des tendances historiques, de la conjoncture et de l'évolution prévue dans l'avenir, ainsi que d'autres facteurs qui sont considérés pertinents et raisonnables dans les circonstances. Toutefois, rien ne garantit que ces estimations et hypothèses s'avéreront exactes. Plusieurs facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, le degré d'activité, les réalisations ou le rendement réels, ou les événements ou faits futurs, diffèrent de manière significative de ceux exprimés de façon implicite ou explicite dans les énoncés prospectifs, notamment les facteurs décrits plus en détail à la rubrique « Risques et incertitudes » du plus récent rapport de gestion annuel de la Société qui se trouve sur le site de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Ces éléments ne sont pas censés représenter une liste exhaustive des facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur la Société ou sur Dollarcity; toutefois, ils devraient être étudiés attentivement. Les énoncés prospectifs ont pour but de fournir au lecteur une description des attentes de la direction au sujet de la performance financière de la Société et de Dollarcity et ils peuvent ne pas être pertinents à d'autres fins. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs figurant aux présentes. En outre, sauf indication contraire, les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse visent à décrire nos attentes en date du 1er avril 2020, et nous n'avons pas l'intention et déclinons toute obligation d'actualiser ou de réviser ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux éléments d'information ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif, sauf si nous y sommes tenus en vertu de la loi.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse doivent être lus à la lumière de la présente mise en garde.

À propos de Dollarama

Dollarama est un détaillant à bas prix reconnu au Canada proposant un vaste éventail de produits de consommation courante, de marchandises générales et d'articles saisonniers, en magasin et en ligne. Nos 1 291 magasins au Canada offrent à notre clientèle une gamme d'articles à prix attrayants dans des magasins bien situés, que ce soit dans des régions métropolitaines, dans des villes de taille moyenne ou dans des petites villes. Un assortiment de produits est également offert, à la caisse seulement, par l'entremise de notre magasin en ligne, à l'adresse www.dollarama.com. Nos produits de qualité sont vendus à des prix fixes d'au plus 4,00 $.

Dollarama détient également une participation de 50,1 % dans Dollarcity, un détaillant à bas prix latino?américain en pleine croissance. Dollarcity propose un vaste éventail de produits de consommation courante, de marchandises générales et d'articles saisonniers à des prix fixes d'au plus 3,00 $ US (ou l'équivalent en monnaie locale) grâce à ses 228 magasins tous bien situés, en Colombie, au Salvador et au Guatemala.

 

 

Principales informations financières consolidées






13 semaines



14 semaines



52 semaines



53 semaines



non audité








Périodes closes


Exercices clos

(en milliers de dollars et d'actions,
sauf les montants par action)

le 2 février

2020



le 3 février

2019



le 2 février

2020



le 3 février

2019



$



$



$



$






Chiffres
retraités
5)






Chiffres
retraités
5)














Données sur le résultat












Ventes

1 065 201



1 059 714



3 787 291



3 548 503


Coût des produits vendus

588 739



579 925



2 134 933



1 964 516


Profit brut

476 462



479 789



1 652 358



1 583 987


Frais généraux

155 683



153 334



551 699



505 420


Dotation aux amortissements

63 247



63 937



242 785



233 378


Quote?part du résultat net de la participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence

(8 556)



-



(10 263)



-


Résultat d'exploitation

266 088



262 518



868 137



845 189


Coûts de financement

25 238



26 878



100 605



94 597


Autres produits

-



-



(2 835)



-


Résultat avant impôt

240 850



235 640



770 367



750 592


Impôt sur le résultat

62 133



64 634



206 328



205 606


Résultat net

178 717



171 006



564 039



544 986














Résultat net de base par action ordinaire4)

0,57

$


0,54

$


1,80

$


1,68

$

Résultat net dilué par action ordinaire4)

0,57

$


0,53

$


1,78

$


1,66

$













Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation4) :












De base

312 057



318 074



313 910



324 460


Après dilution

314 750



321 032



317 185



328 404














Autres données












Croissance des ventes d'un exercice à l'autre

0,5

%


13,0

%


6,7

%


8,7

%

Croissance des ventes des magasins comparables2)

2,0

%


2,6

%


4,3

%


2,7

%

Marge brute3)

44,7

%


45,3

%


43,6

%


44,6

%

Frais généraux en pourcentage des ventes3)

14,6

%


14,5

%


14,6

%


14,2

%

BAIIA1)

329 335



326 455



1 110 922



1 078 567


Marge d'exploitation3)

25,0

%


24,8

%


22,9

%


23,8

%

Dépenses d'investissement

39 813



56 729



140 622



180 807


Nombre de magasins4)

1 291



1 225



1 291



1 225


Superficie moyenne des magasins (en pieds carrés bruts)4)

10 277



10 217



10 277



10 217


Dividendes déclarés par action ordinaire

0,044

$


0,040

$


0,176

$


0,16

$


























Aux


2 février
2020


3 février
2019


$


$




Chiffres
retraités
5)

Données tirées de l'état de la situation financière




Trésorerie

90 464


50 371

Stocks

623 490


581 241

Total des actifs courants

764 497


688 520

Immobilisations corporelles

644 011


586 027

Actifs au titre de droits d'utilisation

1 283 778


1 208 461

Total de l'actif

3 716 456


3 359 669

Total des passifs courants

1 092 484


443 234

Total des passifs non courants

2 716 168


3 233 819

Total de la dette1)

1 883 407


1 907 383

Dette nette1)

1 792 943


1 857 012

Capitaux propres déficitaires

(92 196)


(317 384)



1) 

Dans le présent communiqué de presse, le BAIIA, la marge du BAIIA, le total de la dette et la dette nette sont considérés comme des « mesures hors PCGR ». Les mesures hors PCGR ne sont pas des mesures généralement reconnues selon les PCGR et n'ont pas de sens normalisé aux termes des PCGR. Le BAIIA, la marge du BAIIA, le total de la dette et la dette nette font l'objet d'un rapprochement ci?après. Les mesures hors PCGR que calcule la Société pourraient ne pas être comparables à celles utilisées par d'autres émetteurs et devraient être considérées comme un complément aux mesures comparables calculées selon les PCGR et non pas comme pouvant les remplacer ni comme y étant supérieures.




Nous avons inclus des mesures hors PCGR afin de fournir aux investisseurs des mesures complémentaires de notre performance financière et opérationnelle. Nous estimons que les mesures hors PCGR sont des mesures complémentaires importantes de la performance financière et opérationnelle, car elles éliminent les éléments qui ont une incidence moindre sur celles?ci, mettant ainsi en évidence des tendances dans nos activités de base que les mesures conformes aux PCGR, à elles seules, ne permettraient pas nécessairement de faire ressortir. Nous croyons également que les analystes en valeurs mobilières, les investisseurs et d'autres parties intéressées ont fréquemment recours aux mesures hors PCGR pour évaluer les émetteurs, qui sont nombreux à utiliser ces mesures aux fins de la présentation de leurs résultats. Notre direction fait par ailleurs appel aux mesures hors PCGR pour faciliter la comparaison de la performance financière et opérationnelle d'une période à l'autre, pour établir les budgets annuels et pour évaluer notre capacité à assumer le service de la dette, les dépenses d'investissement et les besoins en fonds de roulement dans l'avenir.

 


13 semaines



14 semaines



52 semaines



53 semaines



non audité








Périodes closes


Exercices clos

(en milliers de dollars)

le 2 février

2020



le 3 février

2019



le 2 février

2020



le 3 février

2019



$



$



$



$






Chiffres
retraités
5)






Chiffres
retraités
5)


Le tableau suivant présente un rapprochement
du résultat d'exploitation et du BAIIA :
























Résultat d'exploitation

266 088



262 518



868 137



845 189


Ajouter la dotation aux amortissements

63 247



63 937



242 785



233 378


BAIIA

329 335



326 455



1 110 922



1 078 567


Marge du BAIIA3)

30,9

%


30,8

%


29,3

%


30,4

%


























Aux

Le tableau suivant présente un rapprochement de la dette à long terme et du total de la dette :

2 février
2020


3 février
2019


$


$

Billets non garantis de premier rang portant intérêt comme suit :




Taux annuel fixe de 3,55 %, payable en versements semestriels égaux, échéant le 6 novembre 2023

500 000


500 000

Taux annuel fixe de 2,203 %, payable en versements semestriels égaux, échéant le 10 novembre 2022

250 000


250 000

Taux annuel fixe de 2,337 %, payable en versements semestriels égaux, échéant le 22 juillet 2021

525 000


525 000

Taux variable équivalant au taux des acceptations bancaires de 3 mois (CDOR) majoré de 27 points de base, payable trimestriellement, échéant le 1er février 2021

300 000


300 000

Taux variable équivalant au taux des acceptations bancaires de 3 mois (CDOR) majoré de 59 points de base, payable trimestriellement, remboursé le 16 mars 2020

300 000


300 000

Facilité de crédit renouvelable non garantie

-


25 000

Intérêt à payer sur les billets non garantis de premier rang

8 407


7 383

Total de la dette

1 883 407


1 907 383





Le tableau suivant présente un rapprochement du total de la dette et de la dette nette :




Total de la dette

1 883 407


1 907 383

Trésorerie

(90 464)


(50 371)

Dette nette

1 792 943


1 857 012



2)

La croissance des ventes des magasins comparables constitue une mesure de l'augmentation ou de la diminution, selon le cas, en pourcentage des ventes des magasins ouverts depuis au moins 13 mois d'exercice complets par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, y compris les magasins relocalisés et agrandis.

3)

La marge brute correspond au profit brut divisé par les ventes. Les frais généraux en pourcentage des ventes correspondent aux frais généraux divisés par les ventes. La marge d'exploitation correspond au résultat d'exploitation divisé par les ventes. La marge du BAIIA correspond au BAIIA divisé par les ventes.

4) 

À la clôture de la période.

5)

Chiffres retraités pour refléter l'adoption de la norme IFRS 16.

 

www.dollarama.com

SOURCE Dollarama inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:52
L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) aimerait rappeler à tous les plaisanciers qu'il est actuellement interdit de traverser la frontière à des fins récréatives ou touristiques. Le gouvernement du Canada a mis en oeuvre des mesures...

à 12:26
Aujourd'hui, le monde entier célèbre la Journée mondiale de l'environnement - un événement annuel consacré à la protection de l'environnement et à une sensibilisation accrue dans ce domaine. Le thème de cette année est « la biodiversité ». Alors que...

à 12:21
Nous savons que des Canadiens en situation de handicap éprouvent des difficultés considérables pendant ces moments difficiles. Certains vivent une situation professionnelle précaire et d'autres doivent assumer des coûts plus élevés afin d'avoir accès...

à 12:10
Nous soulignons aujourd'hui la Journée internationale pour la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Partout dans le monde, la pêche INN contribue fortement au déclin des stocks de poisson et à la destruction des...

à 11:26
La cour municipale de la Ville de Montréal entame la reprise graduelle de ses activités dans le respect des directives de la santé publique. En date du 22 juin, l'ensemble des activités régulières reprendront selon l'horaire estival. Les services...

à 11:18
L'emploi au Québec augmente de 230 900 (+ 6,5 %) en mai 2020 par rapport à avril 2020. Le taux de chômage diminue de 3,3 points de pourcentage en mai pour se fixer à 13,7 %. C'est ce qui ressort des données sur l'emploi et la population active issues...



Communiqué envoyé le 1 avril 2020 à 07:00 et diffusé par :