Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : CPG

Le Gouvernement du Québec annonce un projet de réaménagement de l'unité de périnatalité de l'Hôpital de Gatineau



GATINEAU, QC, le 27 févr. 2018 /CNW Telbec/ - Dans le cadre des efforts pour offrir de meilleurs services de périnatalité et de manière encore plus accessible aux familles québécoises, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le député de Chapleau, monsieur Marc Carrière, ont annoncé aujourd'hui le  projet de réaménagement de l'unité de périnatalité de l'Hôpital de Gatineau.

Le projet consiste en une reconfiguration complète du 3e étage de l'hôpital, notamment afin d'y aménager une nouvelle unité des naissances comportant 32 chambres de type « TARP » (travail/ accouchement/ récupération/ post-partum). La néonatalogie y sera également réaménagée et comportera 16 lits à cloisons fermées, pour favoriser la confidentialité et l'intimité des familles. Ces aménagements représentent une augmentation nette de 5 lits pour les mères et de 4 lits pour les nourrissons en néonatalogie. Deux nouvelles salles de césarienne seront quant à elles ajoutées au 2e étage, juste à côté du bloc opératoire. 

Citations :

« En accordant à l'établissement l'autorisation de procéder à cette étape du projet, notre gouvernement démontre sa volonté de soutenir des initiatives qui permettront d'accroître encore davantage l'autosuffisance clinique de l'Outaouais. Parmi les avantages prévus au terme des travaux, notons celui d'offrir un meilleur accès aux services de périnatalité, qui se manifestera entre autres par une augmentation de 23 % du nombre d'accouchements annuel. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Je me réjouis de cette importante annonce pour les familles de la région. Cette nouvelle unité leur permettra d'avoir accès à un environnement plus moderne et intime qui favorisera très certainement le développement du lien d'attachement familial pour la naissance de leur enfant. Cet accroissement de services répond directement à la volonté de notre gouvernement de vouloir renforcer les soins de proximité à la population de l'Outaouais. »

Marc Carrière, député de Chapleau

« Ce réaménagement majeur vise à mettre à la disposition de la population de la région une offre de service de périnatalité plus moderne et bien adaptée aux besoins des jeunes familles actuelles. Un tel projet s'inscrit dans le cadre des efforts des dernières années pour offrir aux gens de la région des services de grande qualité, à proximité de leur domicile et de leur milieu de vie. »

Stéphanie Vallée, députée de Gatineau, ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l'Outaouais

« Ce projet s'inscrit dans un élan de modernisation de plusieurs secteurs de l'Hôpital de Gatineau et d'une bonification des services qui gravitent autour de la naissance d'un enfant. Conjugué avec le rehaussement octroyé à la Maison de naissance de l'Outaouais, ce projet est une mesure supplémentaire et concrète pour permettre à tous les enfants de notre région d'y naître entourés et encadrés par des professionnels de la santé bien de chez nous. »

Les membres du caucus de l'Outaouais

Faits saillants :

Ce projet, qui sera réalisé par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais, en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et la Société québécoise des infrastructures, laquelle est désignée gestionnaire du projet, découle d'un plan d'action destiné à mieux répondre aux besoins de la population de l'Outaouais en matière de santé et de services sociaux. Le CISSS procèdera maintenant à la phase de conception et à la réalisation des plans et devis du projet.

Le MSSS assumera la majeure partie du financement du projet, soit 26,75 M$. Il sera appuyé par le CISSS à la hauteur de 3,65 M$ et par la Fondation Santé Gatineau pour 600 000 $. Le coût total du projet s'élève à 31 M$.

En plus des travaux déjà mentionnés, notons l'aménagement, au 7e étage, des cliniques gynéco-obstétrique et « GARE » (grossesses à risques élevés), qui incluront entre autres un secteur de consultations, une salle de chirurgie mineure et deux salles de colposcopie.

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:10
Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des centres d'hébergement privés de la région Saguenay-Lac-Saint-Jean (CSN) représentant les salariés de la Villa d'Alma a annoncé son intention de recourir à la grève à compter du 15 décembre 2018 à 0 h...

à 07:18
Chez plus de 80 000 patientes traitées en pratique courante, il est démontré que le test permet d’améliorer l’évolution de la maladie en identifiant plus précisément les patientes qui...

à 07:18
Dragonfly Therapeutics, Inc. (« Dragonfly » ou la « société »), a annoncé aujourd'hui avoir octroyé une licence pour deux médicaments candidats d'immunothérapie TriNKETtm à Celgene Corporation et ses sociétés affiliées (« Celgene ») pour 12...

à 06:49
En 2017, le marché chinois de la beauté et du maquillage représentait 361,6 milliards de yuans (environ 52,3 milliards de dollars USD), affichant un taux de croissance annuel composé de 9,5 % sur les dix dernières années. Ce taux a augmenté à un...

13 déc 2018
Dragonfly Therapeutics, Inc. (« Dragonfly » ou la « Société ») annonce aujourd'hui avoir délivré une licence à Celgene Corporation et ses sociétés affiliées (« Celgene ») relative à deux candidats-médicaments d'immunothérapie TriNKETtm pour une...

13 déc 2018
La députée d'Abitibi-Ouest, madame Suzanne Blais, a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM) à Amos. Cette initiative, attendue depuis longtemps par les usagers de la région, permettra une offre de...




Communiqué envoyé le 27 février 2018 à 14:45 et diffusé par :