Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Plaidoyer (politique), CPG

Budget 2019-2020 - Le CQSEPE soulève de vives inquiétudes


QUÉBEC, le 21 mars 2019 /CNW Telbec/ - Le Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance (CQSEPE) (www.cqsepe.ca) accueille favorablement la concrétisation de la proposition du gouvernement Legault d'abolir la modulation des tarifs dans les services éducatifs. Cependant, la décision d'agir sur plusieurs années est questionnable : « L'abolition de la modulation des tarifs est nécessaire pour rétablir l'équité dans notre réseau. Alors pourquoi donc étirer la sauce sur une période de 4 ans ? Ce sont encore les parents du Québec qui en feront les frais », affirme Francine Lessard, directrice générale du CQSEPE.

Logo : Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance (CQSEPE) (Groupe CNW/Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance (CQSEPE))

D'ailleurs, le terme 4 ans est une véritable obsession pour les caquistes. En effet, le CQSEPE est extrêmement déçu et inquiet de constater que le gouvernement du Québec envisage toujours de dépenser des centaines et des centaines de millions de dollars pour le développement de la maternelle 4 ans, alors que le réseau des services éducatifs en CPE et en milieu familial public répond aux besoins développementaux des tout-petits, effectue le dépistage précoce dès le jour 1 de la fréquentation de l'enfant et que la population n'a jamais été consultée sur ce dossier.

« Nous souhaitons que les parents du Québec puissent être entendus et écoutés sur cet enjeu sociétal d'importance. Le gouvernement Legault doit donc faire preuve de l'audace dont il se dit capable en ordonnant une consultation générale sur le projet de loi 5 et en faisant en sorte que des gens de partout puissent livrer leur opinion sur le sujet », demande la directrice générale du CQSEPE, Francine Lessard.

Est-ce que le gouvernement a l'intention d'ignorer une pétition contenant plus de 40 000 signataires demandant à celui-ci de reconnaître l'expertise des CPE et des services éducatifs en milieu familial, de mettre fin au projet de déploiement universel des maternelles 4 ans et de se concentrer sur l'accessibilité et le renforcement des milieux déjà existants ?

Il importe également de mentionner que le CQSEPE ne se laissera pas aveugler par les belles promesses en lien avec l'abolition de la modulation des tarifs. Il ne faut pas se leurrer, le réseau des services éducatifs à la petite enfance est complètement laissé de côté dans ce budget. Il est inquiétant de constater qu'aucun investissement supplémentaire n'a été annoncé pour consolider celui-ci : « Plus de 42 000 enfants se trouvent toujours sur la liste d'attente centralisée et aucune somme ne sera dédiée au développement des places manquantes. Nous sommes très préoccupés par l'inertie du gouvernement dans ce dossier », ajoute madame Lessard.

À propos du CQSEPE

La mission du Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance (CQSEPE) est de représenter les intérêts collectifs de ses membres, soit les centres de la petite enfance (CPE) et les bureaux coordonnateurs (BC), ainsi que promouvoir et soutenir l'amélioration continue de la qualité des services éducatifs. Pour réaliser sa mission, le CQSEPE assure la communication, la consultation, la formation et l'information de manière constante et transparente avec ses membres actifs.

 

SOURCE Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance (CQSEPE)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 oct 2019
Le conseil d'administration de la Compagnie d'assurance générale Co-operators (ci-après « Co-operators Générale ») a aujourd'hui déclaré sa distribution trimestrielle de dividende non cumulatif de 0,3125 $ par action privilégiée rachetable de...

18 oct 2019
Corporation Fiera Capital (« Fiera Capital » ou la « firme »), une firme de placement indépendante de premier plan, a annoncé aujourd'hui une estimation préliminaire de son actif sous gestion (« ASG ») à approximativement 166,1 milliards $C en date...

18 oct 2019
Reprise des négociations pour: Société : Fiorentina Minerals Inc. Symbole CSE : FLO Reprise (HE) : 09 h 30, le 21 octobre 2019 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre d'une...

18 oct 2019
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Sangoma Technologies Corporation Symbole à la Bourse de croissance TSX : STC (toutes les émissions) Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la...

18 oct 2019
Les représentantes et représentants des médias sont priés de noter que le député de Laurier-Dorion et responsable en matière de logement, Andrés Fontecilla, et la députée de Mercier, Ruba Ghazal, tiendront un point de presse ce dimanche 20 octobre à...

18 oct 2019
Reprise des négociations pour : Société : Leagold Mining Corporation Symbole TSX : LMC  Reprise : 15 h ?04?:39? L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre d'une société cotée en...



Communiqué envoyé le 21 mars 2019 à 19:38 et diffusé par :