Le Lézard
Classé dans : Science et technologie
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Les objections d'Einstein sur la mécanique quantique obtiennent une confirmation industrielle apparente en physique


Premier des trois hommages à Albert Einstein

DENTON, Texas, 20 mai 2019 /PRNewswire/ -- Albert Einstein n'a pas reconnu l'impossibilité pour la mécanique quantique d'identifier la position d'une particule avec une précision classique. Pour cette raison, il a déclaré sa célèbre citation « Dieu ne joue pas aux dés avec l'univers ». Einstein a accepté de toute évidence la validité de la mécanique quantique pour les particules ponctuelles dans le vide, mais a estimé que la mécanique quantique était une « théorie incomplète » en ce sens qu'elle pourrait être élargie sous une telle forme visant à retrouver le déterminisme classique dans de nouvelles conditions appropriées.

Einstein communiqua ce point de vue à B. Podolsky et N. Rosen de l'Institute for Advanced Study (institut d'études avancées) de Princeton, et tous trois publièrent ensemble le 15 mai 1935 un document historique connu sous le nom d'argument EPR (http://www.galileoprincipia.org/docs/epr-argument.pdf).

Cinq mois plus tard, le scientifique danois Neil Bohr a publié un rejet catégorique de l'argument EPR. Un certain nombre de mathématiciens ont soutenu le rejet de Bohr, notamment JS Bell, J. von Neumann et d'autres. Par la suite, les milieux universitaires ont réglé le problème en rejetant l'argument EPR en faveur de la validité universelle de la mécanique quantique, quelles que soient les conditions existant dans l'univers.

Le scientifique italo-américain Sir Ruggero Maria Santilli (http://www.i-b-r.org/Dr-R-M-Santilli-Bio-1-10-18.pdf), lorsqu'il était à l'Université de Harvard avec le soutien du DOE, a découvert à la fin des années 1970 que tout en étant exactement valable pour la structure atomique et approximativement valable pour la structure nucléaire, la mécanique quantique était incapable de représenter la synthèse du neutron à partir de l'hydrogène dans le coeur des étoiles pour diverses raisons techniques.

Cette insuffisance a mis en évidence la nécessité d'une « complétude » de la mécanique quantique dans le cadre de la vision d'Einstein. Santilli a lancé une recherche à long terme, en collaboration avec divers collègues, visant à confirmer l'argument EPR, y compris l'élaboration d'une « complétude » de la mécanique quantique dans une théorie plus large appelée mécanique hadronique pour la représentation de particules étendues sous intrication mutuelle. Après des décennies d'études, Santilli a publié le document de 1998 confirmant l'argument EPR (http://www.galileoprincipia.org/santilli-confirmation-of-the-epr-argument.php).

Par la suite, Santilli a lancé des tests sur la synthèse en laboratoire du neutron à partir de l'hydrogène ayant conduit à la production et à la vente, par la société américaine cotée en bourse Thunder Energies Corporation, (http://thunder-energies.com/) d'un équipement produisant à la demande un flux de neutrons synthétisés à partir d'un gaz hydrogène (http://thunder-energies.com/docs/TEC-DNS-3Za.pdf). 

Le manque de complétude de la mécanique quantique semble être la prédiction la plus importante d'Einstein en raison d'implications de grande portée dans toutes les sciences. À titre d'illustration, après la réalisation de la « compression de Rutherford » de l'électron contenu dans le proton nécessaire à la synthèse des neutrons, Thunder Energies Corporation a réalisé la « compression » des électrons, cette fois à l'intérieur du neutron, ce qui a donné un proton chargé négativement appelé le « pseudo-proton de Santilli ». Ensemble, Thunder Energies Corporation développe la synthèse de noyaux chargés négativement, tels que le « pseudo-deutéron », qui sont attirés par les noyaux naturels, éliminant ainsi le plus gros obstacle à la réalisation de la fusion contrôlée, qui provient de la très grande répulsion entre noyaux de Coulomb qui est causée par leur charge égale (http://www.santilli-foundation.org/purelco-interview-1-2-19.php).

Après la question sur la manière dont l'électron « comprimé » à l'intérieur du neutron vérifie l'argument EPR, Santilli déclare : « La distance de l'électron par rapport au centre du neutron se rapproche de la vision du déterminisme classique d'Einstein, car le plus petit changement de cette distance provoque la désintégration du neutron dans le proton et l'électron. Des conditions similaires semblent se produire pour les électrons à l'intérieur du pseudo-proton et du pseudo-deutéron, ainsi que dans d'autres cas. »

Santilli est disponible pour discuter de l'importance de ces résultats et de la nécessité d'aller de l'avant avec de nouveaux développements.

Contact : Paul Knopick
E & E Communications

pknopick@eandecommunications.com 
940.262.3584

Source :   www.santilli-foundation.org 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:05
La fabrication additive implique des technologies anciennes et nouvelles en constante évolution, mais elle a déjà prouvé qu'elle apporte d'importants changements dans la chaîne de fabrication. À...

à 02:15
LONDRES et AUSTIN, Texas, 19 août 2019 /PRNewswire/ -- Blue Prism (AIM : PRSM), Leader mondial de l'automatisation des processus d'entreprise  ( RPA), annonce aujourd'hui qu' Eric Verniaut, rejoint la société en tant que Directeur Général des...

18 aoû 2019
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, est fier d'accepter le mandat que lui a donné le premier ministre du Québec, ce dimanche, concernant la tenue d'un forum et la remise d'un plan d'action sur la dépendance aux...

16 aoû 2019
Velodyne Lidar, Inc. a déposé une plainte pour contrefaçon de brevet auprès de l'International Trade Commission (ITC) des États-Unis contre Hesai Photonics Technology Co., Ltd. et Suteng Innovation Technology Co., Ltd. (également connue sous le nom...

16 aoû 2019
Aujourd'hui, ELYSIS a officiellement lancé les travaux de construction de son Centre de recherche et de développement à Saguenay, où des experts techniques poursuivront le développement de sa technologie de rupture visant à éliminer toutes les...

16 aoû 2019
Les Canadiens ont compris qu'il était important de bâtir des communautés solides et n'ont cessé d'investir dans de meilleurs moyens de demeurer en contact les uns avec les autres. Pensons seulement à la Voie maritime du Saint?Laurent, au réseau...



Communiqué envoyé le 20 mai 2019 à 03:00 et diffusé par :