Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Transport, Vacance et tourisme, Chasse, pêche et plein air
Sujet : Responsabilité sociale des entreprises

ÉTS et Safran inaugurent la Chaire de recherche industrielle sur le développement de systèmes d'aéropropulsion durables


MONTRÉAL, le 17 déc. 2019 /CNW Telbec/ - Ce sera bientôt le temps des Fêtes, et les aéroports vivront leur période la plus achalandée de l'année. Cette période de retrouvailles et de réjouissances a toutefois un prix! Le trafic aérien mondial, qui connaît une croissance de 4 à 5 % par an, est à l'origine de plus de 2 % des gaz à effets de serre produits par l'activité humaine. François Garnier, professeur-chercheur à l'École de technologie supérieure (ÉTS), compte contribuer à la résolution d'une partie de ce problème en réduisant à la source les particules fines et ultrafines émises par les moteurs d'avion.

François Garnier, professeur et titulaire de la Chaire de recherche industrielle Safran sur le développement de systèmes d'aéropropulsion durables. (Groupe CNW/École de Technologie Supérieure)

Grâce à la Chaire de recherche industrielle Safran sur le développement de systèmes d'aéropropulsion durables, qui a été inaugurée le 5 décembre dernier à l'ÉTS, le professeur Garnier travaillera avec Safran, un important équipementier de l'industrie aéronautique pour concevoir des moteurs d'avion moins polluants.

« Avant de créer des moteurs moins polluants, il faut bien comprendre les processus physiques et chimiques qui entrent dans la formation des émissions polluantes, que ce soit dans les composants du moteur ou dans le jet propulsif », explique le professeur Garnier. Son équipe de recherche créera des modèles afin de mieux cerner la dynamique des aérosols et leurs précurseurs gazeux. Des données expérimentales permettront aussi de valider les modèles afin que ceux-ci soient les plus représentatifs de la réalité.

« Toutes les deux secondes, quelque part dans le monde, un avion équipé d'un moteur Safran décolle. Et, bien que l'aviation civile ait, au cours des dernières décennies, grandement amélioré son efficacité énergétique et réduit ses effets sur la qualité de l'air, la croissance du trafic aérien crée une pression sur l'environnement. Face à cela, Safran explore toutes les pistes qui mèneront vers la réduction de l'empreinte environnementale de l'industrie aéronautique, et notre participation à cette chaire nous y aidera », a déclaré Sylvain Boisvert, directeur général de Safran Canada.

Une norme transitoire de certification existe actuellement pour les particules non volatiles - les émissions de fumée - qui se trouvent aux abords des aéroports, mais elle ne concerne pas les émissions de particules volatiles (vPM). Cela changera bientôt : deux nouvelles normes internationales seront appliquées à partir de 2020 : l'une concerne les émissions de matières particulaires volatiles et l'autre, les émissions de CO2. Les travaux dirigés par François Garnier pourront aider les équipementiers à s'adapter à la nouvelle norme.  

L'industrie aérospatiale mondiale, regroupée au sein de l'Organisation de l'avion civile internationale (OACI), s'est engagée à réduire son empreinte environnementale. Plusieurs projets de recherche dirigés par les chercheurs de l'ÉTS spécialisés en aéronautique portent sur les fronts visés par l'OACI, soit les biocarburants, la conception de moteurs plus économes en carburant, la conception de systèmes propulsifs électriques ou hybrides, la réduction de la masse des avions ainsi que l'amélioration de la gestion des phases de vol.

À propos de Safran

Safran est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de la propulsion et des équipements aéronautiques, de l'espace et de la défense. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie plus de 95 000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 21 milliards d'euros en 2018. Safran occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Pour répondre à l'évolution des marchés, le Groupe s'engage dans des programmes de recherche et développement qui ont représenté en 2018 des dépenses totales d'environ 1,5 milliard d'euros. Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50. Pour plus d'information : www.safran-group.com / Suivez @Safran sur Twitter

À propos de l'ÉTS

L'ÉTS est l'une des dix constituantes de l'Université du Québec. Elle forme des ingénieurs et des chercheurs reconnus pour leur approche pratique et innovatrice, le développement de nouvelles technologies et leur aptitude à transférer leurs connaissances en entreprise. Près d'un ingénieur sur quatre au Québec obtient son diplôme de l'ÉTS, qui compte 11 000 étudiants, dont 2 650 aux cycles supérieurs. Spécialisée dans la formation appliquée et la recherche en génie, elle entretient un partenariat unique avec le milieu des affaires et l'industrie. Pour en savoir plus, visitez : etsmtl.ca.

Alain Cayre (Safran France), Yves Devallée (Safran France), François Garnier (titulaire de la Chaire), Sylvain Boisvert (Safran Canada), François Gagnon et Charles Despins (ÉTS). (Groupe CNW/École de Technologie Supérieure)

SOURCE École de Technologie Supérieure


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:05
Regulatory News: CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB) (Paris:ALCRB), société française de chimie verte pionnière dans le monde de la bioplasturgie, annonce la publication d'un article dans la prestigieuse revue scientifique Nature intitulé « An...

à 11:55
Nexway, acteur majeur du e-commerce et des solutions de paiement dans la vente de logiciels et de services, annonce que Bitdefender, leader mondial de la cybersécurité protégeant plus de 500 millions de systèmes dans 150 pays, a choisi Nexway...

à 11:50
  The Lancet publie simultanément deux études de phase 3 exposant en détail l'efficacité et l'innocuité complètes de TREMFYA®? (guselkumab), un inhibiteur de la sous-unité p19 du IL-23, premier de sa catégorie, pour le traitement de l'arthrite...

à 11:30
Mavenir, le seul fournisseur de logiciels réseau, de bout en bout, natifs cloud, pour les fournisseurs de services de communication, a annoncé avoir intégré avec succès sa solution voix et messagerie, de nouvelle génération, à l'application de...

à 11:04
Le 38e Festival culturel de pivoine de Luoyang a ouvert ses portes lundi à Luoyang, dans la province du Henan, en Chine centrale. Du fait de la nouvelle épidémie à coronavirus, le festival de cette année en a mis en ligne donnant aux téléspectateurs...

à 10:10
EpiVax, Inc., utilise actuellement des outils computationnels avancés pour accélérer le processus de développement d'un candidat vaccin contre le COVID-19 (EPV-CoV19) destiné aux soignants afin de passer aux essais cliniques dans 6 mois. Aujourd'hui,...



Communiqué envoyé le 17 décembre 2019 à 08:30 et diffusé par :