Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujet : Comptabilité

Sasol Limited : actualisation des informations relatives au Lake Charles Chemical Project


JOHANNESBURG,, 23 mai 2019 /PRNewswire/ -- Sasol a actualisé aujourd'hui ses directives sur le Lake Charles Chemical Project (LCCP), à la suite d'un processus d'examen visant à évaluer les coûts et le calendrier du projet.

CONTEXTE

Dans la déclaration des activités de la société, publiée par le Stock Exchange News Service le 8 février 2019, des indications actualisées ont été fournies pour le calendrier et les coûts en capital du LCCP, estimés entre 11,6 et 11,8 milliards d'USD. Suite à cette annonce, un certain nombre de changements ont été apportés à la gestion du LCCP : la responsabilité du projet a immédiatement été réattribuée à Fleetwood Grobler ? le directeur général adjoint pour les produits chimiques ? et l'organisation des contrôles du projet a été renforcée.

L'équipe s'est inquiétée des prévisions des coûts du projet, c'est pourquoi elle a décidé d'en vérifier l'exactitude et effectivement, les mesures du rendement de l'entreprise du troisième trimestre, publiées en avril 2019, ont révélé que les coûts du LCCP se situent dans la fourchette haute. La direction a également entrepris un examen exhaustif des coûts et du calendrier jusqu'à la finalisation du projet, avec l'aide de conseillers techniques et financiers indépendants. 

Cet examen a révélé d'autres points posant question et liés au processus de prévision du LCCP. Il en est ressorti une hausse notable du coût total prévu. L'examen a également confirmé que les dépenses réelles du projet au 31 décembre 2018, qui s'élevaient à 10,9 milliards d'USD, étaient exactes et complètes. Des lacunes dans les contrôles intégrés du projet ont été identifiées et sont en voie d'être corrigées.

Le Conseil d'administration a également réclamé un examen, qui sera mené par des experts externes indépendants. Cet examen portera sur les circonstances qui ont pu retarder l'identification et la communication rapides des problèmes susmentionnés. Une fois terminé, le Conseil d'administration prendra les mesures qui s'imposent pour donner suite à ses conclusions.

ACTUALISATION DES PARAMÈTRES ESSENTIELS DU PROJET

La première unité dérivée de polyéthylène basse densité linéaire (PEBDL), a été mise en service avec succès le 13 février 2019 et l'installation poursuit sa montée en puissance conformément aux attentes. Nous avons mis en service avec succès l'unité d'éthylène glycol (EG), et cela devrait être de même pour l'unité d'oxyde d'éthylène (EO) ces prochains jours. La mise en service du craqueur d'éthane devrait également être effective en juillet 2019. Les autres éléments du calendrier du LCCP en vue d'une mise en service réussie, restent tels qu'indiqués précédemment en février 2019, sans compter la mise en service réussie de la dernière centrale dérivée (Unité Guerbet), qui devrait être effective un mois plus tard, en février 2020. Fin mars 2019, le taux d'achèvement global du projet s'élevait à 96 %, le taux d'achèvement de la construction à 89 % et les dépenses d'équipement pour le projet à 11,4 milliards d'USD.

À la suite de l'examen susmentionné, le coût estimé du LCCP a été révisé et se situe dans une fourchette de 12,6 à 12,9 milliards d'USD, dont un fonds de prévoyance de 300 millions d'USD. Les principaux facteurs se répercutant sur l'estimation révisée des coûts d'achèvement du LCCP sont les corrections d'environ 530 millions d'USD apportées aux prévisions des coûts de février 2019 et les circonstances supplémentaires comme les travaux restants ? soit environ 470 millions d'USD. Un fonds de prévoyance de 300 millions d'USD a également été inclus.

MESURES PRISES À CE JOUR 

Cette augmentation des coûts en capital prévus du LCCP est extrêmement navrante. La haute direction a opéré plusieurs changements depuis février 2019 pour renforcer encore le contrôle, l'impulsion donnée au projet et la fréquence des comptes rendus. Les mesures comprennent la séparation des tâches entre les contrôles du projet et les fonctions financières, ainsi que la nomination d'un directeur général adjoint responsable des contrôles du projet LCCP. Des dispositifs visant à améliorer la prise de décision, la transparence et la documentation au sein de l'équipe de gestion du projet sont également mis en place. La nouvelle direction du projet a joué un rôle déterminant en vue d'identifier et de régler ces problèmes. 

Les examens et les enquêtes menés à ce jour par la direction indiquent que les faiblesses sous-jacentes des contrôles se limitent au LCCP. 

RÉPERCUSSIONS FINANCIÈRES

L'augmentation du coût du LCCP ne remet pas en question la stratégie d'allocation du capital de Sasol. L'objectif reste de réduire le compte de résultat de 30 %, puis d'augmenter le ratio dividendes/bénéfice de 40 %, ce qui devrait être réalisé entre 2020 et 2023, comme prévu. Durant cette période, la contribution prévue du LCCP s'est répercutée négativement du fait d'un changement des perspectives de prix à court et à moyen terme. Les coûts opérationnels du LCCP, bien qu'il fût prévu qu'ils soient légèrement plus élevés au démarrage, restent conformes aux prévisions précédentes. En conséquence, le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) pour l'exercice 2022, à savoir 1,3 milliard d'USD, a été revu à environ un milliard d'USD. Les perspectives d'établissement des prix du marché à long terme restent en phase avec la contribution de 1,3 milliard d'USD du BAIIA à long terme du LCCP. Les perspectives à court terme des prix de l'éthane et des produits demeurent instables et les estimations seront actualisées périodiquement.

Comme le marché en a déjà été informé, la direction a en grande partie terminé le programme d'examen détaillé des actifs. Ce processus, qui constitue un élément clé de la stratégie d'optimisation du portefeuille, a désormais atteint le stade où la cession des actifs non essentiels les plus importants peut être accélérée. La société ciblera les actifs dont la valeur liquidative totale dépasse deux milliards d'USD. La valeur de protection sera hiérarchisée dans le cadre de ce processus et les indicateurs financiers présentés ci-dessus ne reposent sur aucune cession d'actifs. Les cessions concernées contribueront donc à la réduction de l'effet de levier sur le compte de résultat, simplifieront le portefeuille de placement et permettront de porter une plus grande attention à la mise en oeuvre de notre stratégie reposant sur la valeur.

Avertissement ? Énoncés prospectifs

Sasol est susceptible de formuler, dans le présent document, certains énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui portent sur des analyses et d'autres informations reposant sur des prévisions de résultats futurs et des estimations de montants ne pouvant pas encore être établis. Ces énoncés peuvent également porter sur nos perspectives d'avenir, nos développements et nos stratégies commerciales. Des exemples de tels énoncés prospectifs comprennent, sans toutefois s'y limiter, les estimations de coûts et le moment prévu de la mise en service réussie du LCCP, les cibles ou les orientations concernant notre ratio de financement et notre ratio dividendes/bénéfice, le ratio dette nette/BAIIA, le BAIIA et le taux de rendement interne de LCCP, mais aussi des énoncés concernant nos liquidités futures, les notations et la stratégie de cession des actifs non essentiels. Des termes comme « croire », « anticiper », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « chercher », « vouloir », « planifier », « pouvoir », « s'efforcer », « viser », « prévoir », « projeter » et autres expressions similaires, ont pour but d'identifier des énoncés prospectifs (sans que cela soit exclusif). De par leur caractère prospectif, ces énoncés comportent des risques et des incertitudes, tant généraux que particuliers et il existe un risque que les prédictions, prévisions, projections et autres énoncés prospectifs ne se réalisent pas. Si un ou plusieurs de ces risques devait se concrétiser ou si les hypothèses sous-jacentes s'avéraient incorrectes, nos résultats réels pourraient sensiblement différer de ceux anticipés. Il doit être gardé à l'esprit qu'un certain nombre de facteurs importants peuvent impliquer que les résultats diffèrent significativement des plans, objectifs, attentes, estimations et intentions exprimés dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs sont décrits plus en détail dans notre dernier rapport annuel sur formulaire 20-F déposé le 28 août 2018 et dans d'autres documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. La liste des facteurs qui y sont mentionnés n'est pas exhaustive ; lorsquiil s'agit de prendre une décision fondée sur les énoncés prospectifs, ces facteurs et autres incertitudes et événements doivent soigneusement être pris en compte. Les lecteurs sont avertis de ne pas se fier outre mesure à ces énoncés prospectifs qui ne sont valables qu'à la date de leur publication et Sasol n'est nullement tenu de les mettre à jour ni de les revoir à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres.

À propos de Sasol : 

Sasol est une société internationale intégrée spécialisée dans les produits chimiques et l'énergie. Grâce au talent de nos collaborateurs, nous apportons de manière sûre et durable une valeur ajoutée à nos clients, actionnaires et autres parties prenantes. Nous avons intégré des technologies élaborées sur des sites d'exploitation d'envergure mondiale afin de produire et de commercialiser des produits chimiques de base et spécialisés, des combustibles gazeux et liquides et de l'électricité à plus faible teneur en carbone.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:01
Aujourd'hui, Weatherford International plc a annoncé qu'en raison de l'épidémie actuelle de coronavirus (COVID-19), elle organisera une assemblée générale annuelle hybride de ses actionnaires (« AGM »), à 10 heures (heure du Centre) le 12 juin 2020,...

à 06:36
Westinghouse Electric Company et Guardhat ont annoncé aujourd'hui qu'elles offriront la première solution de travailleurs connectés pour le secteur de l'énergie nucléaire. En s'appuyant sur l'expertise de Westinghouse dans l'industrie nucléaire et la...

4 jun 2020
La situation relative à la pandémie de COVID-19 continue d'évoluer et le gouvernement du Canada demeure résolu à prendre les moyens nécessaires pour créer un avenir énergétique propre afin de stimuler l'économie et de réduire les coûts pour les...

4 jun 2020
Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Seamus O'Regan, a aujourd'hui rendu publique la déclaration ci-après relativement à l'annonce faite par l'Agence d'évaluation d'impact du Canada sur l'entrée en vigueur du règlement...

4 jun 2020
Copperbelt Energy Corporation Plc (CEC) a pris connaissance de l'Instrument statutaire n° 57 de 2020 (SI 57) émis par le ministre de l'Énergie, l'Honorable Mathew Nkhuwa, qualifiant toutes les lignes de distribution et de transmission de CEC de...

3 jun 2020
Le groupe d'entreprises Brandt est heureux d'annoncer qu'il a, en date du 1er juin, a conclu une entente avec la société américaine Ultara Holdings, Inc. visant l'acquisition des actifs de l'entreprise GeoShack Canada et des actifs canadiens...



Communiqué envoyé le 22 mai 2019 à 22:59 et diffusé par :