Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sécurité publique, CPG

68 000 élèves auront le pouvoir de sauver des vies : DEA et formation RCR maintenant dans toutes les écoles publiques du Québec


La Fondation ACT a complété sa campagne de financement pour doter d'un DEA
chaque école secondaire publique du Québec

MONTRÉAL, le 22 nov. 2019 /CNW Telbec/ - La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne du Canada (ACT) a annoncé qu'elle a complété sa campagne de financement dont l'objectif était de doter d'un DEA chaque école secondaire publique du Québec. De plus, ACT a confirmé que 68 000 élèves de 3e secondaire à travers la province seront formés chaque année non seulement en réanimation cardiorespiratoire (RCR), mais également sur le moment et la façon de se servir d'un défibrillateur externe automatisé (DEA). Cet événement s'est déroulé en présence de Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux, d'Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation, et de représentants des secteurs publics et privés. 

68 000 élèves auront le pouvoir de sauver des vies : DEA et formation RCR maintenant dans toutes les écoles publiques du Québec (Groupe CNW/La Fondation ACT)

Depuis 2006, la Fondation ACT travaille en partenariat avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur afin de déployer le programme de formation de RCR et DEA partout au Québec. Ce programme vise à offrir aux écoles publiques l'équipement requis afin que les enseignants puissent former leurs élèves. Cela comprend les DEA de formation, les mannequins de pratique pour la RCR et la défibrillation, et l'intégration du programme permettant à tous les élèves de 3e secondaire de développer des habiletés et des connaissances pour sauver des vies. 

« Lorsque survient un arrêt cardiaque, la rapidité avec laquelle la personne est prise en charge est déterminante pour ses chances de survie.  Avoir accès à un défibrillateur externe automatisé, et savoir quoi faire en attendant les secours, sont des éléments clés qui permettront aux élèves d'être prêts à sauver des vies. En ce sens, l'initiative de la Fondation ACT et de ses partenaires est remarquable », affirme Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux.

Les recherches de la Fondation des maladies du coeur et de l'AVC (Coeur + AVC) démontrent que la RCR accompagnée de la défibrillation précoce peut accroître les chances de survie jusqu'à 75 %. Maintenant que les écoles recevront un DEA, l'appareil sera disponible pour les urgences liées à un arrêt cardiaque d'élèves ou d'adultes survenant sur les lieux. Le DEA sera également disponible pour le grand public étant donné que les écoles sont souvent des centres communautaires fréquentés par la population générale pour l'éducation des adultes, les activités sportives et communautaires. 

« Il s'agit d'un partenariat exemplaire, alors que les élèves de troisième secondaire et le personnel de chaque école secondaire publique au Québec seront formés et mieux préparés à intervenir en cas d'urgence. Dans une perspective de santé et de bien-être de la population, il sera très utile pour ces milliers d'élèves au Québec d'apprendre tôt dans leur vie les techniques efficaces de réanimation cardiorespiratoire », souligne Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation.

« La formation RCR à l'école est une initiative à la santé qui sauve des vies », mentionne le Dr Paul Poirier, cardiologue à l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ).

C'est grâce au soutien du gouvernement du Québec, des partenaires santé tels AstraZeneca Canada, Amgen Canada et Sanofi Canada, des cardiologues, de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) et des partenaires communautaires, que la Fondation ACT a pu compléter sa campagne de financement pour équiper d'un DEA les écoles secondaires et poursuivre le déploiement du programme.

« Amgen Canada, à titre de partenaire national en matière de santé de la Fondation ACT, est fier d'aider les élèves à apprendre les techniques pour sauver des vies en cas d'urgence, et à devenir des ambassadeurs de la santé et de la science auprès de leur famille et de leur communauté », indique Brian Heath, membre du conseil d'administration de la Fondation ACT et vice-président et directeur général, Amgen Canada. « Nous croyons sincèrement au pouvoir des jeunes à inspirer le mieux-être. » 

À ce jour, la Fondation ACT a déployé le Programme de RCR au secondaire d'ACT dans plus de 1 800 écoles secondaires à travers le pays, tout en offrant à plus de 4,6 millions de jeunes le pouvoir de sauver des vies. 

« Nous sommes reconnaissants du soutien de nos partenaires, » explique Sandra Clarke, directrice générale de la Fondation ACT. « Grâce à eux, nous pouvons optimiser le programme de RCR dans les écoles secondaires du Québec en ajoutant le volet de formation sur la défibrillation et les appareils de DEA. Ce sont des techniques que les élèves pourront partager avec leurs familles ainsi qu'avec leur collectivité. »

L'évolution du programme au Québec

En 1997, ACT a démarré la Phase 1 en intégrant le programme de RCR dans 400 écoles secondaires publiques.  Depuis, plus de 710 000 élèves ont été formés. Fondé sur ce succès, le gouvernement du Québec a rendu la RCR obligatoire dans les écoles secondaires du Québec au mois de novembre 2017.

Depuis 2011, soit au cours de la Phase 2, La Fondation s'est concentrée sur l'optimisation du programme de RCR en ajoutant la formation sur la défibrillation pour les élèves, tout en fournissant des DEA à toutes les écoles secondaires publiques. ACT s'attend à ce qu'à chaque année, il y ait 68 000 élèves de 3e secondaire entièrement formés en RCR et défibrillation.

À propos de la Fondation ACT

La Fondation ACT (Advanced Coronary Treatment) est l'organisme de bienfaisance national offrant une formation gratuite en réanimation cardiorespiratoire (RCR) dans le cadre d'un programme obligatoire dans toutes les écoles secondaires canadiennes. Fondée en 1985, la fondation a pour mission de promouvoir la santé et d'offrir aux jeunes Canadiens le pouvoir de sauver des vies. Le Programme de RCR et DEA au secondaire repose sur le modèle primé de partenariat et de soutien communautaire d'ACT. ACT trouve des partenaires locaux qui donnent les mannequins et les DEA de formation requis pour l'intégration du programme. Puis, les enseignants vont former les élèves en RCR et leurs montrer comment se servir d'un défibrillateur. Ceci se fait à l'intérieur d'une matière du curriculum afin de s'assurer que tous les jeunes apprennent ces techniques avant l'obtention de leur diplôme secondaire. Les partenaires d'ACT qui se sont engagés à offrir à offrir ce programme au Québec sont le gouvernement du Québec, et les partenaires du domaine de la santé d'ACT tels AstraZeneca Canada, Sanofi Canada et Amgen Canada.

Site internet: fondationact.ca  
Twitter: @actfoundation #RCR_ACT 
Youtube: Youtube.com/theactfoundation  
Facebook: @lafondationact 
Instagram: @theactfoundation  

BAS DE VIGNETTE

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux, Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation, Marie-José Mastromonaco, vice-présidente de la Commission scolaire de Montréal, Sandra Clarke, directrice générale, Fondation ACT, Dr Paul Poirier, cardiologue de l'IUCPQ, Dr Arsène Basmadjian, président de l'Association des cardiologues du Québec, Brian Heath, membre du conseil d'administration de la Fondation ACT et vice-président et gestionnaire général, Amgen Canada, Jean-Frédéric Lafontaine, directeur, politiques publiques - Québec, AstraZeneca, Gilles Bourgeois, directeur médical, Urgences-Santé, Carole Nadeau, gestionnaire du programme, Fondation ACT, lauréats de l'école Saint-Henri pour le prix du secourisme de la Fondation ACT, Karine Galipeau, directrice de l'école Louise-Trichet, Stéphane Provencher, professeur d'éducation physique, élèves et enseignants de l'école Louise-Trichet. Crédit photo : Studio 55.

SOURCE La Fondation ACT


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:30
AgraFlora Organics International Inc.  («?AgraFlora?» ou la «?Société?») une société internationale de cannabis diversifiée et axée sur la croissance est heureuse d'annoncer que sa filiale au Royaume-Uni, Farmako Limited, a terminé son processus...

à 08:24
MONTRÉAL, le 12 déc. 2019 En cette période de bilans, l'Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.) fait le point sur l'effectif pharmaciens dans le réseau public. Les résultats de son enquête annuelle auprès des...

à 07:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, accompagnée du député d'Arthabaska, monsieur Éric...

à 07:00
KymriahMD, la première thérapie par lymphocytes T porteurs de récepteurs antigéniques chimériques (CAR-T) approuvée au Canada, est maintenant offerte dans des établissements en Ontario pour traiter certains patients canadiens (enfants et jeunes...

à 06:30
« Depuis 2016, la Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ) dénonce les pratiques discriminatoires de certains milieux lorsqu'ils procèdent à des entrevues pour embaucher de jeunes médecins. Souhaitez-vous avoir des enfants ? En avez-vous...

à 06:15
Les sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson annoncent ce jour les résultats de l'étude de Phase 3 CANDOR, qui ont démontré que l'ajout de Darzalex® (daratumumab) au carfilzomib (Kyprolis®?) et à la dexaméthasone (DKd), par rapport au...



Communiqué envoyé le 22 novembre 2019 à 13:40 et diffusé par :