Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie
Sujets : Nouveaux produits et services, Enjeux environnementaux

La « carte Eco-SIM » est née : la carte SIM pour l'IoT et le M2M, respectueuse de l'environnement, de Things Mobile qui ne gaspille pas de plastique


Les dispositifs connectés à la carte pour l'IoT et le M2M sont les moteurs de la révolution à l'oeuvre dans les secteurs de la domotique, de l'industrie 4.0, de la télémédecine, de la ville intelligente, des vélos en libre-service et du photovoltaïque

MILAN, 3 décembre 2019 /PRNewswire/ -- Things Mobile (www.thingsmobile.com), l'opérateur dédié à l'Internet des Objets (IoT) qui a les cartes SIM les plus vendues sur Amazon, présente la « Eco-SIM Card », la première SIM respectueuse de l'environnement qui ne gaspille pas de plastique.

THE "Eco-SIM CARD" IS BORN: THE ENVIRONMENT-FRIENDLY SIM CARD FOR IoT AND M2M THAT DOES NOT WASTE PLASTIC. DEVICES CONNECTED WITH THE CARD FOR IoT AND M2M ARE DRIVING THE REVOLUTION IN THE HOME AUTOMATION, INDUSTRY 4.0, TELEMEDICINE, SMART CITY, BIKE SHARING AND PHOTOVOLTAIC SECTORS. As stated by CEO Manuel Zanella: "We manage this way to save 80% of plastic, 13 tons in 3 years, and a reduce CO2 emissions equal to 8,000 kg."

Cette carte SIM innovante est capable de connecter des millions de dispositifs intelligents, des machines à laver aux systèmes d'eau potable, en passant par les systèmes de suivi des flottes ou de sécurité.

L'idée de Things Mobile est de réduire le gaspillage inutile de plastique utilisé dans les cartes SIM, en respectant l'environnement et la nature.

En effet, les cartes SIM traditionnelles sont produites et vendues dans un cadre en plastique qui a la forme d'une « carte de crédit », ce qui est totalement inutile, car la première chose que l'on fait lorsqu'on l'achète est de l'enlever, puis de le jeter.

C'est pourquoi Things Mobile a mis au point un nouveau format beaucoup plus petit qui minimise considérablement l'impact environnemental. « Eco-SIM Card » est une toute nouvelle carte SIM qui a minimisé le matériau, puisque la taille de son conditionnement équivaut environ à un quart de celui actuellement sur le marché : la nouvelle carte SIM utilise moins de 4 grammes de plastique, contre 16 grammes pour les cartes traditionnelles.

Comme le souligne Manuel Zanella (43 ans), fondateur et PDG de Things Mobile : « Tout le plastique utilisé pour conditionner les cartes SIM est désormais superflu car les dispositifs IoT utilisent généralement des nano-cartes ou des microcartes SIM. Avec la nouvelle carte Eco-SIM, nous parvenons à économiser 80 % de plastique, soit 13 tonnes en 3 ans, et à réduire les émissions de CO2 de 8 000 kg, ce qui est justement ce qu'une voiture émet pour faire le tour du monde - une quantité vraiment incroyable ».

Juan De la Coba, cofondateur de Things Mobile, explique pour sa part : « Nos cartes SIM aident les entreprises à effectuer une production industrielle entièrement automatisée et interconnectée. Cela se traduit par une réduction des coûts et de la consommation d'énergie. Par ailleurs, chaque entreprise peut gérer ses propres cartes SIM par le biais de notre portail IoT. Quel que soit le nombre de cartes SIM, vous accélérez les délais de commercialisation, réduisez les coûts et augmentez la fiabilité grâce à la gestion automatisée de la connectivité ».

Pour en savoir plus : www.thingsmobile.com/ecosim

Contact pour la presse :
+39-0283595427
press@thingsmobile.com

Photo : https://mma.prnewswire.com/media/1037127/Things_Mobile_Eco_SIM.jpg

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:29
Le 1er juillet 2020, Minoru Harada, président de l'organisation bouddhiste Soka Gakkai, a rencontré Dr Gerhard Dieterle, directeur général de l'Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), pour la signature d'un protocole sur le lancement...

4 jui 2020
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a décidé de modifier l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité. Cette décision, prise en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU),...

4 jui 2020
À l'aube du 7e anniversaire de la tragédie de Lac-Mégantic, le gouvernement du Québec confirme que le projet de construction de la voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic progresse de façon très satisfaisante, et que l'échéancier de...

3 jui 2020
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a décidé de modifier l'interdiction d'accès en forêt sur les terres du domaine de l'État et la fermeture des chemins pour des considérations d'intérêt public dans le secteur Chute-des-Passes, et ce, à...

3 jui 2020
La propreté d'un cours d'eau est essentielle à la santé des poissons qui y vivent. La santé des poissons est menacée lorsque les métaux, présents en concentration élevée, ne s'éliminent pas et demeurent dans l'environnement, menaçant ainsi le réseau...

3 jui 2020
Lors de sa séance publique du 30 juin, le conseil de Saint-Laurent a dévoilé les grandes lignes du bilan 2019 du Plan de gestion des matières résiduelles de l'arrondissement....



Communiqué envoyé le 3 décembre 2019 à 02:02 et diffusé par :