Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport
Sujets : Conservation / Recyclage, CFG

Le gouvernement du Canada poursuit son action sans précédent pour aider les épaulards résidents du Sud et du Nord



OTTAWA, le 5 sept. 2018 /CNW/ - Les épaulards résidents du Sud et du Nord du Canada sont d'importance cruciale pour maintenir la biodiversité dans les eaux du Pacifique, et ont une signification bien spéciale ainsi qu'une valeur culturelle pour beaucoup de Canadiens. Le gouvernement du Canada se consacre entièrement au rétablissement de ces baleines.

Le gouvernement a déjà pris et continuera de prendre d'importantes mesures pour aider ces baleines emblématiques. Au cours de l'an passé, nous avons apporté un soutien au moyen du Plan de protection des océans du Canada d'1,5 milliard de dollars et de la nouvelle initiative de protection des baleines de 167 millions de dollars qui vient d'être lancée.

Le gouvernement du Canada prend des mesures immédiates et exhaustives pour encourager le rétablissement des baleines du Canada, notamment :

La protection des espèces en péril est une responsabilité partagée par tous les Canadiens, et le gouvernement du Canada est résolument engagé à travailler avec ses partenaires provinciaux et territoriaux, les peuples autochtones, les représentants de l'industrie et les groupes environnementaux, de même qu'avec tous les Canadiens, pour mettre en oeuvre la Loi sur les espèces en péril (LEP).

C'est pourquoi l'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, invite les Canadiens à partager leur avis sur la proposition d'une stratégie modifiée de rétablissement pour les épaulards résidents du Sud et du Nord du Canada.

Les changements proposés mettent l'accent sur des mises à jour de l'habitat essentiel - des endroits géographiques spécifiques et des conditions nécessaires à la survie et au rétablissement d'une espèce. La stratégie modifiée de rétablissement proposée comprend la désignation de deux nouvelles zones d'habitat essential ? une se situant au large de la côte du sud-ouest de l'île de Vancouver, incluant les bancs de Swiftsure et de La Pérouse (de grande importance à la fois pour les épaulards résidents du Nord et ceux du Sud); et une autre se situant dans l'entrée Dixon, le long de la côte nord de l'île Graham, à partir de Langara jusqu'à Rose Spit (de grande importance pour les épaulards résidents du Nord).

Les Canadiens peuvent fournir leurs commentaires pendant une période de commentaires publics sur le plan national d'une durée de 60 jours et ce, jusqu'au 3 novembre 2018.

Pêches et Océans Canada mobilisera également les intervenants clés et les groupes autochtones, pour leur fournir les renseignements appropriés visant à soutenir les éventuels commentaires qu'ils souhaiteraient faire partager.

Nous travaillons de manière active en vue de protéger les espèces en péril grâce à l'élaboration de voies d'accès qui reconnaissent et s'évertuent à faciliter les importants intérêts commerciaux et récréatifs.  

Citations

« En tant que Britanno-Colombien, je sais à quel point l'épaulard résident du Sud capture l'imagination des Canadiens et à quel point il est un symbole puissant de la Colombie-Britannique. C'est la raison pour laquelle nous continuons à prendre des mesures urgentes pour assurer la protection de nos épaulards résidents. À partir des mesures visant à répondre au manque de disponibilité des proies, et à remédier aux perturbations causées par les navires, nous proposons d'autres habitats essentiels pour aider à sauvegarder l'avenir de ces baleines. Nous avons fermement l'intention de respecter notre engagement à protéger et à assurer le rétablissement des épaulards résidents du Canada qui sont en voie de disparition ».

L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Le gouvernement est déterminé à mettre à profit les progrès que nous avons réalisés dans le cadre du Plan de protection des océans au cours de ces deux dernières années, en vue d'assurer la protection des épaulards résidents du Nord et du Sud. Nous avons connu un énorme succès avec un taux de participation de 90 pour cent dans sa mise en oeuvre d'un ralentissement volontaire des navires commerciaux naviguant dans le détroit de Haro, pour réduire les répercussions du bruit, et nous allons faire tout notre possible pour atteindre les 100 pour cent ».

L'honorable Marc Garneau, ministre des Transports

Faits en bref

Liens connexes

Restez branchés

 

SOURCE Pêches et Océans Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

25 sep 2018
du 29 septembre au 2 octobre 2018 à New Delhi  Des ministres et des dirigeants du secteur de l'assainissement du monde entier se réuniront ce mois-ci à New Delhi à l'occasion de la Convention internationale Mahatma Gandhi sur l'assainissement...

25 sep 2018
Pour le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN, cette campagne électorale doit être un moment privilégié non seulement pour que les partis politiques fassent connaître leur programme, mais aussi pour qu'ils écoutent ce que la population a à...

25 sep 2018
Emily VanToever, âgée de 30 ans, a reçu une subvention de 1 500 $ pour étudier les espèces aquatiques dans sa communauté et démontrer qu'elles sont en péril. Les fonds octroyés proviennent de Service jeunesse Canada, un programme qui donne à des...

24 sep 2018
Les investissements dans les projets d'infrastructure transformateurs renforcent nos communautés, créent de bons emplois bien rémunérés et de nouvelles opportunités pour les gens de tous les horizons. Le gouvernement du Canada continue de faire des...

24 sep 2018
Le Centre de préservation de Bibliothèque et Archives Canada à Gatineau, joyau de la préservation documentaire au Canada, ouvre grand ses portes au public pour les Journées de la culture, les 28 et 29 septembre prochains, de 10 h à 15 h. Le public...

24 sep 2018
La température de l'eau de mer près de l'Antarctique augmente, selon une nouvelle étude réalisée par une équipe de scientifiques d'Environnement et Changement climatique Canada et une de leur collègue du Scripps Institution of Oceanography, aux...




Communiqué envoyé le 5 septembre 2018 à 10:30 et diffusé par :