Le Lézard
Sujets : Femme, Politique intérieure, Sécurité publique, CFG

Une table ronde sur le genre et la traite de personnes a eu lieu en vue de la réunion des ministres de la Sécurité du G7


OTTAWA, le 20 avril 2018 /CNW/ - Les femmes et les filles représentent la grande majorité des victimes de la traite de personnes. Le gouvernement du Canada est déterminé à lutter contre cet horrible crime, qui survient dans toutes les régions du monde et qui exploite la vulnérabilité des êtres humains qui peut être créée par la pauvreté, le racisme, le conflit et l'absence de réseaux de soutien social.

Le 19 avril 2018, l'honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a tenu une table ronde sur le genre et la traite de personnes avec des experts du milieu universitaire ainsi qu'avec des organismes non gouvernementaux et autochtones. Les discussions ont porté sur la manière dont les considérations liées au genre peuvent être mieux intégrées aux efforts pour lutter contre la traite de personnes. Elles ont également donné un aperçu des mesures que le Canada peut prendre pour rehausser l'analyse comparative entre les sexes pendant les dialogues internationaux, en commençant par la réunion des ministres de la Sécurité du G7 (23 et 24 avril) à Toronto, en Ontario.

Les renseignements échangés pendant cette table ronde contribueront également à éclairer les discussions à venir sur la manière de faire avancer l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes au Sommet des dirigeants du G7, qui se tiendra les 8 et 9 juin prochains à Charlevoix, au Québec.

Citations

« La plupart des victimes de la traite de personnes sont des femmes et des filles. Le gouvernement du Canada est déterminé à combattre cette odieuse attaque contre les droits fondamentaux de la personne et la dignité. Nous sommes heureux des discussions qui ont eu lieu hier avec le large éventail d'experts de la société civile, du secteur universitaire et du Conseil consultatif sur l'égalité des sexes. Ils nous ont aidés à comprendre les meilleures approches pour nous attaquer aux facteurs qui contribuent à la traite de personnes et ils nous aideront à orienter la voie à suivre par le Canada en vue de la réunion des ministres de la Sécurité du G7. »

- L'honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

Liens connexes

 

SOURCE Sécurité publique et Protection civile Canada



Communiqué envoyé le 20 avril 2018 à 11:03 et diffusé par :