Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, CFG

Le marché de l'habitation du Canada reste vulnérable même si la surévaluation s'atténue à Toronto et à Victoria


OTTAWA, le 7 févr. 2019 /CNW/ - La surévaluation s'est atténuée à Toronto et à Victoria, mais le marché canadien de l'habitation demeure vulnérable dans l'ensemble pour le dixième trimestre de suite. C'est ce que révèle le dernier rapport Évaluation du marché de l'habitation (EMH) publié par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Logo : Société canadienne d'hypothèque et de logement (Groupe CNW/Société canadienne d'hypothèques et de logement)

Tous les trimestres, la SCHL publie le rapport EMH pour fournir aux Canadiens des analyses et des informations éclairées et objectives, fondées sur les meilleures données disponibles au Canada. Ce rapport donne une vue complète des vulnérabilités du marché et décrit les déséquilibres. Il ne met pas en relief les problèmes fondamentaux d'abordabilité à long terme.

Les résultats ont été obtenus à partir des données de la fin de septembre 2018 (les taux d'inoccupation annuels des appartements locatifs ont été obtenus en octobre 2018) et des renseignements sur le marché disponibles à la fin de décembre 2018. Le rapport national présente l'évaluation du marché de l'habitation à l'échelle du Canada et les résultats sommaires d'évaluation pour 15 régions métropolitaines de recensement (RMR). Pour chacune de ces RMR, la SCHL publie également un rapport local contenant davantage d'informations et d'analyses.

Faits saillants :

Un tableau regroupant les évaluations des marchés du Canada et des 15 RMR se trouve dans le document d'information qui accompagne le présent communiqué. 

La SCHL définit les signes de vulnérabilité comme étant des déséquilibres sur le marché de l'habitation. Les déséquilibres se produisent lorsqu'un ou plusieurs indicateurs de la construction excessive, de la surévaluation, de la surchauffe ou de l'accélération des prix s'écartent nettement de leurs moyennes historiques.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et des renseignements objectifs aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour en savoir plus, suivez-nous sur Twitter, YouTube, LinkedIn, Facebook et Instagram.

CITATIONS : 

« Les pressions à la surévaluation se relâchent à Toronto et à Victoria, malgré le fait que la vulnérabilité globale du marché canadien demeure élevée. La surchauffe et la construction excessive restent faibles à l'échelle nationale. Soulignons que l'évaluation de l'accélération des prix pourrait être rétrogradée dans les prochains rapports, ce qui ferait passer la vulnérabilité globale du Canada d'élevée à modérée, si les autres indicateurs de l'EMH demeurent inchangés. »

Bob Dugan 
Économiste en chef
Société canadienne d'hypothèques et de logement

« Dans la région du Grand Toronto, la surévaluation est passée d'élevée à modérée, car on a vu rétrécir l'écart entre les prix réels des habitations et les prix estimés selon les facteurs fondamentaux. Au troisième trimestre de 2018, la croissance du prix moyen des habitations et du revenu personnel disponible a été modeste, en regard du troisième trimestre de 2017. Elle a été surpassée par les facteurs économiques et démographiques fondamentaux, tels que l'emploi à temps plein et la population des jeunes adultes, qui a augmenté de 3,68 %. »

Dana Senagama
Gestionnaire, Analyse de marché, Connaissance du marché (Centre)
Société canadienne d'hypothèques et de logement

« Dans le Grand Victoria, les signes de surévaluation sont passés d'élevés à modérés au troisième trimestre de 2018. La population des jeunes adultes, important moteur de la formation de ménages, a augmenté durant le trimestre, un facteur qui vient soutenir la croissance des prix des logements. Par contre, l'effet soutenant de ce facteur a été miné par la légère baisse du revenu personnel disponible et la hausse des taux hypothécaires. »

Braden Batch
Analyste principal, Économie, Connaissance du marché (Ouest)
Société canadienne d'hypothèques et de logement

Document d'information

Pour dresser un portrait exact de la situation globale du marché de l'habitation, il importe de prendre en compte de multiples sources et points de données. Le cadre analytique de l'Évaluation du marché de l'habitation (EMH) fournit une vue complète et intégrée fondée sur la combinaison d'un certain nombre d'indicateurs permettant de détecter des déséquilibres sur le marché de l'habitation de plusieurs régions métropolitaines du pays et dans l'ensemble du Canada.

Plus précisément, le cadre examine quatre principaux facteurs qui peuvent donner des signes avant-coureurs de vulnérabilité sur le marché de l'habitation : la surchauffe, l'accélération de la croissance des prix, la surévaluation et la construction excessive. Pour chaque facteur, le cadre évalue l'intensité (ampleur) et la persistance des signes.

En règle générale, si nous détectons des signaux peu nombreux, de faible intensité ou peu persistants, le degré de vulnérabilité est faible. À l'inverse, à mesure que l'intensité des signaux, leur nombre ou leur durée augmente, les signes de déséquilibre sur le marché de l'habitation s'accroissent. La surchauffe est évaluée au moyen d'un seul indicateur, tout comme l'accélération des prix. L'échelle de couleurs pour ces deux facteurs va uniquement du vert au jaune. La surévaluation et la construction excessive sont évaluées au moyen de multiples indicateurs. L'échelle de couleurs pour ces facteurs, ainsi que pour l'évaluation globale, comprend le vert, le jaune et le rouge, selon les différents degrés de déséquilibre.

1. Surchauffe : Les ventes sont nettement supérieures aux nouvelles inscriptions sur le marché de la revente.

2. Accélération soutenue des prix des logements : Une hausse rapide des prix signale souvent des attentes potentiellement excessives face à la croissance future des prix des habitations.

3. Surévaluation : Les prix des logements dépassent le niveau qui serait justifié par le revenu personnel disponible, la population, les taux d'intérêt et d'autres facteurs fondamentaux.

4. Construction excessive : Les stocks de logements récemment construits et invendus ou le taux d'inoccupation des appartements locatifs sont supérieurs à la normale.

Évaluation globale : Évaluation du degré de vulnérabilité du marché selon la combinaison de multiples facteurs.

Pour détecter les signes de vulnérabilité, le cadre tient compte de facteurs démographiques, économiques et financiers qui influencent le marché de l'habitation, tels que la population, le revenu personnel disponible et les taux d'intérêt. Il tient compte également de l'évolution récente des marchés de la revente et de la construction résidentielle.

Le cadre analytique a été conçu pour permettre de détecter, à partir de données historiques, les périodes antérieures de vulnérabilité sur le marché de l'habitation, par exemple la bulle des prix des logements qui s'est produite à Toronto à la fin des années 1980 et au début de la décennie suivante. La capacité de l'EMH de détecter les vulnérabilités repose sur l'hypothèse d'une relation temporelle stable entre les prix et les facteurs fondamentaux du marché de l'habitation.

                                  

Bob Dugan, Économiste en chef, Société canadienne d'hypothèques et de logement (Groupe CNW/Société canadienne d'hypothèques et de logement)

Dana Senagama, Gestionnaire, Analyse de marché, Connaissance du marché (Centre), Société canadienne d'hypothèques et de logement (Groupe CNW/Société canadienne d'hypothèques et de logement)

Braden Batch, Analyste principal, Économie, Connaissance du marché (Ouest), Société canadienne d'hypothèques et de logement (Groupe CNW/Société canadienne d'hypothèques et de logement)

Comparaison entre les rapports d'octobre 2018 et de février 2019 (Groupe CNW/Société canadienne d'hypothèques et de logement)

SOURCE Société canadienne d'hypothèques et de logement


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:20
La Banque Laurentienne annonce un don de 25 000  $ à la Croix-Rouge canadienne afin de soutenir les sinistrés des inondations au Québec. La Banque appuiera ses clients touchés par les inondations afin de les aider à traverser ces moments difficiles....

à 17:02
...

à 17:00
Joignez-vous à Kent Hehr, député pour Calgary Centre, au nom de l'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), à Susan...

à 16:50
Vassili Oxenuk, président de SIMEX Inc., a déclaré : « Aujourd'hui, nous constatons que le nombre de plateformes appelées bourses de crypto-monnaies a dépassé tout caractère raisonnable. Ainsi, pour les investisseurs souhaitant participer au...

à 16:29
Lifestyle Delivery Systems Inc. , , (« LDS » ou la « compagnie ») annonce que sa filiale en toute propriété, LDS Development Corporation, a conclu un accord de sous-location de cinq ans pour un espace d?entrepôt de 930 mètres carrés au prix de 21,53...

à 16:21
Reprise des négociations pour : Société :  Kepler Acquisition Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : KEP.P Reprise (HE) : 09 h 30 04-23-2019 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à...



Communiqué envoyé le 7 février 2019 à 12:00 et diffusé par :