Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Bientôt des opérateurs de grues sans formation sur les chantiers - L'Union des opérateurs grutiers exige le maintien d'une formation obligatoire pour les opérateurs de grues



MONTRÉAL, le 20 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Un projet de règlement publié dans la Gazette officielle du Québec ce matin pourrait mettre un terme à la formation obligatoire des grutiers, permettant à qui que ce soit d'opérer ces machines sur les chantiers au Québec. Proposé par la Commission de la construction du Québec, ce règlement retire même l'obligation d'avoir réussi le cours Utilisation sécuritaire des grues, reconnu depuis 1994 comme l'exigence minimale pour exercer ce métier.

Plus d'accidents sur les chantiers

« Il faut s'attendre à voir plus d'accidents dans l'opération de grues, plus de morts et plus de blessés chez les travailleurs et dans le public », prévient Evans Dupuis, directeur de l'Union des opérateurs grutiers (local 791G de la FTQ-Construction). « Présentement, on exige un diplôme d'études professionnelles en bonne et due forme pour accéder au métier - sauf en de très rares exceptions. En privilégiant la « formation en entreprise » plutôt que la formation professionnelle, la CCQ nous ramène 30 ans en arrière, à l'époque où il y avait de nombreux accidents impliquant des pertes de vie », explique M. Dupuis.

En avril dernier, à la suite du dévoilement des conclusions de la CNESST concernant l'accident ayant causé la mort d'un travailleur sur le campus de l'UQÀM, une coalition patronale-syndicale formée de l'Union des opérateurs grutiers et des principales entreprises de grues au Québec dont Guay, Mammoet, JLR, JM Francoeur, Bellerive et une quinzaine d'autres s'est formée pour exiger une formation obligatoire des opérateurs de grues. Or, plutôt que d'être à l'écoute de l'industrie, la CCQ vient de proposer la direction inverse.

Message à la CCQ et à la CNESST : la formation sauve des vies

Depuis la création du DEP en 1997, on dénombre une baisse de 66% du nombre de décès annuels impliquant une grue. Ce nombre s'élevait à 4,5 décès chaque année de 1973 à 1997 et s'est réduit à 1,5 entre 1997 et aujourd'hui. Le nombre de décès pourrait être encore être réduit si une formation initiale en respect avec la norme Z150/11 était obligatoire pour tous les travailleurs, mais on peut prévoir qu'il va augmenter si la CCQ va de l'avant avec son projet de transférer la formation obligatoire aux entreprises.

L'Union des opérateurs grutiers est ouverte à actualiser le règlement sur la formation des grutiers, à partir de son expertise et de ses connaissances, afin de nous assurer d'une relève compétente. Une concertation avec tous les acteurs concernés, comme à l'époque de l'instauration de la formation obligatoire est nécessaire. Des pistes de solutions plus sécuritaires sont disponibles et des mesures ayant déjà fait leurs preuves existent.

 

SOURCE FTQ-Construction


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

13 déc 2018
Hikvision, le principal fournisseur au monde de solutions et de produits innovants pour la sécurité, s'associe à Green River, un organisme non gouvernemental établi en Chine qui assure la promotion et l'organisation d'activités de protection de...

13 déc 2018
Hikvision, le premier fournisseur mondial de produits et de solutions de sécurité innovants, s'associe à Green River, une ONG basée en Chine qui encourage et organise des activités liées à la préservation de l'environnement, afin de protéger l'oie à...

13 déc 2018
Dragonfly Therapeutics, Inc. (« Dragonfly » ou la « Société ») annonce aujourd'hui avoir délivré une licence à Celgene Corporation et ses sociétés affiliées (« Celgene ») relative à deux candidats-médicaments d'immunothérapie TriNKETtm pour une...

13 déc 2018
Près d'un an après la mise en lock-out des 1 030 travailleurs de l'Aluminerie de Bécancour (ABI), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) a profité de la tenue de son conseil général à Saint-Hyacinthe pour réitérer son appui aux syndiquées et...

13 déc 2018
TerraVest Industries Inc., anciennement TerraVest Capital Inc., (« TerraVest » ou la « Société ») annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 30 septembre 2018. Les résultats financiers de la Société pour le...

13 déc 2018
Tandis que les États-Unis se préparent à mettre fin à des décennies de prohibition du chanvre, LiveWell Canada Inc. (« LiveWell » ou la « Société ») et Vitality CBD Natural...




Communiqué envoyé le 20 décembre 2017 à 05:27 et diffusé par :