Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Sécurité publique, CMG

MRC de Roussillon - Assurer la sécurité de la population : Ça n'a pas de prix


MERCIER, QC, le 18 mai 2019 /CNW Telbec/ - Le Syndicat des pompiers du Québec de la FTQ (SPQ-FTQ) et les TUAC 501 dénoncent l'attitude des maires de la MRC de Roussillon. Ils reprochent à la MRC de préférer attaquer les syndicats, plutôt que de répondre aux craintes légitimes qui ont été formulées.

Logo : Syndicat des pompiers du Québec - FTQ (Groupe CNW/Syndicat des pompiers et pompières du Québec (SPQ-FTQ))

La MRC de Roussillon travaille actuellement au renouvellement de son schéma de couverture de risques en sécurité incendie et prévoit diminuer le nombre d'effectifs affectés à certains appels. C'est là que le bât blesse : les deux syndicats, qui représentent la majorité des pompiers de la MRC de Roussillon, doutent qu'il soit possible de maintenir la capacité d'intervention des services incendies avec une force de frappe réduite.

DES PROPOS INQUIÉTANTS
Dans un communiqué publié hier en fin de journée, le préfet de la MRC de Roussillon et maire de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer, déclare : «?Ce qui est important pour les villes, c'est d'assurer un juste équilibre entre la sécurité physique et financière des citoyens?». Ce faisant, M. Boyer avoue que les maires de la MRC considèrent que la sécurité et l'intégrité physique des individus sont une question financière. Cette vision est dénoncée par les syndicats.

En effet, la diminution du nombre d'effectifs déployés pour certaines interventions ne met pas seulement la sécurité de la population à risque, mais aussi celle des pompiers et des pompières qui interviendront. Les pompiers revendiquent un schéma de couverture de risques en sécurité incendie qui mise sur la sécurité des personnes, avant les considérations financières.

CITATIONS
«?C'est ridicule de se lancer dans tout ce processus qui va diminuer la force de frappe des services incendies de la région, alors que les économies à prévoir, si la MRC va de l'avant, sont minimes?», a déclaré Sylvain Piteau, conseiller syndical au Syndicat des pompiers du Québec -- FTQ.

«?La MRC doit arrêter de se défiler. C'est assez ironique qu'elle refuse de répondre aux interrogations et aux craintes des professionnels en sécurité incendie qu'elle embauche. Et ce, sur une question de sécurité incendie?!?», a ajouté Sylvain Labonté, représentant des TUAC 501.

«?On nous accuse de manquer de respect à la population, alors qu'on s'inquiète pour sa sécurité. Ce n'est pas sérieux?!?», ont conclu les deux organisations.

À PROPOS DU SPQ-FTQ
Le SPQ-FTQ représente plus de 4?000 pompiers et pompières municipaux répartis dans 116 sections locales, soit 160 municipalités québécoises. Il a pour mission l'étude et la défense des intérêts économiques, professionnels, sociaux et moraux des syndicats locaux qui en sont membres.

À PROPOS DES TUAC 501
Avec ses quelque 19?000 membres répartis dans plus de 410 entreprises, le syndicat des TUAC 501 fait partie du plus important syndicat francophone de l'alimentation et du commerce de tout le Québec en plus de représenter des membres dans le nord du Nouveau-Brunswick. Notre organisation élargie compte plus de 55?000 membres au Québec, 255?000 au Canada et au-delà de 1,4 million en Amérique du Nord. Nos membres travaillent dans tous les domaines de l'industrie alimentaire et le commerce, ainsi que dans d'autres domaines tels les emplois de service, de transformation, de fabrication, sans oublier les emplois techniques et professionnels.

 

SOURCE Syndicat des pompiers et pompières du Québec (SPQ-FTQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 sep 2019
HUAWEI CLOUD a annoncé une série d'investissements stratégiques en 2019, dans le but d'élargir sa présence mondiale et de répondre à la demande croissante pour sa plateforme intelligente dans le Cloud, sécurisée et stable. HUAWEI CLOUD connaît une...

21 sep 2019
La Cour d'appel donne raison à la CSN-Construction en ce qui concerne le pourvoi judiciaire accompagné d'un sursis d'urgence qui a été déposé en juillet dernier dans le dossier du conflit de compétences entourant la pose des rails du métro de...

21 sep 2019
Les représentants des médias sont conviés à un point de presse, ce samedi 21 septembre. Le président général du SFPQ, Christian Daigle, et la présidente régionale du SFPQ, Caroline Bouffard seront sur la ligne de piquetage dans la réserve faunique...

20 sep 2019
Une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience en vue de déterminer si elle devrait accepter l'entente de règlement conclue entre le personnel de l'OCRCVM et BMO...

20 sep 2019
L'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience disciplinaire concernant Michael Alexander McKee.  Plus particulièrement, les allégations portées sont les suivantes : (a) En mars et en avril...

20 sep 2019
Le gouvernement du Québec encourage l'essor de Zú, en accordant une aide financière de 425 000 $ à cet organisme à but non lucratif qui a pour mission de rassembler, de soutenir et de propulser les entreprises innovantes du secteur de la création et...



Communiqué envoyé le 18 mai 2019 à 14:17 et diffusé par :