Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Affaires étrangères

ODEM.IO prévoit que la chaîne de blocs provoquera des remous dans un marché de l'éducation représentant plusieurs trillions de dollars



CHIASSO, Suisse, 28 février 2018 /PRNewswire/ -- L'industrie internationale de l'enseignement et de la formation représente 6 trillions de dollars et elle s'apprête à affronter des changements révolutionnaires résultant de l'émergence de la technologie de la chaîne de blocs, affirme Richard Maaghul, cofondateur et PDG d'ODEM.IO, première place de marché dans le monde pour l'éducation à la demande.

La chaîne de blocs ('blockchain'), système de cryptage à la base des jetons numériques comme les bitcoins et Ethereum, a le potentiel « à la fois de perturber les normes institutionnelles et de donner le pouvoir aux apprenants » dans le secteur de l'éducation tout en réduisant les coûts, en améliorant l'efficacité et en soutenant la sécurité et l'authentification des dossiers, selon un rapport de 132 pages émis l'an dernier par le Centre commun de la recherche de la Commission européenne.

ODEM, société suisse de technologie, fait appel aux chaînes de blocs, ou technologies des registres distribués, afin de s'attaquer aux coûts de l'éducation. Elle cherche à promouvoir une égalité d'accès en rationalisant l'organisation et la présentation des programmes éducatifs en personne. En donnant aux étudiants les moyens de prendre en charge leur propre éducation, ODEM veut créer un lieu où des professeurs et des conférenciers de haut niveau peuvent activement mettre sur le marché leur expertise et leurs marques personnelles.

« Nous retirons le rebut de l'écosystème éducatif en faisant appel à la technologie du registre partagé et à l'automatisation, » explique Maaghul, un entrepreneur vétéran de la Silicon Valley. « Le résultat se traduit en meilleurs résultats de l'enseignement et à un coût moindre. »

ODEM aspire à devenir l'Airbnb de l'enseignement à l'échelle internationale, et a ainsi créé un partenariat avec Excelorators Inc. basée à Cambridge dans le Massachusetts pour la conception et le déploiement de la plateforme d'ODEM. Cette dernière procède à l'heure actuelle à une levée de capitaux permettant d'accélérer ce développement par la vente de jetons d'ODEM au cours d'une vente au grand public effectuée conformément aux directives suisses sur les cryptomonnaies. ODEM a déjà rassemblé 2 493 547 ? (3,06 millions de dollars des États-Unis).

« Ce résultat reflète bien qu'ODEM n'est pas un projet quelconque de chaînes de blocs, » souligne Maaghul. « En associant la puissance de la technologie des chaînes de blocs à une entreprise existante comme Excelorators, nous propulsons une fusée déjà sur une trajectoire vers la Lune, quoiqu'à une vitesse plus lente. »

Excelorators a déjà des relations avec plus de 200 professeurs et conférenciers, lesquels sont susceptibles de devenir des adeptes précoces. ODEM et Excelorators s'attendent au cours des 12 prochains mois à générer 10 millions de dollars de ventes à mesure que la clientèle d'Excelorators passera à une version bêta de la plateforme d'ODEM. Les étudiants, qui utiliseront sans frais la plateforme, sont en passe de profiter le plus de l'intérêt central qu'ODEM porte à réduire le coût de l'éducation.

« Notre recherche montre que la plupart des grandes universités fonctionnent avec une marge brute de 60 à 70 pour cent quand elles augmentent le coût des dépenses pour le campus et le personnel administratif, » fait observer Bill Bayrd, directeur d'exploitation chez ODEM. « Nous sommes persuadés que nous pourrons réduire le prix payé par un étudiant pour un cours typique de 50 pour cent ou davantage. »

Les jetons ODEM serviront de licence logicielle pour les usagers de la plateforme. À l'intérieur de la plateforme, les prestataires d'enseignement seront encouragés à rejoindre la communauté par le biais d'une distribution initiale de jetons gratuits.

Dans l'immédiat, ODEM.IO, continue à traiter les inscriptions au processus de Connaître son client ('KYC') en vue de sa vente publique. Tous les participants doivent présenter une preuve d'identité et de résidence avant de pouvoir être autorisés à acquérir des jetons. Une telle divulgation correspond aux directives internationales veillant à ce que les fonds levés au cours de la vente soient légitimes.

KPMG Switzerland est le conseil légal d'ODEM.IO, tandis que SICOS (Lux) S.C.S. a fourni à ODEM des conseils et des avis juridiques sur la vente publique et sa structure.

Pour davantage d'informations, veuillez visiter : ODEM.IO. Ou bien participez à la discussion avec ODEM sur Telegram.

Alexa Narma,
Directrice principale, produits et marketing
alexa@odem.io
press@odem.io
tél. : +1 (424) 327-5682
Via Balestra 6
6830 Chiasso, Suisse
Participez à la discussion avec ODEM.IO sur Telegram.
https://www.linkedin.com/company/odem-io/
https://www.facebook.com/odemio/
https://twitter.com/ODEM_IO

Logo : https://mma.prnewswire.com/media/639718/ODEM_IO_Logo.jpg


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:20
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, participera au Dialogue des leaders sur la tarification du carbone, organisé par la Coalition pour le leadership en...

à 14:05
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Global Gardens Group Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : VGM Motif : En attente de conformité aux exigences de la Bourse Heure de la suspension (HE) : 13 h 58 L'OCRCVM peut...

à 14:00
Merck, grande entreprise scientifique et technologique et fer de lance dans l'édition du...

à 13:49
La demande mondiale de poissons et de fruits de mer comme source alimentaire à haute teneur en protéines a  considérablement augmenté, et elle devrait continuer d'augmenter tandis que la population mondiale continue de croître. En combinant la...

à 13:40
Alter Domus, un prestataire de services d'administration de fonds et de sociétés, entièrement intégré, annonce aujourd'hui que Laurent Vanderweyen, son président-directeur général, a quitté l'entreprise pour poursuivre d'autres opportunités. Aidan...

à 13:35
La 13e édition du rapport Paying Taxes publié par PwC et le Groupe de la Banque mondiale classe le Canada au 19e rang parmi 190 pays, et au premier rang des pays du G7 pour la facilité de s'acquitter de ses obligations fiscales. Le rapport révèle...




Communiqué envoyé le 27 février 2018 à 22:21 et diffusé par :