Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Transport, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Enjeux environnementaux, Politique environnementale

SEAT : 53 000 panneaux pour exploiter l'énergie solaire



MARTORELL, Espagne, June 22, 2018 /PRNewswire/ --

     (Logo: https://mma.prnewswire.com/media/645629/SEAT_Logo.jpg )

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/708783/Solar_at_SEAT_Martorell_factory.jpg )

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/708784/SEAT_Solar_Power.jpg )

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/708785/SEAT_Factory_Solar_Panels.jpg )

903 minutes d'ensoleillement Voilà la quantité de lumière qui sera émise pendant la plus longue journée de l'année dans l'hémisphère nord de la planète. Le solstice d'été a lieu le 21 juin, et marque le début des trois mois avec le plus de lumière du jour et les températures les plus élevées. L'Espagne et le sud de l'Europe bénéficient chaque année de 2 500 à 3 000 heures d'ensoleillement, une source d'énergie que SEAT exploite grâce à l'une des plus grandes centrales photovoltaïques du secteur automobile :

- Une centrale photovoltaïque mesurant 276 000 mètres carrés : avec une extension équivalant à 40 terrains de football, la société a inauguré au total six centrales photovoltaïques en 2013 avec plus de 53 000 panneaux solaires. Située sur les toits des ateliers et de l'espace temporaire destiné aux véhicules finis, cette installation a généré plus de 112 millions de kWh depuis sa mise en service.

- Suffisamment d'énergie pour recharger 3 millions téléphones portables chaque jour pendant une année entière : plus de 17 millions de kWh sont générés dans cette centrale chaque année, suffisamment d'énergie pour subvenir aux besoins d'une ville de 15 000 habitants ou recharger 3 millions téléphones portables chaque jour pendant une année entière. L'électricité générée est réutilisée dans l'usine et représente 6 % de la consommation totale d'énergie requise par Martorell. En fait, cette énergie a permis la production de 67 000 voitures depuis la mise en service de l'installation.

- Surveillance avec vue du ciel : un drone est responsable d'une partie de la maintenance de cette installation. Il survole l'ensemble de l'usine une fois par mois, équipé d'un capteur visuel et d'une caméra thermographique, afin d'effectuer une analyse des panneaux et vérifier leur fonctionnement. 16 vols d'inspection sont réalisés à une hauteur de 35 mètres.

-Un atout pour l'environnement : cette installation permet aussi d'assainir l'air, en réduisant les émissions annuelles de CO2 d'environ 4 000 tonnes. Cette réduction est comparable au résultat obtenu par l'équivalent de cinq Central Park, un poumon vert qui mesurerait 17 kilomètres carrés. L'objectif de la société est de réduire sa consommation en eau, ses émissions en CO2 et les déchets qu'elle génère, entre autres, de moitié par rapport à l'année 2010.

https://youtu.be/5hE9ANW-7NA


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:56
Moins de deux semaines après sa création, le comité de modernisation de l'industrie de la récupération et du recyclage a déjà tenu deux séances de travail qui ont notamment servi à convenir des modalités d'un programme d'aide financière de 4,6 M$...

à 16:31
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a pris la décision de lever l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité dans le secteur de Labrieville (au sud du Réservoir Pipmuacan). Cette décision, prise en...

à 15:34
Le député de Madawaska-Restigouche, René Arseneault, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé jeudi la réouverture officielle du bureau de Pêches et Océans de Kedgwick, au...

à 14:52
Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 880?951 $ à l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) pour la réalisation de cinq vitrines de démonstration dans le secteur pomicole. Le projet de l'IRDA vise à...

à 13:30
L'Union des municipalités du Québec (UMQ) et des représentants de plus d'une vingtaine d'organisations concernées par la problématique de la propagation et de la prolifération du myriophylle à épi, une plante exotique envahissante aussi surnommée...

à 07:30
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), présidée par M. Michel Germain qui est secondé par M. Pierre Renaud, commissaire, amorce la deuxième partie de l'audience publique sur le Projet d'usine de...




Communiqué envoyé le 22 juin 2018 à 04:00 et diffusé par :