Le Lézard
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Religion, CMG

Conseil municipal d'avril - Ensemble Montréal : un leadership incontestable


MONTRÉAL, le 17 avril 2019 /CNW Telbec/ - La dernière séance du conseil municipal à prendre place à l'hôtel de ville avant le grand déménagement, ont retenu l'attention de moult observateurs, et pour cause, alors que l'Opposition officielle a démontré une fois de plus le large spectre de la population qu'elle pouvait rejoindre avec ses motions rassembleuses et ses idées pragmatiques.

Projet de loi 21 : Montréal répond d'une seule voix
Le leadership d'Ensemble Montréal sur les enjeux de société n'est plus à prouver. Sa motion réitérant la laïcité institutionnelle de Montréal et la liberté religieuse des individus a été adaptée en déclaration conjointe, appuyée par tous les élus montréalais, sans exception.

M. Lionel Perez, chef d'Ensemble Montréal, a livré un vibrant plaidoyer en faveur de l'ouverture et de la tolérance et dénonçant le projet de loi 21 du gouvernement québécois, qui vise à interdire le port de signes religieux pour certains employés de l'État : « Lorsque les droits et libertés des individus sont menacés, il est de notre devoir d'intervenir en tant qu'élus. La volonté de vivre ensemble a toujours été dans l'ADN des Montréalais. Notre histoire témoigne de ce patrimoine d'inclusion et de cohésion sociale. Renier ce fait, c'est renier presque 400 ans d'histoire de cohabitation harmonieuse à travers les vagues successives d'immigration », a-t-il déclaré.

Une motion pour tous les goûts
Proposée par la leader de l'Opposition officielle, Mme Karine Boivin-Roy et appuyée par le maire de Pierrefonds-Roxboro, M. Dimitrios Beis, la motion d'Ensemble Montréal demandant à la Ville à mettre en place un système d'affichage des résultats d'inspection à l'entrée de tous les établissements alimentaires montréalais a été entérinée par le conseil.

Cette idée toute simple facilitera la vie des clients montréalais, des touristes et des restaurateurs : « En voyant tout de suite la note de l'établissement affichée à l'entrée, le consommateur pourra sans contredit faire un choix éclairé quant à ce qui va se retrouver dans son assiette », avance Mme Boivin-Roy.

En s'inspirant de grandes villes comme Paris, New York et Toronto, Ensemble Montréal pense autant aux clients qu'aux commerçants oeuvrant dans l'alimentation : « Cela aura pour effet de récompenser les restaurateurs consciencieux et de forcer ceux qui commettent des infractions à répétition, à rentrer dans les rangs », renchérit M. Beis.

Des travaux garantis plus longtemps !
La motion de Lionel Perez, appuyée par Patricia Lattanzio, porte-parole de l'Opposition officielle en matière d'infrastructures, voulant que Montréal modifie les clauses afin de prolonger la période de garantie à cinq ans pour toutes les reconstructions de chaussée, ainsi qu'à deux ans pour toute réhabilitation de chaussée, a été envoyée en commission pour en étudier les tenants et les aboutissants.

« Avec tout l'argent investi dans les réparations d'infrastructures, les Montréalais sont en droit à s'attendre à du travail bien fait et d'en avoir pour leur argent. Nous sommes fiers, une fois de plus, de démontrer qu'Ensemble Montréal s'attarde au quotidien des citoyens. Qui ne veut pas une ville en meilleur état et surtout, qui ne voudrait pas que les entrepreneurs soient responsables de leurs travaux pendant un plus longue période? », a précisé Mme Lattanzio.

Prochaine station... fermée
Une autre motion d'Ensemble Montréal, malheureusement rejetée par l'administration Plante, demandait le lancement d'un projet pilote qui aurait permis d'ouvrir les lignes de métro toutes les nuits des fins de semaine, pendant la période estivale.

Benoît Langevin, porte-parole de l'Opposition officielle en matière de jeunesse, avait ceci à déclarer : « Je suis surpris par le fait que l'administration et la Société de transport de Montréal aient déployé autant d'efforts pour clamer que notre projet était impossible à réaliser sans même l'avoir évalué sérieusement. C'est ça faire de la politique autrement? »

Quant au maire de l'arrondissement de Saint-Laurent, M. Alan DeSousa, il déplore aussi que le projet pilote n'aura jamais lieu. « Il s'agissait vraiment d'une excellente idée signée Ensemble Montréal, qui répond aux besoins des jeunes, des travailleurs nocturnes, des touristes, bref de tous les usagers du métro! La Ville ne s'endort pas à 1h du matin et l'horaire du transport collectif devrait refléter le caractère vibrant de Montréal, même la nuit! », a-t-il conclu.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal



Communiqué envoyé le 17 avril 2019 à 17:44 et diffusé par :